Longue Marche 5


Longue Marche 5
Les lanceurs Longue Marche 5 : le corps des fusées montrées a un diamètre compris entre 2,25m et 5m.

Les lanceurs Longue Marche 5 (LM-5, CZ-5, ou Changzheng 5) constituent une nouvelle famille de fusées chinoises en cours de développement. La série doit comporter 6 versions permettant de couvrir les différentes missions habitées ou non avec des capacités d'emport pouvant aller jusqu'à 25 tonnes en orbite basse et 14 tonnes en orbite de transfert géostationnaire[1],[2]. Le premier lancement est prévu pour 2014 depuis le port spatial de Wenchang en cours de construction dans l'île de Hainan dans le sud-ouest de la Chine.

Historique

Les lanceurs chinois existants dérivés de missiles balistiques intercontinentaux sont peu performants par rapport aux lanceurs des autres nations spatiales et utilisent des ergols UDMH/NO2 polluants et aujourd'hui coûteux[3]. La Chine a décidé de lancer le développement d'une nouvelle famille de lanceurs modulaires permettant de placer en orbite basse ou géostationnaire des charges lourdes et pouvant répondre aux besoins des missions des vingt à trente prochaines années. Le projet CZ-5 a été annoncé en février 2001 avec comme objectif un premier lancement en 2008. Mais les moyens financiers n'ont été débloqués qu'en 2007.

La construction d'une nouvelle usine dédiée à la fabrication du nouveau lanceur a démarré en octobre 2007 dans la ville de Tianjin, non loin du port pour faciliter la logistique du transport jusqu'à la base de lancement en construction dans l'île de Hainan. La nouvelle usine, dont le coût est estimé à 650 millions de dollars américains, aura une superficie totale de 500 000 m². La première tranche devrait être achevée en 2009. Le premier lancement de la CZ-5 est prévu pour 2014 du fait de la date d'achèvement tardive de la base de lancement (2012)[4]. Le responsable de la conception de la fusée est Long Lehao.

Caractéristiques

Les versions aujourd'hui connues de la fusée CZ-5 comprennent 2 étages d'un diamètre maximum de 5,2 mètres associés éventuellement à des boosters. La version la plus puissante a une hauteur de 60,5 mètres pour un poids de 643 tonnes et une poussée au décollage de 833,8 tonnes. Des boosters de différentes puissances d'un diamètre de 2,25 ou 3,35 mètres peuvent être accolés au premier étage. Deux nouveaux moteurs-fusées ont été développés pour motoriser le premier étage et les boosters : le YF-120 est un moteur de 120 tonnes de poussée utilisant un mélange Oxygène liquide/kérosène tandis que le moteur YF-50 fournit 50 tonnes de poussée et utilise un mélange Hydrogène liquide/Oxygène liquide. Le deuxième étage doit utiliser une version améliorée du moteur YF-75 utilisé sur les lanceurs existants. La fusée est conçue pour un taux de fiabilité de 98% (les fusées chinoises actuelles ont un taux de 91%)[5]. Le développement des moteurs a commencé en 2001 et les tests au banc lancés en 2005 se sont achevés mi-2007.

La capacité d'emport des fusées CZ-5 va de 1,5 tonne à 25 tonnes en orbite basse et de 1,5 tonne à 14 tonnes en orbite de transfert géostationnaire[1]. Les CZ-5 doivent remplacer les lanceurs CZ-2, CZ-3, CZ-4 utilisés aujourd'hui tout en fournissant des capacités bien supérieures.

Notes et références

Voir aussi

Lien externe



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Longue Marche 5 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Longue marche 2F — Longue Marche (fusée) Pour les articles homonymes, voir Longue Marche (homonymie). Fusée …   Wikipédia en Français

  • Longue Marche 2F — avant le lancement de Shenzhou 5 au Centre spatial de Jiuquan Données générales Mission Lanceur Commer …   Wikipédia en Français

  • Longue Marche 4C — La fusée longue Marche 4C, également connu sous le nom de Chang Zheng 4C, CZ 4C et LM 4C, préalablement désigné à longue Marche 4B II, est un lanceur chinois Il est lancé à partir du Centre de lancement de satellites de Taiyuan, et se compose de… …   Wikipédia en Français

  • Longue Marche 3B — La fusée longue Marche 3B (en chinois : 长征三号乙火箭), également connue sous le nom de Chang Zheng 3B, CZ 3B et LM 3B, est un lanceur chinois. Il est lancé à partir du complexe 2 du Centre de lancement de satellites de XiChang. Cette fusée… …   Wikipédia en Français

  • Longue Marche 3C — La longue Marche 3C (en chinois: 长征三号火箭C), également connue sous le nom de Chang Zheng 3C, CZ 3C et LM 3C, est un lanceur chinois. Il est lancé à partir du Centre de lancement de satellites de XiChang. C est une fusée composée de deux moteurs d… …   Wikipédia en Français

  • Longue Marche 3A — La fusée longue Marche 3A (en chinois: 长征三号甲火箭), également connu sous le nom de Chang Zheng 3A, CZ 3A et LM 3A, est un lanceur chinois. Il est lancé à partir du Centre de lancement de satellites de XiChang. Il s agit d une fusée à 3 étages. Elle… …   Wikipédia en Français

  • Longue marche — Pour les articles homonymes, voir Longue Marche (homonymie). La Longue Marche (en chinois 长征, pinyin : Chángzhēng), parfois appelée « La Marche de dix mille li » ou « de vingt cinq mille li », est un périple de plus d un… …   Wikipédia en Français

  • Longue Marche 1D — est la version améliorée du fusée longue Marche 1 créée par agence spatiale chinois. Les principale amélioration est l étage 1,propulsent a de 1020 à 1101, 2 kilonewtons. Les performances ont également été améliorées lors de la phase 2 et la… …   Wikipédia en Français

  • Longue Marche 4B — La fusée longue Marche 4B(en chinois: 长征四号乙火箭), également connue sous le nom de Chang Zheng 4B, CZ 4B et LM 4B est un lanceur Chinois. Elle est lancée du Centre de lancement de satellites de Taiyuan, il s agit d une fusée a 3 étage, qui est… …   Wikipédia en Français

  • LONGUE MARCHE (LA) — LONGUE MARCHE LA (1934 1935) Épopée militaire que l’on a comparée aux plus fabuleux exploits guerriers de l’histoire, la Longue Marche (Chang Zheng ) constitue le meilleur symbole de l’accomplissement de la révolution chinoise. Elle a pour… …   Encyclopédie Universelle

  • Longue Marche — (la) retraite (oct. 1934 oct. 1935) organisée par Mao Zedong pour éviter le massacre de ses troupes (130 000 militants) par le Guomindang. Parties du Jiangxi, ces dernières parvinrent au Shânxi (12 000 km au N.), au nombre de 20 000 …   Encyclopédie Universelle