Luckner


Luckner

Nicolas Luckner

Nicolas Luckner
Nicolas Luckner
Naissance 12 janvier 1722
Cham
Décès 4 janvier 1794 71 ans)
Paris
Origine Bavarois, Français
Allégeance Royaume de France Royaume de France
Drapeau français Royaume de France
Drapeau français République française
Grade Maréchal de France,
Général de division
Conflits Guerre de Sept Ans
Guerres de la Révolution
Commandement Armée du Rhin
Armée du Nord
Faits d’armes Bataille de Rossbach
Hommage Nom inscrit sur l'arc de triomphe

Nicolas Luckner, né à Cham, en Bavière, le 12 janvier 1722 et guillotiné à Paris le 4 janvier 1794, est un militaire français d'origine germanique.
Félix Von Luckner était son arrière-petit-fils.

Sommaire

Biographie

Né d'une famille noble, Il suit les cours des Jésuites à Passau, puis sert différentes armées : Bavière, Hanovre, Hollande. Il commande des hussards lors de la guerre de Sept Ans, dans l'armée de Frédéric II le Grand . Il ne tarde pas à se signaler par son courage et ses talents. La valeur qu'il montre à Rossbach et pendant toute la guerre de Sept Ans fixe sur lui l'attention du cabinet de Versailles qui lui fait des propositions.

Il passe au service de la France le 20 juin 1763, avec le grade de lieutenant général. Il est fait baron par Louis XVI en 1778, puis comte au Danemark en 1784.

Il se montre favorable aux idées nouvelles dès le début de la Révolution française, et il envoie son serment de fidélité à l'Assemblée, en juillet 1791, depuis la Lorraine où il a un commandement. Il reçoit le bâton de maréchal de France le 28 décembre 1791. Le 26 février 1792, Narbonne, ministre de la Guerre, le présente ainsi à l'assemblée nationale : « Luckner a le cœur plus français que l'accent ». Il se voit confier le commandement de l'armée du Rhin (décembre 1791 - mai 1792) puis de l'armée du Nord (mai - juillet 1792) : il prend la ville de Menin le 19 juin, celles de Courtrai et d'Ypres le 20 juin, mais il est obligé de se replier sur Valenciennes, n'ayant pas été soutenu.

Il accompagne La Fayette à Paris en juillet pour manifester sa sympathie à Louis XVI. Il perd toute sa popularité et il est regardé comme suspect après le 10 août (arrestation de Louis XVI).

Le 17 août, il est attaqué par 22 000 Autrichiens qu'il écrase du feu de ses batteries. Il est néanmoins rappelé et relégué dans un commandement secondaire à Châlons-sur-Marne. De plus, il est appelé à la barre de la Convention pour y rendre compte de sa conduite. Il proteste de son dévouement à la France et n'en reçoit pas moins l'ordre de ne point s'éloigner de Paris.

En 1794, dénoncé par Charles de Hesse, il est traduit devant le tribunal révolutionnaire qui le condamne à mort et le guillotine. Il est alors âgé de 72 ans.

C'est pourtant à lui que Rouget de Lisle dédia, en avril 1792, son célèbre Chant de guerre pour l'armée du Rhin, autrement nommé, par la suite, la Marseillaise[1]...

Notes et références

  1. La Marseillaise s'est d'ailleurs tout d'abord intitulée Hymne de guerre dédié au Maréchal Luckner...

Sources

  • « Nicolas Luckner », dans Charles Mullié, Biographie des célébrités militaires des armées de terre et de mer de 1789 à 1850, 1852 [détail de l’édition] (Wikisource)
  • La révolution française, dictionnaire biographique de Claude Manceron, Renaudot et Cie, 1989
  • Theodor Heuss, Der Marschall aus der Oberpfalz, dans Schattenbeschwörung, Tübingen, 1948.

Lien externe

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail du Premier Empire Portail du Premier Empire
Ce document provient de « Nicolas Luckner ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Luckner de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Luckner — can refer to *Nicolas Luckner or to his grandson*Felix von Luckner* Several Luckner Ultra Heavy Tanks have been constructed, both as models, and in computer wargames, by a number of different fantasy wargame producers, as a tribute Felix von… …   Wikipedia

  • Luckner — ist der Familienname folgender Personen: Felix Graf von Luckner („Seeteufel“, 1881–1966), deutscher Seeoffizier, Kaperfahrer und Schriftsteller Gertrud Luckner (1900–1995), britisch deutsche Widerstandskämpferin Nicolas Luckner (1722–1794),… …   Deutsch Wikipedia

  • Luckner — Luckner, ein der Evangelischen Confession folgendes, in Holstein begütertes u. 1784 in den dänischen Grafenstandrhobenes Geschlecht. 1) Graf Nikolaus, geb. der 11. Januar 1722 zu Campen im jetzigen Kreis Oberpfalz, trat 1741 als Husar in die… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Luckner — Luckner, Nikolaus, Graf, Marschall von Frankreich, geb. 12. Jan. 1722 zu Cham in der Oberpfalz von bürgerlichen Eltern, gest. 4. Jan. 1794, stand zuerst in bayrischen, dann in holländischen, seit 1756 in hannoverschen Kriegsdiensten, zeichnete… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Luckner — Luckner, Nikol., Graf, franz. Marschall, geb. 12. Jan. 1722 zu Cham (Oberpfalz), trat 1763 aus preuß. Kriegsdiensten in französische über, 1784 in den dän. Grafenstand erhoben, schloß sich 1790 der Revolution an, 1791 Marschall, führte den… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Luckner — Luckner, Nikol., geb. 1721 zu Cham im bayer. Walde, diente im österr. Erbfolgekriege als Freiwilliger unter bayer. Fahne, commandierte im 7 jähr. Kriege in hannovr. Diensten ein Husarenregiment, erhielt als Generalmajor seinen Abschied und trat… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Luckner — Lụckner,   Felix Graf von, Seeoffizier, * Dresden 9. 6. 1881, ✝ Malmö 13. 4. 1966; im Ersten Weltkrieg 1916 17 Kommandant des Hilfskreuzers »Seeadler«, mit dem er die britische Blockade durchbrach und eine große Zahl alliierter Schiffe kaperte;… …   Universal-Lexikon

  • Luckner Cambronne — Mandats Secrétaire d Etat de l Intérieur, de la Défense nationale et de la Police générale 22 avril 1971 – 15 novembre 1972 Président Jean Claude Duvalier …   Wikipédia en Français

  • Luckner J. Cambronne — (* 1930; † 24. September 2006 Miami) war zur Zeit der Duvalier Diktatur auf Haiti Abgeordneter, Innenminister und Sonderbeauftragter sowohl von „Papa Doc“ Duvalier als auch des Sohnes „Baby Doc“ Jean Claude Duvalier. Cambronne war insbesondere… …   Deutsch Wikipedia

  • Luckner Cambronne — Luckner J. Cambronne (* 23. Oktober 1930 in Arcahaie, Haiti; † 24. September 2006 in Miami) war zur Zeit der Duvalier Diktatur in Haiti Abgeordneter, Innenminister und Sonderbeauftragter sowohl von „Papa Doc“ Duvalier als auch des Sohnes „Baby… …   Deutsch Wikipedia