Les Amis de la Terre-France


Les Amis de la Terre-France

Les Amis de la Terre-France est une association de protection de l’Homme et de l’environnement, représentant en France le mouvement international des Amis de la Terre-international (Friends of the earth-International).

Depuis sa création en 1970, l'association a participé à la fondation du mouvement écologiste en France. Signe des temps : lors de ses débuts en France, l'adjectif écologiste était encore inconnu du grand public et on la désignait, faute de vocable plus approprié, sous le nom d'organisation alarmiste. Une prise de conscience collective a émergé depuis, surtout à partir du milieu des années 1970 (marée noire, crise pétrolière, travaux du Club de Rome). Fondée sur la démocratie interne et la participation, l'association permet à tous les adhérents qui le souhaitent de prendre part à la vie de associative ainsi qu'aux décisions. L'association s'appuie pour cela sur un réseau de 29 groupes locaux. L'association reste cependant silencieuse sur son nombre d'adhérents qui ne figure pas dans son rapport annuel[1]

L'association fait partie du réseau Sortir du nucléaire, Réseau Action Climat (RAC), appartient aux membres fondateurs d'ATTAC et s'est beaucoup impliquée dans la protection des forêts primaires et anciennes et en faveur de l'écocertification forestière, via notamment l'achat public éthique (en 2006, environ 25 % du bois importé en France était destiné aux marchés publics, et seuls 1 à 2% de cette quantité était éco-certifiée[2]). Les Amis de la Terre sont également depuis 2005 membres du CRID (Centre de recherche et d'information sur le développement) au sein duquel ils sont la seule association écologiste, leur présence permettant d'associer un volet environnemental aux questions liées au développement des pays du Sud.

Depuis 2006, Les Amis de la Terre sont aussi membres de L'Alliance pour la planète.


Sommaire

Ses objectifs

  • Lutter contre la dégradation de la planète
  • Trouver les moyens de réparer les préjudices causés à l’environnement, du moins les plus graves ;
  • Accroître la participation de la société civile et le contrôle démocratique dans les processus de prise de décisions collectives ;
  • Traduire dans les faits les principes de justice sociale, économique et politique, ainsi que l’égalité des chances et l’accès aux ressources pour les femmes et les hommes ;

Les campagnes des Amis de la Terre

  • Agriculture et OGM
  • Forêts
  • Responsabilité des acteurs financiers
  • Changements climatiques
  • Énergies et nucléaire (Les Amis de la Terre sont sociétaires d'Enercoop, fournisseur d'électricité d'origine renouvelable, et développent des campagnes régulières contre d'autres fournisseurs d'énergie (non renouvelable) ce qui les positionne en juge et partie sur cette question.)
  • Citoyenneté et actions collectives
  • Modes de production et de consommation durables

Les publications des Amis de la Terre

Les rapports les plus récents des Amis de la Terre sont disponibles sur cette page. Voici la liste des rapports publiés en 2007 :

  • Le Traitement biologique des déchets organiques (7 janvier 2008)
  • Le livret Face à la menace climatique, l’illusion du nucléaire maintenant disponible (27 décembre 2007)
  • Les populations affectées par le changement climatique s’expriment (10 décembre 2007)
  • Les Impacts négatifs du projet pétrolier Kashagan mis à jour (5 décembre 2007)
  • Synthèse des conclusions du GIEC 2007 (27 novembre 2007)
  • Nouveau rapport des Amis de la Terre "Banque européenne d’investissement : six ans de financement du pillage minier en Afrique" (6 novembre 2007)
  • Rénovation thermique de mon logement, besoin d’aide ? (29 octobre 2007)
  • Mission terrain à Yusufeli : un barrage très loin des normes internationales (26 octobre 2007)
  • Pré-rapport de la mission Kashagan (Kazakhstan) (18 octobre 2007)
  • Rapport annuel 2006 (juillet 2007)
  • Rapport financier 2006 (juillet 2007)
  • Les banques chinoises doivent prendre en compte l’environnement (16 mai 2007)
  • La Banque européenne entretient le changement climatique et finance les multinationales (15 mai 2007)
  • L’Union européenne finance le changement climatique (12 avril 2007)
  • Environnement : comment choisir ma banque ? (6 mars 2007)
  • Nouveau rapport : banques françaises, banques fossiles ? (6 mars 2007)
  • Incinération et changement climatique (2 mars 2007)
  • Les OGM, pas aussi performants qu’on voudrait bien nous le faire croire (9 janvier 2007)

Les prix Pinocchio

Les « prix Pinocchio du développement durable » ont pour but de dénoncer certaines entreprises françaises communiquant largement sur le concept du développement durable alors qu'elles ne se soucient pas en réalité des conséquences environnementales et sociétales néfastes de leurs activités[3].

Afin de dénoncer publiquement ce décalage entre les « beaux discours » d'un côté, et la réalité des actes des entreprises de l'autre, les Amis de la Terre décerneront trois prix Pinocchio, en référence naturellement à la fameuse marionnette en bois et à sa très personnelle conception de la vérité :

– un prix Pinocchio "Droits humains", remis à l'entreprise ayant perpétré les violations les plus graves des droits humains (y compris les droits sociaux, salariaux et sociétaux) parmi les nominés ;
– un prix Pinocchio "Environnement", remis à l'entreprise ayant généré les impacts environnementaux les plus lourds parmi les nominés ;

– un prix Pinocchio "Greenwashing", remis à l'entreprise ayant mené la campagne de communication la plus abusive et trompeuse au regard de ses activités réelles parmi les nominés.

Palmarès 2008

4 193 personnes ont voté en 2008. Plus de détails sur le site du prix Pinocchio[4].

Catégorie # Nom de l'entreprise Vote Motif
Droits humains 1er Louis Dreyfus 36% Esclavage et exploitation autour de la production d'éthanol au Brésil.
2e Suez 32% Privatisation de la gestion de l'eau : des promesses non tenues en Argentine.
3e Alstom 18% 50 000 personnes déplacées de force pour le barrage de Merowe (Soudan).
4e Société générale 14% Un patrimoine historique et 78 000 Kurdes menacés par le barrage d'Ilisu (Turquie).
Environnement 1er Areva 48% Tricastin : attention, site à très haut risque !
2e Total 29% Le torchage du gaz se poursuit au Nigeria, au mépris de l'environnement.
3e BNP Paribas 14% Financer une centrale nucléaire russe en zone sismique : le cas Beléné (Bulgarie).
4e Crédit agricole 9% Botnia, une usine de pâte à papier polluante qui cause de graves conflits diplomatiques.
Greenwashing 1er Areva 48% Campagne « Nos énergies ont de l'avenir. Un avenir sans CO2 ».
2e Total 26% Campagne « Total contribue à l'essor des énergies nouvelles ».
3e Renault 18% Spot Renault Koleos « Himalaya ».
4e Constructions industrielles de la Méditerranée (CNIM) 9% Campagne « Pour sauver la mozzarella, soutenons l'incinération ! ».

En novembre 2010, à l'issue d'un vote de près de 6 000 internautes, les entreprises Somdiaa (filiale de l'entreprise d'agroalimentaire Vilgrain, pour ses activités sur la canne à sucre se faisant aux dépens des communautés rurales), Eramet (pour son projet de développement de la mine de nickel de Weda Bay, en Indonésie) et Crédit agricole (pour "greenwashing", usage abusif d'arguments environnementaux dans la publicité) se sont vues décerner les prix Pinocchio du développement durable[5].

Sources de financement

Les Amis de la Terre tirent l'essentiel de leurs ressources de subventions publiques (notamment de l'Union Européenne) ou privées (par exemple la fondation Mott créée par l'un des fondateurs de General Motors[6]. En effet, contrairement à d'autres ONG environnementales (voir Greenpeace), les Amis de la Terre ne refusent pas les contributions publiques qui représentent la moitié de leur budget[1].

Ils sont, par ailleurs, partenaires de La Nef[7], à travers le Compte épargne nature qui permet aux clients de La Nef de faire don d'une partie de leurs intérêts à l'association, et ils assurent régulièrement la promotion de cette banque[8] sans toutefois mentionner ce lien qui les unit.

Bibliographie

  • Alain Hervé, « La genèse des Amis de la Terre », L'Écologiste, n° 21, déc.-mars 2007, p. 13-15. L'article concerne les premières années de la branche française de l'association.

Voir aussi

Les Amis de la Terre-International ( Friends of the Earth-International, la fédération internationale)

Références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Les Amis de la Terre-France de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Les Amis de la Terre France — (Friends of the Earth France) ist eine unabhängige französische NGO. Die Organisation wurde 1970 gegründet und versteht sich als aktiver Teil der Französischen Umweltbewegung. Die Organisation hat ca. 1500 Mitglieder in 21 lokalen Gruppen in ganz …   Deutsch Wikipedia

  • Les Amis de la Terre-Belgique — est une association de protection de l’Homme et de l’environnement, représentant en Belgique francophone le mouvement international des Amis de la Terre international (Friends of the Earth International); Friends of the Earth Vlaanderen Brussel… …   Wikipédia en Français

  • Les Amis De La Terre — (en anglais Friends of the Earth) est une organisation non gouvernementale (ONG) de protection de l Homme et de l environnement créée en 1969. Association à but non lucratif se déclarant indépendante de tout pouvoir politique ou religieux, elle a …   Wikipédia en Français

  • Les amis de la Terre — (en anglais Friends of the Earth) est une organisation non gouvernementale (ONG) de protection de l Homme et de l environnement créée en 1969. Association à but non lucratif se déclarant indépendante de tout pouvoir politique ou religieux, elle a …   Wikipédia en Français

  • Les amis de la terre — (en anglais Friends of the Earth) est une organisation non gouvernementale (ONG) de protection de l Homme et de l environnement créée en 1969. Association à but non lucratif se déclarant indépendante de tout pouvoir politique ou religieux, elle a …   Wikipédia en Français

  • Les Amis de la Terre — Les Amis de la Terre[1] est une organisation non gouvernementale (ONG) de protection de l Homme et de l environnement créée en 1969, et présente dans 76 pays. Cependant, The Hong Kong branch Friends of the Earth (HK) et Amigos da Terra Amazonia… …   Wikipédia en Français

  • Amis de la Terre — Les Amis de la Terre Les Amis de la Terre (en anglais Friends of the Earth) est une organisation non gouvernementale (ONG) de protection de l Homme et de l environnement créée en 1969. Association à but non lucratif se déclarant indépendante de… …   Wikipédia en Français

  • Les Amis de l'Homme — Amis de l Homme Les Amis de l homme est un mouvement doctrinal dissident des Étudiants de la Bible (Témoins de Jéhovah), fondé par le suisse Freytag en 1916. Sommaire 1 Origine et succession 2 Doctrine 3 Organisation …   Wikipédia en Français

  • Les Amis de tous les enfants du monde — Surnom ATEM Pays d’origine Douai, Nord, France Genre musical Variété française Pop rock Chans …   Wikipédia en Français

  • Les défenseurs de la terre — Titre original Defenders Of The Earth Genre Série d animation, d action Production John Ahern, Rick Hoberg, Bill Hutten, Glenn Johnson, Tony Love, Don Sheppard, Lee Orgel et George Singer Pays d’origine …   Wikipédia en Français