Ancienne route du thé
Paysage montagneux du Yunnan

L'ancienne route de thé (en chinois : 茶马古道), aussi appelée route du thé et des chevaux, est un réseau de chemins muletiers serpentant à travers les montagnes de la province du Yunnan dans le sud-ouest de la Chine et parcouru par des caravanes transportant du thé.

Sommaire

Histoire

Cet axe commercial, qui vit transiter également de la soie et du sel via les nomades du sel, exista pendant plus d'un millier d'années.

Cette route s'établit pendant la Dynastie Tang (618-907), au moment où le thé devint une boisson populaire en Chine, et perdura jusque dans les années 1960 avec la construction des routes au Tibet.

Ces itinéraires passaient par les zones de culture Simao et permettaient de relier le Yunnan, une des plus anciennes régions de production du thé vers l'Inde, la Birmanie, le Tibet, le Viêt Nam ainsi que vers l'intérieur du territoire chinois du Sichuan.

Les porteurs de thé, hommes comme femmes, convoyaient régulièrement des charges de 70 à 90 kg. Les hommes les plus forts pouvaient porter 135 kg. Les Chinois obtenaient un cheval contre 60 kg de thé. Tel était le tarif fixé par l'Agence du thé et du cheval du Sichuan, fondée en 1074. Au XIIIe siècle, la Chine échangea des millions de kg de thé contre quelque 25 000 chevaux par an.[réf. nécessaire]

Hommes portant du thé, Sichuan Sheng, Chine, 1908, Ernest Henry Wilson

Fondation de la route du Thé et des Chevaux

L'armée chinoise avait besoin de chevaux et les Tibétains de thé : ainsi naquit au XIe siècle la route du Thé et des Chevaux, un réseau commercial à travers le plateau Tibétain. La Chamagudao (la « route caravanière thé-cheval » en mandarin), qui a ouvert la frontière occidentale de la Chine, a perduré jusque dans années 1950[réf. nécessaire].

Le portage du thé a pris fin peu après que Mao Zedong eut pris le pouvoir en Chine, en 1949, et qu'une autoroute a été construite. En redistribuant les terres des riches aux pauvres, Mao a libéré les porteurs de thé de la servitude[réf. nécessaire].

Filmographie

Séries documentaires en HD (100', 3x52' et 5x43') sur la route du thé sur le site http://www.ictv-solferino.com (documentaires/ rubrique explora)

Liens internes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ancienne route du thé de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Route du bord de mer (Alpes-Maritimes) — Route départementale 6098  D 6098  Côte d Azur est Caractéristiques Longueur 98 km …   Wikipédia en Français

  • Route du bord de mer (Alpes Maritimes) — La route du bord de mer des Alpes Maritimes (citée ci après : la Route) est une route touristique de la Côte d Azur qui longe la Méditerranée depuis Le Trayas (dans le département du Var) jusqu à Menton et la frontière Italienne, sur une… …   Wikipédia en Français

  • Route du bord de mer (alpes maritimes) — La route du bord de mer des Alpes Maritimes (citée ci après : la Route) est une route touristique de la Côte d Azur qui longe la Méditerranée depuis Le Trayas (dans le département du Var) jusqu à Menton et la frontière Italienne, sur une… …   Wikipédia en Français

  • Route du Karakoram — Route du Karakorum  Ne pas confondre le massif montagneux avec la ville de Karakorum en Mongolie, ancienne capitale de l Empire mongol. La route du Karakorum (ou Karakoram Highway, abrégée KKH) est une route stratégique construite par les… …   Wikipédia en Français

  • Route du karakorum —  Ne pas confondre le massif montagneux avec la ville de Karakorum en Mongolie, ancienne capitale de l Empire mongol. La route du Karakorum (ou Karakoram Highway, abrégée KKH) est une route stratégique construite par les armées pakistanaise… …   Wikipédia en Français

  • Route du Karakorum — 35°36′N 74°39′E / 35.6, 74.65 …   Wikipédia en Français

  • Les cinquante-trois stations de la route du Tōkaidō — Cinquante trois Stations du Tōkaidō Portrait de Hiroshige, le crâne rasé, à cinquante ans passés[N 1], par Kunisada. Les Cinquante trois Stations du …   Wikipédia en Français

  • route — [ rut ] n. f. • XIIe; lat. médiév. rupta, ellipse de via rupta, lat. class. rumpere viam « ouvrir un passage » 1 ♦ Voie de communication terrestre aménagée, plus importante que le chemin, située hors d une agglomération ou reliant une… …   Encyclopédie Universelle

  • THÉ — De la famille des ternstrœmiacées (ou théacées), le thé (Thea sinensis , selon Linné, plus généralement appelé aujourd’hui Camellia sinensis ou Camellia japonica pour souligner sa parenté avec le camélia cultivé) est un petit arbuste le plus… …   Encyclopédie Universelle

  • Route de Sibérie — Carte de la route de Sibérie, en russe Traversée de l …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”