Lovis Corinth


Lovis Corinth
Lovis Corinth

Naissance 21 juillet 1858
Tapiau
Décès 17 juillet 1925
Zandvoort
Activité(s) Artiste-peintre
Autoportrait avec squelette
(Selbstporträt mit Skelett)
1896 (66 x 86 cm)
Städtische Galerie im Lenbachhaus, Munich

Franz Heinrich Louis Corinth dit Lovis Corinth (né le 21 juillet 1858 à Tapiau en Prusse-Orientale - mort le 17 juillet 1925 à Zandvoort aux Pays-Bas) est un artiste-peintre allemand. On considère généralement son œuvre comme une synthèse réussie entre l'impressionnisme et l'expressionnisme[1]. Lovis Corinth fut marié à la peintre Charlotte Berend-Corinth.

Sommaire

Biographie

Il fréquenta le lycée de Königsberg jusqu'en 1876 où il entra à l'Académie des Beaux-Arts locale. En 1880, il continua ses études à l'Académie de Munich et en 1884 à Paris où il étudie dans l'atelier de Bouguereau. Entre-temps, en 1882, il fit son service militaire.

Les étapes suivantes furent Berlin (1887) et à nouveau Königsberg (1887) ; ensuite, il s'établit à Munich (1891). Il représente une tendance particulière de l’impressionnisme.

En 1896, il commence à vivre de son Art après avoir vendu un de ses tableaux, La Déposition (1895, musée Wallraf-Richartz de Cologne), au peintre Martin Feuerstein.

En 1901, il s’installa de nouveau à Berlin, où il fonda une école privée de peinture. Il devient l'un des membres les plus actifs de la Sécession berlinoise avec Max Liebermann à qui il succèdera comme président de 1915 à 1925. Il crée une école de peinture pour les femmes en 1902, et épouse l'une de ses étudiantes, Charlotte Behrend.

En 1903, il fait partie des fondateurs de l'association des artistes allemands Deutscher Künstlerbund‎.

En 1911, il subit sa première attaque d’apoplexie qui le paralyse partiellement du côté droit pendant près d'un an.

En 1913 a lieu la plus grande exposition organisée (par Cassirer) du vivant de Corinth. Durant cette année particulièrement riche, il participe à de nombreuses autres expositions et réalise une cinquantaine de tableaux[2].

En 1919, il se fit construire une maison de campagne à Urfeld-Walchensee.

En 1925, il entreprit un dernier voyage à Amsterdam, où il mourut le 17 juillet d'une pneumonie ; sa tombe est au cimetière Waldfriedhof à Stahnsdorf près de Berlin.

Œuvre

L'œuvre de Lovis Corinth rassemble plus de mille toiles et aborde presque tous les genres : mythologie, religion, portraits et autoportraits, scènes de genre et paysages. Le dessin, la gravure, le livre illustré et ses essais sur la peinture ont joué un rôle primordial dans la diffusion de l'œuvre de cet artiste . Corinth fait aujourd'hui figure de « classique des Modernes » (Klassiker der Moderne), et ses toiles sont disséminées dans les plus prestigieuses galeries de l'espace germanophone.

Bibliographie

Notes et références

  1. Titre de l'exposition au Musée d'Orsay, du 1er avril au 22 juin 2008
  2. Ce peintre qu'on dit charnel, par Jérôme Provençal, nonfiction.fr, 23 juillet 2008.

Galerie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lovis Corinth de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lovis Corinth — (July 21 1858 ndash; July 17 1925) was a German painter and printmaker whose mature work realized a synthesis of impressionism and expressionism.Corinth studied in Paris and Munich, joined the Berlin Secession group, later succeeding Max… …   Wikipedia

  • Lovis Corinth — Selbstporträt mit Skelett, 1896 Lovis Corinth (* 21. Juli 1858 in Tapiau, Ostpreußen; † 17. Juli 1925 in Zandvoort, Niederlande; eigentlich Franz Heinrich Louis Corinth) war ein deutscher Maler. Neben Max Lieberma …   Deutsch Wikipedia

  • Lovis Corinth — Autorretrato Autorret …   Wikipedia Español

  • Lovis Corinth: Die Gemälde — ist ein Werkverzeichnis der Gemälde des deutschen Malers Lovis Corinth, das erstmalig 1958 unter dem Titel Die Gemälde von Lovis Corinth von dessen Witwe Charlotte Berend Corinth beim Bruckmann Verlag in München veröffentlicht wurde. 1992… …   Deutsch Wikipedia

  • Lovis-Corinth-Preis — Der Lovis Corinth Preis der Künstlergilde ist ein seit 1974 von der Künstlergilde Esslingen als Stifter vergebener deutscher Kunstpreis für Bildende Kunst. Zweck: Der Preis will hervorragende Leistungen in den Bereichen Malerei, Grafik oder… …   Deutsch Wikipedia

  • Carmencita (Lovis Corinth) — Carmencita Lovis Corinth, 1924 Öl auf Leinwand, 130 cm × 90 cm Städelsches Kunstinstitut und Städtische Galerie, Frankfurt am Main …   Deutsch Wikipedia

  • Innocentia (Lovis Corinth) — Innocentia Lovis Corinth, 1890 Öl auf Leinwand, 66,5 cm × 54,5 cm Städtische Galerie im Lenbachhaus Innocentia (Unschuld …   Deutsch Wikipedia

  • Totentanz (Lovis Corinth) — Tod und Künstler Der Totentanz ist eine Sammlung von Radierungen, die der deutsche Künstler Lovis Corinth im Jahr 1922 beim Euphorion Verlag als Mappe veröffentlichte. In sechs Bildern beschäftigte sich Corinth in diesem Werk mit dem Tod und… …   Deutsch Wikipedia

  • Bildnis des Malers Lovis Corinth — Max Liebermann, 1899 Öl auf Leinwand, 88 cm × 63 cm Sammlung Deutsche Bank AG …   Deutsch Wikipedia

  • Corinth — bezeichnet mit Familiennamen: Charlotte Berend Corinth (1880–1967), deutsche Künstlerin der Berliner Secession Ernst Corinth (* 1951), deutscher Journalist Lovis Corinth (1858–1925), deutscher Maler Wilhelmine Corinth (1909–2001), deutsch… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.