Louis Néel


Louis Néel
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Néel.
Louis Néel
Naissance 22 novembre 1904
Lyon (France)
Décès 17 novembre 2000 (à 95 ans)
Brive-la-Gaillarde (France)
Nationalité Drapeau de France Français
Champs Physique
Institution Faculté des Sciences de Grenoble
Institut polytechnique de Grenoble
Diplômé de Lycée du Parc
Lycée Saint-Louis
École normale supérieure
Université de Strasbourg
Distinctions Prix Nobel de physique (1970)

Louis Eugène Félix Néel (22 novembre 1904 à Lyon, France17 novembre 2000 à Brive-la-Gaillarde, France) est un physicien français. Il est lauréat de la moitié du prix Nobel de physique de 1970[1].

Sommaire

Biographie

Élève en classe préparatoire au lycée du Parc, puis au lycée Saint-Louis, il entre en 1924 à l’École normale supérieure, d'où il sortit major de sa promotion d'agrégation en 1928. Il prépare ensuite une thèse à Strasbourg sous la direction de Pierre Weiss. Docteur ès sciences physiques en 1932[2], il est professeur à la Faculté des Sciences de Strasbourg de 1937 à 1945.

En 1939, il est mobilisé et détaché auprès de la Marine nationale. Ses travaux sur la démagnétisation des navires de guerre, effectués en un temps record, ont permis d'épargner des centaines de vies lors du repli sur l'Angleterre en juin 1940[réf. nécessaire].

Professeur à la Faculté des Sciences de Grenoble de 1945 à 1976, il est successivement directeur du Laboratoire des essais mécaniques de l’Institut polytechnique de Grenoble (1942-1953), puis directeur du Laboratoire d’électrostatique et de physique du métal de Grenoble (1946-1970) et enfin directeur du Laboratoire de magnétisme de Grenoble (1971-1976). En relation avec le Commissariat à l'énergie atomique, en 1957 il a participé à l'installation de la pile Mélusine au sein du Centre d'études nucléaires de Grenoble puis à celle de l'Institut Laue Langevin, première coopération scientifique franco-allemande d'envergure de l'après guerre. Il devient membre étranger de la Royal Society.

Il est lauréat de la moitié du prix Nobel de physique de 1970 (l'autre moitié a été remise à Hannes Alfvén) « pour un travail fondamental et des découvertes à propos de l'antiferromagnétisme et du ferromagnétisme, ce qui a mené à d'importantes applications en physique de l'état solide[1] ».

Mandats scientifiques

De 1950 à 1976, Louis Néel cumule les mandats scientifiques : directeur et président de l’Institut polytechnique de Grenoble, directeur du Centre d’études nucléaires de Grenoble, membre du Comité consultatif des Universités, membre du directoire, puis du conseil d’administration du CNRS, membre du Conseil de l’enseignement supérieur, président de la Commission de physique du CNRS, électronique, électricité et magnétisme, et représentant de la France au Comité scientifique de l’OTAN.

Il a œuvré pour l’implantation à Grenoble de l’Institut Laue-Langevin et de l’ESRF (European Synchrotron Radiation Facility). Il a soutenu le développement à Grenoble des mathématiques appliquées.

Distinctions et récompenses

Son implication dans la défense nationale, notamment à travers la recherche sur la protection des navires de guerre par désaimantation contre les mines magnétiques, lui vaut plusieurs distinctions :

Notes et références

  1. a et b (en) « for fundamental work and discoveries concerning antiferromagnetism and ferrimagnetism which have led to important applications in solid state physics » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 1970 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 19 juin 2010
  2. Louis Néel, Influence des fluctuations des champs moléculaires sur les propriétés magnétiques des corps, Université de Strasbourg (thèse de doctorat ès Sciences Physiques), Strasbourg, 1932, 120 p. [thèse en ligne (page consultée le 19 juin 2010)]
  3. a et b Lauréats de prix de la SFP
  4. Lauréats de la médaille Blondel
  5. Lauréats de la médaille d'or du CNRS

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Louis Néel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Louis Néel — Louis Eugène Félix Néel Born 22 November 1904(1904 11 22) Lyon, France Died 17 November 2000(2000 11 17 …   Wikipedia

  • Louis Neel — Louis Eugène Felix Néel (* 22. November 1904 in Lyon; † 17. November 2000) war ein französischer Physiker. Néel erhielt 1970 den Physik Nobelpreis für seine grundlegenden Leistungen und Entdeckungen auf dem Gebiet des Antiferromagnetismus und des …   Deutsch Wikipedia

  • Louis Néel — Louis Eugène Felix Néel (* 22. November 1904 in Lyon; † 17. November 2000 in Brive la Gaillarde) war ein französischer Physiker. Néel erhielt 1970 den Physik Nobelpreis für seine grundlegenden Leistungen und Entdeckungen auf dem Gebiet des… …   Deutsch Wikipedia

  • Physiknobelpreis 1970: Hannes Alfvén — Louis Néel —   Der Schwede Alfvén wurde ausgezeichnet für seine Arbeiten in der Magnetohydrodynamik, der Franzose Néel für die Beiträge zum Ferromagnetismus.    Biografien   Hannes Olof Gösta Alfvén, * Norrköping (Schweden) 30. 5. 1908, ✝ Djursholm (bei …   Universal-Lexikon

  • Louis Eugene Felix Neel — Louis Néel Pour les articles homonymes, voir Neel. Louis Eugène Félix Néel, né le 22 janvier 1904 à Lyon et mort le 17 novembre 2000 à Brive la Gaillarde, est un physicien français, prix Nobel de physique en 1970. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Louis Eugène Félix Néel — Louis Néel Pour les articles homonymes, voir Neel. Louis Eugène Félix Néel, né le 22 janvier 1904 à Lyon et mort le 17 novembre 2000 à Brive la Gaillarde, est un physicien français, prix Nobel de physique en 1970. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Louis Eugène Félix Néel — (Lyon, Francia 1904 íd. 2000) fue un físico y profesor universitario francés galardonado en 1970 con el Premio Nobel de Física. Biografía Nació el 22 de noviembre de 1904 en la ciudad francesa de Lyon. En 1924 ingresó en la Escuela Normal de… …   Wikipedia Español

  • Néel — Neel oder Néel ist der Familienname folgender Personen: Alexandra David Néel (1868–1969), französische Reiseschriftstellerin Louis Néel (1904–2000), französischer Physiker Neel ist der Vorname folgender Personen: Neel Jani (* 1983),… …   Deutsch Wikipedia

  • Neel — may refer to: Alice Neel (documentary) film about painter Alice Neel Neel, in Indian numbering system Neel Kamal (1947 film) directed by Kidar Nath Sharma Neel as a first name Neel Akasher Neechey, a Bengali language film director Neel Doff (1858 …   Wikipedia

  • NÉEL (L.) — NÉEL LOUIS (1904 ) Physicien français, professeur à l’université de Strasbourg (1937), puis à l’université de Grenoble (1946), Louis Néel devient directeur de l’Institut polytechnique de Grenoble en 1954 et du Centre d’études nucléaires de… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.