Anaxagore
Anaxagore de Clazomènes
Philosophe occidental
Antiquité
Anaxagoras Lebiedzki Rahl.jpg

Naissance 500 av. J.-C.
Décès 428 av. J.-C. ((Milet))
École/tradition Présocratiques
Principaux intérêts Astronomie, Physique, Géométrie
Idées remarquables Noûs, Non-génération et non-destruction de la matière, Problème de la Quadrature du cercle
Influencé par Anaximène

Anaxagore (en grec ancien Ἀναξαγόρας / Anaxagóras, signifiant littéralement « chef de l'assemblée ») (500428 av. J.-C.), dit de Clazomènes en Ionie (près d'Izmir, en Turquie actuelle), était un philosophe présocratique. On suppose qu'il a donné des cours à Athènes (où il arrive en -478) pendant près d'une trentaine d'années, pendant lesquelles Socrate l'aurait peut-être connu. Il fut le premier philosophe à s’établir à Athènes, où il eut Périclès et Euripide comme élèves (il éleva Périclès).

Disciple d'Anaximène, il était surnommé l'« Intellect » car il soutenait que l'intelligence était la cause de l'univers. À l'inverse de nombre de penseurs grecs, il méprise la sphère politique et clame que seul le Cosmos importe. Il introduisit le concept du noûs (νοῦς, qui se prononce « nousse ») et qui équivaut à l'intelligence organisatrice et directrice du monde. Ce dernier serait formé de substances diverses qui n'auraient ni naissance ni fin mais qui s'agenceraient seulement par combinaisons et séparations. Il a été le premier grec à parler du problème de la quadrature du cercle ; ses voyages en Égypte lui permirent de perfectionner ses connaissances.

Anaxagore fut condamné à mort à l'issue d'un procès pour impiété, vers -454. Ses adversaires lui reprochaient sa théorie cosmique : là où le regard théologique voyait des dieux dans les astres, lui ne les considérait que comme des masses incandescentes. Il enseignait que la lune (formée de terre) reflétait la lumière du soleil (qui est une pierre chaude). Condamné comme athée, il se retira à Lampsaque, une colonie de Milet en Asie mineure, où il mourut plus tard.

Thèses

La philosophie d’Anaxagore est exposée dans Peri Physeos (De la nature), dont il ne subsiste que quelques fragments[1].

  • Toute la matière se trouve sous forme d’atomes, particules infiniment petites. Tous les corps, qu’ils soient en or ou en fer, sont donc composés du même matériau, sont de simples agrégats d’atomes. Cette théorie mena peut-être à l’élaboration de la théorie atomique de Leucippe, maître de Démocrite.
  • Une énergie, le Noûs (νοῦς), ordonne le monde en organisant et différenciant la matière et l'être. On peut rapprocher cette force de la faculté d'intelligence. Le concept du noûs fut repris par Aristote.
  • Être et matière ne se produisent ni ne se créent, mais se transforment. Anaxagore refuse le concept du « non-être » et de ses productions. Il sera à l'origine de la citation : « Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau. », reprise plus tard par Lavoisier[2], à travers la phrase bien connue « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. ».
  • Il y a, sur la sensation, de nombreuses opinions, qui peuvent se réduire à deux générales : les uns la font produire par le semblable, les autres par le contraire. Parménide, Empédocle et Platon sont au nombre des premiers; Anaxagore soutient la seconde thèse[3].

Notes et références

Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anaxagore de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ANAXAGORE — est sans doute le plus «moderne» des philosophes archaïques. Né à Clazomènes vers 500 avant J. C., il vint se fixer à Athènes, où il introduisit la philosophie, et appartint au cercle éclairé qui entourait Périclès. Condamné pour impiété parce… …   Encyclopédie Universelle

  • Anaxagore De Clazomènes — Anaxagore (500 – 428 av. J. C.), dit de Clazomènes en Ionie (près d Izmir, en Turquie), était un philosophe présocratique. On suppose qu il a donné des cours à Athènes (où il arrive en 478) pendant près d une trentaine d années, pendant… …   Wikipédia en Français

  • Anaxagore de Clazomenes — Anaxagore de Clazomènes Anaxagore (500 – 428 av. J. C.), dit de Clazomènes en Ionie (près d Izmir, en Turquie), était un philosophe présocratique. On suppose qu il a donné des cours à Athènes (où il arrive en 478) pendant près d une trentaine d… …   Wikipédia en Français

  • Anaxagore de Clazomène — Anaxagore de Clazomènes Anaxagore (500 – 428 av. J. C.), dit de Clazomènes en Ionie (près d Izmir, en Turquie), était un philosophe présocratique. On suppose qu il a donné des cours à Athènes (où il arrive en 478) pendant près d une trentaine d… …   Wikipédia en Français

  • Anaxagore de Clazomènes — Anaxagore (500 – 428 av. J. C.), dit de Clazomènes en Ionie (près d Izmir, en Turquie), était un philosophe présocratique. On suppose qu il a donné des cours à Athènes (où il arrive en 478) pendant près d une trentaine d années, pendant… …   Wikipédia en Français

  • Anaxagore de clazomènes — Anaxagore (500 – 428 av. J. C.), dit de Clazomènes en Ionie (près d Izmir, en Turquie), était un philosophe présocratique. On suppose qu il a donné des cours à Athènes (où il arrive en 478) pendant près d une trentaine d années, pendant… …   Wikipédia en Français

  • Anaxagoras — Anaxagore de Clazomènes Anaxagore (500 – 428 av. J. C.), dit de Clazomènes en Ionie (près d Izmir, en Turquie), était un philosophe présocratique. On suppose qu il a donné des cours à Athènes (où il arrive en 478) pendant près d une trentaine d… …   Wikipédia en Français

  • Périclès — Pour les articles homonymes, voir Périclès (homonymie). Buste de Périclès portant l inscription « Périclès, fils de Xanthippe, Athénien ». Marbre, copie romaine d après un original grec de …   Wikipédia en Français

  • Timee (Platon) — Timée (Platon) Demande de traduction Timaios → …   Wikipédia en Français

  • Timée (Platon) — Demande de traduction Timaios → …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”