Liste d'équipements de guerre électronique de la Seconde Guerre mondiale


Liste d'équipements de guerre électronique de la Seconde Guerre mondiale

Cet article liste les équipements de guerre électroniques ainsi que les tactiques dérivées utilisés pendant la Seconde Guerre mondiale

Sommaire

Équipements

  • Interception aérienne - chasseur de nuit équipés de radar
  • Airborne Cigar (A.B.C.) – brouilleur radar transporté par les Lancasters du No. 101 Sqn. Cet équipement, manœuvré par un huitième homme, saturait les radars Lichtenstein des chasseurs de nuits allemands.
  • Airborne Grocer - brouilleur britannique du radar 50cm Lichtenstein
  • ASDIC - Premier sonar britannique utilisé pour la chasse des Uboots
  • Aspirin - Brouilleur britannique du système Knickebein
  • ASH – Air to Surface H or AI Mk XV (U.S -AN/APS4). Radar air-air centimétrique dérivé du radar ASV opérant à une longueur d'onde de 3 cm à la fréquence de 10 GHz. Utilisé par le No. 100 Group de Mosquitos
  • ASV – (Air to Surface Vessel radar). Radar air-mer opérant à un longueur d'onde de 1,5 m, qui pouvait détecter un sous-marin en surface jusqu'à 58 kilomètres.
  • BABS (Beam Approach Beacon System) - Système de guidage pour l'atterrissage aux instruments utilisant Rebecca
  • Benjamin – Brouilleur britannique du système de navigation Y–Gerät - voir aussi Domino
  • Berlin – FuG 240, radar allemand embarqué sur chasseur de nuit, entré en service en avril 1945, radar centrimétique (micro-ondes) (9 cm/30 GHz)
  • Boozer – système radar d'alerte avancée, embarqué sur les bombardiers britanniques
  • Bremenanlage - FuG 244/245, radar allemand de veille aéroporté
  • Bromide – Brouilleur britannique du X–Gerät
  • Carpet – No. 100 Group - escadron de brouillage radio (morse)
  • Cigar (plus tard connu sous le nom de "Ground Cigar") – Brouilleur radar au sol, version terrestre de "Airborne Cigar"
  • Corona - Transmissions radios du N°100 Group aux chasseurs allemands afin de tromper les contre attaques allemandes
  • Chain home - radar terrestre britannique d'alerte avancée utilisé durant la bataille d'Angleterre
  • Düppel - contre mesures anti radar allemandes appelé chaff par les États-Unis et Windows par l'Angleterre
  • Darky - système de secours de la RAF. Si les autres systèmes étaient inopérant (en panne ou détruit), un pilote pouvait, en utilisant sa radio sur 6,440 MHz, retourner à sa base[1].
  • Domino - brouilleur britannique de Y-Gerät - voir aussi Benjamin
  • Eureka - radiophare portatif - transmetteur terrestre - voir aussi Rebecca
  • Fishpond – Détecteur britannique de radar de chasseur, ajouté au H2S, sur certains bombardiers au début 1944
  • Flensburg – FuG 227 - système de radar allemand pour détecter les transmissions britanniques Monica
  • Freya – radar terrestre allemand de veille aérienne
  • G-H – système britannique de navigation par radio utilisé pour le bombardement sans visibilité
  • GEE – système britannique de navigation par radio ancêtre du système LORAN
  • Grocer (plus tard connu sous le vocable "Ground Grocer") – version terrestre de la version aérienne Grocer
  • H.F. D/F (High Frequency Direction Finding) [2] – donne une position fixe par radio pour la RAF jusqu'à 160 kilomètres des transmetteurs basés en Grande Bretagne. Le système était basé sur des communications vocales, et était utilisé par les avions pour retrouver leurs bases. Le développement de cette fonction primaire a cessé mais il est resté en service jusqu'à la fin de la guerre en tant que système de secours et comme système de communications entre les appareils et leur base[3].
  • H2S – Radar britannique de cartographie terrestre destiné à localiser les cible la nuit et au travers des nuages
  • H2X – Radar américain de cartographie terrestre, développement du H2S britannique
  • Himmelbett – Méthode allemande de contrôle des chasseurs de nuit
  • Hohentwiel – FuG 200, Radar aéroporté allemand, basé sur l'UHF, optimisé pour les applications maritimes (anti navires)
  • Huff-Duff – système radiogoniométrique haute fréquence, utilisé par les marines alliées pour localiser les émissions radio de U-boots.
  • Rayon Jay - a été présenté en partie comme une tromperie pour aider à confondre les Allemands sur l'utilisation du GEE. Il était néanmoins utilisé comme une balise pour le retour à la base. Un certain nombre d'émetteurs, de Lossiemouth à Manston dans le Kent émettaient chacun un faisceau relativement étroit sur des fréquences légèrement différentes à travers la Mer du Nord. Des récepteurs, adaptés sur tous les bombardiers britanniques, pourraient recevoir ce signal à 350 milles de distance à 10 000 pieds. Une fois qu'un bombardier avait trouvé un rayon, il pourrait voler en bas en direction de la Grande-Bretagne. À la fin de 1943, tous les émetteurs sauf deux ont été stoppés. Les deux derniers ont été éteints vers la fin de 1944 parce qu'ils ont été remplacés par le GEE et parce que leur utilisation pour tromper les Allemands était devenue superflue[4].
  • Jostle – Émetteur de brouillage aéroporté d'une puissance de 2,5kW. Il était installé dans les soutes à bombes scellées des forteresses volantes du N°100 Group
  • Kehl – série d'équipement allemand radio contrôlé embarqué, utilisé pour le guidage aérien des Henschel Hs 293 A et des Fritz X
  • Kettenhund – brouilleur allemand de balises Eureka
  • Knickebein – Radar d'aide à la navigation allemand (fonctionne avec deux faisceaux), utilisé au début de 1940
  • Lichtenstein – Radar de chasseurs de nuit, basé sur les UHF (pour les versions B/C and C-1), et plus tard sur les VHF (pour la version SN-2), mis en service en 1941/1942
  • Lorenz (navigation) – Système allemand d'aide à l'atterrissage par faible visibilité
  • LORAN – Système américain d'aide à la navigation
  • Lucero - Système britannique de guidage retour embarqué par certains Mosquito pour faire faire face au Kettenhund allemand (brouilleur de balise Eureka)
  • Mandrel – No. 100 Group saturant les radars Freya et Würzburg
  • Metox – détecteur passif installé sur les sous marin allemand qui donnait l'alerte en cas d'approche d'avions en détectant des modifications du signal de leurs radars
  • Meacon – Masking BEACON - Station de brouillage britannique fonctionnait sur de grandes longueurs d'onde
  • Würzburg - radar allemand qui a été le premier système de radar au sol pour le guidage d'artillerie
  • X-Gerät, Y-Gerät – systèmes allemands de faisceaux de guidage pour les bombardiers, également connus sous les dénominations Wotan I et Wotan II
  • Equipment Z, système de lampes infrarouges permettant aux avions alliés d'être reconnu par le système de tir automatique modifier] Tactiques

    Voir aussi

    Notes

    1. Harris Appendix A. p. 64
    2. This RAF system was a different system from the better known Naval Huff-Duff system.
    3. Harris Appendix A p. 63
    4. Harris Appendix A p. 65



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Liste d'équipements de guerre électronique de la Seconde Guerre mondiale de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Histoire militaire de l'Australie pendant la Seconde Guerre mondiale — Une équipe australienne de mitrailleurs en action contre les positions japonaises près de Wewak en juin 1945 L Australie entra dans la Seconde Guerre mondiale, peu après l invasion de la Pologne en déclarant la guerre à l Allemagne le 3 septembre …   Wikipédia en Français

  • Guerre Froide —  Pour l’article homonyme, voir Guerre Froide (groupe).  Guerre froide La confrontation des blocs en 1959 …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Classes De Porte-Avions En Service — Porte avions et porte aéronefs Vue d artiste de l USS Gerald R. Ford (CVN 78), tête de sa classe, le plus gros porte avions en service à l horizon 2015 …   Wikipédia en Français

  • Liste des classes de porte-avions en service — Porte avions et porte aéronefs Vue d artiste de l USS Gerald R. Ford (CVN 78), tête de sa classe, le plus gros porte avions en service à l horizon 2015 …   Wikipédia en Français

  • Guerre froide —  Pour l’article homonyme, voir Guerre Froide (groupe).  Guerre froide La confrontation des blocs en 1959  …   Wikipédia en Français

  • Liste des Etats et territoires d'Australie par PIB par habitant — Économie de l Australie Australie Indicateurs économiques Monnaie Dollar australien (AUD) Année fiscale 1er juillet 30 juin Organisations internationales OMC, OCDE, APEC Statistiques …   Wikipédia en Français

  • Liste des États et territoires d'Australie par PIB par habitant — Économie de l Australie Australie Indicateurs économiques Monnaie Dollar australien (AUD) Année fiscale 1er juillet 30 juin Organisations internationales OMC, OCDE, APEC Statistiques …   Wikipédia en Français

  • Liste des découvertes et inventions liées au hasard — Article principal : Sérendipité. Cet article contient une liste des découvertes et inventions liées au hasard. On parle aussi parfois de découverte scientifique liées à la « sérendipité ». Toutefois, la sérendipité n est pas… …   Wikipédia en Français

  • Chronologie guerre froide — Guerre froide  Pour l’article homonyme, voir Guerre Froide (groupe).  Guerre froide La confrontation des blocs en 1959 …   Wikipédia en Français

  • Deuxième guerre d'Afghanistan — Guerre d Afghanistan (2001) Pour les articles homonymes, voir Guerre d Afghanistan. Guerre d Afghanistan (2001 ) Forces américaines et britanniques, province d He …   Wikipédia en Français