Ludmila De Bohême


Ludmila De Bohême

Ludmila de Bohême

Sainte Ludmila et saint Venceslas enfant. Statue baroque sur le pont Charles de Prague.

Sainte Ludmila, née aux environs de 860 et décédée le 15 septembre 921, est l'épouse de Bořivoj Ier de Bohême auquel elle est mariée, encore presque enfant, en 874. De cette union naissent six enfants dont l'ainé Spytihněv naît en 875, suivent trois filles et deux garçons dont Vratislav en 888.

Ludmila est la fille de Slavibor, seigneur des Sorabes de Pšov, ce qui décrivait alors les environs de Mělník. On sait qu'elle est élevée dans la religion slave, paganisme riche en dieux divers, mais la date de son baptême n'est pas connu.

Histoire

Sa vie est concomitante avec les premiers balbutiements qui vont donner naissance au royaume de Bohême qui rentre alors dans l'histoire (les prédécesseurs de Bořivoj dans la dynastie des Přemyslides sont tous plus ou moins mythiques) et adopte le christianisme. Son époux Bořivoj est baptisé, quelque part en Moravie, par saint Méthode. C'est ce même Méthode qui, selon la légende, baptise Ludmila, en Bohême, quelque temps après.

La « civilisation » est alors à l'ouest, dans l’empire d'Occident carolingien et au sud dans l'Empire byzantin, adopter les usages - dont la religion chrétienne - des foyers de civilisation est, localement, une stratégie gagnante pour les princes slaves pour asseoir leur autorité et nouer des alliances stratégiques avec les puissants voisins. Les souverains de la Grande-Moravie voisine venaient de montrer l'exemple.

Ludmila s'occupe de l'éducation de ses petits-enfants, Venceslas et Boleslav. Suite au décès de son fils Vratislav, Ludmila rentre en conflit avec sa belle-fille Drahomira qui s'est emparée de la régence. Ce conflit culmine avec l'assassinat de Ludmila, le 15 septembre 921, au château-fort de Tetín : elle est alors étranglée par deux Varègues à la solde de sa belle-fille qui ont utilisé pour ce faire le propre châle de la souveraine-douairière, châle qui est devenu le symbole de son martyr bien qu'elle ne soit pas, à proprement parler, morte pour sa foi.

Postérité

Si la conversion au christianisme peut faire partie d'une stratégie dûment mûrie par des seigneurs provinciaux en mal de reconnaissants, ou de convictions profondes d'individus touchés par la foi, le fait d'avoir un ou une sainte dans la famille est indubitablement un atout et une légitimité. Le culte de sainte Ludmila est un effort dynastique, presque raisonné, initié par son arrière-petite-fille, Mlada, abbesse du couvent bénédiction de Saint-Georges dans l'enceinte du château de Prague.

Voir aussi

Commons-logo.svg

  • Portail du christianisme Portail du christianisme
  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme

Ce document provient de « Ludmila de Boh%C3%AAme ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ludmila De Bohême de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ludmila de Boheme — Ludmila de Bohême Sainte Ludmila et saint Venceslas enfant. Statue baroque sur le pont Charles de Prague. Sainte Ludmila, née aux environs de 860 et décédée le 15 septembre 921, est l épouse de Bořivoj …   Wikipédia en Français

  • Ludmila de bohême — Sainte Ludmila et saint Venceslas enfant. Statue baroque sur le pont Charles de Prague. Sainte Ludmila, née aux environs de 860 et décédée le 15 septembre 921, est l épouse de Bořivoj …   Wikipédia en Français

  • Ludmila de Bohême — Sainte Ludmila et saint Venceslas enfant. Statue baroque sur le pont Charles de Prague. Sainte Ludmila, née aux environs de 860 et décédée le 15 septembre 921, est l épouse de Bořivoj Ier de Bohême auquel elle est mariée, encore pres …   Wikipédia en Français

  • Ludmila — (ou Ludmilla ou Ludmile) née vers 859 en Lusace, en Allemagne, épouse du duc de Bohême, Borzywoj. Baptisée par saint Méthode en 874, veuve, elle s occupa de l éducation de son petit fils, futur saint Venceslas Ier, roi de Bohême en 1230. Elle… …   Dictionnaire des saints

  • Liste des souveraines de Bohême — Cette liste reprend les épouses royales des souverains de Bohême. La premières duchesse de Bohême est Ludmila de Bohême. Mais la première reine de Bohême est Swatana de Pologne (česká královna) . Seule Marie Thérèse d Autriche a été une reine… …   Wikipédia en Français

  • Venceslas Ier de Boheme (duc) — Venceslas Ier de Bohême (duc) Pour les articles homonymes, voir Venceslav. Saint Venceslas Ier de Bohême (Václav en tchèque ; prénom parfois transcrit en Venceslav ou Wenceslas), né aux alentours de l année 907 à Stochov près de Libušín et… …   Wikipédia en Français

  • Venceslas ier de bohême (duc) — Pour les articles homonymes, voir Venceslav. Saint Venceslas Ier de Bohême (Václav en tchèque ; prénom parfois transcrit en Venceslav ou Wenceslas), né aux alentours de l année 907 à Stochov près de Libušín et mort le 28 septembre de l année …   Wikipédia en Français

  • Spitignev Ier de Bohême — Spytihněv Ier de Bohême Spytihněv Ier est duc de Bohême de 894 à 915, il est le fils aîné de Bořivoj Ier de Bohême et de sainte Ludmila de Bohême. A la mort de son père, Spytihněv est encore un enfant. La Bohême tombe sous la juridiction de la… …   Wikipédia en Français

  • Spytihnev Ier de Boheme — Spytihněv Ier de Bohême Spytihněv Ier est duc de Bohême de 894 à 915, il est le fils aîné de Bořivoj Ier de Bohême et de sainte Ludmila de Bohême. A la mort de son père, Spytihněv est encore un enfant. La Bohême tombe sous la juridiction de la… …   Wikipédia en Français

  • Spytihněv Ier de Bohème — Spytihněv Ier de Bohême Spytihněv Ier est duc de Bohême de 894 à 915, il est le fils aîné de Bořivoj Ier de Bohême et de sainte Ludmila de Bohême. A la mort de son père, Spytihněv est encore un enfant. La Bohême tombe sous la juridiction de la… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.