Lieu d'articulation


Lieu d'articulation

Point d'articulation

Point d’articulation
Labial
Bilabial
Labio-dental
Coronal
(Apical, Laminal)
Linguo-labial
Dental
Alvéolaire
Post-alvéolaire
Alvéolo-palatal
Rétroflexe
Dorsal
Palatal
Vélaire
Uvulaire
Pharyngal/Glottal
Pharyngal
Épiglottal
Glottal
Multiple
Labio-palatal
Labio-vélaire
Post-alvéolo-vélaire
Voir aussi :
Mode d’articulation

En phonétique articulatoire, un point d'articulation d'une consonne désigne l'endroit où s'effectue l'obstruction (soit partielle, soit totale puis relachée) au passage de l'air injecté ou éjecté par la voir buccale.

Points d’articulation :
• Points principaux (lieux d’articulation) :
1, 2 haut : consonne labiale (1 haut : exo-labial ; 2 haut : endo-labial) ; 3 : dental ; 4 : alvéolaire ; 5 : post-alvéolaire ; 6 : pré-palatal ; 7 : palatal ; 8 : vélaire ; 9 ; uvulaire ; 10 : pharyngal ; 11 : glottal.
• Points constricteurs :
11 : glottal ; 12 : épiglottal ; 13, 14, 15 : Consonne dorsale (13, 14 : postéro-dorsal ; 15 : antéro-dorsal) ; 16, 17, 18 : consonne coronale (16 : laminal ; 17 : apical ; 18 : sub-laminal) ; 1, 2 bas : labial (1 bas : consonne dento-labiale ; 2 bas : consonne bilabiale).

On est amené à distinguer deux points distincts pour cette obstruction :

  • au niveau supérieur, le lieu d’articulation contre lequel glisse l’air injecté ou éjecté, pendant (obstruction partielle) ou après (obstruction totale) l’articulation.
  • au niveau inférieur, le point constricteur (ou organe constricteur).

Un seul point peut jouer les deux rôles obstructeurs simultanément : la glotte qui ne peut que se fermer ou s’ouvrir elle-même, sans intervention d’un second organe dans l’articulation (cependant des articulations secondaires restent possibles).

Il est normalement aussi possible de faire une obstruction de la voie nasale entre l’épiglotte (12) et le haut du pharynx (10), la voie principale restant buccale pendant l’articulation.

La même articulation pourrait se faire avec une obstruction totale de la voie buccale, par exemple bouche fermée, mais la variation de pression de l’air buccal y conduit nécessairement alors à un déplacement ou une déformation de la langue, qui participe alors à cette obstruction. De plus il n’est alors plus possible de vocaliser distinctement l’articulation, la seule différence possible étant alors au niveau de la vibration des cordes vocales, c’est-à-dire leur note chantée, leur timbre et l’intensité sonore, ce qui ne permet pas la réalisation des consonnes usuelles : si cela produisait un phonème distinctif dans une langue donnée, on parlerait seulement de consonne avec un voyelle muette.

Voir également

Ce document provient de « Point d%27articulation ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lieu d'articulation de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • articulation — [ artikylasjɔ̃ ] n. f. • 1478; lat. articulatio; cf. article I ♦ 1 ♦ Anat. Mode d union des os entre eux; ensemble des parties molles et dures par lesquelles s unissent deux ou plusieurs os voisins. ⇒ arthr(o) , jointure, ligament; aussi attache …   Encyclopédie Universelle

  • Articulation (Anatomie) — Pour les articles homonymes, voir Articulation. En anatomie, une articulation est la jonction entre deux os. L’arthrologie est la partie de l’anatomie qui traite des articulations. Sommaire 1 Types d’articulation …   Wikipédia en Français

  • Articulation (anatomie) — Pour les articles homonymes, voir Articulation. En anatomie, une articulation est la jonction entre deux os. L’arthrologie est la partie de l’anatomie qui traite des articulations. Sommaire 1 Types d’articulation …   Wikipédia en Français

  • Mode D'articulation — Mode d’articulation Obstruction Constrictive Occlusive Affriquée Fricative Sonante Spirante Liquide Semi voyelle Vibrante Roulée Ba …   Wikipédia en Français

  • Mode d'articulation — En phonétique articulatoire, le mode d’articulation d’une consonne désigne un ensemble de propriétés de son articulation selon : le type d’obstruction au passage de l’air (consonnes occlusives, fricatives, affriquées, spirante, roulée,… …   Wikipédia en Français

  • Point d’articulation — Point d articulation Point d’articulation Labial Bilabial Labio dental Coronal (Apical, Laminal) Linguo labial Dental …   Wikipédia en Français

  • Point d'articulation — Points d’articulation : • Points principaux (lieux d’articulation) : 1, 2 haut : consonne labiale (1 haut : exo labial ; 2 haut : endo labial) ; 3 : dental ; 4 : alvéolaire ; 5 : post… …   Wikipédia en Français

  • PHONÉTIQUE — La phonétique est définie, à peu près unanimement, comme «l’étude des sons du langage». Cet accord, sur une formule particulièrement vague, ne suffit pas à masquer les dissensions profondes qui se manifestent lorsqu’il s’agit de préciser l’objet …   Encyclopédie Universelle

  • palatalisation — [ palatalizasjɔ̃ ] n. f. • 1890; de palatal ♦ Phonét. Modification subie par un phonème dont l articulation est reportée dans la région antérieure du palais. Palatalisation de [ a ] en [ ɛ ]. Palatalisation d une consonne, de [ k ] suivi de [ j ] …   Encyclopédie Universelle

  • vélaire — [ velɛr ] adj. • 1874; de velum « voile (du palais) » ♦ Phonét. Se dit des phonèmes (voyelle ou consonne) dont le point d articulation est proche du voile du palais. [ k ] est une consonne vélaire. N. f. Une vélaire. ● vélaire adjectif et nom… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.