RIDICULE


RIDICULE
adj. des deux genres

Qui est digne de risée, de moquerie. Cet homme s’est rendu ridicule. Il a des manières ridicules. Une posture ridicule. Discours ridicule. Conduite ridicule. Vanité ridicule. Que cela est ridicule! Il nous a dit des choses fort ridicules. Saisir le côté ridicule d’une chose.

Il s’emploie substantivement en parlant des Personnes. Alceste, du Misanthrope, est un ridicule.

RIDICULE, nom masculin, signifie aussi Ce qui est ridicule, ce qu’il y a de ridicule dans une personne ou dans une chose. Ce serait un grand ridicule. Cela est d’un parfait ridicule, d’un ridicule achevé. C’est le comble du ridicule. Saisir, apercevoir, relever les ridicules. Donner, prêter des ridicules à quelqu’un. Il s’est donné là un grand ridicule. Tomber dans le ridicule. Quel poète comique sut mieux peindre les ridicules?

Tourner quelqu’un en ridicule, Se moquer de lui, faire voir aux autres ce qu’il y a de ridicule dans sa personne, dans ses actions, dans ses discours.

RIDICULE désigne encore les Traits par lesquels on se moque d’une personne, on fait rire les autres à ses dépens. Manier l’arme du ridicule. Braver le ridicule. Périr sous le ridicule. Tomber, crouler sous le ridicule.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ridicule — [ ridikyl ] adj. et n. m. • 1500; lat. ridiculus, de ridere « rire » I ♦ Adj. 1 ♦ De nature à provoquer le rire, à exciter la moquerie, la dérision. ⇒ risible; dérisoire. Par ext. (l idée de rire disparaissant) Très mauvais, d une insignifiance… …   Encyclopédie Universelle

  • ridicule — 1. (ri di ku l ) adj. 1°   Digne de risée, en parlant des personnes et des choses. •   Je ne m étonne pas que vous ayez ri tout votre soûl, en m écrivant l étrange bruit qui court de moi, que je n ai ni bonté ni amitié ; car, sans mentir, il ne s …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ridicule — Ridicule. adj. de t. g. Digne de risée, de mocquerie. Que cela est ridicule! il nous dit des choses si ridicules. cet homme là s est rendu ridicule. on l a tourné en ridicule. Il est quelquefois subst. ainsi on dit, C est un ridicule, pour dire,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Ridicule — Rid i*cule, n. [F. ridicule, L. ridiculum a jest, fr. ridiculus. See {Ridiculous}.] 1. An object of sport or laughter; a laughingstock; a laughing matter. [1913 Webster] [Marlborough] was so miserably ignorant, that his deficiencies made him the… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • ridicule — vb Ridicule, deride, mock, taunt, twit, rally are comparable when they mean to make a person or thing the object of laughter. Ridicule implies deliberate and often malicious belittling of the person or thing ridiculed {the old State religion… …   New Dictionary of Synonyms

  • ridicule — [rid′i kyo͞ol΄] n. [Fr < L ridiculum, a jest, laughable (thing), neut. of ridiculus, laughable, comical < ridere, to laugh < IE * wrizd , to avert the face (> Sans vrīda, embarrassment) < base * wer , to turn] 1. a) the act of… …   English World dictionary

  • Ridicule — Rid i*cule, v. t. [imp. & p. p. {Ridiculed};p. pr. & vb. n. {Ridiculing}.] To laugh at mockingly or disparagingly; to awaken ridicule toward or respecting. [1913 Webster] I ve known the young, who ridiculed his rage. Goldsmith. [1913 Webster] Syn …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Ridicule — Rid i*cule, a. [F.] Ridiculous. [Obs.] [1913 Webster] This action . . . became so ridicule. Aubrey. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • ridicule — [n] contemptuous laughter at someone or something badinage, banter, buffoonery, burlesque, caricature, chaff, comeback, contempt, derision, dig*, disdain, disparagement, farce, foolery, gibe, irony, jab*, jeer, laughter, leer, mockery, mordancy,… …   New thesaurus

  • Ridicule — (fr., spr. Ridikühl), 1) lächerlich; 2) lächerliche Seite; daher sich ein R. geben, sich lächerlich machen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • ridicule — I noun buffoonery, burlesque, caricature, chaff, contempt, derision, derisiveness, disdain, disparagement, disrespect, game, gibe, jeer, lampoonery, ludicrous representation, mimicry, mockery, pasquinade, raillery, ridiculum, sarcasm, satire,… …   Law dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.