Louis Martin-Chauffier


Louis Martin-Chauffier

Louis Martin, dit Louis Martin-Chauffier, est un journaliste, écrivain et résistant né à Vannes le 24 août 1894 et mort en 1980

Sommaire

Parcours

Louis Martin-Chauffier commence des études de médecine mais, dès la mort de son père, il passe le concours de l’École nationale des chartes, où il est reçu en 1915. Médecin auxiliaire pendant la Première Guerre mondiale, il reprend sa scolarité en 1919 et devient archiviste paléographe en 1921, l'année de son mariage avec Simone Duval (1902-1975), traductrice et romancière. Il est alors nommé bibliothécaire à la bibliothèque Mazarine puis à Florence (1923-1927).

Mais dès 1922, il fait paraître son premier roman, La Fissure. Durant toute la décennie 1920, Louis Martin-Chauffier se consacre à l’écriture de quatre romans avant d’abandonner ce genre auquel il ne reviendra qu’en 1950. Il donne des articles à diverses revues et en particulier à la Revue critique des idées et des livres, proche de l'Action française. Il collabore à la maison d’édition "Au Sans-Pareil", où il publie des auteurs d'avant-garde comme Blaise Cendrars, rédigeant une présentation de Philippe Soupault en annexe d’Histoire d'un Blanc, ou signant la préface d’Aspects de la biographie d’André Maurois. À la même époque, il effectue également des traductions de classiques (Aristophane, Dante…) pour des éditions illustrées de luxe et entreprend la publication de la première édition des œuvres complètes de Gide (1932-1939).

Il se fait également journaliste : d’abord chroniqueur religieux au Figaro tout en étant bibliothécaire, il devient rédacteur en chef de divers hebdomadaires, comme Lu, Vu puis Vendredi. En 1938, il devient directeur littéraire de Match et éditorialiste à Paris-Soir.
En 1940, il part en zone libre avec l’équipe de son journal. Il entre dans la Résistance, devenant rédacteur en chef d’un des plus importants journaux clandestins, Libération de 1942 à avril 1944. C’est à cette date qu’il est arrêté par la Gestapo et envoyé en camp de concentration, d’abord à Neuengamme puis à Bergen-Belsen. À la Libération, il poursuit sa carrière de journaliste et continue à faire vivre le journal, sorti de la clandestinité : il est directeur littéraire de Libération.

Il travaille ensuite pour divers quotidiens et hebdomadaires : il est chef du service étranger du Parisien libéré, chroniqueur littéraire à Paris-Presse et à Match et directeur de la rédaction de Fémina-Illustration.

Son œuvre de romancier et son action en faveur de la littérature contemporaine ne lui font pas oublier les classiques : Louis Martin-Chauffier travaille pendant plus de quinze ans sur une étude de Chateaubriand, qui paraît en 1943 sous le titre Chateaubriand ou l'obsession de la pureté. Après la Seconde Guerre mondiale, il édite les œuvres complètes de La Rochefoucauld dans la bibliothèque de la Pléiade.

Il reçoit en 1947 le Grand prix de littérature de la Société des gens de lettres pour l’ensemble de son œuvre et est élu membre de l’Académie des sciences morales et politiques en 1964.

Hommage

Une salle de réunion de l'Institut de France à Paris porte son nom.

Principales œuvres

  • L’affaire des évêques simoniaques bretons et l’érection de Dol en métropole (848-850), thèse de l’École des chartes, 1921.
  • Correspondances apocryphes, Mme de Vandeul et Diderot, Choderlos de Laclos, Flaubert, Barbey d'Aurevilly, Marcel Proust, Anatole France..., 1923 (préface de Pierre Benoit)
  • La Fissure, roman, 1923
  • Patrice, ou l’indifférent, roman, 1924
  • L’Épervier, roman, 1925
  • L’Amant des honnêtes femmes, roman, 1927
  • Jeux de l’âme, roman, 1927
  • La Paix d’Aristophane, traduction, 1930
  • L’Enfer de Dante, traduction, 1930
  • Œuvres complètes d’André Gide, édition, 1932-1939
  • Chateaubriand ou l’obsession de la pureté, essai, 1943
  • L’homme et la bête, essai, 1947
  • Mon père n’est pas mort, roman, 1950
  • L’Écrivain et la liberté, essai, 1958
  • Œuvres complètes de La Rochefoucauld, édition, 1964
  • Chroniques d’un homme libre, 1989

Sources


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Louis Martin-Chauffier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Louis martin-chauffier — Louis Martin, dit Louis Martin Chauffier, est un journaliste, écrivain et résistant né à Vannes le 24 août 1894 et mort en 1980 Parcours Louis Martin Chauffier commence des études de médecine mais, dès la mort de son père, il passe le concours de …   Wikipédia en Français

  • Gilles Martin-Chauffier — Autres noms Gilles Hemsay Activités Journaliste, écrivain Naissance 12 août 1954 Neuilly sur Seine Langue d écriture français Genres roman …   Wikipédia en Français

  • Claude Aveline — Pour les articles homonymes, voir Aveline (homonymie). Claude Aveline …   Wikipédia en Français

  • La Patrie se fait tous les Jours — (sous titré Textes français, 1939 1945) est une importante anthologie de textes de la Résistance intellectuelle française publiée par Jean Paulhan et Dominique Aury aux éditions de Minuit en février 1947. Sommaire 1 Le Prière d insérer 2 Sommaire …   Wikipédia en Français

  • La patrie se fait tous les jours — (sous titré Textes français, 1939 1945) est une importante anthologie de textes de la Résistance intellectuelle française publiée par Jean Paulhan et Dominique Aury aux éditions de Minuit en février 1947. Sommaire 1 Le Prière d insérer 2 Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Neuengamme — 53° 25′ 50″ N 10° 14′ 01″ E / 53.4306, 10.2336 …   Wikipédia en Français

  • Prix Jeunesse — Le Prix Jeunesse était un prix destiné à récompenser une œuvre de littérature pour la jeunesse. Il fut créé en 1934 par Michel Bourrelier, fondateur en 1931 de la maison d édition Bourrelier. Sommaire 1 Historique 2 Liste des lauréats 2.1 Prix… …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Membres De L'Académie Des Sciences Morales Et Politiques — de l Institut de France. Sommaire des sections I : Philosophie II : Morale et sociologie III : Législation, droit public et jurisprudence …   Wikipédia en Français

  • Liste de chartistes par promotion — Cet article est une liste de chartistes célèbres, classés par promotion. Les promotions sont désignées par l’année de soutenance de thèse et, par conséquent d’obtention du diplôme d’archiviste paléographe (ainsi, une personne ayant obtenu le… …   Wikipédia en Français

  • Liste des membres de l'Academie des sciences morales et politiques — Liste des membres de l Académie des sciences morales et politiques Liste des membres de l Académie des sciences morales et politiques de l Institut de France. Sommaire des sections I : Philosophie II : Morale et sociologie III :… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.