Les Armes secrètes


Les Armes secrètes
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Armes secrètes (homonymie).

Les Armes secrètes (Las armas secretas) est un recueil de 5 nouvelles de Julio Cortázar, publié en 1959 et traduit de l'espagnol par Laure Guille-Bataillon.

Nouvelles

  1. Lettres de Maman
  2. Bons et loyaux services
  3. Les Fils de la Vierge
  4. L'Homme à l'affût
  5. Les Armes secrètes
 La nuit face au ciel"

Critique

Hubert Juin déclara au sujet de ce recueil : « C'est un livre qui échappe. C'est pourquoi on le relit. C'est un livre qui hante. C'est pourquoi il bouleverse... »

Citation

Extrait de La nuit face au ciel : « Les porteurs de torches marchaient les premiers, éclairant vaguement le passage aux murs humides et à la voûte si basse que les servants du prêtre devaient courber la tête. On l'emmenait maintenant, on l'emmenait, c'était la fin. Face contre ciel, à un mètre du plafond taillé à même le roc, et qui s'illuminait par instants d'un reflet de torche. Quand, à la place du plafond, surgiraient les étoiles et se dresserait devant lui le grand escalier incendié de cris et de danses, ce serait la fin ».


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Les Armes secrètes de Wikipédia en français (auteurs)