15e Panzergrenadier Division
15e Panzergrenadier Division
15. Panzergrenadier-Division
Période Juin 19438 mai 1945
Pays Flag of the NSDAP (1920–1945).svg Allemagne
Branche Wehrmacht
Type Division d'infanterie mécanisée
Rôle Infanterie
Guerres Seconde Guerre mondiale

La 15e Panzergrenadier Division (en allemand: 15. Panzergrenadier-Division) est une des divisions d'infanterie mécanisée de l'armée allemande (Wehrmacht) durant la Seconde Guerre mondiale.

Sommaire

Création et différentes dénominations

La 15. Panzergrenadier-Division est formée en juin 1943 en Sicile à partir des restes de la 15. Panzer-Division détruite à la bataille d'Enfidaville en Tunisie .

Organisation

Commandants successifs

Date Grade Commandant
1er juillet 1943 - ? octobre 1943 Generalleutnant Eberhard Rodt
? octobre 1943 - 20 novembre 1943 Generalleutnant Ernst-Günther Baade
20 novembre 1943 - 5 septembre 1944 Generalleutnant Rudolf Sperl
5 septembre 1944 - 9 octobre 1944 Oberst Karl-Theodor Simon
9 octobre 1944 - 28 janvier 1945 Generalmajor Hans-Joachim Deckert
28 janvier 1945 - 8 mai 1945 Oberst Wolfgang Maucke

Théâtres d'opérations

  • 1944
    • Juillet 1944 : Transfert en France
    • Août 1944 : Bataille de Nancy.
    • Septembre 1944 : Bataille de Metz.
    • Intégrée en septembre au 66e corps d'armée allemand (LXVI. Armeekorps), la 15e Panzer-Grenadier-Division est mise à la disposition de la 19e armée allemande qui assure la défense du Reich. La division est engagée immédiatement dans la bataille de Metz. Le 10 septembre 1944, la Ve division d’infanterie de la IIIe armée du général Patton prend pied sur la rive ouest de la Moselle au sud de Metz, dans le secteur d’Arnaville. Le 12 septembre, la contre attaque allemande est brutale et meurtrière. Le 37e SS Panzer Grenadier Regiment de la 17e Panzer grenadier division, le 8e Panzer-Grenadier-Regiment et la 103e Panzer-Abteilung de la 3e Panzergrenadier Division et le 115e Panzer Grenadier Regiment de la 15e Panzer-Grenadier-Division sont engagés aux côtés du bataillon Vogt de la 462e Infanterie-Division du général Walter Krause pour contenir cette nouvelle tête de pont. Les combats sont acharnés et les troupes, tant américaines qu’allemandes, ne font pas de prisonniers[1]. Les combats se poursuivent avec la même violence jusqu'au 23 septembre 1944. Pour distinguer les combattants allemands ayant participé à la bataille de Metz entre le 27 août et le 25 septembre 1944, Hitler créera le 24 octobre 1944 l’insigne de bras « Metz 1944 ». Après ces combats très durs, la 15e Panzer-Grenadier-Division est mise à la disposition de la 5e Panzerarmee à partir d'octobre 1944. Les combats se poursuivent ensuite dans la Sarre sous les ordres du Generalleutnant Eberhard Rodt, avec le 58e Panzerkorps de la 5e Panzerarmee. Du 16 décembre 1944 au 25 janvier 1945, la 15e Panzer-Grenadier-Division participe avec la 5e Panzerarmee à l'Opération Wacht am Rhein.
  • 1945
    • Février 1945 : Combats aux Pays-Bas
    • Avril 1945 : Les éléments survivants sont capturés par l'Armée Britannique.

Ordre de bataille

Mai 1943

Composition de la 15. Panzergrenadier Division en mai 1943 :

  • Panzer Grenadier Regiment 104
  • Panzer Grenadier Regiment 115
  • Panzer Grenadier Regiment 129
  • Panzer Abteilung 215 (Bataillon de chars)
  • Panzerjäger Abteilung 33 (Groupe de chasseurs de chars)
  • Artillerie Regiment 33
  • Flak Bataillon 315 (Groupe de Flak)

Fin 1943 la division reçoit :

  • Panzer Aufklärungs Abteilung 115 (Groupe de reconnaissance)
Mars 1944

En mars 1944 la 15. Panzergrenadier Division est réorganisée et se compose désormais de :

  • Panzer Grenadier Regiment 104
  • Panzer Grenadier Regiment 115
  • Panzer Aufklärungs Abteilung 115 (Groupe de reconnaissance)
  • Panzer Abteilung 115 (Bataillon de chars)
  • Panzerjäger Abteilung 33 (Groupe de chasseurs de chars)
  • Artillerie Regiment 33
  • Flak Artillerie Abteilung 315 (Groupe de Flak)

Références

  1. René Caboz, La Bataille de Metz. 25 août - 15 septembre 1944, Sarreguemines, 1984 (p. 222 et suiv.)

Liens internes

Liens externes