Amphytrion

Amphitryon

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amphitryon (homonymie).

Dans la mythologie grecque, Amphitryon est le fils du roi de Tirynthe Alcée, l’époux d’Alcmène et le père d’Iphiclès.

Mythe

Amphitryon épousa Alcmène, fille d’Électryon roi de Mycènes. Pour consommer le mariage, elle demanda à son époux de venger la mort de ses frères tués par des habitants de l’île de Taphos venus leur voler des troupeaux. Électryon envoie Amphitryon à Élis pour récupérer les troupeaux que les Taphiens cachent. De retour avec le bétail, Amphitryon, jette un bâton sur l’une des bêtes et tue accidentellement son beau-père. Sthénélos, le frère d’Électryon, bannit Amphitryon pour meurtre et s’empare du trône de Mycènes.

Amphitryon doit s’enfuir avec Alcmène à Thèbes, où Créon le purifie. La mort des frères d’Alcmène n’est toujours pas vengée. Cette tâche revient à Amphitryon. Alcmène se refuse à lui tant qu’il ne l’aura pas accomplie. Il demande l’aide de Créon, que celui-ci accorde, à condition qu’Amphitryon débarrasse Thèbes d’une renarde, envoyée par Héra ou Dionysos, qui ravage la campagne de Teumesse. Elle dévore un jeune homme tous les mois. Céphale, roi d’Athènes, possède un chien de chasse, Lélaps, capable d’attraper tout ce qu’on lui désigne comme proie. Amphitryon l’emprunte en lui offrant une part du butin qu’il prendra aux Taphiens. Zeus transforme les deux animaux en pierre. Créon accorde son aide contre les Taphiens .Les autres alliés sont Céphale, l’oncle d’Amphitryon, Héléios, Panopée et quelques Locriens. L’armée fait voile sur les îles de Taphos, où le roi Ptérélas règne sur les Téléboens. Ce roi a dans sa chevelure un cheveu d’or qu’il faut couper pour qu’il meure. Tant qu’il est vivant, sa cité est imprenable. Sa fille Comaetho tombe amoureuse d’Amphitryon et coupe le cheveu auquel tient la vie de son père. Amphitryon, loin d’accepter l’amour de la jeune fille, la met à mort pour sa traîtrise et donne les îles à ses alliés : Céphallénie à Céphale, et les autres à Héléios. Lorsqu’il revient à Thèbes, Amphitryon est très étonné de constater qu’Alcmène n’est pas surprise de le voir. Elle affirme qu’il est revenu la nuit précédente. De plus, selon elle, il a enfin consommé leur mariage. Amphitryon consulte Tirésias, qui vit à Thèbes. Le vieux prophète lui révèle que Zeus a passé la nuit avec Alcmène, ayant pris la forme du héros. En outre, il a allongé la nuit de deux fois sa durée, afin d’engendrer un grand héros. Amphitryon accepte l’explication. Plus tard, Alcmène met au monde un enfant. Et cet enfant est Héraclès.

Quand Lycos usurpe le trône de Créon, il menace de tuer toute la famille d’Héraclès. Ce dernier revient et sauve les siens. Puis Héraclès devient fou, tuant ses enfants et, selon certains, sa femme Mégara. Il souhaite tuer Amphitryon, quand Athéna l’en empêche en l’assommant d’une pierre. C’est pour ces crimes qu’Héraclès doit accomplir ses travaux. Amphitryon périt dans une bataille contre le roi Ergnios d’Orchomène et les Minyens.

Évocations littéraires

L’auteur latin Plaute met en scène le mariage d’Amphitryon et d’Alcmène dans son Amphitryon.

Amphitryon incarne également, dans une comédie de Molière inspirée de Plaute, la figure pathétique du mari trompé (Amphitryon, 1668). Cette œuvre a également inspiré un sens courant au mot, puisque le terme d’« amphitryon » désigne, dans un niveau de langage soutenu, l’hôte qui offre à dîner (« le véritable Amphitryon est l’Amphitryon où l’on dîne », ibid.).

De la légende d’Amphitryon sont nées de nombreuses autres versions, dont celles des dramaturges espagnols des XVe et XVIe siècle, et celle de Jean Giraudoux qui prétend en fournir la trente-huitième et dernière avec son Amphitryon 38 (1929).

  • Portail de la mythologie grecque Portail de la mythologie grecque
Ce document provient de « Amphitryon ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Amphytrion de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Amphytrion —    by Heinrich von Kleist.    Premiered 1899. Kleist completed his comedy based on Molière in 1807, and it was published that year; the delay before its premiere at the Neues Theater in Berlin nine decades later is due in part to the fact that… …   Historical dictionary of German Theatre

  • Amphytrion — Zu diesem Stichwort gibt es keinen Artikel. Möglicherweise ist „Amphitryon“ gemeint. Kategorie: Wikipedia:Falschschreibung …   Deutsch Wikipedia

  • Dyne Mousso — est une actrice québécoise née à Montréal, le 17 mai 1930 et décédée le 23 mai 1994 au Québec. Sommaire 1 Biographie 2 Filmographie 3 Récompenses et Nomin …   Wikipédia en Français

  • Guntram Brattia — (* 21. November 1966 in Tirol) ist ein österreichischer Schauspieler und Theaterregisseur. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Filmografie 2.1 Kino 2.2 …   Deutsch Wikipedia

  • Komaitho — (griechisch Κομαιθώ), auch Komätho, ist in der griechischen Mythologie die Tochter des Pterelaos, dem König der Taphier. Komaitho verliebte sich in Amphitryon, der sich mit Pterelaos im Krieg befand. Pterelaos konnte jedoch nicht besiegt… …   Deutsch Wikipedia

  • Georg Kaiser — Pour les articles homonymes, voir Kaiser. Georg Kaiser, de son vrai nom Friedrich Carl Georg Kaiser, est un écrivain allemand, à la fois auteur de drames et de comédies, essayiste et poète né à Magdebourg (Allemagne) en 1878 et mort à Ascona… …   Wikipédia en Français

  • Hercule (film, 1997) — Pour les articles homonymes, voir Hercule (homonymie). Hercule …   Wikipédia en Français

  • Jean-Pierre Giraudoux — Pour les articles homonymes, voir Giraudoux. Jean Pierre Giraudoux Parlementaire français Date de naissance 29 décembre 1919 Date de décès 9 juin …   Wikipédia en Français

  • illusion des sosies —    A French term proposed in 1923 by the French psychiatrist Jean Marie Joseph Capgras (18731950) and his intern Jean Reboul Lachaux to denote what would later come to be known as Capgras syndrome (i.e. illusion of doubles). The expression… …   Dictionary of Hallucinations

  • Chronology — 970 980 Roswitha of Gandersheim writes six comedies in Latin at the Brunshausen Cloister, near Braunschweig. 1185 1240 Neidhart von Reuental s poems presumably become the basis for several Neidhartspiele, comic interludes in Middle High German… …   Historical dictionary of German Theatre

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”