Loi sur l'usage de la langue française


Loi sur l'usage de la langue française

Loi Toubon

Loi Toubon
Titre Loi nº 94–665 du 4 août 1994 relative à l’emploi de la langue française
Code NOR:MCCX9400007L
Pays France France
Type Loi ordinaire
Législature Xe législature de la Cinquième République
Gouvernement Gouvernement Balladur
Adoption 1er juillet 1994
Promulgation 4 août 1994
Version en vigueur 22 juin 2000
Texte Lire sur Légifrance

La loi nº 94-665 du 4 août 1994 relative à l'emploi de la langue française[1], plus connue sous le nom de loi Toubon, ministre de la culture de l'époque, est une loi française destinée à protéger le patrimoine linguistique français.

Elle vise trois objectifs principaux :

  • l'enrichissement de la langue ;
  • l'obligation d'utiliser la langue française ;
  • la défense du français en tant que langue de la République (article 2 de la Constitution de 1958).

Elle est alors destinée à assurer la primauté de la langue française en France où elle est menacée par l'extension de l'anglais.

Sommaire

Principe

La loi Toubon s'appuie sur une disposition introduite en 1992 dans la Constitution : « La langue de la République est le français » (article 2). Ainsi la loi reconnaît le droit au citoyen français, pour les textes légaux, mais aussi au salarié pour tout ce qui touche au contrat de travail et au consommateur pour ce qui concerne la présentation des produits, les modes d'emploi et les garanties, de s'exprimer et de recevoir toute information utile en français. Corrélativement, elle crée l'obligation d'une rédaction en langue française. Cette loi remplace aussi la loi no 51-46 du 11 janvier 1951 relative à l'enseignement des langues et des dialectes locaux, dite loi Deixonne. La loi Toubon fait également suite à la loi no 75-1349 du 31 décembre 1975 relative à l'emploi de la langue française[2].

Cependant, la loi Toubon a été fortement édulcorée à la suite d'un recours devant le Conseil constitutionnel[3]. Le Conseil a estimé que le principe de la liberté de pensée et d'expression, inscrit à l'article 11 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, s'opposait à ce que la loi fixe la terminologie précise à employer par les organismes de télévision ou de radio ou par des personnes privées dans l'ensemble de leurs activités. Le législateur ne peut régler le vocabulaire à employer que pour les personnes morales de droit public et les personnes de droit privé dans l'exercice d'une mission de service public.

Le multilinguisme préféré au bilinguisme

L'article 4 de la loi exige que les traductions des textes concernés soient au moins au nombre de deux. L'application de cette mesure en matière de transports internationaux est précisée à l'article 15 du décret n°95-240 du 3 mars 1995, avec des dérogations en cas d'urgence, dans le cas des départements frontaliers, ou lorsque la langue de traduction est celle du pays de départ ou d'arrivée[4].

Contrôle de l'application de la loi et suivi

Il existe quatre types de contrôle :

Proposition de loi de Philippe Marini

L'utilisation abusive de l'anglais dans les entreprises a entraîné dans certains cas des problèmes de communication entre la direction et les salariés, ce qui a entraîné un certain nombre de réactions syndicales, particulièrement depuis 2004.

Le sénateur Philippe Marini (UMP) a fait une proposition de loi destinée à renforcer la loi Toubon. Cette proposition, adoptée à l'unanimité par le Sénat en 2005, comporte des dispositions visant les entreprises : l'obligation faite au chef d'entreprise de soumettre au personnel un rapport sur l'utilisation de la langue française dans l'entreprise ; la rédaction en français de l'ordre du jour du comité d'entreprise, ainsi que du procès-verbal consignant les délibérations.

Cette proposition de loi vise également les technologies de l'information et de la communication, les messages d'erreur par exemple.

Notes et références

Voir aussi

Aspects politiques

Aspects linguistiques

Associations

Aspects juridiques

Aspects culturels

Aspects informatiques

Au Québec

Lien externe

  • Portail du droit français Portail du droit français
  • Portail de la francophonie Portail de la francophonie
Ce document provient de « Loi Toubon ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Loi sur l'usage de la langue française de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Loi relative à l'usage de la langue française — Loi Toubon Loi Toubon Titre Loi nº 94–665 du 4 août 1994 relative à l’emploi de la langue française Code NOR:MCCX9400007L Pays  France Type Loi ordinaire …   Wikipédia en Français

  • Usage de la langue — Sommaire 1 Aspects linguistique 2 Langue officielle et langue de travail 3 Usage de la langue en droit français 4 Bibliographie …   Wikipédia en Français

  • Loi sur les services en francais (Ontario) — Loi sur les services en français (Ontario) Pour les articles homonymes, voir Loi sur les services en français. La Loi sur les services en français est une loi en vigueur dans la province de l Ontario (Canada) qui vise à protéger les droits des… …   Wikipédia en Français

  • Loi sur les services en français (ontario) — Pour les articles homonymes, voir Loi sur les services en français. La Loi sur les services en français est une loi en vigueur dans la province de l Ontario (Canada) qui vise à protéger les droits des Franco Ontariens, c est à dire la population… …   Wikipédia en Français

  • Langue Française — Français Wikipédia …   Wikipédia en Français

  • Langue française — Français Wikipédia …   Wikipédia en Français

  • Loi sur les services en français (Ontario) — Pour les articles homonymes, voir Loi sur les services en français. La Loi sur les services en français est une loi en vigueur dans la province de l Ontario (Canada) qui vise à protéger les droits des Franco Ontariens, c est à dire la population… …   Wikipédia en Français

  • Loi sur les langues officielles (canada) — Pour les articles homonymes, voir Loi sur les langues officielles. La Loi sur les langues officielles est une loi adoptée par le Parlement du Canada en 1969. La loi proclame l anglais et le français en tant que langues officielles de l État… …   Wikipédia en Français

  • Langue française au Canada — Français québécois  Ne pas confondre avec le français acadien, une autre variété du français parlée au Canada.  Pour l’article homonyme, voir Québécois.  Français québécois …   Wikipédia en Français

  • Loi sur les langues officielles (Canada) — Pour les articles homonymes, voir Loi sur les langues officielles. Loi sur les langues officielles (Canada) Titre Type …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.