Ancon

Ancón

Le dictrict d’Ancón est l’un des 43 districts de la province de Lima au Pérou. Il fut créé le 29 octobre 1874. Il s’agit d’une station balnéaire ancienne située à environ 40 kilomètres au nord du Centre historique de Lima et accessible par la panaméricaine Nord.

Sommaire

Géographie

Le district a une superficie totale de 299,22 km².

Limites

Démographie

En 2002, le district était peuplé de 30 725 habitants (estimation de l’INEI) avec une densité de population de 102,7 habitants/km². En 1999, on comptait 5 811 ménages dans le district.

Plage

Le port d'Ancón

La mer est particulièrement tranquille dans ce secteur, il n’y a pratiquement pas de vagues, ce qui facilite le mouillage des bateaux de plaisance en mer où sur le môle du Yacht Club Ancón créé en 1950.

Sur la grande promenade de bord de mer se mêlent les immeubles modernes et les hôtels particuliers du XIXe siècle et du début du XXe siècle.

Histoire

Archéologie

Ancón est un important site pour l’archéologie péruvienne. L’Ancón préhistorique était un village de pêcheurs, beaucoup de filets furent trouvés en même temps que des paniers de fibre tissée. Mais surtout on y a trouvé une nécropole de civilisations précolombiennes qui sont succédé dans la région (Maranga-Lima, Huari, Pachacamac et surtout Chancay). À cet endroit, les talus de gravier et le sol sableux étaient jonchés de crânes, d’os et de restes de vêtements déchirés. Sous la surface, les pilleurs de tombes trouvèrent des corps momifiés accompagnés d’objets divers dans des tombes peu profondes. Dans cette région, la préservation des corps est assurée par le climat sec et aussi, dit-on, par le salpêtre et par d’autres éléments contenus dans le sol. À la fin du XIXe siècle, les archéologues découvrirent des corps parfois tatoués, avec des perles, des boucles d’oreilles en cuivre et des plumes d’oiseau, enveloppés dans des couvertures ou des vêtements de coton richement colorés, avec des jarres de provisions à leurs côtés. Des étoffes tendues sur du bois et peintes de motifs et de personnages décrivaient les vertus des défunts.

En 1870, l’extension du chemin de fer vers Chancay rendit facilement accessible aux visiteurs d’un jour la nécropole d’Ancón. Les géologues allemands Reiss et Stubel dirigèrent des fouilles à Ancón pendant la période 1874-1875 car ils craignaient que les excavations ne détériorent complètement le site. En 1884, Stolpe dirigea de nouvelles fouilles pour le compte du Musée National d'Ethnologie de Stockholm.

Station balnéaire

Maison ancienne près de la plage d'Ancón

La station balnéaire fut créée au XIXe siècle car son sol sableux et son atmosphère sèche en faisaient un endroit agréable pour les personnes atteintes d’affections pulmonaires ou bronchiques. Près de la plage, en 1913, il y avait un court de tennis, un ou deux hôtels et beaucoup de villas. Le voyage en train depuis la gare de Desamparados à Lima prenait environ une heure et demie à travers des étendues désertiques. La ligne avait été construite en 1870. Jusqu’aux années 1960, Ancón fut la station balnéaire la plus prisée de Lima. Après une période de crise qui a duré jusqu’aux années 1990, le front de mer d’Ancón est en cours de rénovation et a regagné les faveurs des liméniens.

Le Traité d’Ancón, qui a mis fin à la Guerre du Pacifique, fut signé le 20 octobre 1883, qui cédait Tarapacá au Chili.

Depuis 2005, le district d’Ancón est le siège de la prison de Piedras Gordas, la plus moderne du Pérou.

Liens externes

  • Portail de la géographie Portail de la géographie
  • Portail de l’archéologie Portail de l’archéologie
  • Portail du Pérou Portail du Pérou
Ce document provient de « Anc%C3%B3n ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ancon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ancón — Le dictrict d’Ancón est l’un des 43 districts de la province de Lima au Pérou. Il fut créé le 29 octobre 1874. Il s’agit d’une station balnéaire ancienne située à environ 40 kilomètres au nord du Centre historique de Lima et accessible par la… …   Wikipédia en Français

  • Ancón — may refer to:*Ancón, Ecuador *Ancón, a district of Peru *Ancón, a city in central Panama *Treaty of Ancón, signed by Peru and Chile on 20 October 1883 *Ancon, a United Kingdom company that manufactures steel products for the construction industry …   Wikipedia

  • Ancón — Saltar a navegación, búsqueda El término Ancón puede referirse a: el distrito de Ancón en Perú; la ciudad de Ancón en Panamá; el barco Ancón, el primero en cruzar el Canal de Panamá; …   Wikipedia Español

  • Ancon — Ancón ist der Name folgender Orte in Amerika: des Ortes Ancón (Ecuador) im Kanton Santa Elena der Provinz Guayas des Ortes Ancón/Palma Real im Kanton San Lorenzo der Provinz Esmeraldas in Ecuador des Ortes Ancón (Panama) in der Provinz Panama des …   Deutsch Wikipedia

  • Ancón — ist der Name folgender Orte in Amerika: des Ortes Ancón (Ecuador) im Kanton Santa Elena der Provinz Guayas des Ortes Ancón/Palma Real im Kanton San Lorenzo der Provinz Esmeraldas in Ecuador des Ortes Ancón (Panama) in der Provinz Panama des Ortes …   Deutsch Wikipedia

  • Ancon — An con ([a^][ng] k[o^]m), n.; L. pl. {Ancones}. [L., fr. Gr. agkw n the bent arm, elbow; any hook or bend.] (Anat.) The olecranon, or the elbow. [1913 Webster] {Ancon sheep} (Zo[ o]l.), a breed of sheep with short crooked legs and long back. It… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Ancon — An con, Ancone An cone, n. [See {Ancon}, above.] (Arch.) (a) The corner or quoin of a wall, cross beam, or rafter. [Obs.] Gwilt. (b) A bracket supporting a cornice; a console. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Ancón —   [aȖ kɔn],    1) Zentrum der Erdölgewinnung auf der Halbinsel Santa Elena, westlich von Guayaquil, Ecuador.    2) Seebad und Ausflugsort 30 km nordwestlich von Lima, Peru. Archäologischer Fundort mit reich ausgestatteten Gräbern, deren Inhalte… …   Universal-Lexikon

  • ancón — (Del lat. ancon, ōnis, codo, ángulo, y este del gr. ἀγκών). 1. m. Ensenada pequeña en que se puede fondear. 2. Arq. Cada una de las dos ménsulas colocadas a uno y otro lado de un vano para sostener la cornisa …   Diccionario de la lengua española

  • Ancon — Ancon, Ruinen, s. Amerikanische Altertümer, S. 434 …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”