Amédé Doléris

Jacques Amédée Doléris

Jacques Amédée Doléris était un médecin et homme politique français, né le 22 décembre 1852 à Lembeye (Pyrénées-Atlantiques) et décédé le 18 janvier 1938 à Pau (Pyrénées-Atlantiques).

Biographie

Jacques Doléris fut un gynécologue de renommée internationale. Il avait fait ses études à Paris, était devenu externe en 1872, interne 1874, et docteur en médecine en 1879. Il travailla avec Louis Pasteur (1822-1895) de 1878 à 1881, et entre 1883 et 1898, tint le poste de chef de service aux hôpitaux La Pitié, Boucicaut, et Saint-Antoine. Pendant la période de 1898 à 1919, une de ses fonctions comme professeur était de donner des conférences aux hôpitaux Boucicaut et Saint-Antoine.

Comme pupille de Pasteur, Doléris se consacra principalement à l'étude de la microbiologie des infections puerpérales, des septicémies et de l'érysipèle. Plus tard il concentra ses efforts en gynécologie (opération de Doléris de retroversion-flexion). Il était membre de l'Académie de médecine et fut le fondateur des Archives d'Obstétrique et de Gynécologie et de Gynécologie.

Il fut député des Basses-Pyrénées du 15 mai 1921 au 31 mai 1924 (Parti républicain, radical et radical-socialiste), président de la Chambre d'agriculture, vice-président du conseil général et maire de Lembeye. Grâce à lui, Lembeye fut l'une des toutes premières villes de France à posséder l'éclairage public.

Il passa sa retraite dans son village, s'occupant activement de la viticulture du Vic-Bilh. Auteur de nombreux ouvrages sur la vigne, il créa à Lembeye en 1910 une chaire spéciale d'agriculture. L'ingénieur qui dirigea cette chaire fut envoyé par le docteur Doléris en Bourgogne pour y étudier les nouvelles méthodes de vinification et les transmettre aux vignerons du Vic-Bilh.

Divers

Avec une très légère faute d'orthographe (Doleris), le docteur Doléris est mentionné dans une citation de l'écrivain Georges Duhamel, qui illustre l'adjectif « émérite » du dictionnaire Petit Robert :

« J'ai suivi parfois la consultation de Doleris, accoucheur émérite... »

Écrits

  • De l'endométrite..., Paris, 1887.
  • Du raccourcissement des ligaments ronds, Paris, 1887.
  • Recherches expérimentales sur l'intoxication par le sublimé corrosif employé pour le lavage des muqueuses saines et des plaies, avec Butte, Paris, 1887.
  • Conduite à tenir dans l'avortement, Paris, 1887.
  • Infection et contre-indication du traitement marin chez les femmes neurasthéniques, Clermont, 1894.
  • Introduction à la pratique gynécologie, Paris, 1896.
  • Statistiques et conférences d'obstétrique, Paris, 1898.
  • Métrite et fausses métrites, Paris, 1902.
  • Hygiène et morale sociale, avec Bouscatel, Paris, 1918.
  • La cure de Salies-de-Béarn dans les affections gynécologiques, Paris, 1924.
  • Fybro-myome de la paroi abdominale récidivé, avec Mangin, Paris.
  • Kystes hydratiques du bassin chez la femme. Salpingite à échinocoques, Paris.


  • Portail de la médecine Portail de la médecine
  • Portail des Pyrénées-Atlantiques Portail des Pyrénées-Atlantiques
Ce document provient de « Jacques Am%C3%A9d%C3%A9e Dol%C3%A9ris ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Amédé Doléris de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”