Ligne Aix-Les-Bains - Annemasse


Ligne Aix-Les-Bains - Annemasse

Ligne Aix-les-Bains - Annemasse

Ligne Aix-les-Bains - Annemasse
Aix-les-Bains - Annecy - Annemasse
⇒Voir la carte de la ligne⇐
Carte de la ligne
⇒Voir l'illustration⇐
Un TER pour Annecy traverse le Chéran à Rumilly.
Pays France France
Villes desservies Aix-les-Bains, Annecy, La Roche-sur-Foron, Annemasse
Historique
Mise en service 1866 - 1884
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 897 000
Longueur 94 km
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification 25 kV - 50 Hz
Nombre de voies Voie unique
Signalisation BAL jusqu'à Annecy
BM-VU SNCF au-delà
Trafic
Propriétaire RFF
Exploitant(s) SNCF
Trafic TER, TGV et fret
Schéma de ligne
Un TER poussé par la BB 25239 quitte Aix-les-Bains en direction d'Annecy.
La ligne longeant le Fier à l'entrée d'Annecy.
Bifurcation pour Annecy à la sortie d'Aix-les-Bains (à droite). La ligne de gauche part sur Culoz, puis Lyon.
Passage sans arrêt d'un TER en provenance de Saint-Gervais en gare de Pringy quelques minutes avant son arrivée à Annecy.
Entrée en gare d'Annecy en arrivant de Chambéry.

Cette ligne constitue la ligne n°897 000 du Réseau ferré national.

Sommaire

Description

La ligne d'Aix-les-Bains à Annemasse est à voie unique et a été le berceau de l'électrification en courant monophasé 25 kV 50 HZ à l'initiative de l'ingénieur Louis Armand. Cette ligne sinueuse transite via Rumilly (important viaduc sur le Chéran), Annecy et La-Roche-sur-Foron où elle est rejointe par la ligne venant de Saint-Gervais.

Chronologie historique

  • Le 20/10/1856, mise en service de la ligne Aix-les-Bains - Saint-Jean-de-Maurienne, par le royaume du Piémont.
  • Le 31/08/1857, mise en service de la ligne d'Aix-les-Bains à Saint-Innocent, par le Royaume du Piémont.
  • Le 07/01/1858, mise en service de la ligne entre Lyon et Bourgoin, par le PLM.
  • Le 27/07/1858, mise en service de la ligne de Saint-Innocent au Rhône (à Chanaz), par le Royaume du Piémont.
  • Le 01/07/1858, mise en service de la ligne entre Bourgoin et Saint-André-le-Gaz, par le PLM.
  • Le 11/06/1860, suite au rattachement de la Savoie à la France, la ligne du Rhône (à Chanaz) à Saint-Jean-de-Maurienne est reprise par le PLM.
  • Le 15/09/1864, mise en service de la ligne entre Grenoble et Montmélian, par le PLM.
  • Le 05/07/1866, mise en service de la ligne entre Aix-les-Bains et Annecy, par le PLM.
  • Le 16/10/1871, mise en service de la ligne entre Saint-Jean-de-Maurienne et la frontière italienne, par le PLM.
  • Le 30/08/1880, mise en service de la ligne entre Collonges et Thonon-les-Bains via Annemasse, par le PLM.
  • Le 01/06/1882, mise en service de la ligne entre Thonon-les-Bains et Évian-les-Bains, par le PLM.
  • Le 10/07/1883, mise en service de la ligne d'Annemasse à La Roche-sur-Foron, par le PLM.
  • Le 05/06/1884, mise en service de la ligne d'Annecy à La Roche-sur-Foron, par le PLM.
  • Le 24/09/1884, mise en service de la ligne entre Chambéry et Saint-André-le-Gaz, par le PLM.
  • Le 01/06/1886, mise en service de la ligne d'Evian à Saint-Gingolph, par le PLM.
  • Le 06/06/1888, mise en service de la ligne d'Annemasse à Genève - Eaux-Vives
  • Le 01/06/1890, mise en service de la ligne de La Roche-sur-Foron à Cluses, par le PLM.
  • Le 05/06/1898, mise en service de la ligne de Cluses à Le Fayet, par le PLM.
  • Le 01/08/1945, le train AP/PA Alpes-Pyrénées Saint-Gervais - Hendaye voit sa marche accélérée grâce à la prise en charge de la traction par des locomotives à vapeur 141P du dépôt de Grenoble depuis Chambéry jusqu'à Avignon via Grenoble et Valence.
  • En été 1972, à Chindrieux une chute de rocher interrompt la ligne entre Aix-les-Bains et Culoz, et des autorails X 4500 assurent des trains Grenoble - Chambéry -Aix-les-Bains - Annecy - Annemasse - Genève-Eaux-Vives en remplacement des trains Valence - Genève via Culoz.
  • Le 28/09/1975, 1ère circulation commerciale d'un turbotrain de type ETG entre Lyon-Perrache et Annecy via Chambéry.
  • Le 29 septembre 1996, création du train diurne quotidien n° 5604/5 Évian-les-Bains - Valence via Annecy, Chambéry et Grenoble (et retour).
  • Le 08/12/2007, dernier jour de circulation des trains quotidiens Évian-les-Bains - Valence via Annemasse, Annecy, Chambéry et Grenoble (et retour) et transfert sur route de la plupart des trains Annecy - Genève-Eaux-Vives via Annemasse.
  • Le 09/12/2007, mise en service de l'horaire cadencé sur Valence - Grenoble - Chambéry - Annecy et sur Lyon - Annecy.
  • En 2009, mise en service progressive des B 82500 en remplacement des X 72500 sur la ligne du Sillon Alpin, Valence - Grenoble - Chambéry - Annecy/Genève.
  • De 2010 à 2014, travaux de modernisation de la ligne dites du Sillon Alpin Nord entre Aix-les-Bains et La-Roche-sur-Foron.
  • En 2014, Annecy devrait être le terminus de l'une des branche du RER genevois ( projet CEVA) avec une desserte cadencée à l'heure entre Annecy et Genève via La Roche-sur-Foron et Annemasse, exploitée par Transferis une société mixte franco-suisse regroupant les CFF et la SNCF.
  • De 2014 à 2016, poursuite des travaux de modernisation de la ligne dites du Sillon Alpin Nord entre La Roche-sur-Foron et Annemasse avec création de deux points de croisements supplémentaires.

Matériels ayant circulé sur la ligne

Autorails et automotrices

  • Autorails X 3800 "Picasso" du dépôt d'Annemasse.
  • Automotrices Z 6001 et Z 6002 (transformation d'une ET 25 double de la DB) du dépôt d'Annemasse.
  • Automotrices Z 8001 et Z 8002 (transformation de deux Z 7100) du dépôt d'Annemasse.
  • Autorails X 4500 entre Valence - Grenoble - Chambéry - Genève détournés depuis Aix-les-Bains via Annecy, La Roche-sur-Foron, Annemasse et Genève Eaux-Vives, pendant l'été 1972 suite à l'éboulement de Chindrieux sur la ligne longeant le lac du Bourget entre Aix-les-Bains et Culoz.
  • Turbotrains ETG du dépôt de Vénissieux, mis en service sur Lyon - Annecy (du 28/09/1975 à 1986).
  • Autorails TER de la série X 72500 bicaisses puis tricaisses de la Région Rhône-Alpes, actuellement utilisés sur Valence - Grenoble - Annecy et Valence - Grenoble - Genève remplacés en 2009 par les B 82500.
  • Automotrices Z2.
  • Automotrices Z2N de la série Z 23500.
  • Automotrices Z2N NG de la série Z 24500.
  • Automoteurs Bi-modes Bi-courants B 82500 du dépôt de Lyon-Vaise, pour circulation entre Aix-les-Bains et Annecy, utilisés sur Valence - Grenoble - Chambéry - Annecy.

Locomotives

  • Locomotive à vapeur 140J et 140L du dépôt d'Annemasse.
  • Locomotives à vapeur 141E et 141F des dépôts d'Annemasse, de Grenoble et d'Ambérieu.
  • Locomotives à vapeur 141R des dépôts de Grenoble (de 1946 à 1967), Ambérieu et Annemasse (jusqu'en 1967).
  • Locomotive électrique prototype CC 20001 du dépôt d'Annemasse.
  • Locomotive électrique prototype CC 20002 du dépôt d'Annemasse.
  • Locomotive électrique BBB 20003
  • Locomotive électrique BB 8051
  • Locomotive électrique prototype BB 20004 (ex BB 16540 modifiée) du dépôt d'Annemasse.
  • Locomotive électrique prototype BB 20006 (ex BB 10001 modifiée) du dépôt d'Annemasse.
  • Locomotives électriques BB 12000 détachées de l'Est en renfort au dépôt d'Annemasse.
  • Locomotives électriques BB 13000 détachées de l'Est en renfort au dépôt d'Annemasse
  • Locomotives électriques CC 25001 à CC 25009 de la série CC 25000 du dépôt d'Annemasse.
  • Locomotives diesel BB 67000 du dépôt de Chambéry (dès 1963).
  • Locomotives diesel BB 67300 du dépôt de Chambéry, toujours en service actuellement.
  • Locomotives diesel CC 72000 des dépôt de Vénissieux (de 1971 à 1989) et de Nevers (de 1989 à 2000), utilisées sur Valence - Grenoble - Chambéry - Annecy et sur Valence - Grenoble - Chambéry - Genève (de 1971 à 2000).
  • Locomotives électriques BB 25500 du dépôt de Chambéry.
  • Locomotives électriques BB 22200 du dépôt de Vénissieux.
  • Actuellement circulent des locomotives diesel BB 67300 du dépôt de Chambéry, utilisées en reversibilité avec des RRR et en traction de trains de 4 à 5 voitures Corail Valence - Grenoble - Annecy.
  • TGV

Anciens trains célèbres de la ligne

  • Trains diurnes et noctures Paris - Saint-Gervais.
  • Train (AR) nocturne AP/PA "Alpes-Pyrénées" Saint-Gervais - Hendaye via Annecy, Chambéry, Grenoble, valence, Avignon, Nîmes, Montpellier, Béziers, Narbonne, Toulouse, Lourdes, Tarbes et Bayonne.
  • Train (AR) nocturne SGR/RSG Saint-Gervais Riviera, Saint-Gervais - Nice via Grenoble, Avignon et Marseille (de 1938 à 2001).
  • Train (AR) diurne Saint-Gervais - Nice via Grenoble, Avignon et Marseille.

Sources

Notes et références

Bibliographie

Ouvrages

  • Jacques Defrance, Le matériel moteur de la SNCF, par , N.M., Paris, 1969, réédité en 1978.
  • Jean-Chaintreau, Jean Cuynat et Georges Mathieu, Les Chemins de fer du PLM, La Vie du Rail et La Régordanne, 1993.
  • Patricia et Pierre Laederich, André Jacquot et Marc Gayda, Histoire du réseau ferroviaire français, Ormet, Valignat, 1996.

Revues et articles

  • Voies Ferrées, Les atouts d'un raccordement, (CEVA) de William Lachenal, avec une description détaillée et photos de la ligne dite du Sillon Alpin entre Valence - Grenoble - Chambéry - Genève, dont la section de ligne de Grenoble à Montmélian, n° 11, mai-juin 1982.
  • Connaissance du Rail, ligne du « Sillon Alpin », de William Lachenal, avec présentation et photos de la section de ligne de Grenoble à Montmélian, dans n° 302-303, octobre-novembre 2006.
  • Le train, Les diesels de lignes, tome 4, les CC 72000, par Olivier Constant, hors série, 1999.
  • Le Train, Les archives du PLM, tome 1, l'histoire de la Compagnie des origines à 1899, par Jean-Marc Dupuy, hors série, 2008.
  • Le Train, Les trains des Alpes, par Jean Tricoire, n° spécial 57, avril 2009.

Annexes

Articles connexes

  • Portail du chemin de fer Portail du chemin de fer
  • Portail de Rhône-Alpes Portail de Rhône-Alpes
  • Portail de la Savoie Portail de la Savoie
Ce document provient de « Ligne Aix-les-Bains - Annemasse ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ligne Aix-Les-Bains - Annemasse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aix les Bains — Vue de Grand port d Aix les Bains …   Wikipédia en Français

  • Aix les bains — Vue de Grand port d Aix les Bains …   Wikipédia en Français

  • Aix-les-Bains — 45° 41′ 18″ N 5° 54′ 55″ E / 45.68845, 5.915279 …   Wikipédia en Français

  • FC Aix les Bains — Aix les Bains Aix les Bains Vue de Grand port d Aix les Bains …   Wikipédia en Français

  • Saint-Sigismond (Aix-les-Bains) — Aix les Bains Aix les Bains Vue de Grand port d Aix les Bains …   Wikipédia en Français

  • Centre équestre d'Aix-les-Bains — Hippodrome d Aix les Bains 45°40′16″N 5°54′25″E / 45.67111, 5.90694 …   Wikipédia en Français

  • Hippodrome d'Aix-les-Bains — 45°40′16″N 5°54′25″E / 45.67111, 5.90694 …   Wikipédia en Français

  • Saint-Gervais-les-Bains — Pour les articles homonymes, voir Saint Gervais. 45° 53′ 36″ N 6° 42′ 50″ E …   Wikipédia en Français

  • Saint-gervais-les-bains — Pour les articles homonymes, voir Saint Gervais. Saint Gervais les Bains Vue de Saint Gervais les Bains en période hivernale …   Wikipédia en Français

  • Digne-les-Bains — Pour les articles homonymes, voir Digne. 44° 05′ 36″ N 6° 14′ 11″ E …   Wikipédia en Français

  • Besançon-les-Bains — Carte postale de Besançon les Bains, non datée …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.