Anastylose
Colonnes des Thermes d'Antonin de Carthage après anastylose

L'anastylose (féminin) est un terme archéologique qui désigne la technique de reconstruction d'un monument en ruines grâce à l'étude méthodique de l'ajustement des différents éléments qui composent son architecture.

Description

Il peut aussi s’agir d’éléments reconstitués en matériaux contemporains pour présenter un détail de construction donnant l’échelle d’un édifice, comme cela a été le cas pour l'anastylose du site de Glanum à Saint-Rémy-de-Provence, Bouches-du-Rhône (reconstitution de la partie frontale et sud-est du plus petit des temples géminés). Si l’anastylose est assez souvent possible pour les monuments antiques en grand appareil, où chaque bloc avait une place définie, il est beaucoup plus difficile à réaliser pour des monuments aux pierres interchangeables comme les édifices médiévaux. L’anastylose partielle de ceux-ci n’est possible que pour les parties trouvées en connexion (généralement en fouilles). Quand des éléments sont manquants, on peut avoir recours à des ajouts d'éléments modernes (ciment, plâtre, résine…)

La prudence est cependant de mise pour retenir la solution de l'anastylose, et dans tous les cas le choix de cette technique doit être précédé d'une étude scientifique préalable collégiale. En effet elle pose un certain nombre de questions :

  • Quelque rigoureuse que soit l'étude préalable à l'anastylose, une erreur d'interprétation peut mener à reconstituer le monument d'une manière erronée.
  • Les dégâts éventuels (souvent minimes) que peuvent subir les éléments durant l'assemblage.
  • Le fait que l'anastylose puisse hypothéquer, voire empêcher, un développement ultérieur des fouilles.
  • Le fait qu'un même élément puisse avoir été utilisé dans différents monuments à différentes périodes. Utiliser cet élément dans une construction, c'est nier les autres.
Travail d'anastylose au Prasat Sdok Kok Thom (monument khmer de Thaïlande)

Exemples d'anastylose :

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anastylose de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anastylose —   [zu ana... und griechisch styloũn »mit Säulen stützen«] die, / n, Denkmalpflege: Wiederaufrichtung zusammengestürzter Hausteinbauten, z. B. griechischer Tempel, unter Verwendung vorhandener Bauteile auf ursprünglichem Fundament. Die Anastylose… …   Universal-Lexikon

  • Anastylose — Celsus Bibliothek in Ephesos (Türkei), 1970 bis 1978 in einer Anastilosis wieder errichtet Anastilosis (griech.: αναστήλωσις, εως; aus ανα, ana = „wieder“, „zurück“ und στηλόω = „(eine Stele oder ein Gebäude) aufstellen“; häufig auch Anastylose… …   Deutsch Wikipedia

  • anastylose — ● anastillose ou anastylose nom féminin (du grec anastellein, remonter) Reconstruction d un édifice ruiné, exécutée, en majeure partie, avec les éléments retrouvés sur place et selon les principes architecturaux en vigueur lors de son érection,… …   Encyclopédie Universelle

  • Anastylose — Anas|ty|lo|se* die; , n <zu ↑ana... u. gr. styloũn »mit Säulen stützen«> vollständige Demontage eines zu rekonstruierenden Bauwerks (Kunstw.) …   Das große Fremdwörterbuch

  • Ephese — Éphèse Situation d Éphèse en Asie dans l Antiquité …   Wikipédia en Français

  • Ephèse — Éphèse Situation d Éphèse en Asie dans l Antiquité …   Wikipédia en Français

  • Éphèse — (grc) Ἔφεσος, (tr) Efes Localisation Pays …   Wikipédia en Français

  • Thermes d'Antonin — de Carthage Ruines des thermes d’Antonin Les thermes d’Antonin, situés à Carthage (Tunisie), sont le plus vaste ensemble thermal romain construit sur le sol africain. Il est aussi le seul bâtiment thermal de Carthage dont il subsiste quelques… …   Wikipédia en Français

  • Thermes d'Antonin de Carthage — Thermes d’Antonin de Carthage Ruines des thermes d’Antonin Lieu de construction Carthage, Tunisie Date de construction 145 162 Type de bâtiment …   Wikipédia en Français

  • Prasat Sdok Kok Thom — Vue d ensemble depuis la chaussée d entrée Nom Prasat Sdok Kok Thom Créateur Udayadityavarman II Date de construction …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”