Louis Leopold Robert


Louis Leopold Robert

Louis Léopold Robert

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Léopold Robert, Robert et Léopold.
Léopold Robert
Naissance 13 mai 1794
La Chaux-de-Fonds
Décès 20 mars 1835
Venise
Nationalité Modèle:Neuchâtelois
Activité(s) Peintre
Maître Jacques Louis David
Mouvement artistique Romantique
Influença Cornelis Kruseman (1804-1862)
Récompenses second Prix de Rome 1814
Portrait d'une jeune femme de Retuna

Louis Léopold Robert est un peintre neuchâtelois né le 13 mai 1794 à La Chaux-de-Fonds, (Les Éplatures, Suisse) et mort le 20 mars 1835 à Venise.

Biographie

Né dans une famille modeste, 7 jours après l'incendie qui détruisit presque entièrement le village. Il mène une enfance heureuse auprès d'un père horloger-monteur de boîtes.

Après une scolarité à Porrentruy (Jura / Suisse), il entre en apprentissage à Yverdon-les-Bains (Vaud) mais, en 1810, part pour Paris où il suit une formation de graveur auprès du loclois Charles-Samuel Girardet. Il est admis en 1812 dans l'atelier de Jacques-Louis David, où il commence à peindre et y apprend la gravure. Il obtient en 1814 le second grand prix de Rome de gravure en taille-douce.

À la chute de l'Empire, la Principauté de Neuchâtel redevient prussienne et Léopold Robert perd sa nationalité française. Il est alors mis hors-concours au grand prix de Rome où il concourait pour l'obtention du premier prix. De retour à La Chaux-de-Fonds il peint de nombreux portraits qui contribuent à sa renommée dans la bourgeoisie neuchâteloise. Le destin en la personne de F. Roulet de Mézerac vient à point tirer L. Robert de l'ennui et la morosité. Son généreux mécène lui permet de poursuivre ses études de peintures à Rome où il demeure 13 ans, jusqu'en 1831.

La chance lui sourit, les nombreuses familles de brigands vont lui servir de modèles et ses compositions de scènes italiennes en costumes attirent à lui l'admiration et la clientèle d'une élite. Il peut enfin rembourser ses dettes et accepte d'innombrables commandes.

En 1825, il fréquente le salon de Mme Récamier, voyage à Naples et dans différentes régions italiennes. Attiré par les compositions monumentales, il travaille à l'une de celles-ci, Les quatre saisons, pour le Salon de Paris. Le retour du pèlerinage de la Madone de l'Arc, première composition, remporte un grand succès au Salon de Paris de 1827. Le tableau est acheté par le roi Louis-Philippe.

En 1829 il retourne en Italie, dans les marais Pontins notamment, et rencontre le Prince Napoléon et sa femme Charlotte Bonaparte dont il tombe amoureux. En 1831 son triomphe au Salon de Paris, avec la Halte des moissonneurs dans les marais Pontins, lui vaut la croix de la Légion d'honneur que lui remet le roi en personne.

Suite aux troubles de 1832 dans les États pontificaux, il quitte Rome. Après une halte à Florence où ses espoirs concernant Charlotte Bonaparte sont déçus, il s'établit à Venise. Il entreprend sa dernière composition monumentale, celle de la saison d'hiver, "Le départ des pêcheurs de l'Adriatique". L'œuvre inspira Victor Hugo et Lamartine.[1]

Son tableau à peine achevé, il sombre dans un profond état dépressif et met fin à ses jours, (1835).

Si ses œuvres sont peu à peu tombées dans l'oubli, sa ville natale baptisera son artère principale de son nom.

Œuvres

  • Le Retour du pèlerinage à la Madone de l'Arc, 1827 (Louvre)
  • Portrait d'une jeune femme de Retuna,
  • Italienne et sa fille, 1825, (Musée des Beaux-Arts de Neuchâtel)
  • Départ des Pêcheurs de l'Adriatique, (Musée des Beaux-Arts de Neuchâtel)
  • Jeune fille de Sorrente avec un tambourin, 1824, (Musée d'Art et d'histoire de Neuchâtel)
  • Femme napolitaine pleurant sur les débris de sa maison détruite par un tremblement de terre, 1830, (Musée d'Art et d'histoire de Neuchâtel)

Notes & Sources

  1. L'art des origines à nos jours, tome second (Larousse)
  • Portail de la peinture Portail de la peinture
  • Portail du XIXe siècle Portail du XIXe siècle
  • Portail du canton de Neuchâtel Portail du canton de Neuchâtel
Ce document provient de « Louis L%C3%A9opold Robert ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Louis Leopold Robert de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Louis-Leopold Robert — (May 13, 1794 March 20, 1835), Swiss painter, was born at La Chaux de Fonds (Neuchâtel) in Switzerland, but left his native place with the engraver Girardet at the age of sixteen for Paris.He was on the eve of obtaining the grand prix for… …   Wikipedia

  • Louis Léopold Robert — Pour les articles homonymes, voir Léopold Robert, Robert et Léopold. Léopold Robert …   Wikipédia en Français

  • Louis Léopold Robert — Porträt eines Mädchen aus Retuna Louis Léopold Robert, (* 13. Mai 1794 in Les Eplatures (heute zu La Chaux de Fonds), Kanton Neuenburg; † 20. März 1835 in Venedig) war ein schweizerischer Maler. Robert war in Paris Schüler des …   Deutsch Wikipedia

  • Leopold Robert — Porträt eines Mädchen aus Retuna Louis Léopold Robert, (* 13. Mai 1794 in Les Eplatures, jetzt La Chaux de Fonds in der Schweiz; † 20. März 1835 in Venedig) war ein schweizerischer Maler. Robert hatte den Kupferstecher Edouard Girardet in Paris… …   Deutsch Wikipedia

  • Léopold Robert — Porträt eines Mädchen aus Retuna Louis Léopold Robert, (* 13. Mai 1794 in Les Eplatures, jetzt La Chaux de Fonds in der Schweiz; † 20. März 1835 in Venedig) war ein schweizerischer Maler. Robert hatte den Kupferstecher Edouard Girardet in Paris… …   Deutsch Wikipedia

  • Léopold Robert —  Cette page d’homonymie répertorie différentes personnes partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Robert et Léopold. Léopold Robert peut désigner Léopold Robert dit Jean Yole (1878 1956), écrivain et homme politique français …   Wikipédia en Français

  • Louis Philippe Robert d'Orléans, duc d'Orléans — Louis Philippe Robert d’Orléans, duc d’Orléans Louis Philippe Robert d’Orléans, duc d’Orléans (Rufname: Philippe) (* 6. Februar 1869 in Twickenham; † 28. März 1926 in Palermo) war ein Mitglied aus dem Hause Orléans. Leben …   Deutsch Wikipedia

  • Louis Philippe Robert d'Orléans, duc de Orléans — Louis Philippe Robert d’Orléans, duc d’Orléans Louis Philippe Robert d’Orléans, duc d’Orléans (Rufname: Philippe) (* 6. Februar 1869 in Twickenham; † 28. März 1926 in Palermo) war ein Mitglied aus dem Hause Orléans. Leben …   Deutsch Wikipedia

  • Louis Philippe Robert d’Orléans, duc d’Orléans — (Rufname: Philippe) (* 6. Februar 1869 in Twickenham; † 28. März 1926 in Palermo) war ein Mitglied aus dem Hause Orléans. Leben …   Deutsch Wikipedia

  • Louis Léopold Buquet — Pour les articles homonymes, voir Buquet. Pour les autres membres des familles, voir : Charles Joseph Buquet et Henri Buquet. Louis Léopold Buquet …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.