Amurat IV

Murad IV

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Murad.
Sultan Murad IV

Murad oğlu Ahmed (« Murad fils d'Ahmed ») dit Murad IV (16 juin 16129 février 1640) était le sultan de l'empire ottoman du 10 septembre 1623 au 9 février 1640, connu pour sa restauration de l'autorité de l'État et pour la brutalité de ses méthodes.

Sommaire

Biographie

Murad IV est le fils du sultan Ahmet Ier

Début du règne

Amené au pouvoir par une conspiration de palais le 10 septembre 1623, il succéda à son oncle Mustafa Ier à l'âge de 11 ans. Murad fut longtemps sous le contrôle de ses proches, et durant ses premières années en tant que Sultan-mère (Validé Sultane), Kösem (Keucème), assura la régence.

L’Empire sombra dans l'anomie : les Safavides attaquèrent l'Empire à plusieurs reprises et envahirent l'Irak, des insurrections éclatèrent dans le nord de l'Anatolie et en 1631 les Janissaires dévastèrent le palais et tuèrent notamment le grand vizir. Murad IV craignant de connaître le sort de son frère aîné, Osman II, décida d’affirmer sa puissance. Il fit décapiter plusieurs notables, fit étrangler 500 chefs militaires, et exécuter 20 000 rebelles en Anatolie.

Pouvoir absolu et politique impériale

Il essaya d’étouffer la corruption qui avait grandi sous les sultans précédents. Il y parvint par de nombreux moyens, notamment en limitant les dépenses inutiles.

Il interdit également l’alcool, le café et le tabac. Il ordonna l'exécution des personnes enfreignant cette interdiction. Il aurait patrouillé dans les rues et tavernes d'Istanbul de nuit, habillé en civil et surveillant l'application de ses ordres. Il tuait les soldats qu'il surprenait en train de consommer de l'alcool et du tabac.

Comportement personnel

Poursuivant la « tradition » ottomane de fratricide, Murad IV fit tuer son frère Bayezid en 1635. Suivirent quelques années plus tard l’exécution de deux autres frères. Sultan Murad grandit en recevant une bonne formation de la part des enseignants de l’époque. C’était un bon poète et il écrivait ses poèmes en utilisant le surnom de “Muradi”. Il avait également appris la calligraphie, dont il était maître, il rédigeait lui-même des firmans. Il montait très bien à cheval, de plus il pouvait sauter d’un cheval à l’autre. Il maniait très bien l’épée et l’arc.

Il était de grande taille, il avait un visage rond, une peau claire, une barbe noire et touffue, des yeux de couleur azurée et ses sourcils étaient séparés. Il avait de larges épaules et il était bien musclé. Il a rétabli l'ordre dans l'empire. Beaucoup d'historiens disent que c'est le sultan le plus fort après le temps de Soliman le Magnifique.

Succès militaires

D’un point de vue militaire, le règne de Murad IV est remarquable surtout par une guerre contre la Perse durant laquelle les forces ottomanes conquirent l'Azerbaïdjan et occupèrent Tabriz et Hamadan. Il accomplit également le dernier grand exploit militaire de l'Empire ottoman en reprenant Bagdad en 1638, après un siège qui se termina par le massacre de la garnison et des citoyens.

Murad IV commanda lui-même l’invasion de la Mésopotamie et s’avéra un remarquable commandant sur le terrain. Il fut le dernier empereur ottoman à commander une armée sur le champ de bataille. Lors de sa campagne en Perse, il annihila les rebelles d'Anatolie et restaura l'ordre dans son État.

Avant sa mort, il conclut une paix avec la Perse en 1639 (le traité Kasr-i Chirine), qui définit encore aujourd'hui le tracé de la frontière turco-iranienne.

Mort

Il mourut à l'âge de 28 ans d'une cirrhose du foie, en 1640. Sur son lit de mort, il ordonna l’exécution de son frère Ibrahim, ce qui aurait signifié la fin de la dynastie ottomane (car Ibrahim était le dernier membre masculin de la famille, après que tous les autres furent exécutés), mais l’ordre ne fut pas suivi d’effet.

Il est connu par la société turque comme le sultan le plus tyrannique de l'histoire.

Sources

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Murad IV ».


Précédé par Murad IV Suivi par
Mustafa Ier
Flag of the Ottoman Empire (1453-1844).svg Dynastie ottomane Transparent.gif
1623-1640)
Ibrahim Ier
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail du XVIIe siècle Portail du XVIIe siècle
  • Portail de la Turquie Portail de la Turquie
Ce document provient de « Murad IV ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Amurat IV de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Amurat — Murad Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Cet article possède un paronyme, voir : Murat. Murad ou Mourad est un nom d origine arabe (en arabe : m …   Wikipédia en Français

  • Amurat II — Murad II Pour les articles homonymes, voir Murad. Murad II Murad II (turc : Murat ou Murad) est né le 3 février 1404, il est le fils de Mehmed I …   Wikipédia en Français

  • Amurat III — Murad III Pour les articles homonymes, voir Murad. Murad III (né le 4 juillet 1546 à Manisa 15 janvier, 1595) fut le 12e sultan de l empire ottoman. Il régna de 1574 jusqu à sa mort. Biographie Fils du sultan Selim …   Wikipédia en Français

  • Amurat Ier — Murad Ier Pour les articles homonymes, voir Murad. Murad Ier Murad Ier (turc : Murat Hüdavendiğar) (Hüdavendiğar Seigneur et maître) est né à Brousse en 1326. Son père était Orhan auquel il succéda en …   Wikipédia en Français

  • Murad IV — Pour les articles homonymes, voir Murad. Sultan Murad IV Murad oğlu Ahmed (« Murad fils d Ahmed ») dit Murad IV (16 juin 1612 – …   Wikipédia en Français

  • Promenade du Bœuf Gras au Carnaval de Paris — Alexandra Bristiel menant Esméralda au Carnaval de Paris 2010 …   Wikipédia en Français

  • Paul Rycaut — Le chevalier Paul Rycaut[1], né en 1628 vraisemblablement à Londres où il est mort le 16 décembre 1700, est un historien, traducteur et diplomate anglais. Le sultan Mehmed IV. Dixième fil …   Wikipédia en Français

  • La Promenade du Bœuf Gras, au Carnaval de Paris — Promenade du Bœuf Gras au Carnaval de Paris Carnaval de Paris 2004. La Promenade du Bœuf Gras, qu on retrouve également sous d autres noms : Fête du Bœuf Gras, Cavalcade du Bœuf Gras, Fête du Bœuf villé[1], Fête du Bœuf viellé ou violé… …   Wikipédia en Français

  • Promenade du Bœuf Gras, au Carnaval de Paris — Promenade du Bœuf Gras au Carnaval de Paris Carnaval de Paris 2004. La Promenade du Bœuf Gras, qu on retrouve également sous d autres noms : Fête du Bœuf Gras, Cavalcade du Bœuf Gras, Fête du Bœuf villé[1], Fête du Bœuf viellé ou violé… …   Wikipédia en Français

  • Bajazet — Pour les personnages historiques nommés Bajazet (ancienne translitération française de Bayezid), voir Bayezid. Pour l opéra de Vivaldi, voir Bajazet (Vivaldi). Bajazet est une tragédie en cinq actes (comportant respectivement 4, 5, 8, 7 et 12… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”