Andre Chabot

André Chabot

Venezzia biennial jn 3.jpg
Cet article fait partie de la série
Art contemporain
Artistes
A B C D E F
G H I J K L
M N O P Q R
S T U V W X
Y Z
Voir aussi

Musées et Centres d'art, Fracs,
Mouvements, Écoles d'art,
Manifestations, Galeries,
Musique contemporaine

Portail : Art contemporain

André Chabot est un artiste français né en 1941 à Saint-Étienne (France).

Sommaire

Biographie

André Chabot (Capture d'écran d'une vidéo de l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain).

Il se présente lui-même comme un « promeneur nécropolitain ». Son œuvre, depuis plus de trente ans, est consacrée à la mort.

Photographe, il collectionne en noir et blanc tombes, mausolées, hypogées, cénotaphes et catacombes.

Grand voyageur, il a constitué une mémoire photographique impressionnante des tombes, cimetières dans le monde entier. Ses photographies de monuments funéraires, plus de 160 000 à ce jour, constituent un fonds unique et cosmopolite en constant développement.

Plasticien, il crée des installations où le tombeau parle et le cercueil revisité transporte ses phantasmes.

Professeur honoraire de lettres, conteur, journaliste, André Chabot aborde la mort sous tous ses aspects.

Concepteur d’urnes et de monuments funéraires, il a installé trois de ses créations au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

Environ 600 expositions, dont plus de 90 expositions personnelles, jalonnent son parcours en Allemagne, Belgique, Canada, Croatie, Espagne, États-Unis, France, Hollande, Italie, République tchèque, Slovénie, Suisse.

Expositions personnelles récentes

2004

  • 30 anges passent, Galerie Koma, Mons, Belgique .
  • Beautés de l'Au-Delà, bicentenaire du Père-Lachaise, Paris, France. Funexpo, Lyon.
  • Le Dortoir des anges, chapelle de Choiseul, Tournai, Belgique.
  • Nécropoly et autres phantasmobjets, Galerie Navrátil, Prague, République tchèque;

2005

  • Le Concile des Anges, Salon d'Automne de la photographie, Verrières-le-Buisson.
  • La Mort d'un mannequin I, Galerie Satellite, Paris.
  • La Mort d'un mannequin II, chapelle Saint-Julien, Petit-Quevilly.
  • Tombeaux présumés des héros de Jules Verne, Salon Funéraire, Paris Le Bourget.

2006

  • Mes amours mortes, Galerie Kunstkanzlei, Vienne, Autriche.
  • Tombeaux présumés des héros de Jules Verne et autres Phantasmobjets, Galerie Navrátil, Prague, République tchèque.

2007

  • "Jardins héroïques", Musée Royal des Armes, Tournai, Belgique
  • "Spiritualités nécropolitaines", Salon des Arts Funéraires, Paris
  • "L'Éternité comme vous ne l'avez jamais vue", Maison de la Culture, Nogent-sur-Marne

2008

  • Que le masque tombe", Musée du Carnaval et du Masque, Binche, Belgique
  • Concert de silence", Galerie Koma, Mons, Belgique
  • Voyage parmi les images insolites de la cité des morts", Comédie de Béthune
  • "Fleurs de Pierre", Salon Funexpo, Lyon

Collections publiques

  • Bibliothèque Nationale, Collections de la photographie contemporaine, Paris, France
  • Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, Fonds iconographique, Paris, France
  • Musée du Vivant, Grignon
  • Galeries nationales, Prague, République tchèque

Bibliographie

  • Texte et photographies de l'auteur :
  • "Concert de silence" 2008
  • "Jardins héroïques" 2007
  • "Les petites âmes mortes" 2006
  • "Dossier Chabotopoulos" 2006
  • "Chagrins de marbre" 2005
  • "100 anges passent" 2004
  • "Moustaches de pierre" 2003
  • "Érotique du cimetière" 1991 Prix de L'humour noir
  • "Le petit monde d'outre-tombe" 1978
  • Anthologie poétique
  • "La mort et ses poètes" 1993, préface et choix de textes par l'auteur :
  • Collaborations :
 "Dictionnaire mondial de l'image" dirigé par L. Gervereau
  "Le grand livre des morts à l'usage des vivants" dirigé par J. Berchoud
  • Revues :
  "Pierre Actual", "Funéraire Magazine" (collaboration mensuelle)

Lien externe

Autres liens

http://www.andrechabot.com http://lamemoirenecropolitaine.fr

  • Portail de l’art contemporain Portail de l’art contemporain
  • Portail de la photographie Portail de la photographie
Ce document provient de « Andr%C3%A9 Chabot ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Andre Chabot de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • André Chabot — est un artiste français né en 1941 à Saint Étienne (France). Sommaire 1 Biographie 2 Expositions personnelles récentes 3 Collections publiques 4 Bibliographie …   Wikipédia en Français

  • Andre Chabot — André Chabot is a municipal level politician in Calgary, Alberta, Canada who currently serves as the Alderman for Ward 10 of the Calgary City Council. He was elected in a 2005 by election after Incumbent Margot Aftergood resigned after… …   Wikipedia

  • Andre-Charles Nauleau — André Charles Nauleau Cet article fait partie de la série Peinture Liste des peintres Portail de la Peinture André Charles Nauleau est un peintre français né le 6 mai  …   Wikipédia en Français

  • André-Charles Nauleau — est un peintre français né le 6 mai 1908 à la Roche sur Yon, où il résida toute sa vie. Il décède le 9 octobre 1986. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • André Pousse — au Festival de Cannes 1994. Données clés Nom de naissance An …   Wikipédia en Français

  • André Castelot — André Castelot, de son vrai nom André Storms, est un écrivain, journaliste et scénariste français d origine belge[1], né le 23 janvier 1911 à Anvers en Belgique et mort le 18 juillet 2004 à Neuilly sur Seine. Auteur de… …   Wikipédia en Français

  • Andre Pousse — André Pousse André Pousse Surnom Dédé Naissance 20 octobre 1919 Paris, France Nationalité(s) Française Décès 8 …   Wikipédia en Français

  • André Dupeyrat — (* 1902; † 1982) war ein französischer Missionar, Historiker und Ethnologe. Er gehörte der am 8. Dezember 1854 von Père Jules Chevalier (1824 1907) in Issoudun, Diözese Bourges, gegründeten Ordensgemeinschaft der Herz Jesu Missionare… …   Deutsch Wikipedia

  • Chabot (Edmond) — Edmond Chabot Pour les articles homonymes, voir Chabot. R. P. Edmond Chabot (Marseille, 1874 1962). Fils de Jean Baptiste Hector Chabot, né à Metz et établi à Marseille, il se dirige très tôt vers la prêtrise. Il deviendra chanoine et maître de… …   Wikipédia en Français

  • André Amar — Jean Pierre André Amar Pour les articles homonymes, voir Amar. Jean Pierre André Amar ou Jean Baptiste André Amar, né le 11 mai 1755 à Grenoble, mort le 21 décembre 1816 à Paris, député de l Isère à la Convention nationale. Né dans une famille… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”