TRAVAILLER


TRAVAILLER
v. tr.

Tourmenter, soumettre à une gêne, causer de la peine. Cette fièvre le travaille cruellement. J’ai fait un rêve qui m’a travaillé toute la nuit. L’inquiétude, la jalousie le travaille. Il se travaillait inutilement à chercher la pierre philosophale. Se travailler l’esprit, l’imagination.

Travailler les esprits, le peuple, l’armée, Les agiter, les exciter au mécontentement, à la révolte.

Travailler un cheval, Le contraindre à certains exercices. Ce cheval a été trop travaillé.

TRAVAILLER signifie encore Soumettre une matière à un travail, la façonner. Ces gens-là travaillent bien le fer, le bois. On ne peut pas mieux travailler le marbre. Le boulanger travaille la pâte pour faire du pain.

Il signifie encore Soigner, exécuter avec soin. Vous n’avez pas assez travaillé ce mémoire. Il faudrait un peu plus travailler votre style. Travailler ses vers.

Il signifie familièrement étudier. Travailler le piano, le violon.

TRAVAILLER s’emploie aussi comme verbe intransitif et signifie Se donner de la peine, faire un effort soutenu pour exécuter quelque chose; faire un travail, un ouvrage. Travailler sans relâche. Travailler assidûment. Travailler nuit et jour. Travailler à la journée, aux pièces. Travailler pour soi. Il se tue à travailler. Travailler utilement. Il est en âge de travailler. Travailler à un ouvrage. Travailler à sa vigne. Travailler à l’aiguille. Il travaille bien de son métier. Travailler en chambre.

Il signifie encore Avoir de l’occupation, de l’ouvrage et se dit de Ceux qui exercent quelque profession mécanique ou industrielle. De nombreux ouvriers n’ont pas travaillé de tout cet hiver. Par extension, Cette usine travaille à plein.

Cette machine travaille, Elle est en mouvement et produit un effet utile.

Faire travailler son argent, Le placer, lui faire produire intérêt. Son argent travaille sans cesse, Il est continuellement replacé, il produit toujours un nouvel intérêt.

TRAVAILLER à signifie S’occuper de, s’efforcer de. Travailler à son salut, à sa fortune. Travailler au bonheur des hommes. Travailler à la ruine de quelqu’un. Il travaille à les réconcilier.

Il se dit encore du Vin, de la bière et des autres liquides qui fermentent. Ce vin a travaillé.

Fig., Son esprit travaille, sa tête travaille, Son esprit, sa tête fermente, est dans une sorte d’agitation causée par quelque projet, par quelque ouvrage.

TRAVAILLER se dit également des Matériaux de construction qui subissent un effort, qui se déforment sous l’action de l’humidité, de la chaleur, etc. Ce mur a travaillé. Ce parquet, cette porte a travaillé. Le bois travaille. Cette poutre a travaillé.

Le participe passé TRAVAILLÉ s’emploie adjectivement dans les divers sens du verbe. Un homme travaillé de la fièvre, de la goutte, de la pierre. Un cheval trop travaillé. Ouvrage bien travaillé. Style travaillé.

Ce cheval a les jambes travaillées, Il a les jambes fatiguées, ruinées par le travail.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • travailler — [ travaje ] v. <conjug. : 1> • 1080; lat. pop. °tripaliare « torturer avec le tripalium » → 2. travail I ♦ V. tr. A ♦ 1 ♦ Vx (sauf dans quelques emplois) Faire souffrir, tourmenter, torturer. Littér. (douleur, gêne physique) « La goutte me… …   Encyclopédie Universelle

  • travailler — Travailler, Laborare, Opus facere. Tantost travailler, tantost reposer, changer puis d un, puis d autre, Otium labore variare. Se mettre à travailler et cheminer, Dare se labori et itineribus. Themistocles se pouvoit bien passer de travailler,… …   Thresor de la langue françoyse

  • travailler — see trevally1 …   Useful english dictionary

  • travailler — (tra va llé, ll mouillées, et non tra va yé) v. a. 1°   Causer du malaise, de la souffrance physique. •   Êtes vous travaillé de la lycanthropie ?, RÉGNIER Sat. XI. •   Pouvons nous n apercevoir pas ce que nous perdons sans cesse avec les années… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TRAVAILLER — v. n. Faire un ouvrage, faire de l ouvrage ; se donner de la peine pour faire, pour exécuter quelque chose. Travailler sans relâche. Travailler assidûment. Travailler nuit et jour. Travailler à la journée. Travailler pour soi. Travailler pour… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • travailler — vi. , oeuvrer ; vt. , labourer, cultiver, (un champ) : UVRÂ, C. on n uvre <on travaille> (Albanais.001, Villards Thônes.028), eûvrâ (Notre Dame Be.214) ; travaliye vt. (Billième.173, Faeto.293), TRAVALYÉ (214b, Aillon J., Aillon V.273,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • travailler — I. Travailler. v. n. Faire une besogne, un ouvrage penible, prendre quelque fatigue de corps ou d esprit. Travailler sans relache, incessamment, nuit & jour. travailler à journée, à ses journées. travailler pour soy, pour autruy. chercher à… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Travailler — Travail Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • travailler — [tʀavaje] (v. 1) Présent : travaille, travailles, travaille, travaillons, travaillez, travaillent ; Futur : travaillerai, travailleras, travaillera, travaillerons, travaillerez, travailleront ; Passé : travaillai, travaillas, travailla,… …   French Morphology and Phonetics

  • Travailler fatigue — Auteur Cesare Pavese Genre Poésie Titre original Lavorare Stanca Pays d origine Italie Traducteur Gilles de Van Éditeur Gallimard Collection …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.