Lorris


Lorris
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Lauris.

47° 51′ 29″ N 2° 06′ 00″ E / 47.8580555556, 2.1

Lorris
La halle du XIIe siècle de Lorris
La halle du XIIe siècle de Lorris
Armoiries
Détail
logo
Administration
Pays France
Région Centre
Département Loiret
Arrondissement Montargis
Canton Lorris (chef-lieu)
Code commune 45187
Code postal 45260
Maire
Mandat en cours
Jean-Paul Godfroy
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du canton de Lorris
Site web www.ville-lorris.fr
Démographie
Population 2 815 hab. (2006)
Densité 63 hab./km²
Gentilé Lorrissois
Géographie
Coordonnées 47° 51′ 29″ Nord
       2° 06′ 00″ Est
/ 47.8580555556, 2.1
Altitudes mini. 114 m — maxi. 173 m
Superficie 44,91 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Lorris est une commune française, située dans le département du Loiret et la région Centre.

La commune constitue à elle seule l'unité urbaine de Lorris[1].

Sommaire

Toponymie

Lorris. Actum Lorriaci in palatio, 1112 (Marcel Prou, Les Coutumes de Lorris ; Lorriacus, Nouvelle revue historique de droit français et étranger, 1884, p. 146).

Bas latin Lorriacus. Nom de personne d’origine germanique Lotherus et faux suffixe de possession iacus ; le double r fait difficulté.

La prononciation correcte du nom est [lori] (en roulant les « r », avec un « s » final muet) mais, inexplicablement, depuis la Seconde Guerre mondiale, cette prononciation a quasiment disparu au profit d'un [loris] (sans « r » roulé). Peut-être y a-t-il eu volonté de se démarquer de communes ayant une consonance voisine : Lorrez (prononcé [loré]) ou Loury.

Géographie

Lorris est située à environ 130 km au sud de Paris, dans la frange la plus méridionale du Gâtinais, approximativement à mi-chemin de Montargis et Sully-sur-Loire et à 60 km d'Orléans.

La ville a donné son nom au massif de Lorris, portion la plus orientale de la forêt d'Orléans.

Communes limitrophes

Lieux-dits et écarts

Histoire

Cette petite ville, qui était en fait le rendez-vous de chasse des premiers Capétiens au XIIe siècle et où, de ce fait, ils entretenaient une cour (assez réduite) et signaient 'moult parchemins' souvent entre deux chasses à courre, est célèbre pour la Charte de Lorris et la Paix de Lorris.

Charte de Lorris

Article détaillé : Charte de Lorris.

La charte fut promulguée en 1134 par le roi de France Louis VI le Gros (1108-1137). Elle donnait à Lorris « privilèges et franchises » connus sous le nom de coutumes, ce qui fit de Lorris la première commune libre de France.

Paix de Lorris

La paix de Lorris fut signée le 30 octobre 1242 entre Raimond VII, comte de Toulouse, et le roi de France, Saint Louis. Les deux hommes renouvelaient ainsi le traité de Paris qu'ils avaient déjà conclu le 12 avril 1229 sous l'égide de la mère de Saint Louis, Blanche de Castille. Raimon VII renonça aux villes de Narbonne et d'Albi et promit de faire, lui-même, la chasse aux hérétiques, les « cathares ». Ce traité mit fin définitivement aux souffrances des Albigeois et à la fronde des barons du midi contre Saint Louis. Par la même occasion, Raimon VII donna sa fille Jeanne, en mariage au frère du roi de France, Alphonse.

Le massacre du carrefour d'Orléans

Les tombes des maquisards au carrefour de la Résistance

Lors de la Seconde Guerre mondiale, le département du Loiret fut l'un des hauts lieux de la Résistance et paya un lourd tribut à la Déportation. Ceci est particulièrement vrai pour Lorris où se situait le maquis de Lorris.

Situé en forêt d'Orléans, dans le massif de Lorris, c'est à ce carrefour (appelé aujourd'hui le Carrefour de la Résistance) qu'ont été massacrés le 14 août 1944 plus de 50 maquisards réfugiés en forêt. Derrière leurs tombes, la maison forestière incendiée par l'occupant qui y avait enfermé les victimes, est restée en l'état.

Héraldique

Blason de Lorris

Les armes de Lorris se blasonnent ainsi :

D'azur à la lettre L capitale couronnée d'or, accompagnée de trois fleurs de lys du même et en chef d'un lambel d'argent[2].

Par ailleurs, Malte-Brun donne le blasonnement suivant : « D'azur, à la lettre capitale L couronnée d'or, accompagnée de trois fleurs de lis d'or, deux en chef et une en pointe, surmontée d'un lambel d'argent de trois pendants en chef »[3].

Démographie

Évolution démographique

En 2008, Lorris comptait 2 916 habitants (soit une augmentation de 9 % par rapport à 1999). La commune occupait le 3 492e rang au niveau national, alors qu'elle était au 3 489e en 1999, et le 41e au niveau départemental sur 334 communes.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Lorris depuis 1793.

Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par loi du 27 février 2002, dite loi de démocratie de proximité[4], afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises.

Pour les communes dont la population est inférieure à 10 000 habitants, les enquêtes sont exhaustives et ont lieu chaque année par roulement au cours d'une période de cinq ans[5]. Pour Lorris, le premier recensement a été fait en 2005[6], les suivants étant en 2010, 2015, etc. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1e janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006, qui, pour Lorris, est une évaluation intermédiaire[7].

Le maximum de la population a été atteint en 2008 avec 2 916 habitants.

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 1 500 1 526 1 628 1 604 1 759 1 846 1 847 2 010 2 088
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 2 072 2 008 2 085 2 002 2 126 2 186 2 170 2 247 2 169
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 2 181 2 159 2 084 2 137 1 967 1 907 2 032 1 995 1 962
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 -
Population 1 897 2 170 2 265 2 556 2 620 2 674 2 815 2 916 -
Notes, sources, ... Sources : base Cassini de l'EHESS pour les nombres retenus jusqu'en 1962[8], base Insee à partir de 1968 (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[9],[10]

Pyramide des âges

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (32 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (21,4 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (52,5 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 47,5 % d’hommes (0 à 14 ans = 19 %, 15 à 29 ans = 15,5 %, 30 à 44 ans = 18,7 %, 45 à 59 ans = 18,6 %, plus de 60 ans = 28,2 %) ;
  • 52,5 % de femmes (0 à 14 ans = 14,9 %, 15 à 29 ans = 13,1 %, 30 à 44 ans = 18,1 %, 45 à 59 ans = 18,5 %, plus de 60 ans = 35,3 %).
Pyramide des âges à Lorris en 2007 en pourcentage[11]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,8 
90  ans ou +
4,6 
9,9 
75 à 89 ans
12,9 
17,5 
60 à 74 ans
17,8 
18,6 
45 à 59 ans
18,5 
18,7 
30 à 44 ans
18,1 
15,5 
15 à 29 ans
13,1 
19,0 
0 à 14 ans
14,9 
Pyramide des âges du département du Loiret en 2007 en pourcentage[12]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,4 
90  ans ou +
1,2 
6,2 
75 à 89 ans
9,1 
12,6 
60 à 74 ans
13,2 
20,5 
45 à 59 ans
20,2 
20,8 
30 à 44 ans
20,1 
19,7 
15 à 29 ans
18,1 
19,7 
0 à 14 ans
18,1 

Économie

Ressources et productions agricoles[réf. nécessaire] :

  • Cultures céréalières ;
  • Bovins, ovins, volailles.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 en cours Jean-Paul Godfroy    
1996 2001 Guy Parmentier PCF puis DVG Conseiller général du Canton de Lorris (1996-2011)
1936   Constant Renard   quincailler
1901   Louis-Lucien Naudin   médecin
1850   Louis-Henri Prochasson   propriétaire
    Constant Leturcq   notaire

Patrimoine

Le clocher de l'église Notre-Dame
  • La ville était entourée de fortifications dont on peut à peine, aujourd'hui, deviner le tracé. De même, l'ancien château royal des Salles (XIe siècle) a complètement disparu ;
  • La halle du XIIe siècle reconstruite en 1992 dans le style original de celles du XXe siècle et la mairie du XVe siècle de style renaissance, avec ornements de briques polychromes ;
  • La rigole de Courpalet alimentant le canal d'Orléans ;
  • La forêt d'Orléans dans laquelle une zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique de 28 ha a été définie en 2010, l'aire de balbuzard du carrefour de Joinville. Elle est essentiellement plantée de conifères et présente un intérêt ornithologique du fait de la présence du balbuzard, de l'engoulevent, de la bécasse des bois et du faucon hobereau[13] ;
  • Le musée départemental de la Résistance et de la Déportation ;
  • Le musée horloger Georges Lemoine ;
  • L'église Notre-Dame, de style roman, datant du XIIe siècle, contenant de grandes orgues (1501, ce qui en fait l'unes des plus vieilles d'Europe et le plus vieux instrument en fonction de France[14]). Ces dernières ont été restaurées entre 1970 et 1974 et sont classées monuments historiques. Une chapelle latérale du XVIe siècle contient plusieurs statuettes polychromes.

Personnalités liées à la commune

Culture

Sport et loisirs

  • centre équestre ;
  • bassin d'apprentissage fixe de natation ;
  • base de loisirs de l'étang des bois ;
  • pêche, chasse, chasse à courre tous les mercredi et samedi.

Cadre de vie

Lorris possède le label ville fleurie, deux fleurs lui ont été attribuées par le conseil national des villes et villages fleuris de France au palmarès 2009 du concours des villes et villages fleuris[15].

La commune est située dans la zone de protection spéciale forêt d'Orléans du réseau Natura 2000[16]

Archives

Notes et références

  1. Unité urbaine de Lorris sur www.recensement.insee.fr, Institut national de la statistique et des études économiques. Consulté le 16 novembre 2011.
  2. Le blason de la ville sur Gaso. Consultation : mars 2008.
  3. Victor Adolphe Malte-Brun, la France illustrée, v. 1882.
  4. Loi no 2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V "des opérations de recensement".
  5. INSEE : Les grandes étapes : 2002 – 2009
  6. Calendrier des recensements des communes du département du Loiret sur www.insee.fr, Insee. Consulté le 21 février 2011
  7. Par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de 5 ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 d’afficher dans le tableau des recensements : la population 2006, première population légale connue post-1999, les populations légales suivantes correspondant aux années réelles de recensement et enfin la dernière population légale publiée par l’INSEE. Dans le graphique sont par contre représentés l’ensemble des populations légales connues
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 21 février 2011
  9. Évolution et structure de la population (de 1968 à 2007) sur Insee. Consulté le 21 février 2011
  10. Recensement de la population au 1er janvier 2008 sur Insee. Consulté le 21 février 2011
  11. Évolution et structure de la population à Lorris en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 21 février 2011
  12. Résultats du recensement de la population du Loiret en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 21 février 2011
  13. (fr) ZNIEFF 240030764 - Aire de balbuzard du carrefour de Joinville sur le site de l’INPN.
  14. la musique classique s'invite à Lorris, La république du Centre, , 22 août 2011, édition Orléans Métropole, p3
  15. Villes et villages fleuris du Loiret, palmarès 2009. Consultation : 2 février 2010.
  16. Natura 2000 : Fiche du site FR2410018 forêt d'Orléans sur natura2000.environnement.gouv.fr, Ministère de l'écologie et du développement durable. Consulté le 16 juin 2010

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lorris de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lorris — is a commune of the Loiret département in the Centre région , in France.AdministrationLorris is the chief town of the Canton of Lorris.Nearest places*NoyersData*Postal code: 45260 *INSEE code: 45187 *Population: 2,674 (1999) *Area: 44.91 km²… …   Wikipedia

  • Lorris — País …   Wikipedia Español

  • Lorris — (spr. Lohri), Guillaume de L., geb. in Lorris, französischer Dichter des 13. Jahrh., Verfasser des Romans von der Rose …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Lorris — Lorris, franz. Dichter, s. Guillaume de Lorris …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Lorris — (Guillaume de). V. Guillaume de Lorris …   Encyclopédie Universelle

  • Lorris — Lorris, Guillaume de …   Enciclopedia Universal

  • Lorris —   [lɔ ris], Guillaume de, französischer Dichter, Roman de la rose.   …   Universal-Lexikon

  • Lorris — Original name in latin Lorris Name in other language Lorris State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 47.8895 latitude 2.51478 altitude 123 Population 2883 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Lorris — Provenance. Variante anglo saxonne de Laurent. Vient du latin laurus Signifie laurier Se fête le 10 août. Histoire. Saint Laurent était chargé par le pape Sixte II de l administration des biens de l Eglise de Rome, dans les années 250. Après que… …   Dictionnaire des prénoms français, arabes et bretons

  • Lorris — /lɒˈris/ (say lo rees) noun Guillaume de /giˈjoʊm də/ (say gee yohm duh), 13th century French poet; wrote the first 4058 lines of Le Roman de la Rose, allegory of courtly love …   Australian English dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.