Amurad II

Murad II

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Murad.
Murad II

Murad II (turc : Murat ou Murad) est né le 3 février 1404, il est le fils de Mehmed Ier, lui succéda comme sultan ottoman en 1421. Il est mort en 1451. Son règne comporte une interruption entre 1444 et 1446, où il donna le pouvoir à son fils Mehmed pour lui reprendre ensuite. Mehmed le Conquérant lui succéda à sa mort en 1451.

Il eut deux filles et six fils : Mehmed, Ahmed, Alaeddin, Orhan, Hasan, Ahmed.

Sommaire

Biographie

Murad II passa son enfance à Amasya et accéda au trône à l’age de 19 ans. C’était un bon orateur qui préférait une vie tranquille à la guerre qu’il du néanmoins mener pendant les trente années de son règne. Il aimait beaucoup son fils Mehmed, futur Mehmed II le Conquérant.

Bataille contre Düzmece Mustafa

Le frère de Mehmed Ier, Mustafa Çelebi surnommé Düzmece Mustafa (turc: düzmece fourbe), avait déjà tenté de détrôner leur père mais avait dut se réfugier auprès des empereurs de Byzance. L’Empereur avait apporté son aide à Mehmed Ier, en gardant Mustafa prisonnier à Constantinople, mais cette fois il encouragea Mustafa à engager une guerre civile contre son neveu. Mustafa remporta une première victoire et se proclama Sultan d’Andrinople (Edirne). Puis Mustafa fut fait prisonnier dans la province de Brousse et fut exécuté.

Siège de Constantinople

Murad reconstitua une armée ottomane (appelée Azeb) et partit mettre le siège devant Constantinople qui était à l’origine de ces troubles avec son frère (1422). Murad II s'empara du Péloponnèse et força l’Empereur Manuel II Paléologue à lui payer tribut. Deux ans plus tard Murad lève le siège de Constantinople et signe un traité de paix avec le nouvel Empereur Jean VIII Paléologue.

Guerre contre Venise et la Serbie

Au cours du siège de Constantinople certaines cités grecques se sentirent en danger et demandèrent l’aide de Venise. C’est ainsi que des troupes vénitiennes s’installèrent à Thessalonique (Salonique, grec: Θεσσαλονικη).

Murad II fit campagne en Serbie et imposa au roi de Serbie de payer un tribut. La flotte Ottomane attaqua Thessalonique, une grande partie de la population fut massacrée (1430). Au cours de la prise de la ville des soldats vénitiens furent tués. Jusque là les Ottomans et Venise s’étaient plutôt bien entendus, mais Venise considéra que ces morts constituaient un casus belli. Après Venise s’engagea dans des coalitions anti-ottomanes.

Murad annexa la Thessalie (turc: Teselya, grec : Θεσσαλια) et l’Épire (turc : Yanya, grec : Ηπειρος). Après ces conquêtes, l’Albanie accepta la suzeraineté des Ottomans. Les Armée ottomanes affrontèrent le prince de Valachie Vlad Tepeş dit l’Empaleur (Celui qui a inspiré le personnage de Dracula). La Valachie fut annexée à l’Empire ottoman. Les empereurs byzantins ainsi que les pays européens étaient inquiets de voir l’Empire Ottoman s’agrandir.

Le règne de Mehmed II

À la mort de son fils aîné Alaeddin (1444), Murad II prit une décision inattendue et se retira en laissant son trône et la résolution de tous les problèmes à son fils Mehmed. Ce changement fut annoncé officiellement par l’envoi de lettres aux pays orientaux et occidentaux avec lesquels l’État Ottoman était en relation. Le fait qu’un enfant de 13 ans, sans expérience montât sur le trône constituait une occasion pour les Hongrois, les Serbes et Byzance. Jean Hunyadi (János Hunyadi), prince hongrois, organisa avec le soutien de Venise, du Pape et de la Pologne, une croisade contre les Turcs. Il fut d'abord victorieux. Le jeune sultan écrivit à son père la lettre suivante :

« Si vous êtes le sultan vous devez diriger votre pays dans cette situation difficile. Je vous en prie venez à la tête de votre armée. Si je suis le sultan, je vous rappelle que vous devez obéir à mes ordres et je vous ordonne ceci ; Prenez la tête de votre armée. »

Murad II revint à Edirne en tant que commandant provisoire et à condition que son fils Mehmed restât sur le trône. La question du pouvoir demeura un problème épineux entre le père et le fils, Murad II et Mehmed II. Jean Hunyadi fut battu à la bataille de Varna (10 novembre 1444), au cours de laquelle le roi Ladislas III Jagellon de Hongrie fut tué. L’été de l’année 1446, Murad II, monta pour la deuxième fois sur le trône avec le soutien des janissaires.

Il eut pour secrétaire Laonique Chalcondyle

La deuxième bataille de Kosovo

En 1448, Jean Hunyadi devenu régent de Hongrie envahit la Serbie avec une armée composée de hongrois mais aussi de valaques, de polonais et d’allemands. Arrivés à Kosovo il affronta les armées ottomanes. La bataille dura trois jours, le troisième jour les Ottomans feignirent une retraite, Jean Hunyadi fut pris au piège et dut battre en retraite (19 octobre 1448). Après cette bataille tous les Balkans tombèrent sous l’autorité ottomane.

Murad II mourut au début de l'année 1451 à Edirne.

Liens externes


Précédé par Murad II (premier règne) Suivi par
Mehmed Ier
Flag of the Ottoman Empire (1453-1844).svg Dynastie ottomane Transparent.gif
(1421-1444)
Mehmed II

En 1444, Murad II abdique en faveur de son fils Mehmed II bien qu'il soit trop jeune pour régner. En 1446, les janissaires remettent Murad II sur son trône jusqu'à sa mort en 1451.

Précédé par Murad II (second règne) Suivi par
Mehmed II
Flag of the Ottoman Empire (1453-1844).svg Dynastie ottomane Transparent.gif
(1446-1451)
Mehmed II
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail du Moyen Âge tardif Portail du Moyen Âge tardif
  • Portail de la Turquie Portail de la Turquie
Ce document provient de « Murad II ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Amurad II de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Amurad Ier — Murad Ier Pour les articles homonymes, voir Murad. Murad Ier Murad Ier (turc : Murat Hüdavendiğar) (Hüdavendiğar Seigneur et maître) est né à Brousse en 1326. Son père était Orhan auquel il succéda en …   Wikipédia en Français

  • Georg von Döbschütz — Georg von Debschitz, auch von Döbschütz (* 22. April 1551; † 8. April 1632 auf Gut Marklissa, Oberlausitz) war ein oberlausitzer Lehnsmann und kaiserlicher Hauptmann. Er war der Letzte der Schadewalder Familienlinie. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2… …   Deutsch Wikipedia

  • Janitscharen — Janitscharen, die ehemals so gefürchtete Kriegsmacht der Türken, welche 1360 von Amurad I. errichtet wurde. Sie waren mit Flinten, Säbeln, Dolchen, Pistolen bewaffnet; ihr Angriff in der Schlacht geschah in Unordnung unter furchtbarem Allahrufe;… …   Damen Conversations Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”