Loi du double vote (1820)


Loi du double vote (1820)

La loi du double vote est une loi promulguée le 29 juin 1820 durant la Restauration et pendant le règne de Louis XVIII. Cette loi fut adoptée pour renforcer la représentativité des monarchistes et des ultras dans la Chambre des députés alors qu'elle était alors majoritairement d'inspiration libérale. Il est aussi important de noter qu'elle fut mise en place à la suite de l'assassinat du duc de Berry, alors prétendant du trône en cas de mort de Louis XVIII.

Le suffrage à cette époque est censitaire c'est-à-dire qu'il est réservé aux citoyens qui paient un seuil minimal d'impôt, historiquement lié aux revenus fonciers dont l'aristocratie bénéficiait. Par conséquent le régime filtre à la source les électeurs potentiels afin de mettre en place une majorité conservatrice.

« Les quatre vieilles » : c'est ainsi que sont nommés les principaux impôts directs durant la Restauration, sur lesquels est calculé le seuil minimal légal, alors condition indispensable pour pouvoir prétendre aux droits civiques :

Un électeur est alors considéré en tant que tel s'il paie au moins un total de ces impôts directs de 300 francs, dans le cas contraire il ne peut prétendre à l'exercice de ce droit. Le corps électoral ainsi formé élit directement les députés et cela en collèges (d’arrondissement et de département). Cette loi favorise le quart le plus imposé en lui permettant de voter une première fois, comme tous les autres électeurs, au sein du collège d’arrondissement (258 députés) puis exclusivement une seconde fois dans le deuxième collège élisant ainsi un autre contingent de députés (172 députés). Elle fonde le règne des ultras dans la Chambre basse, cependant les libéraux résisteront assez bien lors des élections qui suivirent.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Loi du double vote (1820) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Loi du double vote — (1820) La loi du double vote est une loi promulguée le 29 juin 1820 durant la Restauration et pendant le règne de Louis XVIII. Cette loi fut adoptée pour renforcer la représentativité des monarchistes et des ultras dans la Chambre des… …   Wikipédia en Français

  • Loi Laine — Loi Laîné La Loi Laîné du 5 février 1817 est une loi électorale française de la période dite de la Restauration française. La Loi Laîné prévoit un renouvellement de la chambre par tiers chaque année, les élections se faisant au moyen d un collège …   Wikipédia en Français

  • Loi Laîné — La Loi Laîné du 5 février 1817 est une loi électorale française de la période dite de la Restauration française. La Loi Laîné prévoit un renouvellement de la chambre par tiers chaque année, les élections se faisant au moyen d un collège unique d… …   Wikipédia en Français

  • 1820 en France — Années : 1817 1818 1819  1820  1821 1822 1823 Décennies : 1790 1800 1810  1820  1830 1840 1850 Siècles : XVIIIe siècle  XIXe si …   Wikipédia en Français

  • Loi Lainé — La Loi Lainé du 5 février 1817 est une loi électorale française de la période dite de la Restauration française. La Loi Lainé prévoit un renouvellement de la chambre par cinquième chaque année, les élections se faisant au moyen d un collège… …   Wikipédia en Français

  • 1820 en droit — Chronologie en droit <= 1820 1821 1822 1823 1824 1825 1826 1827 1828 1829 1830 1831 1832 1833 1834 1835 1836 1837 1838 1839 => Janvier | Février | Mars | Avril | Mai | Juin | Juillet | Août | Septembre | Octobre | Novembre | Décembre …   Wikipédia en Français

  • vote — (vo t ) s. m. Voeu exprimé dans un corps politique, dans une assemblée délibérante, dans une compagnie quelconque.    Vote par ordres, manière de prendre les décisions, qui avait lieu dans les états généraux, lorsque, pour délibérer, les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Charles Ferdinand D'Artois, Duc De Berry (1778-1820) — Charles Ferdinand d Artois Pour les articles homonymes, voir Berry (homonymie). Charles Ferdinand d Artois, duc de Berry (Versailles, 24 janvier 1778–Paris, 14 février 1820), fils du roi Charles X de France, héritier du trône… …   Wikipédia en Français

  • Charles Ferdinand d'Artois, duc de Berry (1778-1820) — Charles Ferdinand d Artois Pour les articles homonymes, voir Berry (homonymie). Charles Ferdinand d Artois, duc de Berry (Versailles, 24 janvier 1778–Paris, 14 février 1820), fils du roi Charles X de France, héritier du trône… …   Wikipédia en Français

  • Charles ferdinand d'artois, duc de berry (1778-1820) — Charles Ferdinand d Artois Pour les articles homonymes, voir Berry (homonymie). Charles Ferdinand d Artois, duc de Berry (Versailles, 24 janvier 1778–Paris, 14 février 1820), fils du roi Charles X de France, héritier du trône… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.