CONSERVER


CONSERVER
v. tr.

Maintenir en bon état, apporter le soin nécessaire pour empêcher qu’une chose ne se gâte, ne dépérisse. Conserver des fruits. Cette femme a grand soin de conserver son teint. Les cornichons se conservent dans le vinaigre. Des vins qui ne se conservent pas. Porter des lunettes qui conservent la vue. Une vie réglée conserve la santé.

Cette médaille est bien conservée, ce tableau, ce monument est bien conservé, se dit d’une Médaille, d’un tableau, etc., qui ont encore leur beauté, leur fraîcheur.

Il signifie quelquefois simplement Maintenir dans un certain état ; et alors le complément est accompagné d’un adjectif qui exprime cet état. Conserver une chose intacte. Se conserver pur au milieu de la corruption générale.

Il signifie encore Ne pas perdre, empêcher qu’une personne ou qu’une chose ne périsse. Il a conservé tous ses enfants. Les secours de l’art n’ont pu le conserver à sa famille. Tout ce qui contribue à conserver notre vie. Aucune partie de ce bel édifice ne put être conservée. C’est un dépôt que je dois défendre et conserver au prix de mon sang. Un général était se conserver pour ses soldats. On le dit quelquefois en parlant des Choses morales. L’histoire conserve la mémoire des grandes actions.

Il se dit, particulièrement, de Ceux qui ont beaucoup de soin de leur santé. C’est un homme qui se conservera longtemps, qui sait se conserver, qui a soin de se conserver. être bien conservé, se dit des Personnes d’un âge avancé qui ont encore un air de fraîcheur et de santé.

Il signifie également Garder quelque chose, ne pas s’en défaire, ne pas y renoncer. à la paix, on ne conserva que tant de régiments. Il a conservé ses anciens domestiques. Il n’a conservé de ses livres, de ses meubles que ceux qui lui étaient absolument nécessaires. Je conserve cela pour vous. Je vous conserve cela. Ils ont toujours conservé cet usage. Conservez-moi votre amitié, votre protection, vos bonnes grâces, etc. Je conserve encore un peu d’espoir. Je conserverai toujours la mémoire de ce bienfait. Ils conservent encore le souvenir de ce grand jour.

Il signifie également Ne pas perdre ce qu’on a, ne pas en être dépossédé, privé. Il n’a pu conserver qu’une très faible partie de son bien. Conserver son emploi. Conserver son rang. Cet homme est si difficile à vivre qu’il ne peut conserver un seul de ses amis. Cette ville conserve quelques restes de son antique splendeur. Conserver sa tranquillité. Conserver son sang-froid, toute sa présence d’esprit. Conserver le jugement. Conserver son innocence, son honneur, sa réputation. Conserver ses droits, ses privilèges. Conserver l’estime, les bonnes grâces de quelqu’un. Absolument, Ce n’est pas tout que d’acquérir, il faut savoir conserver.

Fig., Conserver sa tête, toute sa tête, Conserver son jugement, soit dans la vieillesse, soit dans des circonstances critiques.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • conserver — [ kɔ̃sɛrve ] v. tr. <conjug. : 1> • 842; lat. conservare 1 ♦ Maintenir (qqch.) en bon état, préserver de l altération, de la destruction. ⇒ entretenir, garantir, garder, protéger, sauvegarder, sauver. Lunettes pour conserver la vue. ⇒ 1.… …   Encyclopédie Universelle

  • conserver — CONSERVER. v. act. Garder avec soin, apporter le soin nécessaire pour empêcher qu une chose ne se gâte, ne dépérisse. Conserver des fruits, conserver des meubles, conserver des habits. f♛/b] On dit d Un homme qui a beaucoup de soin de sa santé,… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • conserver — CONSERVER. v. act. Garder avec soin, garantir, maintenir en son entier, empescher qu une chose ne se perde, ne se gaste, ne nous soit ostée. Conserver des fruits. je sçay le moyen de les conserver. il les conserve pour l hyver. contre le froid,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • conserver — Conserver, Conseruare. Conserver et garder son droict, Ius suum tenere et obtinere, B …   Thresor de la langue françoyse

  • Conserver — Con*serv er, n. One who conserves. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • CONSERVER — v. a. Maintenir en bon état, apporter le soin nécessaire pour empêcher qu une chose ne se gâte, ne dépérisse. Conserver des fruits. Conserver des meubles. Conserver des habits. Cette femme a grand soin de conserver son teint.   Il se dit aussi… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • conserver — (kon sèr vé) v. a. 1°   Préserver de la destruction. •   Vauban étant le maître et n étant point pressé, il conservera les hommes encore plus qu il n a accoutumé de le faire ; et vous savez combien il est admirable dans le soin continuel qu il en …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Conserver — For the rescue and salvage ship, see USS Conserver (ARS 39). Conserver Developer(s) Bryan Stansell Stable release 8.1.18 / Nov 11, 2010 Operating system Cross platform Platform …   Wikipedia

  • conserver — /kənˈsɜvə/ (say kuhn servuh) noun 1. someone or something that conserves. –adjective 2. geared towards environmental conservation: conserver society …   Australian English dictionary

  • conserver — vt. , maintenir en bonne état, garder : KONSARVÂ (Aix, Albanais.001, Annecy.003, Compôte Bauges, Cordon.083, Morzine, Saxel.002, Thônes.004, Villards Thônes), konsèrvâ (Arvillard.228, Bellevaux, Notre Dame Be.), C.1 ; gardâ (001,228). E. : Coude …   Dictionnaire Français-Savoyard


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.