Logiciel gratuit


Logiciel gratuit

Gratuiciel

Un panneau d'interdiction représentant le symbole de l'euro (ou du dollar, ...) barré, symbole de la gratuité

Un gratuiciel (freeware) est un logiciel mis gratuitement à disposition par son créateur.

Sommaire

Motivations

Quelles sont les motivations pour distribuer gratuitement des logiciels ? À cette question on peut donner plusieurs réponses.

Historiquement, les logiciels étaient distribués avec le matériel et n'étaient pas considérés comme une marchandise vendable. Cela résultait de la forte dépendance qu'il existait entre le logiciel, généralement écrit en langage machine comme l'assembleur, et le matériel. L'apparition de langages informatiques portables, tel que le C mirent fin à ce couplage. Désormais, vendre du logiciel était une activité spécialisée et lucrative.

La distribution gratuite de logiciel présente un intérêt évident pour les grands acteurs du monde logiciel. Il peut s'agir dans un cas, de distribuer gratuitement un logiciel aux fonctionnalités réduites, sous la forme d'un produit d'appel, pour inciter une partie des utilisateurs à utiliser la version payante ou d'autres produits du même éditeur. La distribution gratuite peut aussi être réalisée dans le but de créer une addiction aux produits de l'éditeur ou dans le but de devenir un standard de facto. C'est le cas avec la distribution du lecteur de contenu Flash.

Dans le cas de développement réalisé par des amateurs éclairés, la distribution gratuite du logiciel est une nécessité, du moins dans un premier temps, pour s'assurer de la propagation du logiciel. Ces auteurs de gratuiciel ne peuvent pas se permettre, s'ils veulent que leur logiciel soit utilisé, de le faire payer.

Ne pas confondre gratuiciel, partagiciel et logiciel libre

Le mot gratuiciel est une proposition québécoise pour remplacer l'anglais freeware, dont l'usage reste tout de même la norme. On trouve également gratuiciel et distribuciel. La Commission générale de terminologie et de néologie conseille d'employer "logiciel gratuit".

Il ne faut pas confondre gratuiciel et partagiciel (shareware), où l'on peut utiliser le logiciel complet ou bridé gratuitement mais pendant une durée déterminée : par exemple, un logiciel de traitement de texte pourrait interdire la sauvegarde des fichiers créés, ou fonctionner uniquement pendant les 2 mois qui suivent son installation.

Il faut aussi distinguer le gratuiciel du logiciel libre. Le logiciel libre offre la liberté et non la simple gratuité de la distribution. En particulier, il permet notamment la diffusion et la modification de ses sources, ce qui n'est pas nécessairement le cas des gratuiciels. Bien que distribués gratuitement, les gratuiciels sont principalement des logiciels propriétaires qui utilisent des licences de distribution restrictives. Certains logiciels restreignent même votre capacité à les redistribuer. C'est le cas d'Adobe Flash Player qui ne peut pas être redistribué en dehors de votre «département»[1]

Exemples de gratuiciels non libres avec mention de leur limitation

Ces logiciels comprennent des limitations particulières, indiquées entre parenthèses, en plus de posséder les limitations habituelles du logiciel propriétaire.

  • AVG Anti-Virus : antivirus (limité à une utilisation individuelle et non-commerciale, le pare-feu n'est pas disponible dans la version gratuite)
  • Avast! : antivirus
  • Ad-Aware SE : anti-espion (ne contient pas l'analyse en temps réel de la version Ad-aware PLUS)
  • DAEMON Tools : émulateur de lecteur CD
  • Spybot - Search & Destroy : anti-espiogiciel
  • PhotoFiltre : logiciel de retouche-photo limité à une utilisation privée, non-commerciale ou éducative.

Les logiciels libres

Du fait de la liberté d'utilisation et de redistribution que leur confère leur licence, les logiciels libres peuvent souvent être obtenus gratuitement. Il ne s'agit pas d'une nécessité, mais d'une conséquence. Pour obtenir un logiciel libre, vous pouvez vous adresser à votre voisin, qui pourra vous le faire payer, en fonction de critères laissés à sa seule appréciation. Si vous disposez d'une connexion à Internet, il est possible de vous les procurer directement.

Les obligations de ces logiciels se résument la plupart du temps par le fait que s'ils devaient être modifiés ou redistribués (ce que leur licence permet), alors les sources devraient être fournies et soumises à la même licence que la version originale. Voici quelques exemples de logiciels libres :

Notes et références

Liens externes

  • Portail de l’informatique Portail de l’informatique
Ce document provient de « Gratuiciel ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Logiciel gratuit de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Logiciel Libre — Un logiciel libre est un logiciel dont la licence dite libre donne à chacun (et sans contrepartie) le droit d utiliser, d étudier, de modifier, de dupliquer, et de diffuser (donner et vendre) le dit logiciel. Richard Stallman a formalisé la… …   Wikipédia en Français

  • Logiciel De Gestion Bibliographique — Un Logiciel de gestion bibliographique est un logiciel destiné à établir, trier et utiliser des listes de références bibliographiques d articles, d ouvrages ou même de sites web concernant des publications scientifiques. Il est principalement… …   Wikipédia en Français

  • Logiciel Propriétaire — La notion de logiciel propriétaire ou logiciel privateur désigne le logiciel qui n est pas un logiciel libre. L apparition de cette distinction est donc lié à l histoire du logiciel libre. Un logiciel est dit propriétaire s il entrave une des… …   Wikipédia en Français

  • Logiciel non libre — Logiciel propriétaire La notion de logiciel propriétaire ou logiciel privateur désigne le logiciel qui n est pas un logiciel libre. L apparition de cette distinction est donc lié à l histoire du logiciel libre. Un logiciel est dit propriétaire s… …   Wikipédia en Français

  • Logiciel privateur — Logiciel propriétaire La notion de logiciel propriétaire ou logiciel privateur désigne le logiciel qui n est pas un logiciel libre. L apparition de cette distinction est donc lié à l histoire du logiciel libre. Un logiciel est dit propriétaire s… …   Wikipédia en Français

  • Logiciel proprietaire — Logiciel propriétaire La notion de logiciel propriétaire ou logiciel privateur désigne le logiciel qui n est pas un logiciel libre. L apparition de cette distinction est donc lié à l histoire du logiciel libre. Un logiciel est dit propriétaire s… …   Wikipédia en Français

  • Logiciel De Statistiques — Ceci est un liste incomplète de logiciels destinés à l analyse statistique. Sommaire 1 Commerciaux 1.1 Add ons 2 Logiciels Open source 3 Domaine public …   Wikipédia en Français

  • Logiciel Malveillant — Cet article fait partie de la série Programmes malveillants Virus Cabir MyDoom.A Tchernobyl …   Wikipédia en Français

  • Logiciel Espion — Cet article fait partie de la série Programmes malveillants Virus Cabir MyDoom.A Tchernobyl …   Wikipédia en Français

  • Logiciel de gestion bibliographique — Un logiciel de gestion bibliographique est un logiciel destiné à établir, trier et utiliser des listes de références bibliographiques d articles, d ouvrages ou même de sites web concernant des publications scientifiques. Il est principalement… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.