Leviathan (Hobbes)


Leviathan (Hobbes)

Léviathan (Hobbes)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Léviathan (homonymie).
Le frontispice du « Leviathan » est l'œuvre du graveur Abraham Bosse.

Le Léviathan, ou Traité de la matière, de la forme et du pouvoir d'une république ecclésiastique et civile, est une œuvre écrite par Thomas Hobbes, publiée en 1651, qui constitue un des livres de philosophie politique les plus célèbres. Il tire son titre du Léviathan biblique. Ce livre traite de la structure de la société, comme le montre l'allégorie sur le frontispice représentant l'État composé des individus, tout comme le titre complet.

Contrat social

Dans le livre, Hobbes discute la thèse d'un contrat social et de règles venant d'un souverain. Influencé par la première révolution anglaise, Hobbes développa l'idée selon laquelle, que ce soit le chaos ou la guerre civile, ces situations relèvent de l'« état de nature » et de la formule bellum omnium contra omnes (« guerre de tous contre tous » en latin), et ne peuvent être évitées que par un solide gouvernement central.

Ainsi, il dénia tout droit de rébellion envers le souverain. John Locke ajoutera ultérieurement ce droit de rébellion, repris par Jean-Jacques Rousseau[réf. nécessaire]. Toutefois, s'il n'y a pas de droit de rébellion, le contrat social peut se dissoudre. À partir du moment où le contrat social est fait pour instituer un État cherchant à assurer « la paix et la sécurité » des citoyens, le contrat s'annulerait dès l'instant où un gouvernement cesserait de protéger la population, comme la raison pour se soumettre disparaîtrait. En vertu de ce fait, l'homme retournerait automatiquement à l'état de nature, jusqu'à ce qu'un nouveau contrat soit proposé.

Édition moderne en français

Bibliographie

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (fr) Lucien Jaume, « La théorie de la “personne fictive” dans le Léviathan de Hobbes », Revue française de science politique, 1983, n° 6, pp. 1009-1035. [lire en ligne]
  • (en) Tom Sorell (dir), Luc Foisneau (dir), Leviathan after 350 Years, Oxford University Press, 2004. Actes d'un colloque qui s’est tenu à Londres en mai 2001.
  • (fr) Emmanuel Tuchscherer, « Le Léviathan dans la doctrine de l’État de Thomas Hobbes : sens et échec du décisionnisme politique », Astérion, Numéro 2, juillet 2004. [lire en ligne]
  • Portail de la philosophie Portail de la philosophie
Ce document provient de « L%C3%A9viathan (Hobbes) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Leviathan (Hobbes) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Léviathan (Hobbes) — Pour les articles homonymes, voir Léviathan (homonymie). Le frontispice du « Leviathan » est l œuvre du graveur Abraham Bosse …   Wikipédia en Français

  • Leviathan (Thomas Hobbes) — Titelblatt von Hobbes’ Leviathan. Zu sehen ist der Souverän, der über Land, Städte und deren Bewohner herrscht. Sein Körper besteht aus den Menschen, die in den Gesellschaftsvertrag eingewilligt haben. In seinen Händen hält er Schwert und… …   Deutsch Wikipedia

  • Hobbes — Thomas Hobbes Thomas Hobbes ([hɔbz] * 5. April 1588 in Westport, Wiltshire; † 4. Dezember 1679 in Hardwick Hall, Derbyshire) war ein englischer Mathematiker, Staatstheoretiker und Philosoph der …   Deutsch Wikipedia

  • Leviathan (book) — For other uses, see Leviathan (disambiguation). Frontispiece of Leviathan, by Abraham Bosse, with input from Hobbes Leviathan or The Matter, Forme and Power of a Common Wealth Ecclesiasticall and Civil commonly called simply Leviathan is a book… …   Wikipedia

  • Hobbes, Thomas — born April 5, 1588, Westport, Wiltshire, Eng. died Dec. 4, 1679, Hardwick Hall, Derbyshire English philosopher and political theorist. The son of a vicar who abandoned his family, Hobbes was raised by his uncle. After graduating from the… …   Universalium

  • Léviathan (Thomas Hobbes) — Pour les articles homonymes, voir Léviathan (homonymie). Le frontispice du « Leviathan » est l œuvre du graveur Abraham Bosse. Le Léviathan, ou Traité de la matière, de la forme …   Wikipédia en Français

  • Hobbes —   [hɔbz], Thomas, englischer Philosoph, * Westport (heute zu Malmesbury, County Wiltshire) 5. 4. 1588, ✝ Hardwick Hall 4. 12. 1679; studierte in Oxford, war dann Hauslehrer in der Familie der Grafen von Devonshire (diese Stellung behielt er mit… …   Universal-Lexikon

  • LÉVIATHAN — Nom (en hébreu: liwyatan ) d’un serpent mythique qu’on rencontre à plusieurs reprises dans la poésie hébraïque et biblique (Job, Psaumes, Isaïe). Sous ce nom et sous d’autres appellations, il appartient plus largement à la mythologie sémitique.… …   Encyclopédie Universelle

  • HOBBES (T.) — Thomas Hobbes appartient pratiquement à la génération de Descartes (il naît au moment où la Grande Armada menace l’Angleterre), mais sa longévité (il meurt à quatre vingt onze ans), la lenteur avec laquelle il élabore son œuvre laissent croire… …   Encyclopédie Universelle

  • Leviathan (Roman) — Leviathan ist ein Roman des französischen Schriftstellers Julien Green. Er erschien 1929 in der Librairie Plon in Paris. Inhaltsverzeichnis 1 Inhalt 2 Übersetzungen 3 Ausgaben 4 Weblinks 5 …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.