CONDAMNATION


CONDAMNATION
n. f.

Action de condamner ; jugement qui condamne, ou par lequel on est condamné. Il y a eu condamnation contre lui. Prononcer condamnation. Condamnation à une peine infamante. Condamnation par défaut.

Passer condamnation, Consentir que la partie adverse obtienne jugement à son avantage. Il signifie figurément Avouer qu’on a tort. Je passe condamnation.

Accepter, subir condamnation, Subir, sans interjeter appel, la peine à laquelle on a été condamné.

Il s’emploie au figuré pour signifier que Quelqu’un ou quelque chose est digne de blâme. La condamnation des abus. La conduite de ce ministre est la condamnation de celle qu’ont tenue ses prédécesseurs.

Il se dit quelquefois des Choses mêmes auxquelles on est condamné, comme une somme d’argent, des dommages et intérêts. Faire, subir sa condamnation. Spécialement, au pluriel. Payer le montant des condamnations. Acquitter le montant des condamnations.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • condamnation — [ kɔ̃danasjɔ̃ ] n. f. • XIIIe; lat. condemnatio, rac. condemnere, d apr. damner 1 ♦ Décision de justice qui condamne une personne à une obligation ou à une peine. ⇒ arrêt, jugement, sentence. Condamnation de l accusé par les juges. Condamnation… …   Encyclopédie Universelle

  • condamnation — Condamnation, Damnatio, Condemnatio. Condamnation d amende, Mulctatio. Passer condamnation, Herbam forensem dare, Litigio cedere. B. Celuy qui passe condamnation, Litigator dedititius. B. Gaigner sa cause du consentement de partie, ou elle… …   Thresor de la langue françoyse

  • condamnation — CONDAMNATION. s. f. Jugement par lequel on condamne, ou l on est condamné. Il y a eu condamnation contre lui. Prononcer condamnation. Il n attend que sa condamnation. [b]f♛/b] Passer condamnation, C est consentir que la partie adverse obtienne… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • condamnation — Condamnation. s. f. Jugement par lequel on est condamné. Il y a eu condamnation contre luy. Passer condamnation, C est consentir que la partie adverse obtienne jugement à son avantage. Subir condamnation, c est Acquiescer à un jugement dont on… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • condamnation — (kon da na sion ; en poésie, de cinq syllabes) s. f. 1°   Action de condamner ; jugement qui condamne. Il y a eu condamnation contre lui. Condamnation à l amende, aux travaux forcés. Condamnation contradictoire.    La chose à laquelle on est… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CONDAMNATION — s. f. Jugement par lequel on condamne, ou par lequel on est condamné. Il y a eu condamnation contre lui. Prononcer condamnation. Il n attend que sa condamnation. Condamnation à une peine infamante. Condamnation par défaut. Condamnation par corps …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Condamnation — Jugement en France Pour les articles homonymes, voir Jugement. Un jugement est une décision juridictionelle. Sommaire 1 Le jugement en matière pénale 2 Le jugement en droit p …   Wikipédia en Français

  • condamnation — nf., réprobation, désapprobation : KONDANACHON (Albanais, Annecy, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Condamnation de 1277 —     Malgré les efforts de saint Thomas et d’Albert pour séparer l’averroïsme de la cause de la philosophie, la condamnation de 1270 était une arme des maîtres séculiers de l’Université de Paris qui, tous, étaient augustiniens ; le conflit,… …   Philosophie du Moyen Age

  • Condamnation conditionnelle — (franz., spr. kongdănaßjóng kongdißjŏnäl ), s. Bedingte Verurteilung …   Meyers Großes Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.