Ancien couvent des Récollets de Paris

Ancien couvent des Récollets de Paris

Situé rue du Faubourg-Saint-Martin à Paris, l'ancien couvent des Récollets est un bel exemple de l'architecture religieuse des XVIIe et XVIIIe siècles. Longtemps utilisé comme hôpital militaire, il accueille désormais un centre international d'accueil à vocation scientifique et culturelle, doté de logements meublés et d'ateliers-logements gérés par une filiale de la Régie immobilière de la ville de Paris (RIVP), ainsi que l'Ordre des architectes d'Île-de-France.

Sommaire

Histoire

Les Récollets, issus à la fin du XVe siècle d'une réforme de l'ordre des Franciscains, s'appelaient initialement Frères mineurs de l'étroite observance de Saint François.

Ils obtinrent d'Henri IV le 6 janvier 1604 la permission d'installer un monastère sur un terrain qui leur fut donné, à deux pas de l'église Saint-Laurent, par Jacques Cottard, tapissier de son état. Après avoir construit une petite église, ils l'agrandirent dans un premier temps. La première pierre de leur couvent et d'une plus grande église fut posée par Marie de Médicis le 30 août 1614.

Leur bibliothèque était très réputée.

Fermé en 1790, le couvent fut transformé en 1802 en hospice des Incurables-Hommes, puis, en 1861, en hôpital militaire. Il prit en 1913 le nom de Jean-Antoine Villemin (1827-1892), médecin des armées, auteur de recherches sur la tuberculose. La porte d'entrée monumentale de cet hôpital est encore visible au no 8 de la rue des Récollets.

La situation de cet hôpital près des gares du Nord et de l'Est lui a valu une grande activité durant les deux guerres mondiales, et même encore pendant les opérations d'Algérie.

La vétusté de ses équipements entraîna sa fermeture en 1968. Les bâtiments qui subsistent de nos jours datent du XVIIIe siècle. Les façades et les toitures, l'escalier intérieur avec sa rampe en fer forgé du bâtiment subsistant du XVIIIe siècle et la chapelle ont été inscrits monuments historiques par arrêté du 25 juillet 1974 [1].

De 1990 à 1992, le couvent est squatté par un collectif d'artistes, "les anges des Récollets", dont certaine œuvres murales sont actuellement visibles. L'incendie de 1999 fait fermer les lieux. Il faut attendre sa réhabilitation en 2003, par Thomas Corbasson et Karine Chartier, et l'installation en 2004 des locaux de l'Ordre régional des architectes d'Ile de France pour que le couvent reprenne un fonctionnalité durable. L'Ordre y crée la Maison de l'Architecture, ce qui confère au lieu une place prépondérante dans la vie architecturale parisienne. Le bâtiment porte encore les traces visibles de son histoire.

Références et notes

Sources

  • Plaque Histoire de Paris en façade du bâtiment.

Bibliographie

  • Dictionnaire historique des rues de Paris, Jacques Hillairet, Les éditions de Minuit, 1985.

Lien interne

Lien externe

  • Liste des monuments historiques du 10e arrondissement de Paris[2].

Notes

  1. Source : « Patrimoine de France » [1]
  • Portail de Paris Portail de Paris
Ce document provient de « Ancien couvent des R%C3%A9collets de Paris ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ancien couvent des Récollets de Paris de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 10ème arrondissement de Paris — 10e arrondissement de Paris Pour les articles homonymes, voir 10e arrondissement. 10e arrondissement …   Wikipédia en Français

  • 10e arrondissement de Paris — Pour les articles homonymes, voir 10e arrondissement  …   Wikipédia en Français

  • Ancien pont de Poissy — Le Pont ancien[1] Ancien pont de Poissy vu du nouveau pont. Pays …   Wikipédia en Français

  • 10e arrondissement (Paris) — 10e arrondissement de Paris Pour les articles homonymes, voir 10e arrondissement. 10e arrondissement …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Saint-Paul de Liège —  Cette cathédrale n’est pas la seule cathédrale Saint Paul. Cathédrale Saint Paul de Liège …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de Mozac — Pour les articles homonymes, voir Abbaye Saint Pierre. Église abbatiale Saint Pierre et Saint Caprais de Mozac Façade nord et clocher porche de l église …   Wikipédia en Français

  • Abbatiale de Mozac — Abbaye de Mozac Église abbatiale Saint Pierre et Saint Caprais de Mozac Vue générale de l édifice Latitude Longitude …   Wikipédia en Français

  • Abbaye De Mozac — Église abbatiale Saint Pierre et Saint Caprais de Mozac Vue générale de l édifice Latitude Longitude …   Wikipédia en Français

  • Abbaye Saint-Pierre de Mozac — Abbaye de Mozac Église abbatiale Saint Pierre et Saint Caprais de Mozac Vue générale de l édifice Latitude Longitude …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de Mozat — Abbaye de Mozac Église abbatiale Saint Pierre et Saint Caprais de Mozac Vue générale de l édifice Latitude Longitude …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”