Ana Ivanovic

Ana Ivanović

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ivanović.
Ana Ivanović Tennis pictogram.svg
Ana Ivanovic at the 2009 Brisbane International5.jpg
Carrière professionnelle
2003
Pays Serbie-et-Monténégro Serbie-et-Monténégro
Serbie Serbie
Naissance 6 novembre 1987 (21 ans)
République fédérale socialiste de Yougoslavie Belgrade
Surnom(s) Anči
Taille / poids 186 cm / 69 kg
Prise de raquette Droitière
Revers à deux mains
Entraîneur(s) Darren Cahill
Sven Groeneveld
Gil Reyes
Mats Merkel[1]
Gains en tournois 6 947 362 $
Palmarès
En simple
Titre(s) 8
Meilleur classement 1re (09/06/2008)
En double
Titre(s) 0
Meilleur classement 50e (25/09/2006)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R.-G. Wim. US
Simple F(1) V(1) 1/2 1/8
Double - 1/32 1/8 1/8
Mise à jour de la boîte : 03/08/2009 • Actualiser
Consultez la documentation du modèle

Ana Ivanović (Serbe cyrillique : Ана Ивановић, prononcé /ˈana iˈvaːnɔviʨ/ écouter), née à Belgrade le 6 novembre 1987, est une joueuse de tennis serbe[Note 1], professionnelle depuis 2003.

Actuellement classée à la onzième place mondiale, elle a été numéro 1 pendant douze semaines, accédant à cette place le 9 juin 2008. Elle compte à son actif huit titres WTA, parmi lesquels l'édition 2008 du Grand-Chelem de Roland Garros et a également été finaliste de l'Open d'Australie 2008 et de Internationaux de France de Roland-Garros 2007. Récompensée pour avoir été la joueuse à avoir fait le plus de progrès en 2007, et nommée Joueuse de l'Année 2008 par l'International Sports Press Association[2], elle ne confirme pas lors de la saison 2009.

Sommaire

Biographie

Carrière sportive

Article détaillé : Carrière d'Ana Ivanović.

Jeunesse

À cinq ans, Ana voit une publicité télévisée pour un centre de tennis à Belgrade. Elle demande à sa mère de lui faire prendre des cours de tennis. Quelques années plus tard, alors qu'Ana a treize ans, une agence suisse, le fond d'investissement UpturnOne, lui propose de payer ses coûts[3].

Après réflexion avec sa famille[4], Ana accepte, comme d'autres jeunes joueuses qui ont atteint depuis le top 20 : Ágnes Szávay et Shahar Peer[3]. En 2003, le fond d'investissement cède son contrat avec Ana à Dan Holzmann afin de réinvestir dans de nouveaux talents[3].

Elle a été inspirée par Monica Seles et elle admire également Roger Federer. Ana Ivanović a appris à jouer au tennis dans une piscine olympique[5].

Débuts professionnels (2004-2005)

Ana Ivanović finit l'année 2004 avec un bilan de 21 victoires et cinq titres ITF (Majorque, Gifu, Fukuoka, Fano et Batumi). À la fin de sa première saison en tant que professionnelle sur le circuit, Ana Ivanović termine dans le top 100, faisant ainsi le plus grand bond au classement entre le classement final de l'année 2003 et celui de 2004 (608 places) pour figurer à la 97e place du classement mondial.

L'année 2005 est la première saison complète d'Ana Ivanović sur le circuit professionnel. Le 10 janvier, elle remporte le tournoi Tier V de Canberra et se classe parmi les vingt meilleures joueuses du monde. C'est la première fois qu'une joueuse issue des qualifications gagne le tournoi de Canberra.

Grâce à sa première victoire sur une joueuse du top 10, Svetlana Kuznetsova sur le score de 6-3, 3-6, 7-5, Ana Ivanović atteint les quarts de finale à Miami. Ivanovic ne s'incline qu'en demi finale à Varsovie et Zurich.

Ana joua tous les Grand Chelem pour la première fois. Elle passe au moins un tour dans chacun d'entre eux. À Roland Garros, elle atteint les quarts de finale en éliminant une des favorites du public Amélie Mauresmo au troisième tour.

La fin de saison fut plus délicate à gérer. À Toronto, elle déclare forfait invoquant une blessure aux pectoraux[réf. nécessaire] et se retire également du tournoi de Luxembourg à cause d'une blessure à l'épaule droite[réf. nécessaire]. Elle renonce également au tournoi de Moscou, gênée par une blessure au poignet gauche[réf. nécessaire].

L'ascension jusqu'au sommet (2006-2007-2008)

À l'US Open 2006

À Hertogenbosch, en 2006, elle atteint sa première finale du double, avec sa partenaire Maria Kirilenko, où elles sont dominées par la paire chinoise Yan/Zheng en trois sets. À Wimbledon, la Serbe accède aux huitièmes de finale et est éliminée par la future lauréate, Amélie Mauresmo.

Elle ira jusqu'en demi-finales du Tournoi de Los Angeles où elle sera battue par sa compatriote serbe Jelena Janković. Ana Ivanović remporte le Tournoi de Montréal, face à Martina Hingis en finale, ce qui est le deuxième titre de sa carrière.

En 2007, elle atteint la finale du Tiers I de Tokyo après avoir éliminé sa compatriote Jelena Janković et la numéro 1 mondiale Maria Sharapova. Ana Ivanović est battue par Martina Hingis en finale. Cette finale lui permet tout de même d'atteindre la 13e place mondiale.

Ana débute bien sa saison de terre battue avec une demi-finale à Amelia Island. La Serbe remporte le troisième titre de sa carrière à Berlin[6] après s'être pourtant tordue la cheville dans le 3e set. Elle est contrainte à abandonner à Rome.

Fin mai, Ana atteint sa première finale de grand chelem à Roland Garros qu'elle perd cette finale en deux sets contre la Belge Justine Henin 6-1, 6-2.

À Wimbledon elle est battue par Venus Williams, future lauréate, au stade des demi-finales. Elle remporte ensuite les tournois de Los Angeles et du Luxembourg. Aux masters de Madrid en fin d'année, elle atteint les demi-finales en tant que numéro 4 mondiale.

Au Medibank International 2008

Ana Ivanović réussit de nombreux objectifs en 2008. Elle atteint la finale de l'Open d'Australie 2008, et s'incline face à Maria Sharapova.

Le 23 mars, elle s'impose en finale du Master d'Indian Wells[7].

Lors de l'édition 2008 de Roland Garros, Ana Ivanović se retrouve tête de série numéro 2. Elle tient son rang et atteint la finale, sa deuxième de suite sur la terre battue parisienne. En finale, Ivanović est opposée à la Russe Dinara Safina qu'elle bat 6-4, 6-3 en 1 heure et 38 minutes et se voit remettre le trophée par Justine Henin[8]. Ivanović retourna en Serbie pour fêter son titre. À Belgrade, des milliers de supporters se sont rassemblés pour la féciliter. Elle dit en serbe du balcon de l'Hôtel de ville : « C'est un moment unique, je m'en souviendrai toute ma vie[9]. »

Elle renonce à jouer au tournoi d'Eastbourne, tournoi de préparation à Wimbledon, à cause d'une blessure mineure aux adducteurs[10].

Ne pouvant pas défendre son titre au tournoi de Los Angeles en raison de la proximité temporelle des Jeux olympiques de Pékin, Ana cède la première place à sa compatriote Jelena Janković la semaine suivante. Contrariée par une blessure à la main, elle renonce aux Jeux olympiques[11].

Elle retrouve sa place de numéro 1 mondiale le 18 août qu'elle perdra après son élimination au deuxième tour de l'US Open.

Ana Ivanović atteint les demi-finales du tournoi de Zurich. Elle décroche le troisième titre de sa saison, le huitième de sa carrière, à Linz[12]. Lors du dernier tournoi de la saison, les Masters féminin, elle perd ses deux premiers matchs de poule et déclare forfait pour la troisième et dernière rencontre à cause d'un virus.

L'année 2008 est l'année dans laquelle Ana Ivanović devient l'une des meilleures joueuses du circuit. En dépit de ses difficultés tant sur le plan physique que moral après sa victoire à Roland-Garros, qui l'ont contrainte à livrer des matchs sans jamais rejouer son meilleur niveau de jeu, elle a néanmoins réussi à se maintenir dans l'élite mondiale du tennis féminin.

Déceptions (2009)

Lors du premier tour à Brisbane contre Petra Kvitova
Ana Ivanović à Roland-Garros

Début février 2009, Ana Ivanović participe à la victoire en Fed Cup de la Serbie 4-1 contre le Japon. En mars, elle atteint la finale de l'open d'Indian Wells, où elle est tenante du titre, et la perd contre Vera Zvonareva. Fin avril, elle offre un point à son pays lors de la victoire 3-0 de la Serbie contre l'Espagne. Grâce à cette victoire, la Serbie se qualifie pour le groupe mondial de Fed Cup. Pour son premier tournoi sur terre battue à Rome, elle échoue dès le troisième tour contre Agnieszka Radwańska 1-6, 6-3, 4-6. Une blessure au genou droit l'empêche de participer à l'open de Madrid[13]. À Roland-Garros, elle conclut sa saison de terre battue par une large défaite 6-2, 6-3 en huitième de finale contre Victoria Azarenka[14].

Le 14 juin, au Tournoi d'Eastbourne, elle perd au premier tour contre la Russe Nadia Petrova en trois sets. À Wimbledon, alors que le score est 1-6, 1-1, Ana Ivanović est contrainte à l'abandon par une blessure aux ischio-jambiers, et sort du tournoi en pleurs face à Venus Williams[15].

Elle est éliminée dès le premier tour de l'US Open par Kateryna Bondarenko en trois sets 2-6, 6-3, 7-6[16]. C'est la première défaite de la joueuse serbe au premier tour dans l'un des quatre tournois du Grand Chelem. Après ce match, elle décide de faire une pause avec le tennis[17]. Elle annonce dans la presse serbe : « Il est temps pour moi de prendre un peu de recul. Je veux provisoirement oublier le tennis »[18].

Lors de son retour à la compétition, elle doit s'incliner au premier tour du tournoi de Tōkyō face à Lucie Safarova en deux sets 6-4, 7-61[19]. Une semaine plus tard, elle est déclare forfait pour l'Open de Chine à cause d'une infection respiratoire[20].

Après avoir déclarer forfait avant de jouer à Pékin, elle décide de mettre un terme à sa saison : « Mon forfait à Pékin vient mettre un terme une saison très décevante. Depuis mon arrivée en Asie, j'ai dû batailler avec ma santé. C'est vraiment une grosse déception car j'espérais voir des progrès avant la fin de la saison »[21].

Vie personnelle

Famille

La mère d'Ana Ivanović, Dragana avait 19 ans quand elle rencontre son futur époux, Miroslav, grâce à des amis mutuels. Ils se marient sept ans plus tard et en, 1987, alors que Dragana a 26 ans, Ana Ivanović est née à Belgrade le 6 novembre dans une famille serbe. Sa mère, Dragana, avocate, assiste à tous les matchs de sa fille. Le père d'Ana, Miroslav, est un homme d'affaires indépendant, assiste autant que possible aux événements. Ana a un jeune frère, Miloš, avec qui elle aime jouer au basket-ball[réf. nécessaire], ainsi que d'autres passe-temps incluant le shopping, regarder des films et jouer au sudoku[réf. nécessaire]. Un oncle d'Ana Ivanović est un ancien joueur de football. Un autre de ses oncles vit à Melbourne, en Australie.

Entourage

Ana est amie avec son ancienne partenaire de double Maria Kirilenko, ainsi qu'avec d'autres joueurs de tennis professionnels : Daniela Hantuchová, Svetlana Kuznetsova, Sanja Ančić, Roger Federer, Tatiana Golovin, Novak Đoković (qu'elle connaît depuis l'âge de 5 ans), Janko Tipsarević[22] et Rafael Nadal[23]. De même, elle est amie avec le golfeur australien Adam Scott qu'elle a rencontré grâce à leur sponsor commun Rolex[24].

À l'automne 2008, elle confirme avoir une liaison avec le joueur de tennis espagnol Fernando Verdasco[25]. Ils se séparent durant le tournoi de Brisbane en janvier 2009[26].

Personnalité

Ivanović étudie la finance dans une université de Belgrade et cela occupe une grande partie de son temps libre. Elle parle l'anglais, l'espagnol et le serbe.

Ivanovic est une fan de tous les clubs de sport concourant sous le nom de Partizan Belgrade.

Engagement humanitaire

Le 14 septembre 2007, Ivanović est devenue une des ambassadeurs nationaux de l'UNICEF pour la Serbie[27], à côté de Aleksandar Đorđević et Emir Kusturica. Elle a un intérêt particulier pour les domaines de l'éducation et la protection des enfants.

En 2009, des T-shirts Adidas à l'éfigie d'Ana Ivanović sont mis en vente[28],[29]. Les revenus de ces ventes vont au programme Unicef « School without Violence » soutenu par la joueuse[30].

Récompenses

2005

2006

  • The Tennis Channel's "Hotties"[33].
  • Miss Fed Cup pour la zone Europe/Afrique[33].

2007

  • Karen Krantzcke Sportsmanship Award et Most Improved Player[34].

2008

  • Best looking athlete on the planet et 23e du classement anuel des 100 femmes les plus sexy du monde du magazine FHM[35].
  • Women's Tennis Player of the Year par l'International Sports Press Association[36].
  • Michael Westphal Award par les lecteurs du German Tennis Magazine[37].
  • Most beautiful body of any sportsperson par les lecteurs du Die Bild[38].
  • Sony Ericsson WTA Tour Diamond ACES Award[39].
  • Fan Favorite of the Year, Humanitarian of the Year, Best Official Player Website par les lecteurs du site Onthebaseline.com[40].
  • Thinking man's sex symbol par le blog The Daily Beast[41].
  • Rating tennis's top looks par le journal canadien Globe & Mail[42].

Palmarès

WTA

Titres en simple

Date[Note 2] Nom et lieu du tournoi Cat. ($) Surf. Finaliste Score
1 10/01/05 Women’s Classic, Canberra Tier V 110 000 Dur (ext.) Hongrie Melinda Czink 7-5, 6-1 Parcours
2 15/08/06 Rogers Cup National Bank, Montréal Tier I 1 340 000 Dur (ext.) Suisse Martina Hingis 6-2, 6-3 Parcours
3 07/05/07 Qatar Telecom German Open, Berlin Tier I 1 340 000 Terre (ext.) Russie Svetlana Kuznetsova 3-6, 6-4, 7-6 (7-4) Parcours
4 06/08/07 East West Bank Classic by Herbalife, LA Tier II 600 000 Dur (ext.) Russie Nadia Petrova 7-5, 6-4 Parcours
5 24/09/07 FORTIS Championships, Luxembourg Tier II 600 000 Dur (int.) Slovaquie Daniela Hantuchová 3-6, 6-4, 6-4 Parcours
6 10/03/08 Pacific Life Open, Indian Wells Tier I 2 100 000 Dur (ext.) Russie Svetlana Kuznetsova 6-4, 6-3 Parcours
7 07/06/08 Roland-Garros, Paris G. Chelem 7 787 980 Terre (ext.) Russie Dinara Safina 6-4, 6-3 Parcours
8 20/10/08 Generali Ladies, Linz Tier II 600 000 Dur (int.) Russie Vera Zvonareva 6-2, 6-1 Parcours

Finales de simple perdues

Date Nom et lieu du tournoi Cat. ($) Surf. Vainqueur Score
1 29/01/07 Toray Pan Pacific Open, Tōkyō Tier I 1 340 000 Carpet (int.) Suisse Martina Hingis 6-4, 6-2 Parcours
2 28/05/07 Roland-Garros, Paris G. Chelem 8 978 567 Terre (ext.) Belgique Justine Henin 6-1, 6-2 Parcours
3 14/01/08 Australian Open, Melbourne G. Chelem 6 737 973 Dur (ext.) Russie Maria Sharapova 7-5, 6-3 Parcours
4 11/03/09 BNP Paribas Open, Indian Wells PREMIER* 4 500 000 Dur (ext.) Russie Vera Zvonareva 7-6, 6-2 Parcours

Titres en double

Aucun

Finales de double perdues

Date Nom et lieu du tournoi Cat. ($) Surf. Vainqueurs Partenaire Score
1 19/06/06 Ordina Open,
‘s-Hertogenbosch
Tier III 175 000 Herbe (ext.) République populaire de Chine Yan Zi
République populaire de Chine Zheng Jie
Russie Maria Kirilenko 3-6, 6-2, 6-2 Parcours

Classements WTA

Grand Chelem

En simple

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2005 3e tour (1/16) France Amélie Mauresmo 1/4 de finale Russie Nadia Petrova 3e tour (1/16) France Mary Pierce 2e tour (1/32) Venezuela M. Vento-Kabchi
2006 2e tour (1/32) Australie Samantha Stosur 3e tour (1/16) Russie A. Myskina 4e tour (1/8) France Amélie Mauresmo 3e tour (1/16) États-Unis Serena Williams
2007 3e tour (1/16) Russie Vera Zvonareva Finale Belgique Justine Henin 1/2 finale États-Unis Venus Williams 4e tour (1/8) États-Unis Venus Williams
2008 Finale Russie Maria Sharapova Victoire Russie Dinara Safina 3e tour (1/16) République populaire de Chine Zheng Jie 2e tour (1/32) France Julie Coin
2009 3e tour (1/16) Russie Alisa Kleybanova 4e tour (1/8) Biélorussie Victoria Azarenka 4e tour (1/8) États-Unis Venus Williams 1e tour (1/64) Ukraine Kateryna Bondarenko

À droite du résultat, l'ultime adversaire

En double

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2005 - 1er tour (1/32)
Slovénie Tina Križan
France S. Cohen
Tunisie Selima Sfar
3e tour (1/8)
Slovénie Tina Križan
Russie N. Petrova
États-Unis Shaughnessy
-
2006 - - 1er tour (1/32)
Russie M. Kirilenko
Serbie J. Janković
Slovénie Tina Križan
3e tour (1/8)
Russie M. Kirilenko
États-Unis Navrátilová
Russie N. Petrova
2007 - 1er tour (1/32)
Russie M. Kirilenko
Serbie J. Janković
République populaire de Chine Li Na
1er tour (1/32)
Slovaquie Hantuchová
Chinese Taipei C. Yung-Jan
Chinese Taipei C. Chia-Jung
-

Sous le résultat, la partenaire; à droite, l'ultime équipe adverse

Fed Cup

En simple

En Fed Cup, Ana a disputé huit matchs en simple pour la Serbie-et-Monténégro, désormais pour la Serbie. Elle a remporté sept de ces huit matchs, sa seule défaite remonte au 22 avril 2006 contre Shahar Peer sur terre battue[43].

Date Match Lieu Adversaire Score Surface
18 avril 2006 Serbie-et-Monténégro Serbie-et-Monténégro - Flag of Slovakia.svg Slovaquie Plovdiv (Bulgarie) Maša Zec Peškirič 6-2, 6-2 Terre battue (extérieur)
19 avril 2006 Serbie-et-Monténégro Serbie-et-Monténégro - Afrique du Sud Afrique du Sud Plovdiv (Bulgarie) Alicia Pillay 6-0, 6-1 Terre battue (extérieur)
20 avril 2006 Serbie-et-Monténégro Serbie-et-Monténégro - Danemark Danemark Plovdiv (Bulgarie) Caroline Wozniacki 6-3, 6-0 Terre battue (extérieur)
22 avril 2006 Serbie-et-Monténégro Serbie-et-Monténégro - Israël Israël Plovdiv (Bulgarie) Shahar Peer 2-6, 6-4, 4-6 Terre battue (extérieur)
31 janvier 2008 Serbie-et-Monténégro Serbie-et-Monténégro - Pologne Pologne Budapest (Hongrie) Urszula Radwańska 6-3, 6-1 Synthétique (intérieur)
1er février 2008 Serbie-et-Monténégro Serbie-et-Monténégro - Roumanie Roumanie Budapest (Hongrie) Monica Niculescu 5-7, 6-4, 7-5 Synthétique (intérieur)
2 février 2008 Serbie-et-Monténégro Serbie-et-Monténégro - Pays-Bas Pays-Bas Budapest (Hongrie) Renee Reinhard 6-2, 3-6, 6-3 Synthétique (intérieur)
27 avril 2008 Serbie-et-Monténégro Serbie-et-Monténégro - Croatie Croatie Zagreb (Croatie) Nika Ožegović 7-5, 6-1 Dur (intérieur)
7 février 2009 Serbie Serbie - Japon Japon Belgrade (Serbie) Ai Sugiyama 6-4, 6-4 Synthétique (intérieur)
8 février 2009 Serbie Serbie - Japon Japon Belgrade (Serbie) Ayumi Morita 6-1, 6-2 Synthétique (intérieur)

En double

Date Match Lieu Partenaire Adversaire Score Surface
18 avril 2006 Serbie-et-Monténégro Serbie-et-Monténégro - Flag of Slovakia.svg Slovaquie Plovdiv (Bulgarie) Danica Krstajić Maša Zec Peškirič
Tina Obrez
6-4, 5-7, 8-6 Terre battue (extérieur)
20 avril 2006 Serbie-et-Monténégro Serbie-et-Monténégro - Danemark Danemark Plovdiv (Bulgarie) Danica Krstajić Karina-Ildor Jacobsgaard
Hanne Skak Jensen
6-1, 6-3 Terre battue (extérieur)
22 avril 2006 Serbie-et-Monténégro Serbie-et-Monténégro - Israël Israël Plovdiv (Bulgarie) Danica Krstajić Tzipora Obziler
Shahar Peer
1-6, 6-4, 8-10 Terre battue (extérieur)
1er février 2008 Serbie-et-Monténégro Serbie-et-Monténégro - Roumanie Roumanie Budapest (Hongrie) Jelena Janković Sorana Cîrstea
Monica Niculescu
2-6, 7-63, 7-62 Synthétique (intérieur)

Style de jeu

Son style de jeu est convaincant sur toutes les surfaces, bien que les courts de terre battue lui donnent plus de temps pour se placer et réaliser un coup droit gagnant. C'est sur cette surface qu'elle a atteint deux fois la finale d'un Grand Chelem : Roland Garros. Cependant, c'est sur dur qu'Ana a gagné le plus de tournois. Les courts sur gazon semblent être ceux sur lesquels elle a le plus de difficultés à installer son style de jeu et sont ceux où elle a les moins bons résultats (NB : aucun tournoi sur gazon remporté à ce jour).

Coup droit

Le jeu d'Ana Ivanović est principalement basé sur l'emploi d'un coup droit offensif, parfois qualifié comme l'un des meilleurs du circuit. Elle compte principalement sur sa force de frappe, son endurance et ses placements pour produire des points gagnants rapidement.

Grâce au Ariel Performance Analysis System, Andy Fitzell a analysé le coup droit d'Ana Ivanović sous différents angles. Il a observé qu'Ana tourne son corps et prépare sa raquette tôt, ce qui lui permet d'avoir plus de temps pour placer ses coups. Avec une préparation de raquette haute, elle descend ensuite sa raquette bas, permettant que gagner de la vitesse grâce à la gravité. Lorsqu'elle frappe, elle se tourne vers l'avant légèrement ce qui permet de transférer son énergie vers son bras droit ce qui accélère encore la vitesse de sa raquette. Au point d'impact, la tête de raquette est verticale. Celle ci remonte dans son élan derrière son épaule droite. Naturellement, elle crée une marge de manoeuvre par rapport au filet, notamment si elle frappe la balle tôt dans son mouvement[44].

Ana utilise une prise semi-western, le bas de la paume est appliquée sur le méplat droit du manche, le pouce et l'index forment un V. Cette prise lui permet de jouer différents coups droit. Ivanovic peut aussi rapidement changer sa prise pour adopter une prise continentale pour le service et les volées[45].

Revers

Elle dispose également d'un revers à deux mains solide, mais préfère souvent utiliser un coup droit si elle a le temps de se placer de manière adéquate sur le court pour cela (elle "tourne" ainsi fréquemment sur son revers).

Service

Elle dispose d'un service puissant, pouvant atteindre plus de 180 km/h, mais il peut arriver qu'elle n'en tire pas tous les bénéfices lors d'une rencontre, faisant parfois de nombreuses fautes directes sur ses premières balles.

Depuis la fin de l'année 2008, Ana Ivanović éprouve ainsi les plus grandes difficultés à conserver son service, transformant des matchs qu'elle devrait remporter haut la main en victoires étriquées ou en défaites incompréhensibles. Si elle parvient fréquemment à prendre le service de ses adversaires, elle ne parvient plus à conserver le bénéfice de ces breaks successifs : sa prestation contre la Hongroise Melinda Czink lors du tournoi de Cincinnati le 12 août 2009 en est une preuve. Lors de ce match, elle est contre-breakée quatre fois puis breakée une cinquième fois dans le second set pour perdre le match.

Retour

Ana Ivanović en position de retour lors des Internationaux de France de Roland-Garros 2009

Régulièrement en position légèrement décalée vers le centre du terrain, face à la serveuse, Ana Ivanović parvient quelquefois à se décaler et faire un coup gagnant en retour.

Volée

Physique

Moral

Le moral est un facteur important du niveau de jeu d'Ana Ivanović. Elle fait preuve, et ce depuis sa victoire à Roland Garros en 2008, d'un moral très fluctuent, éprouvant des difficultés à gagner lorsqu'elle est favorite. Il lui arrive de craquer au moment de conclure le match. Au contraire, parfois nettement dominée, elle arrive à retourner des situations mal engagées, comme la demi-finale de l'Open d'Australie 2008 contre Hantuchova remportée alors qu'elle est menée 6-0, 2-0. Ana Ivanović se motive grâce aux « Ajde » qu'elle crie, et au poing qu'elle serre.

Équipement

Ana Ivanović avec des vêtements Adidas et une raquette Yonex lors du tournoi de Wimbledon 2009

Au début de la saison 2008, Ana Ivanović signe un contrat avec l'équipementier japonais Yonex[46]. Actuellement, elle utilise la Yonex RQ iS 1 Tour XL 95[47]. Ivanović utilise en compétition des vêtements et chaussures Adidas[48].

Revenus

Gains en tournoi

Année Grand Chelem Tournois WTA Nombre de victoires
en tournoi
Gains ($) Position
2003 0 0 0 2,630 732
2004 0 0 0 58,010 166
2005 0 1 1 472,547 29
2006 0 1 1 671,616 20
2007 0 3 3 1,960,354 4
2008 1 3 4 3,119,640 4
2009 0 0 0 469,107* 9*
Carrière 1 8 9 6,284,797** 29**

* : Au 13 février 2009 ; ** : Au 29 décembre 2008

Sponsors et autres revenus

Ana Ivanović est l'une des ambassadrices de la marque allemande Adidas. Elle est également représentée dans le jeu vidéo de tennis de Sega Virtua Tennis 2009 qui est sorti en mai 2009 sur Xbox 360, PS3, Wii et PC. Son image est même sur la plaquette du jeu à côté de Roger Federer et Rafael Nadal. Elle est aussi une des joueuses présentes dans le jeu vidéo Grand Chelem Tennis disponible dès juin 2009 sur Wii.

Annexes

Commons-logo.svg

Notes

  1. À partir de juin 2006, suite à la partition de la Serbie-et-Monténégro
  2. Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.

Références

  1. (en) Coaching update, http://www.anaivanovic.com.+Mis en ligne le 9 juin 2009, consulté le 9 juin 2009
  2. (en) Ana named tennis player of the year sur http://www.anaivanovic.com. Mis en ligne le 8 juillet 2008, consulté le 25 février 2009
  3. a , b  et c Samuel Dixneuf, « Tennis: Ana Ivanovic avait été détectée par un fonds spéculatif » sur http://www.rue89.com. Mis en ligne le 15 juillet 2008, consulté le 20 février 2009
  4. (en) Feature: Interview with Dragana (Part One) sur http://www.anaivanovic.com. Mis en ligne le 12 avril 2006, consulté le 17 février 2009
  5. Myrtille Rambion, « Ivanovic, ou la force du destin » sur http://www.lequipe.fr. Consulté le 29 janvier 2009
  6. Ivanovic s'impose sur http://www.lequipe.fr. Mis en ligne le 13 mai 2007, consulté le 31 janvier 2009
  7. Ana Ivanovic remporte Indian Wells sur http://www.lepoint.fr. Mis en ligne le 23 mars 2008, consulté le 4 février 2009
  8. Sophie Dorgan, « Ivanović, l'héritière » sur http://www.lequipe.fr. Mis en ligne le 7 juin 2008, consulté le 31 janvier 2009
  9. Roland-Garros: accueil triomphal pour Ana Ivanovic à Belgrade sur http://www.lepoint.fr. Mis en ligne le 10 juin 2008, consulté le 4 février 2009
  10. Ivanovic renonce sur http://www.lequipe.fr. Mis en ligne le 11 juin 2008, consulté le 31 janvier 2009
  11. Ivanovic déclare forfait sur http://www.lequipe.fr. Mis en ligne le 10 août 2008, consulté le 31 janvier 2009
  12. Le retour d'Ana Ivanovic? sur http://www.rds.ca, Agence France-Presse. Mis en ligne le 26 octobre 2008, consulté le 30 juillet 2009
  13. (en) Knee injury forces Ana out of Madrid sur http://www.anaivanovic.com. Mis en ligne le 8 mai 2009, consulté le 9 mai 2009
  14. Ivanovic rend sa couronne sur http://www.eurosport.fr. Mis en ligne le 1 juin 2009, consulté le 1 juin 2009
  15. (en) Serbian hopes rest on Đoković as Ivanović crashes out sur http://www.b92.net. Mis en ligne le 30 juin 2009, consulté le 3 septembre 2009
  16. Ivanovic est tombée sur http://www.lequipe.fr. Mis en ligne le 2 septembre 2009, consulté le 3 septembre 2009
  17. Ivanovic veut "oublier" le tennis sur http://www.eurosport.fr. Mis en ligne le 3 septembre 2009, consulté le 3 septembre 2009
  18. Ana Ivanovic fait une pause sur http://www.sport365.fr. Mis en ligne le 3 septembre 2009, consulté le 3 septembre 2009
  19. Ivanovic tombe d'entrée sur http://www.lequipe.fr. Mis en ligne le 27 septembre 2009, consulté le 3 octobre 2009
  20. Saison terminée pour Ivanovic sur http://www.lequipe.fr. Mis en ligne le 3 octobre 2009, consulté le 3 octobre 2009
  21. Ivanovic dit stop sur http://www.eurosport.fr. Mis en ligne le 3 octobre 2009, consulté le 3 octobre 2009
  22. (en) Ask Ana sur http://www.anaivanovic.com. Consulté le 31 janvier 2009
  23. (en) Ana takes to the golf course sur http://www.anaivanovic.com. Mis en ligne le 25 mars 2009, consulté le 25 mars 2009
  24. (en) Luke Dennehy, « Ivanovic tees up for love » sur http://www.news.com.au. Mis en ligne le 8 février 2009, consulté le 13 février 2009
  25. (en) Ivanovic confirms relationship with Verdasco sur http://www.blic.rs. Mis en ligne le 12 novembre 2008, consulté le 31 janvier 2009
  26. (en) Matt Cronin, « Ivanovic-Verdasco relationship ends » sur http://msn.foxsports.com. Mis en ligne le 19 janvier 2009, consulté le 29 janvier 2009
  27. (en) Top tennis star Ana Ivanovic named UNICEF National Amabassador for Serbia sur http://www.unicef.org. Mis en ligne le 14 septembre 2007, consulté le 29 janvier 2009
  28. (en) Adidas UNICEF T-Shirts by Ana Ivanović (femmes) sur http://www.tennis-warehouse.com. Consulté le 3 septembre 2009
  29. (en) Adidas UNICEF T-Shirts by Ana Ivanović (hommes) sur http://www.tennis-warehouse.com. Consulté le 3 septembre 2009
  30. (en) Ana's adidas/UNICEF t-shirts on sale in Serbia sur http://www.anaivanovic.com. Mis en ligne le 20 juillet 2009, consulté le 30 juillet 2009
  31. (en) Ana Ivanović Miss Sport Beauty 2005! sur http://www.anaivanovic.com. Mis en ligne le 25 décembre 2005, consulté le 23 février 2009
  32. (en) Ana wins Most Improved Player award! sur http://www.anaivanovic.com. Mis en ligne le 22 mars 2006, consulté le 23 février 2009
  33. a  et b (en) Ana wins Tennis Channel's "Hotties" award sur http://www.anaivanovic.com. Mis en ligne le 18 octobre 2006, consulté le 23 février 2009
  34. (en) Ana scoops two awards sur http://www.anaivanovic.com. Mis en ligne le 27 mars 2008, consulté le 24 février 2009
  35. (en) Ana sizzles onto FHM Sexiest 100 list sur http://www.anaivanovic.com. Mis en ligne le 19 avril 2008, consulté le 24 février 2009
  36. (en) Ana named tennis player of the year sur http://www.anaivanovic.com. Mis en ligne le 8 juin 2008, consulté le 24 février 2009
  37. (en) Ana scoops fans' award sur http://www.anaivanovic.com. Mis en ligne le 14 octobre 2008, consulté le 24 février 2009
  38. (en) Ana picks up another award sur http://www.anaivanovic.com. Mis en ligne le 28 octobre 2008, consulté le 24 février 2009
  39. (en) Ana officially the 'most giving' player sur http://www.anaivanovic.com. Mis en ligne le 8 novembre 2008, consulté le 24 février 2009
  40. (en) Ana and her website named No.1 sur http://www.anaivanovic.com. Mis en ligne le 2 janvier 2009, consulté le 24 février 2009
  41. (en) Ana named "thinking man's sex symbol" of 2008 sur http://www.anaivanovic.com. Mis en ligne le 30 décembre 2008, consulté le 24 février 2009
  42. (en) Ana named best-looking tennis player sur http://www.anaivanovic.com. Mis en ligne le 26 décembre 2008, consulté le 24 février 2009
  43. (en) Ana Ivanovic sur http://www.fedcup.com. Consulté le 31 janvier 2009
  44. (en) Video analysis of Ana’s forehand sur http://www.anaivanovic.com. Mis en ligne le 26 avril 2006, consulté le 18 février 2009
  45. (en) Ana coaches the forehand sur http://www.anaivanovic.com. Mis en ligne le 20 septembre 2006, consulté le 18 février 2009
  46. (en) Ana Ivanovic signe chez Yonex sur http://www.yonex.fr. Mis en ligne le 15 janvier 2008, consulté le 30 juillet 2009
  47. (en) Ana Ivanovic (SRB) sur http://www.sonyericssonwtatour.com. Consulté le 29 janvier 2009
  48. (en) Ana Ivanovic sur http://www.tennis-warehouse.com. Consulté le 31 janvier 2009

Liens externes

Navigation

  • Portail du tennis Portail du tennis
  • Portail de la Serbie et du peuple serbe Portail de la Serbie et du peuple serbe

Ce document provient de « Ana Ivanovi%C4%87 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ana Ivanovic de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ana Ivanović — Saltar a navegación, búsqueda Ana Ivanović Apodo Anči País …   Wikipedia Español

  • Ana Ivanović — Nationalität: Serbien …   Deutsch Wikipedia

  • Ana Ivanovic — Ana Ivanović Nationalität:  Serbien Geburtstag: 6. November 1987 Größe …   Deutsch Wikipedia

  • Ana Ivanović — Pour les articles homonymes, voir Ivanović. Ana Ivanović …   Wikipédia en Français

  • Ana Ivanović — Infobox Tennis player playername = Ana Ivanović nickname= Anči (pronounced Anchy ) country = SRB residence = Basel, Switzerland datebirth = birth date and age|mf=yes|month=11|day=6|year=1987 placebirth = Belgrade, Serbia, then SFR Yugoslavia… …   Wikipedia

  • Carrière d'Ana Ivanović — Ana Ivanović est une joueuse de tennis serbe, né le 6 novembre 1987 à Belgrade. Elle a commencé sa carrière professionnelle en 2003 et a été numéro un mondial pendant 12 semaines consécutives. Sommaire 1 2004 2 2005 3 2006 …   Wikipédia en Français

  • Ivanović — Ivanovic oder Ivanović (kyrillische Schriftsetzung Ивановић) ist der Familienname folgender Personen: Ana Ivanović (* 1987), serbische Tennisspielerin Božidar Ivanović (*1949), montenegrinischer Schachspieler und Politiker Branislav Ivanović (*… …   Deutsch Wikipedia

  • Ivanović — (son of Ivan) is a common Serbian, Croatian and Montenegrin surname and may refer to:*Ana Ivanović (born 1987), Serbian tennis player *Branislav Ivanović (born 1984), Serbian footballer *Milan Ivanović (born 1960), footballer *Tina Ivanović,… …   Wikipedia

  • Ivanovic — oder Ivanović (kyrillische Schriftsetzung Ивановић) ist der Familienname folgender Personen: Ana Ivanović (* 1987), serbische Tennisspielerin Božidar Ivanović (*1949), montenegrinischer Schachspieler und Politiker Branislav Ivanović (* 1984),… …   Deutsch Wikipedia

  • Ivanovic — Ivanović Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Ivanovič comme nom de famille Ana Ivanović (1987 ), joueuse de tennis serbe. Branislav Ivanović (1984 ), footballeur serbe. Duško Ivanović (1957… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”