Liste de personnalités assassinées en Corse


Liste de personnalités assassinées en Corse

Liste de personnalités assassinées en Corse

Liste non-exhaustive de personnalités assassinées en Corse.

Sommaire

1980

1982

1983

  • 9 février, Ajaccio, Alain Schoch. Coiffeur refusant de payer l'impôt révolutionnaire, retrouvé mort d'une balle dans la tête[1]
  • 10 septembre, Ajaccio, Felix Rosso. Proche de Marc Leccia, tué en représailles suite à l'affaire Orsoni.
  • 13 septembre, Miomo, Pierre-Jean Massimi. Secrétaire général de la Haute-Corse, abattu au volant de sa voiture près de son domicile

1984

  • 2 décembre, Bastia, Stéphane Swignon. Gendarme, tué dans le mitraillage d'une patrouille de CRS.

1985

  • 31 janvier, Ajaccio, Jean Dupuis. Hôtelier à Sagone, membre de la CFR (Corse Française et Républicaine)

1986

  • 2 janvier, Ajaccio, Mohammed Sgatnai et Assan Sdri. Tunisiens, abattus dans leur appartement par un commando du FLNC qui les accusait de trafic de drogue

1987

  • 17 juin, Ajaccio, Jean-Paul Lafay. Vétérinaire, président de l'Association d'aide aux victimes du terorisme en Corse, abattu à la sortie d'un débat télévisé devant les locaux de France 3 Corse
  • 4 août, Lucciana, gendarme Aznar. Tué lors du mitraillage d'un fourgon de gardes-mobiles

1988

  • 8 mars, Ajaccio, Stéphane Chariot. Gendarme, tué au cours d'une fusillade devant la caserne Battesti.

1989

  • 7 octobre, Sagone, Philippe Renouard. Abattu de plusieurs décharges de fusil de chasse devant son domicile

1990

  • 7 mars, Bastia, Jean-Claude Mascardini. Plusieurs coups de feu
  • 26 mai, Ajaccio, Jules Gaffory. 25 étuis calibre 222 Remington. Antinationaliste supposé appartenir à U Castigu, membre du RPR, membre de la chambre d'agriculture de la Corse-du-Sud
  • 7 juin, Grosseto-Prugna, Jean-Pierre Maisetti. 70 impacts relevés sur le véhicule. Antinationaliste supposé appartenir à U Castigu, membre du RPR
  • 20 juin, Ajaccio, Jean-Dominique Casanova. Gérant de café. Abattu en pleine ville
  • 20 juin, Ajaccio, Dominique Casanova. 3 projectiles dans le corps de la victime. Supposé antinationaliste
  • 6 septembre, Grosseto-Prugna, Charles Grossetti. 5 étuis tirés par un pistolet automatique. Divers droite. Maire de Grossetto, conseiller général de Santa-Maria-Siché. Président de la comm. dép. éducation, culture, environnement
  • 20 décembre, Ajaccio, Lucien Tirroloni. Président de la chambre d'agriculture de Corse-du-Sud. Membre du comité central du RPR

1991

  • 9 avril, Tasso, Francine Bonelli. Coup de fusil de chasse, tuée par son mari
  • 25 juin, Bastia, Jean-Marc Infantes. Plusieurs coups de feu. Connu de la police
  • 4 juillet, Ajaccio, Houcine Ben Bouaziz Jerbi. Tué par balles dans un parking
  • 31 août, Belgodère, Joseph Gualtieri. Pris dans un guet-apens. Plusieurs balles dans la tête. Connu de la police
  • 30 octobre, Bastia, Joseph Modesto. Plusieurs balles de 9 mm. Militant nationaliste
  • 12 novembre, Ajaccio, Ali Naamane. Connu des services de police. Mortellement blessé à la tête par arme à feu

1992

  • 4 janvier, Corte, Xavier Gambini. Abattu par arme à feu. Connu de la police
  • 9 janvier, Ajaccio, Dominique Rossi. Atteint de plusieurs projectiles, militant FLNC
  • 8 février, Bastia, François Villa. Arme à feu de gros calibre. Connu pour vol à main armée
  • 13 février, Montegrosso, Juvénal- Aldabert Desfossez. Gendarme assassiné au fusil de chasse. Abattu par un braqueur
  • 5 mars, Corte, Dominique Albertini. 2 balles d'une arme de poing
  • 16 mars, Calvi, Fettah Youbi. 1 balle dans le crâne. Connu de la police
  • 9 avril, Bastia, François Ganneval. Plusieurs dizaines de balles à bout portant. Connu pour vol à main armée
  • 26 mai, Lucciana, Théophile Luck. Roumain. Brûlé vif, pieds et poings liés
  • 28 mai, Corbara, Maryse Berthier. 2 coups de fusil de chasse, différend familial
  • 5 juin, Corte, Adèle De-Caro. Acte de déséquilibré, 3 balles de 22 long rifle; Telesio Esposito. 1 balle de 11,43 et 1 balle de 22 long rifle
  • 13 juin, Ajaccio, Baptiste Remiti. Plusieurs balles de 11,43 dans la nuque et dans le dos. Connu de la police
  • 17 juin, Bastia, Jean-Luc Cazuani. Plusieurs coups de feu. Connu de la police
  • 21 juin, Sollacaro, Jean-Jacques Saquet. Corailleur, 2 coups de feu. Rivalités commerciales. Victime dans le passé du FLNC
  • 26 juin, Poga-Cardo, Jean Baldi. 5 coups de fusil de chasse
  • 1er août, Corte, Bruno Degiovanni. Plusieurs coups de fusil de chasse
  • 12 août, Bonifacio, Raphael Condemi. Allemand, 3 coups de feu 9 mm. Différend entre automobilistes
  • 18 août, Corbara, Dominique Siacci. Plusieurs coups de fusil de chasse. Connu de la police
  • 21 août, Calvi, Jean Orsini. 1 coup de fusil de chasse. Connu de la police
  • 22 août, Monticello, Marc Emmanuelli et Charles Montineri. Plusieurs coups de feu de calibre 11,43
  • 20 septembre, Zonza, Fabrice Aufort. Gendarme mobile assassiné au fusil de chasse. En surveillance devant la mairie à la suite d'une alerte à la bombe, apparemment tué à la suite d'un pari
  • 25 septembre, Osani, Xavier Benedetti et Jacky Martin. Abattus de plusieurs coups de fusil de chasse
  • 9 octobre, Ajaccio, Pierre-Jean Poli. Plusieurs balles de 9 mm. Connu de la police
  • 2 décembre, Lucciana, Joseph Maracchini. 3 coups de fusil de chasse, 8 balles de 9 mm. Ecroué dans le cadre de l'assassinat de légionnaires en 1982
  • 4 décembre, Saint-Florent, Nonce Dominici. 2 coups de fusil de chasse, 3 balles 9 mm, 4 balles 11,43. Connu de la police

1993

  • 7 janvier, Ajaccio, Jean-Claude Devilliers. 1 balle de calibre 38 dans la tête, dans un bar
  • 17 janvier, Bravone, Simon Orsucci. Plusieurs balles de 9 mm à travers la porte de son domicile
  • 20 janvier, Ajaccio, Jean-Baptiste Lemonnier. Plusieurs balles de 9 mm et 11,43 par deux motards. Connu de la police
  • 9 février, Borgo, Joël Parny. Décharge de chevrotine tirée dans le dos (revendiqué par le FPC)
  • 23 février, Frasseto, Pierre Meliccuci. 7 balles de 7,65 à la suite d'un différend au bar Mariani
  • 30 mars, Ajaccio, Michel Peraldi. Plusieurs balles 9 mm. Soupçonné d'appartenir au Farc
  • 16 mai, Levie, Jacques Cucchi. Plusieurs balles de 9 mm et décharge de chevrotine. Connu de la police
  • 26 mai, Sartène, Ange Battesti. Plusieurs coups de fusil de chasse. Appartenance à A Cuncolta
  • 15 juin, Bastia, Robert Sozzi. Plusieurs coups de fusil de chasse, calibre 12. Militant du FLNC-Canal historique
  • 20 juin, Vico, Antoine Leca. Plusieurs coups de fusil de chasse
  • 19 juillet, Bastia, François Mei et Antoine Rogliano. Plusieurs balles de 11,43. Connus de la police
  • 27 juillet, Ajaccio, Xavier Denis. Plusieurs coups de fusil de chasse et 2 coups de pistolet dans la tête.
  • 31 août, Ajaccio, Kamel Campo. Plusieurs coups de fusil de chasse et balles de 9 mm. Vols qualifiés et infractions à la législation sur les stupéfiants
  • 29 septembre, Bastia, Dominique Khelaifia. 1 balle de carabine de calibre 280 Remington. Coups et blessures volontaires avec arme à feu
  • 21 novembre, Bastia, Augustin Baldacci. 2 coups de couteau au cours d'une rixe sur la voie publique
  • 3 décembre, Sisco, Yves Giusti. Abattu par son père d'un coup de fusil de chasse calibre 12

1994

  • 3 janvier, Ajaccio, André Christian Pretari. 1 balle de 22 long rifle. Différend familial
  • 17 janvier, Borgo, Jean-Luc Marcelli. Plusieurs balles de 11,43 à la suite d'une altercation. Appartenance à l'ex-FLNC
  • 20 janvier, Ajaccio, Fatima Babarri, épouse El-Harti. Tuée par son mari de plusieurs coups de couteau
  • 5 février, Ajaccio, Ali Haida. Eboueur, plusieurs coups de feu, crime raciste (revendiqué par le FPC)
  • 22 février, Ajaccio, Michel Colonna, directeur des services financiers de la Cadec d'Ajaccio. 2 balles de 22 long rifle
  • 10 mars, Ajaccio, Pierre-François Casta. Plusieurs coups de fusil de chasse, calibre 12
  • 8 avril, Venzolasca, Marien Calisti. 2 balles de revolver à proximité du bar Cusa Nova
  • 22 avril, Ajaccio, Paul Calvet. Découvert égorgé, le crâne défoncé, sur la décharge publique Saint-Antoine
  • 4 mai, Bastia, Grazziella Nicolai. 2 coups de couteau par un ami de rencontre. Incendie du logement
  • 25 mai, Sarrola-Carcopino, Philippe Gricourt. Plusieurs balles de 11,43. Manoeuvrait une pelle mécanique sur un chantier
  • 14 juin, Ghisonaccia, Saïd Bouhadjar. 6 balles de calibre 11,43. Tué par deux hommes casqués à moto
  • 31 juillet, Calcatoggio, Dirk Both. Allemand. 1 balle de fusil de chasse, calibre 12, tué par le propriétaire du camping, où il séjournait
  • 17 août, Aléria, Naina Rhouti. Egorgée par son mari à la suite d'un différend conjugal
  • 26 octobre, Linguizzetta, Rodolphe Raffini. Plusieurs coups de fusil de chasse, calibre 12. Connu de la police
  • 26 décembre, Lucciana, Jean-François Filippi. Abattu par un projectile Remington. Président du Sporting-Club de Bastia en 1992, au moment du drame au stade de Furiani
  • 27 décembre, Bastia, Franck Muzy. Plusieurs balles de calibre 9 mm. Ancien militant d'A Cuncolta, membre de Furesta Viva

1995

  • 28 janvier, Bastia, Dominique Geronimi. 2 balles de calibre 38. Connu de la police
  • 12 février, Ajaccio, Bogunit Kluba. Polonais. Découvert égorgé dans un immeuble inachevé, rixe entre SDF
  • 16 février, Ajaccio, Jean-Pierre Leca. Une balle de fusil de chasse, calibre 222, videur de boîte de nuit. Membre du MPA
  • 8 avril, San-Martino-di-Lota, Ange Marchioni. Plusieurs balles de calibre 9 mm. Et Jean-Philippe Seatelli. Un commerçant attaqué a tué son agresseur, avant de succomber à son tour. Le braqueur, Seatelli, avait été acquitté pour le meurtre d'un touriste italien en 1993
  • 11 avril, Borgo, Jeannine Verove. 5 coups de fusil de chasse par son ex-amant à la suite d'un différend
  • 23 avril, Ajaccio, Luc Belloni. Une balle de pistolet dans le dos. Militant du MPA
  • 27 avril, Ajaccio, Michel Casanova. Plusieurs coups de fusil de chasse, calibre 12
  • 29 mai, Ajaccio, Stéphane Gallo. Plusieurs coups de fusil de chasse, garde du corps de François Santoni, blessé lors de l'attentat. FLNC-Canal historique
  • 13 juillet, Ajaccio, Jean-Nicolas Bacchelli. Abattu de 3 balles dans la tête (calibre 9 mm.) Militant d'A Cuncolta et du FLNC-Canal historique
  • 26 juillet, Borgo, Vincent Dolcerocca. Plusieurs balles de pistolet-mitrailleur. Militant d'A Cuncolta et du FLNC-Canal historique
  • 26 juillet, Ajaccio, Antoine Giacomoni et Frédéric Giacomoni. Plusieurs balles de calibre 11,43. Militants du MPA
  • 30 août, Bastia, Pierre Albertini. Abattu par un tir de pistolet-mitrailleur et de fusil à pompe. Membre du MPA. Et Pierre Duriani. Mortellement blessé lors de la fusillade. Membre d'A Cuncolta
  • 31 août, Corte, Noël Sargentini. Plusieurs balles de calibre 9 mm. Membre de l'exécutif d'A Cuncolta
  • 28 octobre, Corte, Simon-Paul Carlotti. 7 coups de fusil de chasse. Militant du MPA

1996

  • 1er janvier, Ajaccio, Gilbert Rossi. 8 tirs d'arme à feu de gros calibre. Agent de sécurité à la Société Corse Surveillance. Militant d'A Cuncolta
  • 16 février, Ajaccio, Jules Massa. Plusieurs coups de feu, calibre 222 Remington et calibre 12. Militant d'A Cuncolta
  • 18 février, Porto-Vecchio, Charles Andréani. Plusieurs coups de feu, calibre 222 Remington et calibre 12. Militant d'A Cuncolta
  • 19 février, Ajaccio, Mario Azara. Plusieurs tirs d'arme à feu de gros calibre. Vendeur ambulant de pizzas. Militant du MPA
  • 9 mars, Bastia, Jean-Pierre Dupouy. Etranglé sur la plage de Bastia. Président du tribunal administratif de Bastia
  • 8 mars, Sartène, Jean-Marie Gorovenko. 2 décharges de chevrotine à la tête. A Cuncolta
  • 9 mars, Palneca, Pierre-Paul Bartoli. Abattu de plusieurs balles
  • 16 avril, Ajaccio, Jean Orsoni (Canal historique) et René Canto (policier du Raid). Lors d'une interpellation, les nationalistes ont pris des policiers pour des tueurs du clan adverse
  • 27 avril, Ajaccio, Guy Paoli. 5 projectiles d'arme à feu de gros calibre
  • 30 avril, Ajaccio, Franck Bourgeois. 1 balle dans la tête au cours d'un différend l'opposant à un barman
  • 3 mai, Muro, José Gughlielmacci. Plusieurs coups de feu d'armes de calibre 9 mm et 11,43
  • 3 mai, Bastia, Jacky Massoni. Abattu de 2 balles de 9 mm devant son restaurant
  • 18 mai, Alata, Jean-Jacques Estève. Abattu de 2 projectiles d'arme à feu à son domicile
  • 28 juin, Ajaccio, Pierre de Peretti. Plusieurs tirs de pistolet 7,65
  • 1er juillet, Bastia, Pierre-Louis Lorenzi. Mortellement blessé lors de l'explosion d'une voiture piégée qui visait Charles Pieri, secrétaire général d'A Cuncolta

1997

  • 1er janvier, Aullène, Laurent Gaspari et Jacqueline Nicolai. Couple abattu de plusieurs coups de fusil de chasse
  • 27 février, Biguglia, Jean-Dominique Salducci. Chauffeur de taxi abattu de 8 coups de pistolet 11,43
  • 3 mars, Bastia, Don Marc Tomasi. Tué par l'engin explosif qu'il transportait
  • 5 mars, Piedipartino, Antoine Schianchi. Plusieurs coups de pistolet 9 mm. Différend avec un voisin
  • 2 août, Calvi, Jean-Louis Robert Plisson-Chaignaud. Légionnaire, tué de plusieurs coups de feu d'une arme 9 mm, face à la discothèque Le Calypso
  • 2 octobre, Borgo, Mohammed el-Khayari. Plusieurs coups de feu d'une arme 9 mm
  • 11 novembre, Bastia, Jean-Claude Esposito. Plusieurs coups de fusil de chasse de calibres 12 et 14 mm
  • 8 décembre, Ajaccio, Yveline Bensoussan. Disparue, enlevée à son domicile devant son mari, demande de rançon

1998

  • 21 août, Lucciana, Christophe Garelli. Plusieurs coups de pistolet de calibre 9 mm. Meurtre lié à des règlements de comptes entre nationalistes
  • 24 août, Biguglia, Georges Seatelli. Plusieurs coups de pistolet 9 et 11,43 mm, à la terrasse d'un café
  • 29 août, Centuri, André Giovannini. Abattu au fusil de chasse. Gérant d'un bar à Bastia
  • 20 septembre, Vescovato, Toussaint Celi et René Celi. Deux frères, entrepreneurs de maçonnerie, abattus de plusieurs coups de pistolet 9 et 11,43 mm dans leur voiture

1999

  • 8 janvier, Sisco, Mathilde Nuvoli. Abattue au pistolet 11,43 par son compagnon
  • 6 mai, Borgo, Hortense Lentz. Belge. Abattue au fusil de chasse par son compagnon
  • 2 juillet, Vescovato, Mohammed Ozayo. Roué de coups et brûlé vif. Règlement de comptes
  • 21 juillet, Belgodère, Dominique Savelli. Abattu au fusil. Action revendiquée le 20 août par Armata Corsa
  • 2 août, L'Ile-Rousse, Leszek Pszczolkowski. Roué de coups et blessé mortellement de plusieurs coups de couteau
  • 3 août, Sagone, Toussaint Ceccaldi, épicier. Tué par un commando de trois hommes encagoulés qui lui réclamaient sa recette

2000

  • 14 janvier, Prunelli, Maurice Antonelli. Tué de deux décharges de chevrotine par un proche
  • 14 janvier, Olmi-Cappella, Gilles Giudicelli. Tue son père, Dominique Giudicelli, d'une décharge de chevrotine avant de retourner l'arme contre lui
  • 8 février, Belgodère, Joseph Defenzo. Tué de deux décharges de chevrotine. Le corps est retrouvé lesté de fonte dans un torrent. Crime lié aux différends entre nationalistes
  • 13 mars, Bastia, Adeline Desuza. Tuée au fusil de chasse par son concubin. Sa mère est grièvement blessée
  • 29 mars, Bastia, Dominique Cavagni. 5 balles de 9 mm, devant son domicile
  • 5 avril, Belgodère, Dominique Bertucelli, pompier. Tué dans un bar après une dispute
  • 6 avril, Ajaccio, Christophe Bartoli. Tué de 3 balles de 9 mm alors qu'il sortait du bar de sa compagne
  • 13 juin, Serra-di-Ferro, Paul-Joseph Giorgi. Tué par balles par deux individus masqués qui circulaient en voiture. Plus un blessé
  • 22 juin, Olmi-Cappella, Paul Grimaldi. Ancien lieutenant du caïd varois Jean-Louis Fargette. Tué par un homme encagoulé.
  • 24 juin, Bastelica, Marcel et Pierre Lorenzoni. Le nationaliste et son fils s'entre-tuent à coups de couteau
  • 5 août, Bastia, Thierry Guidicelli, Eric Castagne, Gérald Martin et Olivier Piazza. Tués par balles après une altercation dans une discothèque de Bastia
  • 7 août, L'Ile-Rousse, Jean-Michel Rossi et Jean-Claude Fratacci. Rossi, proche de François Santoni, est abattu avec son garde du corps. 47 balles de tous calibres
  • 14 août, Bastia, Massimo Sbraggi. Représentant en bijoux, tué par balles lors du vol de sa mallette[3]

2001

  • 6 avril, Borgo, Joseph-André Tomasini. Tué au volant de sa voiture.
  • 17 juin, Corte, Nicolas Giudici. Journaliste, auteur d'un ouvrage critique sur la Corse, retrouvé mort
  • 8 août, Corscia, Jean Mattei. (Son cousin Alexandre Rogliano sera assassiné en avril 2009.) [5]
  • 21 août, Moriani-Plage, Dominique Marcelli, 25 ans. Retrouvé mort criblé de balles dans une voiture.
  • 21 août, Moriani-Plage) Jean-Christophe Marcelli, 24 ans. Retrouvé mort criblé de balles dans une voiture.
  • 26 septembre, Oletta, Pascal Rogliano. (Son frère Alexandre Rogliano sera assassiné en avril 2009.) [6]

2003

  • 2 janvier, Ajaccio, Richard Morini. Connu des services de police, retrouvé mort d'une balle dans la tête[9].
  • 17 février, Ajaccio, Sébastien Cuttoli et Christian Battesti. Connus des services de police pour braquages et attentats. Tués dans leur voiture d'une soixantaine de balles de chevrotine, de fusil, de pistolet et de revolver.

2004

  • 29 mai, Ajaccio, Gilles Ragache. Ex-nationaliste, patron du restaurant "Le Bec fin", abattu par deux projectiles de fusil de chasse[10]
  • 12 août, Ajaccio, Marc Cotoni. Videur d'un bar du centre-ville, il avait quelques années auparavant tué « accidentellement » un client de son établissement
  • 25 août, Ajaccio, Roger Polverelli. Abattu par deux tueurs à moto devant le magasin de sa femme
  • 17 septembre, Ajaccio, Mohammed el-Gouy. Gérant de station-service, tué de 7 balles. Il ne s'agirait pas d'un crime raciste, comme évoqué au début de l'enquête[11]
  • 6 novembre, Bonifacio, Paul-Noël Cantara et Joseph Branducci. Tués à l'entrée d'un établissement dont Cantara devait reprendre la gérance[12]

2005

  • 14 mars, Ajaccio, Francis Castola. Tué sur le parking de son immeuble, en représailles au meurtre de Polverelli. Semble-t-il proche de la bande du "Petit Bar".
  • 7 mai, Bonifacio, Laurent Lucioni. Gérant d'un établissement nocturne, avait eu des liens avec le milieu nationaliste[13]
  • 10 août, Porticcio, Paul Renucci. Tué de quatre balles dans les cuisines du restaurant de sa femme. Il était proche de Jean-Jé Colonna

2006

  • 19 mai, Ajaccio, Paul Corticchiato. Proche d'Alain Orsoni. Tué au volant de sa voiture d'une rafale de kalachnikov. Il venait de racheter "Le Bec fin", qui avait appartenu à Gilles Ragache.
  • 8 août, Ajaccio, Jean-Jacques de la Foata. Abattu d'une seule balle de gros calibre tirée par un fusil à lunette. Etait suspecté dans à la mort de Feliciaggi
  • 13 septembre, Ajaccio, Paul Giacomoni. Proche d'Alain Orsoni, tué par un tireur muni d'un fusil à lunette par un tireur posté à grande distance.

2007

  • 2 janvier, Ajaccio, Louis Locandri. Entrepreneur, tué devant chez lui avec une arme de poing
  • 19 juillet, Lecci, Yohan Kriegel. Epicier tué d'une balle de 7.65 à la poitrine pour quelques euros[14]
  • 14 septembre, Sagone, Dominique Taddei. Restaurateur, tué par plusieurs armes de gros calibre

2008

  • 7 juin, Biguglia, Michel Majhoubi-Bastiani. Retrouvé tué de trois balles de chevrotine[15]
  • 5 août, Porto-Vecchio, Cédric Andreani, 29 ans. Tué avec 2 armes à feu dans le restaurant qu'il gérait (le Tropicana).
  • 6 septembre, Ajaccio, Adil Hassouni. Tué par arme à feu sur un chemin près d'un terrain de football
  • 8 septembre, Bastia, Emmanuel Multedo. Instituteur, tué d'une balle pour des motifs mystérieux
  • 25 octobre, Bastia, Nicolas Gianinni. Tué de 8 balles sur le boulevard Paoli, ancien nationaliste, avait été impliqué dans une fusillade qui avait fait quatre morts en 2000, condamné à 3 ans de prison[16].

2009

  • 10 avril, Ajaccio, Nicolas Salini et Jean-Noël Dettori exécutés par plusieurs armes de guerre, type fusils de chasse mais aussi au fusil-mitrailleur (type Kalachnikov)[23].
  • 17 avril, Lucciana, André Rogliano et Alexandre Rogliano, assassinés sur la route de l'aéroport de Bastia[24].
  • 4 juin, Alata, Pierre Manzaggi, tué d'une balle au thorax tirée à distance[26]
  • 14 juin, Alata, Damien Gheraldi, tué par balles, âgé de 24 ans, connu des services de police pour des affaires de stupéfiants[27]
  • 26 juin, Ajaccio, Noël Andréani, proche d'Alain Orsoni, renversé par une voiture puis achevé de quatre balles à bout portant[28]
  • 16 juillet, Olmeto, Martin Marvoyer, touriste de 19 ans, transpercé d'une balle de 11.43 sur le parking de la boite de nuit Le Paradi's[30].
  • 29 août, Porto-Vecchio, Jacques Bravard, âgé de 54 ans, tué par balle à la fermeture d'une discothèque. Le gérant de celle ci est blessé.

Références

  1. http://www.investigateur.info/affaires/corse/articles/article_double_meurtre.html
  2. http://www.linvestigateur.ms
  3. http://www.lexpress.fr du 7 septembre 2000 "10 ans d'assassinats".
  4. http://www.corse-matin.fr
  5. Des tueurs bien renseignés et lourdement armés, Corse-Matin, 19 avril 2009
  6. Des tueurs bien renseignés et lourdement armés, Corse-Matin, 19 avril 2009
  7. http://www.lexpress.fr 25 octobre 2001 "Dix règlements de compte en six mois"
  8. Des tueurs bien renseignés et lourdement armés, Corse-Matin, 19 avril 2009
  9. http://www.storiacorsa.unita-naziunale.org
  10. http://www.lepoint.fr "Terreur sur Ajaccio - Le gang qui fait embler la Corse" 17 janvier 2007
  11. http://www.investigateur.ms
  12. http://www.linvestigateur.ms
  13. http://www.linvestigateur.ms
  14. http://www.corsematin.fr
  15. http://www.corsematin.fr
  16. http://www.corsematin.com/ra/societe/154054/bastia-un-appel-a-temoin-apres-l-assassinat-de-nicolas-giannini
  17. Thierry Castola assassiné à la sortie d'un bar, Corsematin.com, 4 janvier 2009
  18. Jean-Marc Nicolaï est tombé sous les balles d'un seul tireur, Corse-Matin, 18 janvier 2009
  19. Des tueurs en moto abattent froidement Sabri Brahimi, corsematin.com, 30 janvier 2009
  20. Meurtre d'Ange-Gabriel Lekikot à Bastia : la mère de sa compagne, auteur présumé du coup de feu, Corse-Matin, 3 février 2009
  21. Pierre-Marie Santucci, décrit comme une figure du banditisme corse, abattu, AFP, 10 février 2009
  22. Sale temps pour la Brise de mer, Le Monde, 12 février 2009
  23. Nicolas Salini et Jean-Noël Dettori exécutés hier à Baleone, Corse-Matin, 11 avril 2009
  24. Des tueurs bien renseignés et lourdement armés, Corse-Matin, 19 avril 2009
  25. http://www.corsematin.fr
  26. http://www.corsematin.fr
  27. http://www.corsematin.fr
  28. http://www.lemonde.fr
  29. http://www.corsematin.com/ra/derniere-minute/201208/sartene-guet-apens-mortel-a-sartene
  30. Un employé de discothèque abat un jeune vacancier de 19 ans, Corse Matin, 17 juillet 2009
  31. http://www.lemonde.fr/.../un-homme-tue-par-balles-a-levie-en-corse-du-sud_1237282_3224.html
Ce document provient de « Liste de personnalit%C3%A9s assassin%C3%A9es en Corse ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Liste de personnalités assassinées en Corse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Liste De Personnalités Assassinées — Cet article liste une série de personnalités qui furent assassinées. Les détails sur les circonstances suite auxquelles elles furent tuées sont donnés dans leur article. Sommaire 1 Monarques, chefs d’État et de gouvernement 1.1 Antiquité 1.2… …   Wikipédia en Français

  • Liste de personnalites assassinees — Liste de personnalités assassinées Cet article liste une série de personnalités qui furent assassinées. Les détails sur les circonstances suite auxquelles elles furent tuées sont donnés dans leur article. Sommaire 1 Monarques, chefs d’État et de… …   Wikipédia en Français

  • Liste de personnalités assassinées — Cet article liste une série de personnalités qui furent assassinées. Les détails sur les circonstances suite auxquelles elles furent tuées sont donnés dans leur article. Sommaire 1 Monarques, chefs d’État et de gouvernement 1.1 Antiquité 1.2… …   Wikipédia en Français

  • Liste de personnes assassinées — Liste de personnalités assassinées Cet article liste une série de personnalités qui furent assassinées. Les détails sur les circonstances suite auxquelles elles furent tuées sont donnés dans leur article. Sommaire 1 Monarques, chefs d’État et de… …   Wikipédia en Français

  • Indépendantisme corse — Nationalisme corse Cet article traite du nationalisme corse depuis les années 1960, pour les mouvements antérieurs, voir les articles Corse et Pascal Paoli. Sommaire 1 Une chronologie 1.1 Contexte : La Corse des années 1960 1.2 Les pre …   Wikipédia en Français

  • Mouvement indépendantiste corse — Nationalisme corse Cet article traite du nationalisme corse depuis les années 1960, pour les mouvements antérieurs, voir les articles Corse et Pascal Paoli. Sommaire 1 Une chronologie 1.1 Contexte : La Corse des années 1960 1.2 Les pre …   Wikipédia en Français

  • Nationalisme Corse — Cet article traite du nationalisme corse depuis les années 1960, pour les mouvements antérieurs, voir les articles Corse et Pascal Paoli. Sommaire 1 Une chronologie 1.1 Contexte : La Corse des années 1960 1.2 Les pre …   Wikipédia en Français

  • Nationaliste corse — Nationalisme corse Cet article traite du nationalisme corse depuis les années 1960, pour les mouvements antérieurs, voir les articles Corse et Pascal Paoli. Sommaire 1 Une chronologie 1.1 Contexte : La Corse des années 1960 1.2 Les pre …   Wikipédia en Français

  • Front De Libération Nationale De La Corse — Front de libération nationale corse Pour les articles homonymes, voir Front de libération nationale. Front de libération nationale corse FLNC Classification Indépendantiste …   Wikipédia en Français

  • Front de liberation nationale de la Corse — Front de libération nationale corse Pour les articles homonymes, voir Front de libération nationale. Front de libération nationale corse FLNC Classification Indépendantiste …   Wikipédia en Français