Livre (monnaie)


Livre (monnaie)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Livre.
1 Lire italienne de 1951

La livre est une unité monétaire basée sur l'argent, dont la valeur et les subdivisions ont varié suivant les pays et les époques. Elle est parfois dénommée lire avec le même sens, du mot italien.

Sommaire

Empire byzantin

Dans l'empire byzantin, la livre est une monnaie de compte fréquemment utilisée pour les sommes importantes: elle est divisée en 72 nomismata, et son poids est de 324,72 g[1].

En France

De nombreux pays faisant autrefois partie de l'Empire romain, dont la France, ont utilisé une livre divisée en 20 sous, chaque sou étant lui-même divisé en 12 deniers, la livre valant donc 240 deniers. Une livre correspondait vraiment à une livre d'argent (environ 409 grammes) de laquelle on frappait 240 deniers ou 20 sous. Ainsi originellement, 240 deniers ou 20 sous avaient exactement le poids d'une telle livre d'argent. Mais avec l'altération perpétuelle des deniers et des sous frappés, la valeur de la livre monétaire s'est tellement altérée que, dans les années 1790, la livre valait seulement le dix-huitième de sa valeur de 1266. Naturellement, 240 deniers d'une telle livre alterée ne correspondaient plus à une livre de poids.

Il existait sous l'Ancien Régime différentes livres en France, dont la livre tournois (c'est-à-dire de Tours), la plus couramment utilisée, et la livre parisis (c'est-à-dire de Paris). Quatre livres parisis valaient cinq livres tournois.

Sous l'Ancien Régime, le mot « livre », ou parfois « franc », était aussi utilisé pour désigner une simple unité de compte, dont la valeur n'apparaissait sur aucune pièce. Par exemple, il existait des pièces d'un écu, qu'on portait en compte pour une valeur de trois livres.

En Europe

Jusqu'en 1971, le Royaume-Uni utilisait un système duodécimal : la livre sterling (abréviations : GBP et £) était divisée en 20 shillings, chaque shilling étant lui-même divisé en 12 pence. Depuis 1971, le Royaume-Uni est passé au système décimal : une livre est divisée en 100 pence.

Au Moyen Âge, le système monétaire allemand avait aussi pour unité de compte la livre d'argent, ce qui signifie qu'on utilisait une livre d'argent (le « Mark ») pour frapper des pièces. On la divisait soit en 20 « Schillinge », soit en 240 « Pfennige ». Au départ, seuls circulaient les « Pfennige », mais l'altération de leur valeur conduisit à la frappe de « Schillinge ».

Aujourd'hui, la livre est toujours utilisée comme monnaie nationale par le Royaume-Uni, le Liban, la Turquie et l'Égypte. Israël a également utilisé des livres jusqu'en 1980 et son remplacement par le shekel. Les lires utilisées en Italie jusqu'à l'introduction de l'euro avaient également la même origine.

On utilisait des marks en Allemagne et en Finlande, jusqu'à l'arrivée de l'euro.

Articles connexes

Notes

  1. C. Morrisson, in The Economic History of Byzantium, Dumbarton Oaks, 2001, p. 924.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Livre (monnaie) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • LIVRE (monnaie) — LIVRE, monnaie Unité de poids dont la valeur est variable, la livre servit très tôt d’unité monétaire dans la mesure où la taille de la monnaie fut établie d’après la livre: les sous d’or de Constantin étaient fabriqués à la taille de 72 par… …   Encyclopédie Universelle

  • Monnaie tournois — Livre tournois Pour les articles homonymes, voir Livre (monnaie). La livre tournois était une monnaie de compte utilisée en France sous l Ancien Régime. Il s agissait d une monnaie de référence, utilisée pour pouvoir convertir des sommes dans une …   Wikipédia en Français

  • Livre Tournois — Pour les articles homonymes, voir Livre (monnaie). La livre tournois était une monnaie de compte utilisée en France sous l Ancien Régime. Il s agissait d une monnaie de référence, utilisée pour pouvoir convertir des sommes dans une même unité, à… …   Wikipédia en Français

  • Livre (devise) — Livre (monnaie) Pour les articles homonymes, voir Livre. livre lire livre sterling livre de Gibraltar …   Wikipédia en Français

  • livre — 1. (li vr ) s. m. 1°   Réunion de plusieurs cahiers de pages manuscrites ou imprimées. Livre manuscrit. Livre imprimé. Les livres d une bibliothèque. Livre doré sur tranche. Livres reliés, brochés. Les marges d un livre. •   Quoiqu il soit plus… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Livre tournois — Pour les articles homonymes, voir Livre (monnaie). livre tournois Ancienne unité monétaire Pays officiellement utilisateur(s) …   Wikipédia en Français

  • MONNAIE — L’étymologie et la linguistique suffisent à rendre quelque peu mystérieuses l’origine et la signification du mot «monnaie». Le terme français provient de ce que la monnaie romaine était frappée dans le temple de Juno Moneta (de monere :… …   Encyclopédie Universelle

  • Monnaie d'Ancien Regime — Monnaie d Ancien Régime Pendant plus d un millénaire[1], la France se dota d un système monétaire plutôt complexe mais étonnamment durable. Le système de compte, à base duodécimale, fort complexe pour une France rurale et analphabète, dépassa l… …   Wikipédia en Français

  • Monnaie d'Ancien Régime — Pendant plus d un millénaire[1], la France se dota d un système monétaire plutôt complexe mais étonnamment durable. Le système de compte, à base duodécimale, fort complexe pour une France rurale et analphabète, dépassa l âge de mille ans et… …   Wikipédia en Français

  • Monnaie d'ancien régime — Pendant plus d un millénaire[1], la France se dota d un système monétaire plutôt complexe mais étonnamment durable. Le système de compte, à base duodécimale, fort complexe pour une France rurale et analphabète, dépassa l âge de mille ans et… …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.