Louis Calaferte


Louis Calaferte
Louis Calaferte
Activités écrivain français
Naissance 14 juillet 1928
Turin (Drapeau d'Italie Italie)
Décès 2 mai 1994
Dijon
Langue d'écriture française

Louis Calaferte est un écrivain français né le 14 juillet 1928 à Turin et décédé le 2 mai 1994 à Dijon.

Sommaire

Biographie

Garçon de courses à treize ans dans une usine de piles électriques puis manœuvre, il part en 1947 pour Paris où il entre comme figurant au Théâtre de l'Odéon. Il écrit alors ses premières pièces. L'une d'elles est jouée en avant-première au Théâtre d'Angers, alors qu'il n'a que vingt ans, et lui vaut une ovation du public[1]. Sous l'égide de son « père en littérature »[2] Joseph Kessel, il publie Requiem des innocents en 1952 chez Julliard, souvenirs d'enfance où se laissent déjà entendre des accents de révolte. Ce premier livre, qui connaît un vif succès, est bientôt suivi de Partage des vivants en 1953. Ces deux œuvres de jeunesse seront sévèrement désavouées par l'écrivain vingt-cinq ans plus tard[3]. En 1956, il s'installe à Mornant dans les monts du Lyonnais[4] et y écrit Septentrion[5], ouvrage taxé de pornographie qui fut censuré, interdit à la vente et réédité seulement vingt ans plus tard, grâce à Gérard Bourgadier, chez Denoël. Dans ce récit à l'érotisme flamboyant, largement autobiographique, Calaferte relate à la première personne les errances d'un apprenti écrivain, ses premières lectures clandestines au cours de son travail d'ouvrier (il se réfugie encore enfant dans les toilettes de l'usine pour y lire avec passion) et ses rencontres avec les femmes, dont la plus importante dans le récit est sans conteste l'hollandaise Nora, figure de l'émancipation féminine et de la réussite sociale. Ce livre subversif est un hymne au désir créateur et à la liberté de l'artiste, dans un contexte social à la fois rigide et fluctuant, celui de l'après-guerre. Calaferte continue de publier régulièrement des recueils de poésies et des récits à l'atmosphère intimiste et sensualiste, parfois onirique et étrange, souvent liés au monde de l'enfance. Dramaturge prolifique, il exploite dans ses pièces le thème de la relation familiale, en usant d'une tonalité drôlatique et inquiétante. Selon le metteur en scène Patrick Pelloquet "les personnages de Louis Calaferte sont davantage des stéréotypes de comportements que des personnages au sens restrictif du terme"[6] évoluant dans un décor en huit-clos.

Calaferte trouve un emploi à la radio de Lyon à partir de 1974 et à l'O.R.T.F. Il passe les dernières années de sa vie (1985-1994) près de Dijon, dans le village de Blaisy-Bas, avec son épouse, et ses animaux de compagnie auxquels il voue une profonde affection. Il compte parmi ses amis les plus proches l'écrivain Georges Piroué, le peintre Truphémus, ou encore le metteur en scène Jean-Pierre Miquel. Ses carnets nous offrent le témoignage unique de la vie d'un écrivain volontairement en marge, en même temps que celui d'un créateur en proie à l'angoisse et à la maladie, adorateur de Dieu, des femmes et de la nature. Ils nous renseignent également sur l'autre facette artistique de l'écrivain, passionné de peinture, et sur ses goûts littéraires, qui vont de Stendhal, Paul Léautaud et Marcel Jouhandeau, aux moralistes français et à Franz Kafka. La mécanique des femmes (1992), petit livre inclassable qu'il publia moins de deux ans avant sa mort, fut porté à l'écran en 2000 par Jérôme de Missolz et reçut un accueil très mitigé.

Écrivain souvent ignoré de ses pairs, homme d'enthousiasmes et de colères, mais tout autant homme de réflexion, réservé et secret, Louis Calaferte a construit une œuvre forte et personnelle. Il fut un poète vigoureux et sensible, à l'écriture précise et passionnée, violente et sans concessions. Son œuvre se compose d'une centaine de titres, principalement des recueils de poésie et de récits, des pièces de théâtre et des carnets. C'est surtout l'œuvre d'un mystique laïque, qui vécut intensément sa foi dans le siècle.

Louis Calaferte est décédé le 2 mai 1994 à Dijon. Son épouse Guillemette continue d'éditer les volumes restés inédits de son journal.

Citations

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Tirées de Choses dites, Entretiens et choix de textes, le Cherche Midi, 1997 :
"Les idéologies m'importent peu. Je suis du côté de la dignité de l'homme."
"Les révoltants dessous organiques de la beauté."
"Amertume : Vice de vieillard."
"État : Gangstérisme officialisé."
"Touriste : Idiot de passage."
"Xénophobie : Démangeaison des prolétaires et des commerçants."
"Vacances : Drogue populaire."
"La guerre n'est rien que le produit de l'ignorance des uns, de la crapulerie des autres et de la férocité de tous."
"Ils croient le chaos inorganisé."
"Poésie : Musique intime."
"Moderne : Future vieillerie."
"Ou le siècle à venir sera celui du refus, ou il ne sera qu'espace carcéral."
"Elle avait un cou de cygne, des yeux de chatte, un regard d'aigle, une taille de guêpe, des jambes de gazelle, un tempérament de lion, un caractère de chien. Pourtant, ce n'était qu'une femme."

Bibliographie

Récits

  • Requiem des innocents, 1952, éditeur : Collection Folio (No 3388) (2000), Gallimard, (ISBN 2070410013)
  • Partage des vivants, 1953
  • Septentrion, 1963, éditeur : Collection Folio (No 2142) (1990), Gallimard, (ISBN ISBN 2070382273)
  • No man's land, 1963, éditeur : Collection L'Arpenteur, Gallimard, (ISBN 2070772683)
  • Satori, 1968, éditeur : Collection Folio (No 2990) (1997), Gallimard, (ISBN 2070403483)
  • Rosa mystica, 1968, éditeur : Collection Folio (No 2822) (1996), Gallimard, (ISBN 2070400212)
  • Portrait de l'enfant, 1969, éditeur : Collection Romans français (1981), Denoël, (ISBN 2207202933)
  • Hinterland, 1971, éditeur : Collection Romans français, Denoël , (ISBN 2207213455)
  • Limitrophe, 1972, éditeur : Collection Romans français, Denoël, (ISBN 220721723X)
  • La vie parallèle, 1974, éditeur : Collection Documents actualité, Denoël, (ISBN 2207220516)
  • Épisodes de la vie des mantes religieuses, 1976, éditeur : Collection Romans français, Denoël, (ISBN 2207222519)
  • Voyage stellaire, 1977
  • Campagnes, 1979, éditeur : Collection Romans français, Denoël, (ISBN 2207225712)
  • Ébauche d'un autoportrait, 1983, éditeur : Collection Romans français, Denoël, (ISBN 2207228541)
  • Un riche, trois pauvres, 1986, éditeur : éditions Hesse - (ISBN 9782950406170)
  • L'Incarnation, 1987, éditeur : Collection Romans français, Denoël, (ISBN 2207234037)
  • Promenade dans un parc, 1987, éditeur : Collection Romans français, Denoël, (ISBN 2207233367)
  • Memento mori, 1988, éditeur : Collection L'Arpenteur, Gallimard, (ISBN 2070780007)
  • Maître Faust, 1992, éditeur : Collection L'Arpenteur, Gallimard, (ISBN 2070759547)
  • La Mécanique des femmes, 1992, éditeur : Collection L'Arpenteur, Gallimard, (ISBN 2070388638)
  • C'est la guerre, 1993, éditeur : Collection L'Arpenteur, Gallimard, (ISBN 2070736326)
  • Le Monologue, 1996, éditeur : Collection L'Arpenteur, Gallimard, (ISBN 2070743926)
  • Droguerie du ciel, 1996, éditeur : Hesse éditions, (ISBN 291127203X)
  • Le sang violet de l'améthyste, 1998, éditeur : Collection L'Arpenteur, Gallimard, (ISBN 2070752119)
  • Suite villageoise, 2000, éditeur : Hesse éditions, (ISBN 2911272315)

Essais

  • Les sables du temps, Éditions Le tout pour le tout, Paris, 1998
  • Droit de cité, 1992, Éditions Manya, Folio Gallimard (n°2670), 1995, (ISBN 207038702X)
  • L'homme vivant, Gallimard, L'arpenteur, 1994, (ISBN 2070740021)
  • Perspectives, illustrations de l'auteur, Éditions Hesse, 1995, (ISBN 295040619X)
  • Art-Signal, Éditions Hesse, 1996, (ISBN 9782911272042)
  • Les fontaines silencieuses, éditeur : Collection L'Arpenteur, Gallimard, 2005, (ISBN 2070772675)

Carnets

  • Le chemin de Sion (1956-1967), Carnets, Denoël, 1980, (ISBN 2207226239)
  • L'or et le plomb (1968-1973), Carnets II, Denoël, 1981, (ISBN 2207227685)
  • Lignes intérieures (1974-1977), Carnets III, Denoël, 1985, (ISBN 2207231232)
  • Le Spectateur immobile (1978-1979), Carnets IV, Gallimard, L'arpenteur, 1990 (ISBN 2070780244)
  • Miroir de Janus (1980-1981), Carnets V, Gallimard, L'arpenteur, 1993, (ISBN 2070736318)
  • Rapports (1982), Carnets VI, Gallimard, L'arpenteur, 1996 (ISBN 2070743934)
  • Étapes (1983), Carnets VII, Gallimard, L'arpenteur, 1997, (ISBN 2070750221)
  • Trajectoires (1984), Carnets VIII, Gallimard, L'arpenteur, 1999, (ISBN 2070755614.)
  • Écriture (1985-1986), Carnets IX, Gallimard, L'arpenteur, 2001, (ISBN 2070763633)
  • Bilan (1987-1988), Carnets X, Gallimard, L'arpenteur, 2003, (ISBN 2070767787)
  • Circonstances (1989), Carnets XI, Gallimard, L'arpenteur, 2005, (ISBN 2070772691)
  • Traversée (1990), Carnets XII, Gallimard, L'arpenteur, 2006, (ISBN 2070776883)
  • Situation (1991), Carnets XIII, Gallimard, L'arpenteur, 2007, (ISBN 9782070783144)
  • Direction (1992), Carnets XIV, Gallimard, L'arpenteur, 2008, (ISBN 978-2-07-011960-8)
  • Dimensions (1993), Carnets XV, Gallimard, L'arpenteur, 2009, (ISBN 9782070125562)
  • Le jardin fermé (1994), Carnets XVI, Gallimard, L'arpenteur, 2010

Théâtre

  • Aux armes, citoyens !, Baroquerie en un acte avec couplets [1986], Collection Romans français, Denoël, (ISBN 2207232735)
  • Théâtre complet, Éditions Hesse, 4 volumes (Pièces intimistes, 1993 et Pièces Baroques I, II et III, 1994, 1996 pour le dernier (23 pièces au total)

Poésie

  • Rag-Time, 1972, éditeur : Collection Romans français, Denoël, (ISBN 2207217248)
  • Paraphe, 1974, éditeur : Collection Romans français, Denoël, (ISBN 2207220524)
  • Londoniennes, 1985
  • Décalcomanies, 1987
  • A.B.C.D., Enfantines, avec les illustrations de Jacques Truphémus, Éditions Belle-fontaine, 1987
  • Haïkaï du jardin, 1991, éditeur : Collection L'Arpenteur, Gallimard, (ISBN 2070780392)
  • Les métamorphoses du révolver, 1993
  • Ouroboros, 1995
  • Non lieu, 1996
  • Pile ou face, 1996
  • Terre céleste, 1999
  • Imagerie, magie, 2000

Divers

  • Une vie, une déflagration (entretiens avec Patrick Amine), Denoël, 1985
  • Choses dites, Entretiens et choix de textes, le Cherche Midi, 1997

Récompenses

  • Prix Ibsen pour la pièce " Les Miettes" (1978)
  • Prix Lugné Poe (1979)
  • Grand Prix de la littérature Dramatique de la Ville de Paris pour l'ensemble de son œuvre théâtrale (1984)
  • Grand Prix national des lettres (1992)

Notes et références

  1. Biographie de Louis Calaferte.
  2. Ibid.
  3. "S'il y a deux livres de moi que j'abomine, ce sont les deux premiers, que je verrais disparaître avec plaisir" (Le spectateur immobile, à la date du 1er novembre 1978, Carnets 1978-1979, publiés en 1990, p. 147)
  4. Il y restera jusqu'en 1969
  5. "Au vrai, ma vie littéraire n'a commencé qu'avec Septentrion." (Le spectateur immobile, Ibid.)
  6. entretien autour de Calaferte, 2009.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Louis Calaferte de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Calaferte — Louis Calaferte Louis Calaferte est un Écrivain français né le 14 juillet 1928 à Turin et décédé le 2 mai 1994 à Dijon. Sommaire 1 Biographie 2 Citations 3 Bibliographie …   Wikipédia en Français

  • CALAFERTE (L.) — Louis CALAFERTE 1928 1994 Né le 14 juillet 1928 à Turin, en Italie, Louis Calaferte émigre avec sa famille, dans la banlieue lyonnaise, au début des années 1930. Il y vivra une enfance marquée par la pauvreté et la xénophobie. La guerre puis la… …   Encyclopédie Universelle

  • Louis monier — Pour les articles homonymes, voir Monier.  Pour le fondateur d Altavista homonyme, voir Louis Monier (Altavista) Louis Monier naît le 6 octobre 1943 à Montélimar. Il fait ses études au Lycée Emile Loubet de Valence et à l …   Wikipédia en Français

  • Louis Monier — Pour les articles homonymes, voir Monier.  Pour le fondateur d Altavista homonyme, voir Louis Monier (Altavista) Louis Monier né le 6 octobre 1943 à Montélimar est un photographe français …   Wikipédia en Français

  • Pierre Louis-Calixte — est un acteur français pensionnaire de la Comédie Française. Sommaire 1 Carrière à la Comédie Française 2 Hors Comédie Française 3 Filmographie …   Wikipédia en Français

  • Jean-Pierre Miquel — est un metteur en scène de théâtre et un acteur français né à Neuilly sur Seine le 22 janvier 1937 et mort à Vincennes le 22 février 2003. Sommaire 1 Biographie 2 Comédien …   Wikipédia en Français

  • Jean-Pierre Micquel — Jean Pierre Miquel Jean Pierre Miquel est un metteur en scène de théâtre et un acteur français né à Neuilly sur Seine le 22 janvier 1937 et mort à Vincennes le 22 février 2003. Nommé directeur artistique de l Odéon de 1971 à 1977, il est… …   Wikipédia en Français

  • Jean-pierre miquel — est un metteur en scène de théâtre et un acteur français né à Neuilly sur Seine le 22 janvier 1937 et mort à Vincennes le 22 février 2003. Nommé directeur artistique de l Odéon de 1971 à 1977, il est directeur du Conservatoire national supérieur… …   Wikipédia en Français

  • La Mécanique des femmes — est un film français du documentaliste Jérôme de Missolz, présenté durant l année 2000, basé sur le livre populaire du même nom de l auteur Louis Calaferte (1992), de type fiction drame érotique. Sommaire 1 Synopsis 2 Thématique 3 Critique et… …   Wikipédia en Français

  • La mecánica de las mujeres — Título La mecánique des femmes Ficha técnica Dirección Jérôme de Missolz Producción Ariel Askénazi, Philippe Carcassonne, Philippe Degeorges, Jacques Le Glou, Bénédicte Lesage, V …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.