Ancienne bibliotheque centrale de Montreal

Ancienne bibliothèque centrale de Montréal

45° 31′ 21″ N 73° 33′ 54″ W / 45.522618, -73.565027

Édifice de l'ancienne bibliothèque

L'ancienne bibliothèque centrale de Montréal était la bibliothèque principale de Montréal avant la venue de la Grande Bibliothèque du Québec en 2005. L'édifice est situé au 1210 rue Sherbrooke Est, face au Parc Lafontaine.

Sommaire

Historique

En 1903, la première bibliothèque publique de Montréal ouvre ses portes et est logée dans les locaux du Monument national. En 1910, la Ville fait l'acquisition de la collection de Philéas Gagnon. La collection comprend environ 12 500 pièces qui sont des ouvrages sur l'histoire et la géographie de l'Amérique française ainsi que des incunables canadiens publiés entre 1764 et 1820[1].

L'ouverture de cette bibliothèque a été retardée à plusieurs reprises, et même compromise, à cause des réticences de l'évêque de Montréal, Mgr Paul Bruchési, qui s'opposait à la fréquentation d'un lieu public considéré comme un outil de propagande anticléricale. [2]

Faute de place, la Collection Gagnon est entreposée dans les chambres fortes de la Royal Trust. La bibliothèque déménage en 1911, dans les locaux de l'École technique de Montréal. Malgré tout, la Collection Gagnon n'est toujours pas accessible au public. Suite à l'intervention de l'échevin Victor Morin, la Ville s'engage à faire construire un bâtiment pour loger la bibliothèque[1].

Le bâtiment est dessiné par l'architecte Eugène Paquette, concepteur de la Bibliothèque St-Sulpice. La construction commence en 1915. L'inauguration officielle a eu lieu le 13 mai 1917, en la présence du général Joffre[3].

Le 18 novembre 1941, une bibliothèque pour enfants est ouverte dans le sous-sol de l'édifice[1]. En 1947, une cinémathèque s'y installe. En 1984, une annexe à la Bibliothèque Centrale est aménagée à quelques mètres de l'édifice, pour pallier le manque de plus en plus criant d'espace. Durant la seconde moitié des années 1980, le gouvernement du Québec rationalise son engagement envers les bibliothèques, ce qui complique les perspectives d'obtenir d'un nouveau bâtiment. En 1993, la Bibliothèque entreprend des rénovations importantes et doit fermer ses portes pour une période de trois ans. La cinématique et la Centrale-annexe sont fermées, en 1996 suite à des compressions budgétaires. En mai 1996, le Comité sur la Bibliothèque centrale de Montréal remet un rapport recommandant un éventuel aménagement au centre-ville. Également, pour pallier la situation, le Comité recommande l'ouverture d'un avant-poste de la Bibliothèque centrale axé sur une bibliothèque électronique, un centre emploi-carrière, un service aux adolescents et une phonothèque. Alors que le gouvernement du Québec a un problème d'espace similaire avec la Bibliothèque nationale du Québec, des pourparlers s'entament avec la ville de Montréal pour évaluer la pertinence de déménager les deux collections sous un même toit.

Le 25 mars 2005, un mois avant l'ouverture officielle de la Grande Bibliothèque du Québec, la Bibliothèque Centrale ferme ses portes après 88 ans d'existence [4]. La bibliothèque pour les jeunes déménagera éventuellement en 2007 ou 2008, dans de nouveaux locaux adjacents à l'Association sportive et communautaire du Centre-Sud[5].

Utilisation contemporaine

Pour 2007, la Ville de Montréal compte y loger cinq organismes municipaux [6] :

  • le Conseil des Arts de Montréal
  • le Conseil du Patrimoine
  • le Conseil des Montréalaises
  • le Conseil Jeunesse
  • le Conseil Interculturel de Montréal

Notes

  1. a , b  et c Michèle Lefebvre et Martin Dubois, La Grande Bibliothèque, Publications du Québec, Sainte-Foy, 2006 (ISBN 2551197236)
  2. La littérature nationaliste et les bibliothèques québécoises
  3. Bibliothèque Centrale-jeunes : Ville de Montréal - Réseau des bibliothèques publiques de Montréal à ville.montreal.qc.ca, (page consultée le 2 septembre 2007), < http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=4276,5623059&_dad=portal&_schema=PORTAL&section=accueil&lieu=11 >
  4. Gilbert Lefebvre, Chronique d’une fermeture annoncée ou itinéraire d’un bibliothécaire municipal, 2005 (page consultée le 2 septembre 2007) < http://www.asted.org/Publications/nouvelles/v24n01/chronique.htm >
  5. Alain Perron, Déménagement de la bibliothèque centrale-jeunes : Les enfants du Plateau devront se rendre plus loin, 2 février 2007 (page consultée le 2 septembre 2007) < http://www.leplateau.com/article-72158-Demenagement-de-la-bibliotheque-centralejeunes.html >
  6. Alain Perron, Une nouvelle vocation pour l'ancienne bibliothèque centrale, Le Plateau, 26 mars 2006, p.1.

Voir aussi

  • Portail de Montréal Portail de Montréal
  • Portail du Québec Portail du Québec
  • Portail du Canada Portail du Canada
  • Portail des sciences de l’information et des bibliothèques Portail des sciences de l’information et des bibliothèques
Ce document provient de « Ancienne biblioth%C3%A8que centrale de Montr%C3%A9al ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ancienne bibliotheque centrale de Montreal de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ancienne Bibliothèque Centrale De Montréal — 45° 31′ 21″ N 73° 33′ 54″ W / 45.522618, 73.565027 …   Wikipédia en Français

  • Ancienne bibliothèque centrale de Montréal — 45° 31′ 21″ N 73° 33′ 54″ W / 45.522618, 73.565027 …   Wikipédia en Français

  • Ancienne bibliothèque centrale de montréal — 45° 31′ 21″ N 73° 33′ 54″ W / 45.522618, 73.565027 …   Wikipédia en Français

  • Bibliothèque centrale de Montréal — Ancienne bibliothèque centrale de Montréal 45° 31′ 21″ N 73° 33′ 54″ W / 45.522618, 73.565027 …   Wikipédia en Français

  • Bibliothèque municipale de Montréal — Ancienne bibliothèque centrale de Montréal 45° 31′ 21″ N 73° 33′ 54″ W / 45.522618, 73.565027 …   Wikipédia en Français

  • Bibliothèque de Montréal — Ancienne bibliothèque centrale de Montréal 45° 31′ 21″ N 73° 33′ 54″ W / 45.522618, 73.565027 …   Wikipédia en Français

  • Conseil des arts de Montréal — Création 1956 Type Organisme public Siège Édifice Gaston Miron 1210, Rue Sherbrooke Est …   Wikipédia en Français

  • Conseil du patrimoine de Montréal — Le Conseil du patrimoine de Montréal est l instance consultative de la Ville de Montréal pour toutes questions relatives au patrimoine. À ce titre, il conseille et avise le conseil de la ville de Montréal, le comité exécutif, les conseils d… …   Wikipédia en Français

  • Déclin de Montréal — Montréal Pour les articles homonymes, voir Montréal (homonymie). Montréal …   Wikipédia en Français

  • Est de Montréal — Montréal Pour les articles homonymes, voir Montréal (homonymie). Montréal …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”