ÉBROUER (S’)


ÉBROUER (S’)
v. pron.

éternuer, en parlant des Animaux domestiques lorsqu’ils dégagent leurs naseaux de ce qui y cause de la gêne ou de l’irritation.

Il se dit aussi d’un Cheval qui fait un ronflement à la vue des objets qui le surprennent ou qui l’effraient.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ébrouer — (s ) [ ebrue ] v. pron. <conjug. : 1> • 1690; intr. 1564; probablt du même rad. germ. que brouet dial. « écume venant à la bouche des chevaux » 1 ♦ Souffler bruyamment en secouant la tête (chevaux). « Des chevaux hennissaient et s… …   Encyclopédie Universelle

  • ébrouer (s') — ⇒ÉBROUER (S ), verbe pronom. A. [En parlant d animaux domestiques et princ. du cheval] Éternuer et souffler bruyamment. Derrière le mur, on entendit le cheval s ébrouer et frapper du sabot (CAMUS, Exil et roy., 1957, p. 1613). MAN. [En parlant d… …   Encyclopédie Universelle

  • ébrouer — 1. (é brou é) v. a. Terme de métier. Laver, passer dans l eau une pièce de toile ou d étoffe pour en ôter les fils, les pailles et autres ordures. Le son et les eaux dures étant bonnes pour ébrouer, dessécher et dégraisser les bleus, Instr. gén.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ébrouer\ s' — ébrouer (s ) [ ebrue ] v. pron. <conjug. : 1> • 1690; intr. 1564; probablt du même rad. germ. que brouet dial. « écume venant à la bouche des chevaux » 1 ♦ Souffler bruyamment en secouant la tête (chevaux). « Des chevaux hennissaient et s… …   Encyclopédie Universelle

  • ébrouer — I. ÉBROUER, S ébrouer. v. n. Terme de Manége. Il se dit d Un cheval qui fait un ronflement à la vue des objets qui l effraient. Les chevaux vifs s ébrouent facilement. II. ÉBROUER.v. act. Ébrouer une pièoe d étoffe, de toile, La laver, la passer… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • ÉBROUER — v. a. Laver, passer dans l eau, en parlant Des toiles, des étoffes. Ébrouer une pièce d étoffe, de toile. ÉBROUER, s emploie aussi avec le pronom personnel, en termes d Art vétérinaire, et se dit Des animaux domestiques lorsqu ils font une espèce …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ÉBROUER — v. tr. T. d’Arts Laver, passer dans l’eau un tissu au sortir du métier. ébrouer une pièce d’étoffe, de toile …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ébrouer — (S ) vp. (ep. du cheval qui éternue et secoue la tête) : s ébrèfâ (Annecy), morflyâ (Albanais, Balme Si.), seuflâ pe le nâ (Arvillard). A1) s ébattre, se rouler, (dans le sable ...) : s arbatâ vp. (001). A2) se secouer, s agiter, (quand on est… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • s'ébrouer — ● s ébrouer verbe pronominal (ancien français breu, écume) Souffler bruyamment en secouant vivement la tête, par peur ou par impatience, en parlant d un animal, notamment du cheval. S agiter, s ébattre pour se nettoyer, en particulier pour se… …   Encyclopédie Universelle

  • ébrouement — [ ebrumɑ̃ ] n. m. • 1611; de ébrouer ♦ Expiration bruyante, sorte d éternuement du cheval et de certains animaux. « un ébrouement rauque et profond comme en ont les chevaux abattus » (Genevoix). ♢ Par anal. « Un dernier ébrouement d ailes s… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.