Louis Vierne


Louis Vierne
Louis Vierne
Nom de naissance Louis Victor Jules Vierne
Naissance 8 octobre 1870
Poitiers, France
Décès 2 juin 1937 (à 66 ans)
Paris, France
Activité principale orgue

Louis Victor Jules Vierne, né à Poitiers le 8 octobre 1870 et mort à Paris le 2 juin 1937, est un compositeur et organiste français.

Sommaire

Biographie

Il naît à Poitiers le 8 octobre 1870, son père est journaliste de tendance bonapartiste. Atteint d'une cataracte congénitale, il est opéré à l'âge de 6 ans et recouvre un peu de vision, ce qui est toutefois insuffisant pour suivre des études dans les conditions ordinaires. Il rentre donc à l'Institut national des jeunes aveugles.

César Franck le remarque lors d'un examen de piano en 1884 et l'incite à suivre les cours au Conservatoire de Paris, dans lequel il est admis en 1890. César Franck meurt peu après et Vierne a donc comme professeur Charles-Marie Widor, duquel il devient suppléant. Il sera ensuite suppléant d'Alexandre Guilmant.

En 1899, il épouse Arlette Taskin, fille d'un chanteur de l'Opéra-Comique. Ils auront 3 enfants et se sépareront en 1909, en raison de l'infidélité d'Arlette, qui le trompera avec Charles Mutin, un facteur d'orgues réputé alors.

En 1900, un concours est organisé pour attribuer la place de titulaire des grandes orgues de Notre-Dame de Paris. Louis Vierne le remporte devant 50 autres candidats, avec les félicitations du jury. Il sera à ce poste jusqu'à sa mort en 1937.

En 1911, à la mort de Guilmant, Louis Vierne veut reprendre sa classe d'orgue au Conservatoire de Paris, mais il se heurte à une opposition, suite à une dispute entre Widor et Gabriel Fauré, alors directeur du Conservatoire. Il prend donc en 1912 une classe d'orgue à la Schola Cantorum, établissement créé par son ami Vincent d'Indy.

En 1916, il part quelque temps en Suisse pour soigner un glaucome. Revenu à Paris en 1920, il fait ensuite des tournées dans toute l'Europe et aux États-Unis (1927). En 1932, il inaugure avec Widor le nouvel orgue de Notre-Dame, restauré à sa demande.

Une grande tragédie de son existence est la disparition de ses deux fils, André, mort de la tuberculose en 1913 à l'âge de 10 ans, et Jacques, mort au combat en 1917.

Il meurt le 2 juin 1937, âgé de 67 ans, aux claviers de son orgue lors de son 1750e concert à Notre-Dame de Paris d'une embolie cardiaque, juste après avoir interprété sa Stèle pour un Enfant Défunt.

Parmi ses élèves, on compte plusieurs grands organistes : Alphonse Schmitt, Augustin Barié, Lili Boulanger (1ère femme à gagner le Prix de Rome), André Fleury, Maurice Duruflé, Adrien Rougier, Édouard Mignan, Henri Nibelle, Henri Gagnebin, Geneviève de la Salle, Noëlie Pierront, Édouard Souberbielle, etc., et de nombreux élèves étrangers comme les Américains William C. Carl et Edward Shippen Barnes.

Œuvres

Musique pour orgue

Musique pour piano

  • 1893 : Trois pièces
  • 1899 : Suite bourguignonne
  • 1915-1916 : Trois Nocturnes
  • 1915 : Douze Préludes
  • 1916 : Poème des cloches funèbres
  • 1918 : Silhouettes d'Enfants
  • 1918 : Solitude
  • 1922 : Ainsi parlait Zarathoustra

Musique de chambre

  • 1895 : Deux pièces pour alto ou violoncelle et piano
  • 1896 : Largo et Canzonetta pour hautbois et piano
  • 1894 : Quatuor à cordes
  • 1905-1907 : Sonate pour violon et piano
  • 1909 : Rhapsodie pour harpe
  • 1910 : Sonate pour violoncelle et piano
  • 1918 : Quintette pour piano et cordes
  • 1928 : Soirs étrangers

Musique symphonique

  • 1907-1908 : Symphonie en la mineur
  • 1925 : Poème pour piano et orchestre
  • 1926 : Ballade pour violon et orchestre

Musique vocale

  • 1901 : Messe solennelle en ut # mineur, pour Chœur à quatre voix mixtes et deux orgues. Op. 16 , créée avec Louis Vierne et Charles-Marie Widor aux deux orgues de Saint-Sulpice.
  • 1903 : Praxinoé : légende lyrique pour orchestre, soli et chœurs
  • 1912 : Les Djinns de Victor Hugo : poème symphonique pour chant et orchestre
  • 1914 : Psyché de Victor Hugo : poème symphonique pour chant et orchestre
  • 1916 : Eros d'Anna de Noailles : poème symphonique pour chant et orchestre
  • 1917 : Dal Vertice de Gabriele D'Annunzio : ode lyrique pour ténor solo et orchestre
  • non daté : La Ballade du Désespéré

Mélodies

  • 1895 : A Elle, poème de Paul Gobillard
  • 1896 : Fini de rire de Maurice Léna
  • 1896 : Beaux papillons blancs de Théophile Gautier
  • 1986 : Donc ce sera pour un clair soir d ’été de Paul Verlaine
  • 1896 : Qu’as-tu fait de ta jeunesse ? de Paul Verlaine
  • 1897 : L ’heure du berger de Paul Verlaine
  • 1897 : Ô triste, triste était mon âme de Paul Verlaine
  • 1897 : Le Rouet de Charles Leconte de Lisle
  • 1898 : Dors, chère Prunelle de Catulle Mendès
  • 1899 : Chanson d ’automne de Paul Verlaine
  • 1899 : Lied d ’amour de Carly Timun
  • 1899 : Extase de Victor Hugo
  • 1903 : Soleils couchants de Paul Verlaine
  • 1903 : Nox de Charles Leconte de Lisle
  • 1903 : Adieu de Villiers de l ’Isle Adam
  • 1912 : Stances d ’amour et de rêve de Sully Prudhomme
  • 1916 : Spleens et Détresses de Paul Verlaine
  • 1921 : Cinq poèmes de Charles Baudelaire
  • 1924 : Poème de l’amour de Jean Richepin
  • 1929 : Les angélus de Jehan le pauvre
  • 1930 : Quatre poèmes grecs d'Anna de Noailles
  • non daté : Vocalise étude pour voix grave et piano
  • non daté : Les roses blanches de la lune de Jean Richepin
  • non daté : Deux chansons populaires roumaines

Pour découvrir Louis Vierne

Fichier audio
Vierne, final symphonie n°1 (info)
Symphonie No. 1: Finale
Carillon de Westminster

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Partitions gratuites


Précédé de :
Eugène Sergent
Organiste, Cathédrale Notre-Dame de Paris
1900-1937
Suivi de :
Léonce de Saint-Martin

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Louis Vierne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Louis Vierne — Louis Victor Jules Vierne (* 8. Oktober 1870 in Poitiers; † 2. Juni 1937 in Paris) war ein französischer Organist und Komponist. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Kompositionen 2.1 Orgel S …   Deutsch Wikipedia

  • Louis Vierne — Louis Victor Jules Vierne was a renowned French organist and composer. He was born October 8, 1870 in Poitiers and died June 2, 1937 in Paris. LifeLouis Vierne was born nearly blind due to congenital cataracts but at an early age was discovered… …   Wikipedia

  • Louis Vierne — (Poitiers, 8 de octubre de 1870 – París, 2 de junio de 1937) fue un organista y compositor francés. Sufrió de una ceguera casi total desde su nacimiento. Una vez que su familia se estableció en París, en 1877, comenzó sus estudios de música en la …   Wikipedia Español

  • Louis Vierne — (Poitiers, 8 de octubre de 1870 – París, 2 de junio de 1937) fue un organista y compositor francés. Sufrió de una ceguera casi total desde su nacimiento. Una vez que su familia se estableció en París, en 1877, comenzó sus estudios de música en la …   Enciclopedia Universal

  • Symphonies pour orgue (Louis Vierne) — Les Symphonies pour orgue sont une œuvre de Louis Vierne. Elles ont été écrites entre 1899 et 1930, passant d un style romantique, proche de celui de Charles Marie Widor à une écriture plus resserrée, comportant certaines dissonances. Elles font …   Wikipédia en Français

  • Rue Louis-Vierne — 17e arrt …   Wikipédia en Français

  • Vierne — Louis Vierne Louis Vierne (1870 1937). Louis Victor Jules Vierne, né à Poitiers le 8 octobre 1870 et mort à Paris le 2 juin 1937, est un compositeur et organiste …   Wikipédia en Français

  • VIERNE (L.) — VIERNE LOUIS (1870 1937) Organiste et compositeur français, Louis Vierne, né à Poitiers, est atteint d’une cécité presque totale dès l’âge de sept ans. Il commence ses études musicales à l’Institution nationale des jeunes aveugles de Paris puis… …   Encyclopédie Universelle

  • Vierne — ist der Familienname folgender Personen: Jean Jacques Vierne (* 1961), französischer Regisseur Louis Vierne (1870–1937), französischer Organist und Komponist René Vierne (1878–1918), französischer Organist und Komponist Diese Seite ist eine …   Deutsch Wikipedia

  • Louis Marie François Andlauer — (* 7. September 1876 in Honfleur; † 1915) war ein französischer Organist und Komponist. Der Sohn des belgischen Organisten Auguste Andlauer war Schüler von Charles Marie Widor und Alexandre Guilmant. Er wirkte als Organist an Notre Dames des… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.