16, rue de la Loi
16, rue de la Loi
Bruxelles 16 rue de la Loi 901.jpg
Présentation
Type Résidence d'État
Architecte Louis Montoyer
Date de construction 1782-1784
Destination actuelle Résidence officielle du Premier ministre de Belgique
Géographie
Pays Drapeau de Belgique Belgique
Région Bruxelles-Capitale
Localité Bruxelles
Coordonnées 50° 50′ 46″ N 4° 22′ 00″ E / 50.846113, 4.36654850° 50′ 46″ Nord
       4° 22′ 00″ Est
/ 50.846113, 4.366548
  

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
16, rue de la Loi

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
16, rue de la Loi

Le 16, rue de la Loi, à Bruxelles, en Belgique (ou directement Rue de la Loi), est le bâtiment abritant le cabinet du Premier ministre de Belgique.

On lui donne parfois le surnom de Chancellerie du Premier ministre belge,

Sommaire

Style et époque

Il est situé dans un quartier de style néo-classique, qui date de la fin du 18e siècle. Il est situé ainsi dans l'ancien quartier royal.

16, rue de la Loi (au milieu de l'image).

Histoire du 16, rue de la Loi

Construction

Le bâtiment a été construit entre 1782 et 1784, par l'architecte Louis Montoyer.

Des origines au xxie siècle

Pendant le régime néerlandais qui dura de 1815 à 1830, cet hôtel particulier abrite les services du ministère des Affaires étrangères du Royaume-Uni des Pays-Bas.

Le bâtiment est racheté en 1830 par le prince Louis-Eugène de Ligne, puis par l’État belge, qui l’acquiert en 1847. Il abritera à partir de ce moment-là des ministères d'État.

1919, c'est la création du titre de Premier ministre. Le 18, rue de la Loi accueille les services et l'appartement privé du Premier ministre. Or, en 1944, le bâtiment est jugé "trop petit" pour accueillir des bureaux de cette importance, selon le Premier ministre de l'époque, Hubert Pierlot, qui décide de s'installer au 16, le bâtiment d'en face.

Depuis 1944, le 16, rue de la Loi abrite donc les services du chef du gouvernement belge.

Camping16.jpg

Camping 16

Le 10 janvier 2011, un collectif de citoyens belges, exaspérés par la durée de la crise politique belge de 2010-2011, lance sur internet un appel à installer une tente virtuelle au 16, rue de la Loi, durant 100 jours au terme desquels, si les politiques ne parviennent pas à former un gouvernement, les citoyens exigeront « d'être remboursés ». Deux semaines plus tard, le site « Camping 16 » accueille déjà plus de 140 000 campeurs ; à partir de ce moment le rythme diminue et début avril, 80 jours après le lancement de l'opération, ils ne sont que quelque 21 000 de plus[1].

Notes et références

Source


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 16, rue de la Loi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 16, rue de la Loi (Bruxelles) — Le n°16 Rue de la Loi, 16, rue de la Loi, ou directement Rue de la Loi, est la résidence officielle du Premier ministre de Belgique. Il est situé comme son nom l indique au 16, rue de la Loi, à Bruxelles, en Belgique. Le n°16, rue de la Loi, à… …   Wikipédia en Français

  • Wetstraat/Rue de la Loi — Infobox street name = Law Street native name = Rue de la Loi fr icon Wetstraat nl icon caption = The street, looking west, from the Berlaymont (2006) former names = postal code = addresses = length = width = location = City of Brussels, Brussels… …   Wikipedia

  • Bois de la Cambre — Pour les articles homonymes, voir La Cambre. Bois de la Cambre Le Bois de la Cambre et son lac …   Wikipédia en Français

  • Bois De La Cambre — Pour les articles homonymes, voir La Cambre. 50°48′11″N 4°22′52″E / …   Wikipédia en Français

  • Bois de la cambre — Pour les articles homonymes, voir La Cambre. 50°48′11″N 4°22′52″E / …   Wikipédia en Français

  • Palais de la Nation (Brüssel) — Der Palais de la Nation in Brüssel, Belgien Der Palais de la Nation (niederländisch Paleis der Natie) in der belgischen Hauptstadt Brüssel ist der Sitz des belgischen föderalen Parlaments. Beide Kammern, der belgische föderale Senat und die… …   Deutsch Wikipedia

  • Attentat de la rue Saint-Nicaise — Gravure représentant l attentat parue en 1883. L’attentat de la rue Saint Nicaise, également connu sous le nom de conspiration de la machine infernale, est une conjuration royaliste visant à assassiner le général Bonaparte, Premier consul de… …   Wikipédia en Français

  • Attentat De La Rue Saint-Nicaise — L’attentat de la rue Saint Nicaise, également connu sous le nom de conspiration de la machine infernale, est une conjuration royaliste visant à assassiner le général Bonaparte, Premier consul de France depuis le coup d État du 18 brumaire, à… …   Wikipédia en Français

  • Attentat de la rue saint-nicaise — L’attentat de la rue Saint Nicaise, également connu sous le nom de conspiration de la machine infernale, est une conjuration royaliste visant à assassiner le général Bonaparte, Premier consul de France depuis le coup d État du 18 brumaire, à… …   Wikipédia en Français

  • Allons enfants de la Patrie — La Marseillaise Pour les articles homonymes, voir La Marseillaise (homonymie). La Marseillaise …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”