An der schönen blauen Donau

An der schönen blauen Donau

An der schönen blauen Donau (Le Beau Danube bleu en français) est une célèbre valse viennoise de Johann Strauss II écrite en 1866.

Composée à la demande de Johann Herbeck, directeur de l'Association Chorale Viennoise, ce fut un échec total lorsque la valse fut exécutée la première fois, en public, le 13 février 1867, et cela pour deux raisons. Premièrement, le compositeur manquait d'expérience, car il s'agissait de la première œuvre chantée de Johann Stauss. La seconde raison vient du texte lui-même. Écrit par un fonctionnaire de police[réf. nécessaire], celui-ci puisa son inspiration dans les nouveaux éclairages électriques installés récemment aux carrefours de Vienne. Les paroles étaient à ce point ridicules que la chorale refusa, dans un premier temps, de les chanter.

Le Beau Danube bleu aurait très bien pu finir oublié dans les centaines de partitions de son auteur ou brûlé par Edouard Strauss, son frère. Fort heureusement, il n'en fut rien. Lors de l'Exposition universelle de 1867, Johann Strauss se rendit à Paris. On lui demanda d'ajouter une valse dans le programme de son premier concert en public. Se souvenant du Beau Danube Bleu, Johann Strauss fit venir la partition de Vienne. L'accueil de l'œuvre sans la partie chantée fut triomphal et Johann Strauss dut la rejouer vingt fois de suite. À Vienne, le succès fut tel que les imprimeurs eurent beaucoup de mal à répondre à la demande en partitions. Le Beau Danube bleu fut programmé, la même année, dans plusieurs concerts, à Londres, en présence de la reine Victoria.

De toutes les valses qu'écrivit Johann Strauss, le Beau Danube bleu reste la plus célèbre. Elle résume à elle seule tout son génie musical.

L'opérette Valses de Vienne (Walzer aus Wien), créée en 1930 à Vienne sur les musiques de Strauss père et fils arrangées par Erich Korngold, raconte de façon romancée la composition de cette œuvre. Elle fut adaptée par Alfred Hitchcock en 1934 sous le titre Le Chant du Danube (Waltzes from Vienna), puis utilisée par Stanley Kubrick dans son film 2001 : l'odyssée de l'espace en 1968.

On l'entend aussi dans Titanic de James Cameron en 1997, lorsque Jack rentre dans le hall d'escalier pour se rendre au repas auquel il est convié, dans Austin Powers de Jay Roach en 1997, dans Chat noir, chat blanc de Emir Kusturica en 1998, lorsque Zare observe un navire de croisière naviguant sur le Danube, ainsi que dans 99 francs de Jan Kounen en 2007, lorsque Octave conduit follement sous l'effet de la drogue, mais aussi lors de la Tournée Viva La Vida Tour'08 de Coldplay avant leur entrée sur scène.

Des problèmes pour écouter le fichier ? Aidez-moi


  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
Ce document provient de « An der sch%C3%B6nen blauen Donau ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article An der schönen blauen Donau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”