Limoges FC


Limoges FC

Limoges Football Club

Limoges FC Football pictogram white.png
Logo
Généralités
Nom complet Limoges Football Club
Date de fondation 1947
Statut professionnel 1957 - 1987
Couleurs Rouge et Blanc
Stade Stade Saint-Lazare[1]
(3 000 places)
Siège Stade Saint-Lazare
rue Jules Noël
87000 Limoges
Championnat actuel DH Centre-Ouest
Site web limogesfc.fr

Le Limoges FC est un club français de football fondé en 1947 par fusion et basé à Limoges dans le département de la Haute-Vienne.

Le club du président Gérard Chevalier évolue en 2009-2010 en championnat de Division d'Honneur (Niveau VI) de la Ligue du Centre-Ouest de football après avoir été relégué de CFA 2 au printemps 2007.

Sommaire

Histoire

En 1917, Georges Verju, Limougeaud d'origine et joueur du Red Star avant-guerre, fonde le Red Star Limoges. Le rival local du Red Star Limoges est la Section Athlétique Universitaire de Limoges datant de 1906. Ce dernier semble prendre l'ascendant en 1929 suite à une sombre histoire criminelle impliquant des joueurs du Red Star...

En 1934, le SAUL est rebaptisé Star Limousin Université Club (SLUC) tandis que le Red Star devient le Red Star Athlétique de Limoges. En 1943, le SLUC devient l'Union Sportive Athlétique de Limoges.

La fusion entre les deux clubs s'opère le 31 mai 1947 pour mettre au monde le Limoges Football Club. Le LFC pose une première fois sa candidature au statut professionnel en 1954 mais doit attendre 1957 pour passer pro. Le LFC évolue alors au Stade Municipal pouvant accueillir 14.000 spectateurs. Après quelques travaux d'aménagement, le record d'affluence du stade est porté à 17 592 spectateurs payants à l'occasion de la visite du Stade de Reims en 1960.

Pierre Flamion est nommé entraîneur du groupe professionnel en 1957. Sous sa direction, le club est promu en D1 dès 1958. Limoges parvient à se maintenir trois saisons au plus haut niveau avant de connaître la relégation.

Après avoir passé plus de vingt saisons en D2 et quatre en D3 de 1973 à 1977, le LFC dépose le bilan en juin 1987 pour une dette cumulée de plus de cinq millions de francs. Le club repart alors en D4 (équivalent à la CFA) sous le nom Limoges Foot 87.

A la fin de l’exercice 2002/2003, il sera rétrogradé en Division d’Honneur avec la dissolution du Limoges Foot 87 qui laissera place à nouveau au Limoges Football Club.

En 2007, arrivée d'un nouveau Président, Gérard Chevalier, le limoges FC se lance dans une phase de reconstruction afin de retrouver un rang honorable. Après une descente en DH, la tâche n'est pas facile.

Jean-Jacques Bélézy, conseiller municipal, conseiller régional, et candidat défait du MoDem aux élections municipales de 2008 à Limoges (8,46 %), a comme ambition le retour au statut professionnel du LFC.

Palmarès


Coupe de France

Le meilleur résultat du club est une participation aux huitièmes de finale en 1985-1986 contre Lens après avoir éliminé Nantes en trente-deuxièmes et Concarneau en seizièmes.

Les joueurs

Les entraîneurs

Notes et références

Liens externes


  • Portail du football Portail du football
  • Portail de la Haute-Vienne Portail de la Haute-Vienne
Ce document provient de « Limoges Football Club ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Limoges FC de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Limoges — Limòtges Escudo …   Wikipedia Español

  • Limoges — Limoges …   Deutsch Wikipedia

  • Limoges — • Diocese comprising the Departments of Haute Vienne and Creuse in France Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Limoges     Limoges     † …   Catholic encyclopedia

  • LIMOGES — Dans un Limousin où les petites villes de contact connaissent une certaine activité commerciale, il n’y a ni armature ni hiérarchie urbaines. Une ville domine toutes les autres, Limoges, située près de la bordure occidentale de la région. Cette… …   Encyclopédie Universelle

  • Limoges — Li*moges (l[ e]*m[=o]zh ), prop. n. 1. A city of Southern France. [1913 Webster] 2. A variety of fine porcelain manufactured at Limoges[1]; also called {Limoges ware} or {Limoges China}. [PJC] {Limoges enamel}, a kind of enamel ware in which the… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • LIMOGES — LIMOGES, capital of the Haute Vienne department, central France. A Jewish source, Sefer Yeshu at Elohim (in A.M. Habermann, Gezerot Ashkenaz ve Zarefat (1945), 11–15) contains an account of a semi legendary anti Jewish persecution in Limoges in… …   Encyclopedia of Judaism

  • Limoges —   [li mɔːʒ], Stadt in Zentralfrankreich, Hauptstadt der Region Limousin und Verwaltungssitz des Départements Haute Vienne, 250 m über dem Meeresspiegel, 133 400 Einwohner; katholischer Bischofssitz, Universität (gegründet 1808, wieder eröffnet… …   Universal-Lexikon

  • Limoges — Limoges1 [lē mōzh′; ] Fr [ lē mō̂zh′] n. fine porcelain made in Limoges, France: also Limoges ware Limoges2 or Limoges ware [lē mōzh′; ] Fr [ lē mō̂zh′] city in WC France: pop. 133,000 …   English World dictionary

  • Limōges — (spr. Limohsch), 1) Arrondissement im französischen Departement Haute Vienne; 35 QM.; 139,000 Ew. in 9 Cantonen; 2) Hauptstadt desselben u. des Departements, an der Vienne; hat Departementsbehörden, königlichen Gerichtshof, Handelsgericht, zwei… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Limoges [2] — Limoges (spr. mōsch ), Hauptstadt des franz. Depart. Obervienne und der ehemaligen Provinz Limousin, liegt amphitheatralisch an einem Hügel, 210 m ü. M., am rechten Ufer der Vienne, über die vier Brücken (zwei davon aus dem 13. Jahrh.) führen,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.