Ando Shoeki

Ando Shoeki est un philosophe japonais né vers 1703 et mort le 4 octobre 1762.

À la fin de sa vie, qui est mal connue et semble assez obscure, il dirigea une sorte de mouvement religieux et eu quelques disciples venus d' Edo, Kyoto ou Osaka. Il était toutefois totalement méconnu des philosophes et érudits de son temps.

Uniquement conservée en manuscrits, c'est Kokichi Kano qui fit découvrir son œuvre à partir de 1899. Reconnu par un petit cercle d'intellectuels avant la Seconde Guerre mondiale, c'est seulement après la guerre qu'il devint célèbre et fut alors considéré comme un précurseur de l' égalitarisme, du socialisme et du féminisme, notamment par E. Herbert. Plus récemment, Jacques Joly souligne l'enracinement traditionnel de ce penseur et compare à Jean-Jacques Rousseau une critique sociale qui débouche vers la nostalgie des origines plutôt que vers des idéaux révolutionnaires[1].

Sommaire

Sa pensée

La nature

Souhaitant élaborer une philosophie de la nature en mouvement, il remplace les concepts classiques statiques « le positif (le mâle) » (Yo) et « le négatif (la femelle) » (In) par « avance » (shin) et « retraite » (Tai). Il intoduit également dans son explication de la nature les concepts de relativité (Gosù) et de différentiation (Nihetsu). Les quatre éléments traditionnnels (bois, feu, métal, eau) sont à la fois différents dans leur opposition et relatifs par leurs liens. Les valeurs sociales bouddhistes ou confucianistes sont elles aussi relatives. Par exemples, le bien et le mal sont opposés (c'est la différentiation), mais ils sont également liés (c'est la relativité). De même, il y a des liens entre l'état d'illusion et l'esprit d'éveil. On ne peut pas se contenter de les opposer comme le font les bouddhistes.

L'homme

Idéalement, l'homme est un microcosme de la nature entière. La nature produisant toutes choses, chaque être humain devrait, par analogie, produire tout ce dont il a besoin (nourriture, vêtements) sans recourir à aucune aide extérieure. C'est seulement au sein de cette indépendance idéale et fictive que les êtres humains pourraient être égaux. Cependant, l'homme et la femme étant opposés, ils sont aussi liés. C'est pourquoi ils élèvent ensembles les enfants et se partagent le travail. C'est dans la monogamie que le couple forme un être humain complet où l'homme et la femme sont égaux.

La société

Selon Shoeki, la société idéale est la réconciliation du monde naturel et du monde artificiel produit par l'homme pour combler ses besoins. Ce dernier se fonde sur la différentiation des classes sociales et sur des institutions sociales artificielles. Mais l'indépendance des individus est le plus souvent négligée. Il serait donc souhaitable d'abolir le système de classes sociales artificielles qui est la cause du mal social.

Sa critique des valeurs confucéennes et des idéaux bouddhistes dans le contexte des institutions figées du Japon des Tokugawa, par sa radicalité, explique qu'il ait été si longtemps ignoré de sa propre société.

Œuvres

Son œuvre principale, le Shizen Shin-eido (La Voie de la Vérité et de la Nature active) existe en deux versions :

  • La version imprimée à Edo et Kyoto en 1753 comprend 3 volumes.
  • La version manuscrite comprenait 101 volumes qui furent brûlés lors de l'incendie de la Bibliothèque de l'Université Impériale de Tokyo en 1923. Seuls subsistent une quinzaine de volumes alors empruntés par Kano Kokuchi[2]. Son œuvre n'est pas encore accessible en français.

Bibliographie

  • E. Herbert, Ando Shoeki and the Anatomy of Japonese feudalism, éd. Asiatic Society of Japan, 1949.
  • Jacques Joly,
    • L'idée de shizen chez Andô Shôeki, éd. A.N.R.T, 1991.
    • Le naturel selon Andô Shôeki. Un type de discours sur la nature et la spontanéité par un maître-confucéen de l'époque Tokugawa, Andô Shôeki, 1703-1762, éd. Maisonneuve & Larose, 1996, (ISBN 2706812257), texte partiellement en ligne books.google.fr
  • Ando Shoeki, philosophe holiste et athée de l'époque d'Edo dans le № 18 des Cahiers de la Revue de Théologie et de Philosophie, Librairie Droz, (ISBN 2600053689), texte en ligne books.google.fr
  • Takehiko Noguchi, Ando Shoeki, éd. Chuo Koronsha, 1983.
  • (en) Toshinobu Yasunaga, Ando Shoeki. Social and ecological philosopher of eighteenth century Japan, éd. Weatherhill, 1992, (ISBN 0834802325).

Notes

  1. v. Andô Shôeki et Jean-Jacques Rousseau, pp. 419-442 de Le naturel selon Andô Shoeki (cf. biblio.)
  2. Cf. J. Joly, Le naturel selon Andô Shôeki, p. 39.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ando Shoeki de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ando Shoeki — was a Japanese philosopher of the eighteenth century. He rejected much of the Buddhist and Confucian thinking prevailing in Edo period Japan [ Karine Marandjian, Unseen paradise: the image of Holland in the writings of Ando Shoeki , in The… …   Wikipedia

  • Andō Shōeki — ▪ Japanese philosopher flourished c. 1750       Japanese philosopher considered to be one of the forerunners of the 19th century movement to restore power to the emperor. He was also one of the first Japanese to study European thought.       Andō …   Universalium

  • japan — japanner, n. /jeuh pan /, n., adj., v., japanned, japanning. n. 1. any of various hard, durable, black varnishes, originally from Japan, for coating wood, metal, or other surfaces. 2. work varnished and figured in the Japanese manner. 3. Japans,… …   Universalium

  • Japan — /jeuh pan /, n. 1. a constitutional monarchy on a chain of islands off the E coast of Asia: main islands, Hokkaido, Honshu, Kyushu, and Shikoku. 125,716,637; 141,529 sq. mi. (366,560 sq. km). Cap.: Tokyo. Japanese, Nihon, Nippon. 2. Sea of, the… …   Universalium

  • Андо Сёэки — (около 1700 ‒ около 1760), японский мыслитель. В своих произведениях («Истинные принципы природы» и др.) резко критиковал социальные порядки феодальной Японии и обличал эксплуатацию крестьянства, рисовал картину общества, где не будет частной… …   Большая советская энциклопедия

  • Андо —         Сёэки (около 1700 около 1760), японский мыслитель. В своих произведениях («Истинные принципы природы» и др.) резко критиковал социальные порядки феодальной Японии и обличал эксплуатацию крестьянства, рисовал картину общества, где не будет …   Большая советская энциклопедия

  • List of philosophers (A-C) — Philosophers (and others important in the history of philosophy) , listed alphabetically::: Note: This list has a minimal criteria for inclusion and the relevance to philosophy of some individuals on the list is disputed. List of philosophers: (A …   Wikipedia

  • E. Herbert Norman — Egerton Herbert Norman (September 1, 1909 ndash; April 4, 1957) was a Canadian diplomat and historian.Early life and educationBorn and raised in Karuizawa, Japan to Canadian Methodist missionaries, studied at Victoria College at the University of …   Wikipedia

  • НОРМАН — ( Norman), Герберт (1909 4.IV.1957) канад. японовед и дипломат. Род. в г. Каруидзава (префектура Нагано) в семье миссионера. Учился в ун те Торонто, Кембриджском и Гарвардском ун тах, где специализировался в области японоведения и китаеведения. С …   Советская историческая энциклопедия

  • Precurseurs de l'anarchisme — Précurseurs de l anarchisme Les précurseurs de l anarchisme sont des personnes, personnages historiques ou de fictions, qui par leurs actes, leurs écrits, leurs rôles ou influences ont précédé l avènement de l anarchisme en tant que théorie… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”