Luce Irigaray


Luce Irigaray

Luce Irigaray (née en 1930) est une linguiste et psychanalyste féministe française.

Sommaire

Biographie

Luce Irigaray est née en 1930 à Blaton en Belgique. Après des études à l'Université catholique de Louvain et un début de carrière en tant que professeur dans un lycée de Bruxelles, elle vient s'installer en France au début des années 1960. Elle devient, un peu plus tard, directrice de recherche au Centre national de recherche scientifique. Elle soutient en 1968 un doctorat en linguistique. De 1970 à 1974, elle enseigne à l'université Paris VIII alors située à Vincennes. Elle participe à la même époque au Séminaire de Jacques Lacan. Elle deviendra plus tard elle-même psychanalyste, membre de l'École freudienne de Paris et sera l'analyste d'Antoinette Fouque. Elle présente une seconde thèse un peu plus tard, Speculum. De l'autre femme, et perd en 1974 son enseignement à l'université. Irigaray a une grande influence sur le féminisme international contemporain.

Travaux

Le travail de Luce Irigaray est marqué par l'étude de la différence sexuelle dans la langue : il y aurait une langue des hommes et une langue des femmes, différentes et il appartiendrait, selon elle, aux hommes de comprendre que leur langue ne serait pas la langue de toute l'humanité.

Ses livres, traduits en anglais, ont influencé plusieurs universitaires et féministes aux États-Unis d'Amérique, et font partie de ce qu'on appelle la French Theory. Elle fait partie des intellectuels critiqués par Sokal et Bricmont dans Impostures intellectuelles. Ses affirmations ont pu attirer la critique voire le ridicule, il en va ainsi de celle selon laquelle l'équation E=mc² serait une équation sexuée.

Bibliographie

Il s'agit d'une bibliographie non exhaustive.

  • Le Langage des déments (Mouton / De Gruyter, 1973.
  • Speculum. De l’autre femme (Éditions de Minuit, 1974).
  • Ce sexe qui n’en est pas un (Éditions de Minuit, 1977).
  • Et l’une ne bouge pas sans l’autre (Éditions de Minuit, 1979).
  • Amante marine de Friedrich Nietzsche (Éditions de Minuit, 1980).
  • Le Corps-à-corps avec la mère (La Pleine lune, 1981).
  • Passions élémentaires (Éditions de Minuit, 1982).
  • L’Oubli de l’air - chez Martin Heidegger (Éditions de Minuit, 1983).
  • La Croyance même (Éditions Galilée, 1983).
  • Éthique de la différence sexuelle (Éditions de Minuit, 1984).
  • Parler n’est jamais neutre (Éditions de Minuit, 1985).
  • Sexes et parentés (Éditions de Minuit, 1987).
  • Le Temps de la différence. Pour une révolution pacifique (L.G.F., « Le Livre de poche. Biblio », 1989).
  • Sexes et genres à travers les langues (Grasset, 1990).
  • Je, tu, nous. Pour une culture de la différence (Grasset, 1990 ; L.G.F., « Le Livre de poche. Biblio » n°4155, 1992).
  • J’aime à toi (Grasset, 1992).
  • Être deux (Grasset, 1997).
  • Entre Orient et Occident (Grasset, 1999).
  • Prières quotidiennes / Everyday prayers (Maisonneuve et Larose / University of Nottingham, 2004).

Liens internes

Féminisme Jacques Lacan Hélène Cixous

Notes et références



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Luce Irigaray de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Luce Irigaray — (born 1932 Belgium) is a French feminist, philosopher, linguist, psychoanalytic and cultural theorist. She is best known for her works Speculum of the Other Woman (1974) and This Sex Which Is Not One (1977). BiographyIrigaray received a Master s… …   Wikipedia

  • Luce Irigaray — (* 1932 in Belgien) ist eine französische feministische Psychoanalytikerin und Kulturtheoretikerin. Ihre bekanntesten Werke sind Speculum, Spiegel des anderen Geschlechts (1974) und Das Geschlecht, das nicht eins ist (1977). Inhaltsverzeichnis 1… …   Deutsch Wikipedia

  • Luce Irigaray — Este artículo o sección necesita ser wikificado con un formato acorde a las convenciones de estilo. Por favor, edítalo para que las cumpla. Mientras tanto, no elimines este aviso puesto el 28 de mayo de 2011. También puedes ayudar wikificando… …   Wikipedia Español

  • Irigaray — Luce Irigaray (* 1930 in Belgien) ist eine französische feministische Psychoanalytikerin und Kulturtheoretikerin. Ihre bekanntesten Werke sind Speculum, Spiegel des anderen Geschlechts (1974) und Das Geschlecht, das nicht eins ist (1977).… …   Deutsch Wikipedia

  • Irigaray — Irigaray, Luce …   Philosophy dictionary

  • Irigaray, Luce — born 1932?, Belgium French feminist psychoanalyst and philosopher. She examined the uses and misuses of language in relation to women in such works as Speculum of the Other Woman (1974), which argues that history and culture are written in… …   Universalium

  • Luce — /loohs/, n. 1. Clare Boothe, 1903 87, U.S. writer, politician, and diplomat. 2. Henry Robinson, 1898 1967, U.S. publisher and editor (husband of Clare Boothe Luce). * * * (as used in expressions) Irigaray Luce Luce Clare Boothe Luce Henry… …   Universalium

  • luce — /loohs/, n. a pike, esp. when fully grown. [1350 1400; ME < MF lus pike < LL lucius] * * * (as used in expressions) Irigaray Luce Luce Clare Boothe Luce Henry Robinson * * * …   Universalium

  • Irigaray, Luce — (1939– ) Belgian feminist theorist, whose work explores the construction of sexual difference in western philosophy and psychoanalysis. Irigaray was educated at Louvain, and has taught in Brussels and Paris. Her early work in linguistics… …   Philosophy dictionary

  • Irigaray, Luce — (n. ¿1932?, Bélgica). Filósofa y psicoanalista feminista francesa. Examinó los usos y abusos del lenguaje en relación con la mujer en obras como Speculum: espéculo de la otra mujer (1974), donde sostiene que la historia y la cultura están… …   Enciclopedia Universal


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.