Anahit
Anahit, Poste arménienne (1992) — bronze conservé au British Museum.

Anahit était la déesse de la fécondité et de la naissance (comparable à Aphrodite), de la beauté et de l'eau dans le paganisme arménien. Elle fut la déesse de la guerre à l'époque primitive. Au Ier siècle av. J.‑C., elle était une des deux figures principales du panthéon arménien avec Mithras.

L'historien Berossus identifie Anahit à Aphrodite, alors que les scribes arméniens du Moyen Âge l'identifiaient à Artémis. Selon Strabon, le culte d'Anahit était dédié à la prostitution, alors que le roi Tiridate vénère la grande Dame Anahit, la gloire de notre nation et . . ., mère de toute chasteté, et fille du grand et vaillant Aramazd. Le culte d'Anahit fut établi à Eriza, Armavir, Artashat et Ashtishat. Une montagne du territoire de la Sophène était appelée le trône d'Anahit (Athor Anahta). Le territoire d'Eriza tout entier, l'Akilisène (Ekeghiats), s'appelait Anahtakan Gavar.

Le temple d'Eriza était le plus riche et le plus réputé d'Arménie d'après Plutarque. Lors de l'expédition de Marc-Antoine en Arménie, la statue fut mise en pièces par les soldats romains. Pline l'Ancien raconte à ce sujet l'histoire suivante : l'empereur Auguste, invité à dîner par un de ses généraux, demanda à celui-ci s'il était vrai que les destructeurs de la statue avaient été punis par la colère de la déesse. « Non ! » répondit le général, « au contraire, j'ai aujourd'hui la grande chance de vous offrir une partie de la hanche de cette statue en or. » Les Arméniens érigèrent une nouvelle statue en or d'Anahit à Eriza, qui fut vénérée jusqu'à l'arrivée de Grégoire Ier l'Illuminateur. La prostitution religieuse, si elle a existé, semble avoir disparu avant cette époque. Les festivités annuelles du mois de Nawasard, données en l'honneur d'Anahit, étaient l'occasion de grands rassemblements, où se déroulaient danses, musique, récitals, compétitions, etc. Les malades se rendaient aux temples en pèlerinage demander leur guérison. Le symbole de la médecine céleste arménienne était la tête de bronze de la déesse Anahit, qui se trouve actuellement au British Museum.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anahit de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anahit — was the goddess of fertility and birth (analog to Aphrodite), beauty and water in Armenian mythology. In early periods she was the goddess of war. By the 1st century BC she was the main deity in Armenia along with Mithras. The historian Berossus… …   Wikipedia

  • Anahit — Saltar a navegación, búsqueda Anahit, sello armenio (1992) cabeza de la estatua de Anahit conservada en el Museo Británico. Anahit fue la diosa de la fecundidad y del nacimiento en la Armenia pagana (similar a la Afrodita de la mitología griega) …   Wikipedia Español

  • Anahit — noun Goddess of fertility, birth, beauty and water in Armenian mythology. Often identified with Aphrodite or Artemis. See Also: Anahita …   Wiktionary

  • Anahit Nersesyan — [http://en.wikipedia.org/wiki/ Anahit Nersesyan] ( In Armenian: Անահիտ Ներսիսյան, по русски: Анаит Нерсесян), a famous Armenian pianist was born in Yerevan. She studied at the Tchaikovsky Music School, Yerevan from 1961 72 with Professor E.… …   Wikipedia

  • Visus — Filmdaten Deutscher Titel Visus – Expedition Arche Noah Originaltitel Das Vermächtnis der Arche …   Deutsch Wikipedia

  • Anahita — This article is about the goddess. For the spider genus, see Ctenidae. Statue of Anahita in Maragha. Anahita is the Old Persian form of the name of an Iranian goddess and appears in complete and earlier form as Aredvi Sura Anahita (Arədvī Sūrā… …   Wikipedia

  • Анаит — У этого термина существуют и другие значения, см. Анаит (значения). Анаит (Անահիտ) Фрагмент бронзовой статуи на почтовой марке (Армения, 1992 г.) Мифология: Армянская мифология В иных культурах: Артемида …   Википедия

  • Anahis — est un prénom dérivé du prénom Anne ou Anna (qui a d autres variantes comme Anaïs (variante provençale française) Anays, Anahita (perse), Anahid (ou Anahide), Anahit (ou Anahite), etc.). Anne, Anna et leurs dérivés sont des prénoms féminins… …   Wikipédia en Français

  • Giacinto Scelsi — Giacinto Maria Scelsi, (La Spezia, 8 de enero de 1905 Roma, 9 de agosto de 1988), conde de Ayala Valva, fue un compositor italiano y poeta en lengua francesa. Sus obras musicales más características se basan fundamentalmente en una sola nota,… …   Wikipedia Español

  • Zoroastrianism — /zawr oh as tree euh niz euhm, zohr /, n. an Iranian religion, founded c600 B.C. by Zoroaster, the principal beliefs of which are in the existence of a supreme deity, Ahura Mazda, and in a cosmic struggle between a spirit of good, Spenta Mainyu,… …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”