Liste de miséricordes de France


Liste de miséricordes de France
Une miséricorde de la cathédrale Sainte-Marie d'Auch (Gers)

La miséricorde est une petite console fixée à la partie inférieure du siège rabattable d'une stalle. Elle permet au clerc ou au moine qui participe à l'office divin de prendre appui sur elle lorsqu'il se tient debout et que son siège est relevé. Les stalles sont normalement situées dans le chœur de certaines églises.

Cet article liste les églises de France où il existe (ou a existé) des miséricordes, ainsi que les autres lieux (musées, collections publiques...) où ces objets sont conservés.

Les nombres entre parenthèses indiquent le nombre de miséricordes présentes dans l'édifice.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A

Ain 01

Aisne 02

Villers-Cotterêts

Allier 03

  • Gannat église Sainte-Croix (14)
  • Moulins musée (10 stalles privées de leurs miséricordes)
  • Saint-Pourçain-sur-Sioule église Sainte-Croix (39) : feuillages, animaux fabuleux ou monstrueux, personnages divers dont certains exhibitionnistes, mutilés par pudibonderie. Nombreuses miséricordes disparues.

Alpes-de-Haute-Provence 04

Alpes-Maritimes 06

  • Nice musée du Vieux-Logis (7)
  • Nice musée Masséna (4)
  • Saint-Paul-de-Vence église Saint-Paul (30) : détail d'un fauteuil "épiscopal" et tête d'homme tirant la langue.

Ardèche 07

Ardennes 08

Ariège 09

  • Foix abbatiale Saint-Volusien (26) + (1) siège curial dans une chapelle au sud de la nef : corbeilles et guirlandes garnies de fruits et de fleurs, cornes d'abondance, plusieurs angelots terrassant un serpent, visages humains entourés de feuillages, moine lisant. Somptueux accotoirs représentant en pied, des monstres animaux ou humains pourvus d'ailes
  • Saint-Lizier cathédrale Saint-Lizier (49)
  • Saint-Lizier chapelle de l'hôpital (Notre-Dame du Siège) (21)

Aube 10

église Ste Marie de
Pont Sainte Marie

Aude 11

Aveyron 12

  • Conques église Sainte-Foy (30)
  • Decazeville têtes de monstres mi-hommes mi-bêtes.
  • Espalion église : grappe de raisin, pensée (libre ?), palme datée de 1889, deux ornées de décorations militaires et dédicacées (Louis Brévier archiprêtre et Don de M. Jh. Poulenq).
  • Rodez (cathédrale Notre-Dame) (64 miséricordes du XVe siècle + 47 miséricordes des sièges inférieurs, plus tardives) : divers personnages dont un exhibant son derrière, paysan en activité ou endormi, sanglier, chien rongeant un os, deux têtes de femmes aux coiffures originales, sirène se peignant devant un miroir, cœur enflammé percé d'une flèche + petite série de miséricordes située au fond de la nef (grotesque et végétaux)
  • Salles-Curan église Saint-Gérand (31)
  • Villefranche-de-Rouergue chapelle des pénitents noirs (42) ; miséricordes provenant de l'abbaye de Loc-Dieu.
  • Villefranche-de-Rouergue ancienne chartreuse Saint-Sauveur (38)
  • Villefranche-de-Rouergue collégiale Notre-Dame (62) : sirène se peignant et singes "souffle au cul"+ paysan endormi, couple devant une écuelle et femme au bain

B

Bas-Rhin 67

Bouches-du-Rhône 13

C

Calvados 14

Cantal 15

  • Allanche église Saint-Jean (28)
  • Chaudes-Aigues église Saint-Martin et Saint-Blaise (20) : divers visages humains dont un portant bésicles, personnages nus se contorsionnant.
  • Fontanges église
  • Maurs église Saint-Sulpice (15)
  • Murat église : décors végétaux et masques.
  • Saint-Cernin église Saint-Saturnin (14) : série de personnages (moine lisant, orateur, femme mettant sa culotte, musiciens etc..) vigognes.
  • Saint-Chamant église (7)
  • Saint-Flour cathédrale Saint-Pierre : animaux (chameau, chien, mouton ou chèvre).
  • Saint-Illide: miséricordes du XVe siècle provenant de l'abbaye de Saint-Chamant, représentant des êtres fantastiques et des scènes de la vie quotidienne.
  • Salers église Saint-Paul : visage, lion, coquille et acanthes.
  • Villedieu église : motifs de feuillages.

Charente 16

Charente-Maritime 17

Cher 18

Corrèze 19

Corse-du-Sud 2A

Côte-d'Or 21

Côtes-d'Armor 22

Creuse 23

  • Boussac château (2) collection privée : têtes ailées (anges ?), XVIIIe siècle
  • Chambon-sur-Voueize église Sainte-Valérie (46)
  • Moutier-d'Ahun abbaye : splendide ensemble de 26 stalles du XVIIe siècle décorées de motifs floraux (guirlandes/bouquets) et de visages

D

Deux-Sèvres 79

Dordogne 24

Doubs 25

Drôme 26

E

Essonne 91

Stalles avec miséricordes, église de Saint-Sulpice-de-Favières (Essonne)

Eure 27

  • Les Andelys Notre-Dame de Grand-Andely : (26) : animaux fantastiques ou familiers, bouffon tenant une coupe, sculpteur en action, attributs de pèlerin (coquille et bourdon), scènes de vie et sirène :

Enfin, une miséricorde énigmatique représentant un rocher ou un menhir entouré d'un personnage agenouillé (clerc ?) et d'une sandale....... Serait-ce en rébus la signature du sculpteur ?

Eure-et-Loir 28

F

Finistère 29

G

Gard 30

Gers 32

Gironde 33

H

Haut-Rhin 68

Haute-Corse 2B

Haute-Garonne 31

Haute-Loire 43

Haute-Marne 52

Haute-Saône 70

Haute-Savoie 74

Haute-Vienne 87

Hautes-Alpes 05

Hautes-Pyrénées 65

Hauts-de-Seine 92

Hérault 34

I

Ille-et-Vilaine 35

Indre 36

Indre-et-Loire 37

Isère 38

J

Jura 39

L

Landes 40

Loir-et-Cher 41

Loire 42

Loire-Atlantique 44

Loiret 45

  • Autry-le-Châtel : visages fantastiques ou grotesques + motif de feuillage.
  • Beaugency abbatiale Notre-Dame : divers modèles "rocailles" ou coquilles + une très simple
  • Cléry-Saint-André Basilique Notre-Dame de Cléry-Saint-André|collégiale Notre-Dame (32) : masques avec motifs latéraux comme en G.B.
  • Cerdon : classiques avec palmes. Accotoirs guillochés ornés de petites têtes d'angelots.
  • Ferrières-en-Gâtinais Abbaye de Ferrières|abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul (40): motif classique de feuilles d'acanthes. Belle chaise épiscopale
  • La Ferté-Saint-Aubin église Saint-Michel : visages sur fond de draperie.
  • Ingré église Saint-Loup (20)
  • Jargeau : décoration abstraite à motifs végétaux
  • Lorris église Notre-Dame (17) : scènes de la vie quotidienne (cavaliers, couple) saint Marc lisant (près du lion), anges montrant "la saint face" ainsi que des blasons, guerrier combattant un dragon et exposition paillarde d'un homme, cul nu.
  • Meung-sur-Loire château : 1 chaise épiscopale avec miséricorde classique.
  • Montargis église Sainte-Madeleine : tête de lion et visage monstrueux d'un homme crachant.
  • Orléans cathédrale Sainte-Croix : végétaux.
  • Saint-Benoît-sur-Loire église (64) : feuillages.

Lot 46

Lot-et-Garonne 47

Lozère 48

Cathédrale de Mende
Marvejols - Notre-Dame de la Carce














M

Maine-et-Loire 49

  • Beaufort-en-Vallée église Notre-Dame de l'Assomption : anges, hommes moustachus et chaise curiale.
  • Béhuard église Notre-Dame (16) : couple de paysans, feuillages ornementaux, personnage au chapeau rond, deux chiens sur un os, paysan endormi.
  • Blaison église Saint-Aubin (40) : chauve-souris, feuillages, animaux domestiques et fantastiques.
  • Chemiré-sur-Sarthe église Saint-Jacques (12)
  • Denée église Notre-Dame : feuilles d'acanthes.
  • Distré église au clocher tors (3)
  • Jarzé église (14)
  • Montreuil-Bellay (4) : œuvres naïves.
  • Montsoreau église (6) : feuillages.
  • Mûrs-Erigné église Saint-Venant (3 du XIXe siècle) : motifs floraux sous deux chaises curiales et une stalle remisées au fond de la nef.
  • Les Ponts-de-Cé église Saint-Aubin : simples miséricordes en boules + remplacements sommaires.
  • Les Ponts-de-Cé église Saint-Maurille (12) : animaux et personnages mythiques, commère à la bouche verrouillée, scène de chasse, rats attaquant la chrérienté (sujet présent Gassicourt/78 et à Champeaux/77), éléphant de guerre.
  • Le Puy-Notre-Dame collégiale (44 à l'origine) en restent 28 de la fin du XVIe siècle + 2 vendues et utilisées dans une tête de lit du château de (Montreuil-Bellay) : belle série de portraits, d'animaux, de motifs végétaux et de personnages dont un angevin buvant de son « sac à vin ».
  • Rochefort-sur-Loire église du Sacré-Cœur (14 classiques en corbeilles de fleurs et rinceaux dans le chœur + 12 ordinaires à boules dans le déambulatoire).
  • Saumur église Notre-Dame de Nantilly (30)
  • Saumur : église Saint-Pierre (31) miséricordes de 1474.

Manche 50

Marne 51

Mayenne 53

Meurthe-et-Moselle 54

Meuse 55

Morbihan 56

  • Brech église Saint-André (13) : du même motif à feuille d'acanthe.
  • Ploërmel chapelle du lycée La Mennais : vigne.
  • Pontivy basilique Notre-Dame de Joie : tête d'ange, tête d'animal (mouton ?), personnages aux longues oreilles.
  • Questembert église Saint-Pierre : décors végétaux.
  • Rochefort-en-Terre église Notre-Dame de la Tronchaye (24) : étranges visages aux yeux « morts », feuillage. Stalles gravées de texte (MISERE:F:ANDRE:CHANTRE:ET/MISERE:G:GVEHO:/FR I:IV EIEN:GVINOES 1592) et placard portant un nom + une date (M:P:EVENARD 1629)

Moselle 57

  • Metz cathédrale Saint-Étienne (41) : miséricordes réalisées au début du XXe siècle, inspirées de modèles médiévaux et présentant de grandes similitudes avec celles de la collégiale Saint-Martin de Colmar (enfant de chœur surpris buvant le vin de messe, berger jouant de la cornemuse, lutte d'un oiseau et d'un reptile, Adam et Ève, combat entre deux guerriers, sculpteur sur bois, etc.)

N

Nièvre 58

Nord 59

O

Oise 60

  • Avilly-Saint-Léonard église Saint-Léonard (20)
  • Beauvais cathédrale Saint-Pierre (83) : ensemble de stalles d'époques différentes du XVIIe siècle, angelots et feuilles d'acanthes classiques et du XVIIe siècle : visages fantastiques et motifs végétaux. Pour les plus anciennes, de très beaux sujets sur les accotoirs : visages humains et figurines.
  • Beauvais église Saint-Étienne (49) : hommes tirant la langue + tête de chien, visages grimaçants et motifs floraux. Intéressantes sculptures sur les accotoirs, notamment un homme soufflant dans le cul d'un chien, un autre versant de l'eau et des individus se contorsionnant.
  • Boran-sur-Oise église Saint-Waast (?)
  • Chaumont-en-Vexin église Saint-Jean-Baptiste (14) : motifs végétaux + petits personnages sur les accotoirs
  • Chiry-Ourscamp abbaye Notre-Dame d'Ourscamp : motifs feuilles et fleurs.
  • Clermont église Saint-Samson (6) : deux modèles de médaillons classiques. À noter, les stalles affectées « M. le second vicaire », « M. le curé », « prêtre habitué », etc.)
  • Compiègne église St Jacques : modèle unique de coquille "classique". A noter : superbe ensemble de 4 stalles à assise fixe.
  • Fontaine-Chaalis musée Jacquemart-André (1)
  • La Houssoye église : (18) doubles têtes d'angelots, motifs floraux de style "rocaille", mascarons fantastiques et deux doubles stalles à miséricordes simples en boules.
  • Morienval église Notre-Dame (22) : armoiries, chauve-souris, motifs végétaux et visages grotesques.
  • Noyon cathédrale Notre-Dame : classiques "rocailles"
  • Ponchon église Saint-Rémi : modèle unique en forme d'aumônière. À noter, amusants strapontins en bout des bancs du chœur (XIXe siècle).
  • Remy (26) église Saint-Denis : rinceaux, fleurs, têtes de morts.
  • Saint-Martin-aux-Bois abbatiale (30 - ayant besoin de restauration) : illustrations de diverses expressions et proverbes, armoiries, saynètes de la vie quotidienne : diablotin dans un poirier, narguant un paysan, jeux et danses d'animaux, cavalier aux chaussures inversées .... Sur les accotoirs : animaux musiciens, visages humains ou représentations allégoriques...

Orne 61

  • L'Aigle église Saint-Martin en Ouche : anges et rameaux.
  • Argentan église Saint-Germain : visages, arc et carquois.
  • Lonlay-l'Abbaye abbatiale Notre-Dame (26 à feuilles d'acanthes dans les chapelles + 22 dans la nef) : visages humains aux coiffures originales, faces à grandes oreilles, faune, cygnes et médaillon.
  • Saint-Germain-de-la-Coudre église (8)
  • Saint-Martin-du-Vieux-Bellême église (11 dans le chœur + 1 dans une cathèdre) : visages en médaillons, griffon, dragon et lion, motifs végétaux.
  • Sées cathédrale Notre-Dame : oiseaux et leurs petits, tête de lion mordant un anneau (façon heurtoir de porte) et visages d'anges simples, jumeaux ou triples.

P

Paris 75

Saint-Gervais Saint-Protais
Saint-Gervais Saint-Protais
  • Église Saint-Gervais Saint-Protais (25) : scènes de la vie quotidienne, activités artisanales, visages d'anges, figures symboliques (salamandre, sirène, faune, etc.). Chapelle au sud de l'église : miséricorde dorée dans une stalle "de luxe" style classique feuille d'acanthe.
  • Église Saint Louis des Invalides : un modèle unique palmes/feuillages (probablement XVIIIe siècle).
  • Musée de Cluny : miséricordes du XVe siècle provenant principalement de l'ancienne Abbaye Saint-Lucien de Beauvais

Pas-de-Calais 62

Puy-de-Dôme 63

  • Besse-et-Saint-Anastaise église Saint-André de Besse-en-Chandesse (30) : personnages allongés, visages monstrueux, animaux fabuleux et corps de métiers (cordier, savetier, forgeron, menuisier ..) .
  • Billom église Saint-Cerneuf (49) : splendide ensemble alternant masques grimaçants et décors d'arabesques de ramages et de végétaux.
  • Riom église Saint-Amable (47) : majorité de faces humaines en partie transformées ou décorées comme masquées, têtes d'anges et d'animaux, cornes d'abondance et vases.
  • Thiers église Saint-Genès (24) : visages grotesques ou monstrueux, 2 têtes de femmes entourées de livres et lunettes.
  • Thiers église Saint-Symphorien du Moutier : curieuses miséricordes "ergonomiques" trilobées
  • Vic-le-Comte église de la Sainte-Chapelle (24) : miséricordes à thème végétal et à cannelures.

Pyrénées-Atlantiques 64

Pyrénées-Orientales 66

R

Rhône 69

S

Saône-et-Loire 71

Sarthe 72

Savoie 73

Saint-Jean-de-Maurienne

Seine-et-Marne 77

Cathédrale de Meaux
  • Blandy église Saint-Maurice (2) stalles individuelles mobiles aux miséricordes en faces mi-humaines/mi-animales + deux rangées de type ordinaire du XIXe siècle.
  • Champeaux collégiale Saint-Martin (54) : montures fantastiques et cavaliers fantaisistes, animaux sauvages, oiseaux et singes, scènes de vie (joueurs de badminton/paysans/personnages), illustrations de proverbes, série d'évocation de l'Ancien Testament, sirène et probables caricatures anti-cléricales (cochon prêchant à des volatilles). À noter : rats dévorant le monde chrétien, tels que visibles en l'église Notre-Dame à Gassicourt (78) et Saint-Maurille aux Ponts-de-Cé (49)
  • Château-Landon église : motif en feuilles d'acanthes.
  • Meaux cathédrale Saint-Étienne (69) : uniquement des têtes d'anges.
  • Soignolles-en-Brie église (17)

Seine-Maritime 76

Abbatiale Saint-Ouen de Rouen

Seine-Saint-Denis 93

Cathédrale Saint-Denis

Somme 80

Chapelle du Saint-Esprit en l'église Saint-Wulphy de Rue
  • Abbeville cathédrale : motif classique à feuilles d'acanthes.
  • Amiens cathédrale Notre-Dame (110) : ensemble de miséricordes représentant l'ancien testament.
  • Amiens église Saint-Leu (12) : vases fleuris, têtes d'angelot, oiseaux fantastiques.
  • Argoules abbaye de Valloires : motif rocaille.
  • Le Crotoy église : motifs végétaux.
  • Pendé église (16)
  • Rue église Saint-Wulphy (13) : entrelacs de végétaux, visage d'homme barbu, rosace gravée "FAIT 1850" + chapelle du Saint-Esprit (2) : motif à feuilles d'acanthes.
  • Saint-Riquier abbatiale

T

Tarn 81

Église de Puycelsi

Tarn-et-Garonne 82

Territoire de Belfort 90

V

Val-de-Marne 94

Val-d'Oise 95

L'Isle-Adam

Var 83

Vaucluse 84

  • Avignon église Saint-Pierre (40)

Vendée 85

Vienne 86

Vosges 88

Y

Yonne 89

Église Saint-Pierre (Auxerre)

Yvelines 78

Bibliographie

  • Dorothy et Henry Kraus, Le monde caché des miséricordes, Les éditions de l'amateur, Paris, 1986 (traduit de l'anglais)
  • Georges Prache et Christian W.L. Sutcliffe, Les stalles de la cathédrale d'Amiens, Éditions Lescuyer, Lyon (descriptions en français et anglais).

Notes et références



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Liste de miséricordes de France de Wikipédia en français (auteurs)