Luang Prabang


Luang Prabang
Luang Prabang
Vue partielle de la ville et de la rivière Nam Khan, depuis le mont Phou Si
Vue partielle de la ville et de la rivière Nam Khan, depuis le mont Phou Si
Administration
Pays Drapeau du Laos Laos
Province Luang Prabang
Géographie
Coordonnées 19° 53′ 20″ Nord
       102° 08′ 00″ Est
/ 19.888889, 102.133333
Localisation
Laos location map.svg
City locator 14.svg
Luang Prabang
Ville de Luang Prabang *
Patrimoine mondial de l'UNESCO
Pays Drapeau du Laos Laos
Type Culturel
Critères (ii) (iv) (v)
Numéro
d’identification
479
Zone géographique Asie et Pacifique **
Année d’inscription 1995 (19e session)
Carte de la ville
Carte de la ville
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Luang Prabang (lao : ຫລວງພຣະບາງ) est une ville du nord du Laos, actuelle capitale de la province de Luang Prabang. Luang Prabang fut formellement la capitale royale du Lan Xang (royaume du million d'éléphants) du XIVe siècle à 1946. La capitale effective fut Vientiane à partir de 1563, puis, après la séparation du royaume de Luang Prabang et du royaume de Vientiane, le titre de capitale du Lan Xang fut disputé entre les deux villes.

C'est un port fluvial situé sur le Mékong, 210 kilomètres en amont de Vientiane. Enchâssée dans un environnement montagneux, le climat y est plus frais et la difficulté d'accès lui a permis de garder son aspect originel et typique. Peu peuplée, environ 70 000 habitants, elle s'est ouverte au tourisme depuis les années 1990 et est inscrite à l'inventaire des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1995.

Sommaire

Histoire

Capitale de la principauté de Muong Xua avant le XIVe siècle, elle se nommait Xieng Thong Xieng Dong. En 1353, le roi Fa Ngum, de retour d'un exil au royaume Khmer, entreprit de réunir les diverses principautés et fonda le Royaume du Million d'Éléphants (Lan Xang) dont la capitale fut Xieng Thong Xieng Dong. En 1358 une délégation monastique eut mission d'apporter une précieuse statue de Bouddha datant du VIIe siècle et d'origine srilankaise qui s'appelait Phra Bang. Quand la capitale du Lan Xang fut transférée à Vientiane pour des raisons de sécurité, Xieng Thong Xieng Dong prit le nom de Luang Phra Bang en l'honneur de la statue qui est considérée comme un palladium national.

En 1773, la ville est pillée par les Birmans de la dynastie Taungû. La fin du XIXe siècle fut marquée par une forte instabilité : Luang Prabang fut pillée par des Pavillons noirs chinois en 1887, puis occupée par les troupes du Siam.

En 1893, le royaume de Luang Prabang accepta le protectorat français pour tout le pays.

Les Français durant cette époque reconstruisirent Vientiane, la dotant d'infrastructures, de routes et d'universités, et agrandirent le Royaume de Luang Prabang en intégrant des provinces du nord et de l'ancien État de Vientiane. La cité de Luang Prabang, où réside le commissariat français, se dote dès lors d'une architecture qui conserve de très nombreuses et charmantes traces de la présence française. Le palais royal, construit entre 1904 et 1909 sous le règne du roi Sisavang Vong, est aujourd'hui transformé en musée national.

Classée en 1995 au Patrimoine mondial de l'Humanité par l'UNESCO, Luang Prabang est l'une des plus jolies villes d'Asie, des plus préservées aussi grâce à la présence de la Maison du Patrimoine qui veille à la sauvegarde de la vieille ville.

Aujourd'hui, Luang Prabang est un des très hauts symboles du bouddhisme en Asie et jouit d'une grande aura auprès d'une population encore très fervente et très pratiquante. Avec les dizaines de temples occupant près d'un tiers de sa surface totale, Luang Prabang est le siège de nombreuses manifestations religieuses toujours en cours aujourd'hui ; les moines vêtus de la robe safran se comptent par milliers, ce qui renforce son caractère singulièrement mystique.

Monuments

  • Le palais royal de Luang Prabang, siège du Musée National, où on peut voir le Bouddha Pha Bang (en fait une copie, l'original est conservé dans un coffre).
  • Le Vat Mai, typique de l'architecture de Luang Prabang
  • Le Vat Visoun, le plus ancien de la ville (vers 1450), reconstruit en 1898.

Transports

Luang Prabang, première destination touristique du pays, est desservi par un petit aéroport (en 2010, 70% des touristes arrivent par avion). Les travaux d'extension de cet aéroport ont commencé en février 2010, sans interruption de service. Ils sont prévus pour s'achever en 2013. La piste, portée à 3000 m, pourra d'accueillir des avions gros porteurs (sauf l'Airbus A380), et 4 Boeing 737 et 7 ATR pourront y stationner en même temps. Le coût prévisionnel des travaux est de 86,4 millions de $ américains, financés grâce à un prêt du gouvernement chinois. 500 familles doivent être déplacées[1].

La desserte routière de Luang Prabang depuis Vientiane doit également être améliorée par la construction d'un nouveau tronçon de 68 km, comportant 10 ponts, pour un coût de 60 millions de $. Les travaux ont commencé en 2008. Lorsqu'ils seront achevés en 2013, le trajet ne prendra plus que quatre heures, contre environ huit aujourd'hui[1].

Orthographe

Le nom ຫລວງພຣະບາງ peut être transcrit de nombreuses façons :

  • en français, Louang Prabang (ou Louang Phrabang)
  • en anglais, le plus souvent Luang Prabang
  • selon les recommandations de la Maison du patrimoine, UNESCO : Luang Phabang

Galerie

Notes et références

  1. a et b Vientiane Times, 16 février 2010, p. 1

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Luang Prabang de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Luang Prabang — ເມືອງຫຼວງພະບາງ Luang Prabang …   Deutsch Wikipedia

  • Luang Prabang — Luang Prabang …   Wikipedia Español

  • LUANG PRABANG — ou LOUANGPHRABANG Capitale royale du Laos jusqu’en 1975, Luang Prabang (25 000 hab. environ) est un port fluvial de la rive gauche du Mékong, situé à 210 kilomètres au nord de la capitale, Vientiane, sur un carrefour de vallées convergeant du… …   Encyclopédie Universelle

  • Luang-Prabang — Luang Prabang, frühere Hauptstadt des gleichnamigen bedeutendsten Laostaates, jetzt nach Abtretung des Gebiets auf der linken Seite des Mekong an Frankreich Hauptstadt des ganzen französischen Laos (s. d.) mit etwa 40,000 Einw., 3–4 km weit am… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Luang-Prabang — Luang Prabang, Hauptstadt des franz. Schutzgebietes Laos (Franz. Indochina), an der Mündung des Nam kan in den Me kong, 40.000 E.; April 1906 durch Feuersbrunst fast völlig zerstört …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Luang Prabang — [lo͞o äŋ′ prə bäŋ′] city in NC Laos, on the Mekong River: pop. 68,000 …   English World dictionary

  • Luang Prabang — Infobox Settlement official name = Luang Prabang other name =Louangphrabang native name = ຫລວງພະບາງ nickname = settlement type = motto = imagesize = 300px image caption = flag size = image seal size = image shield = shield size = image blank… …   Wikipedia

  • Luang Prabang — Luạng Prabạng,   Stadt im Norden von Laos, 350 m über dem Meeresspiegel, an der Mündung des Nam Khan in den Mekong, 68 400 Einwohner; ehemalige Königsresidenz; Sitz des Oberhauptes der laotischen Buddhisten und eines apostolischen Vikars;… …   Universal-Lexikon

  • Luang Prabang — geographical name see Louangphrabang …   New Collegiate Dictionary

  • Luang Prabang — /lwahng prddah bahng / Louangphrabang. * * * …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.