Ammonius Hermiae

Ammonios, fils d'Hermias

Ammonios, fils d'Hermias (Ammonios Hermiou en grec) est un philosophe grec néoplatonicien qui fut actif vers 475-515, mort vers 517. En latin (Alexandrie est romaine de 47 av. J.-C. jusqu'en 616 ap. J.-C.) : Ammonius Hermiae Alexandrinus ou Ammonius philosophus.


Sommaire

Biographie

Il est né vers 435/445 à Alexandrie. Élève de Proclos à Athènes, il devint professeur de philosophie à Alexandrie (avec, peut-être, une chaire municipale), comme son père, Hermias d'Alexandrie (qui revenait de l'école néoplatonicienne d'Athènes) jusqu'à Alexandrie en 438, à la mort de Syrianos). Recteur, scolarque de l'école néoplatonicienne d'Alexandrie[1], il enseigna à Alexandrie de 475 à 526. Il eut pour disciples tous les commentateurs d'Aristote du VIe s., platoniciens : Jean Philopon, Asclépios de Tralles, Damascios le Diadoque (de 475 à 485), Olympiodore le Jeune (vers 515), Simplicios de Cilicie.

Il laissa des commentaires sur les livres de l'Interprétation d'Aristote, et sur le traité Isagoge de Porphyre de Tyr, ainsi qu'un livre Du Destin.

On a aussi sous le nom d'Ammonios une Vie d'Aristote.

Il fut aussi astronome (en 502, particulièrement).[2], et géomètre.

A partir de 517, Jean Philopon publia des Commentaires sur les oeuvres d'Aristote où il est assez difficile de distinguer ce qui revient à Ammonios ou à Jean Philopon.

Autres Ammonios

Il ne faut pas confondre cet Ammonios (Ἀμμώνιος), avec 1) Ammonios d'Athènes, dit aussi Ammonios le Péripatétitien, vers 80, maître de Plutarque de Chéronée ; 2) Ammonios Saccas, vers 232, maître de Plotin ; 3) Ammonios le Moine, vers 370 ; 4) Ammonios le Grammairien, vers 380.

Bibliographie

Sources

  • Damascios, Histoire philosophique ou Vie d'Isidore (495). Trad. : Chaignet, Commentaire sur le Parménide, T. 3. Trad. an. P. Athanassiadi, The Philosophical History, Athènes, 1999.
  • Énée de Gaza, Theophrastus, édi. par M. E. Colonna, Naples, 1958.
  • Zacharias le Scolastique (mort av. 553), Ammonios, Patrologie Grecque, t. 85, col. 1011-1144, ou éd. par M. Minniti Colonna, Naples, 1973.

Oeuvres

Textes d'Ammonios, fils d'Hermias (en grec), dans la collection Commentaria in Aristotelem Graeca (CAG), H. Diels dir., Académie de Berlin, éd. Reimer, 23 vol., 1882-1909, t. IV, 3-6 ; t. VI, 2 ; t. XIII-XVII. Trad. an. dans la collection The Ancient Commentators on Aristotle, King's College, Richard Sarabji dir., Duckworth and Cornell University Press, Londres, 1987 ss. Souvent les conférences d'Ammonios, fils d'Hermias ont été notées par Jean Philopon, qui risque de passer pour l'auteur.

  • CAG IV 3 : Commentaire sur l'Isagoge de Porphyre de Tyr : In Porphyrii Isagogen sive V Voces commentarium, édi. par A. Busse, Berlin, 1891.
  • CAG IV 4 : Commentaire sur les 'Catégories' d'Aristote : In Aristotelis Categorias commentarium, édi. par A. Busse, Berlin, 1895. Trad. an. G. Mathhews et M. Cohen : Ammonius, Aristotle Categories, "Ancient Commentators on Aristotle", Londres et Ithaca, 1991. Trad. : Les attributions (catégories) : le texte aristotélicien et les prolégomènes, texte présenté, traduit et annoté par Yvan Pelletier, Paris, Les Belles Lettres, 1983, 250 p.
  • CAG IV 5 : Commentaire sur le traité 'De l'interprétation' d'Aristote : In Aristotelis 'De Interpretatione' commentarium, édi. par A. Busse, Berlin, 1897. Trad. latine (Guillaume de Moerbeke) : Commentaire sur le 'Peri Hermeneias' d'Aristote, édi. par G. Verbeke, Louvain et Paris, 1961. Trad. an. D. Blank : Ammonius, On Aristotle's On Interpretation, Londres, Duckwort and Cornell University Press, Ancient Commentators on Aristotle, 1996, 1998.
  • CAG IV 6 : Commentaire sur les 'Premiers Analytiques' d'Aristote, livre premier : In Aristotelis Analyticorum Priorum Librum I Commentarium, édi. par M. Wallies, Berlin, 1899.
  • CAG VI 2 (sous le nom de son disciple Asclepios de Tralles) : In Aristotelis Metaphysicorum Libros A-Z Commentaria, édi. par M. Hayduck, Berlin, 1888. Trad. an. par L. Turan : Asclepius of Tralles. Commentary to Nichomachus' Introduction to Arithmetic, Philadelphie, 1969.
  • CAG XIV 2 : (sous le nom de son disciple Jean Philopon) Commentaire sur 'De la génération et de la corruption' d'Aristote : Commentary on Aristotle's ‘On Generation and Corruption’, édi. par H. Vitelli, Commentaria in Aristotelem Graeca, Berlin, éd. Reimer, 1897. (A commentary based on Ammonius' seminars containing virtually no criticism of Aristotle). Trad. an. C. J. F. Williams : Philoponus On Aristotle 'On Coming-to-Be and Perishing' , Londres, Duckworth and Cornell University Press, Ancient Commentators on Aristotle, 1999, 2000.
  • CAG XV (sous le nom de Jean Philopon) Commentaire sur le traité 'De l'âme' d'Aristote : Commentary on Aristotle's ‘De Anima’, édi. par M. Hayduck, Berlin, Reimer, 1897. (This work on Aristotle's On the Soul contains rather mature commentary ; evidence suggests, however, that the work comes early in Philoponus'career, and it therefore seems reasonable to assume that the substance of the ideas expressed in it is by his teacher Ammonius. In addition, the authenticity of the commentary's third Book is disputed, because a Latin version attributed to Philoponus differs from the text transmitted in Greek : voir Jean Philopon, Commentaire sur le 'De anima' d'Aristote, traduction de Guillaume de Moerbeke, éd. G. Verbeke, Corpus Latinum Commentariorum in Aristotelem Graecorum, III, Paris, Éditions Béatrice-Nauwelaerts, 1966. Trad. an. W. Charlton : Philoponus, On Aristotle 'On the Soul', Londres, Duckworth and Cornell University Press, Ancient Commentators on Aristotle, 1991, 2000. De même pour le commentaire de Simplicios, trad. an. H. Blumenthal : Simplicius On Aristotle On the Soul 3.1-5, Londres, Duckworth and Cornell University Press, 2000.
  • CAG XIII, 1 (sous le nom de Jean Philopon) : Commentaire sur les 'Catégories' d'Aristote : Commentary on Aristotle's ‘Categories’ , édi. par A. Busse, Berlin, Reimer, 1898, en grec.
  • CAG XIII 2 (sous le nom de Jean Philopon) : Commentaire sur les 'Premiers Analytiques' d'Aristote : Commentary on Aristotle's ‘Prior Analytics’, édi. par M. Wallies, Berlin, Reimer, 1905. (The only complete extant ancient commentary on the Prior Analytics. It purports to be based on Ammonius' seminars).
  • CAG XIII 3 (sous le nom de Jean Philopon) : Commentaire sur les 'Seconds Analytiques' d'Aristote : Commentary on Aristotle's ‘Posterior Analytics’, édi. par M. Wallies, Berlin, Reimer, 1909. (This commentary too professes to be based on Ammonius, but there are signs of a later revision). Trad. an. R. McKirahan, O. Goldin, Philoponus. On Aristotle 'Posterior Analytics', Londres, Duckworth and Cornell University Press, Ancient Commentators on Aristotle, 2008.
  • CAG XVI-XVII (sous le nom de Jean Philopon) : Commentaire sur la 'Physique' d'Aristote : Commentary on Aristotle's ‘Physics’, édi. par H. Vitelli, Berlin, Reimer, 1887-1888. (Philoponus' most important commentary, in which he challenges Aristotle's tenets on time, space, void, matter and dynamics ; there are clear signs of revision). Trad. an. A.R. Lacey, Philoponus, On Aristotle's 'Physics' 2, Londres, Duckworth and Cornell University Press, Ancient Commentators on Aristotle, 1993 ; M. Edwards, Philoponus, On Aristotle's 'Physics' 3, 1994 ; P. Lettinck, Philoponus, On Aristotle's 'Physics' 5 to 8, 1993-1934 ; D. Furley, Philoponus, Corollaries on Place and Void, 1991.
  • CAG XIV 1 (sous le nom de Jean Philopon) : Commentaire sur les 'Météorologiques' d'Aristote : Commentary on Aristotle's ‘Meteorology’, édi. par M. Hayduck, Berlin, Reimer, 1901.

Études

(par ordre alphabétique)

  • Athanassiadi, introduction à Damascios, The Philosophical History, text with translation and notes (ou Vie d'Isidore), Athènes, 1999.
  • Jacques Brunschwig, "Le chapitre I du De Interpretatione. Aristote, Ammonius et nous", dans M. Achard et F. Renaud (éds.), Le commentaire philosophique (I), Laval théologique et philosophique, 64.1, 2008, p. 35-87.
  • P. Courcelle, Les lettres grecques en Occident. De Macrobe à Cassiodore, Paris, de Boccard, 1948, p. 289-303.
  • Encyclopédie Philosophique Universelle, vol. III : Les œuvres philosophiques, t. 1 : Philosophie occidentale, Paris, PUF, 1992, p. 21 : "Ammonios d'Alexandrie".
  • Yvan Pelletier, introduction à Ammonios, Les attributions (catégories) : le texte aristotélicien et les prolégomènes, Paris, Les Belles Lettres, 1983, 250 p.
  • Smith, Dictionary of Greek and Roman Biography and Mythology (1870), v. 1, page 146. [1]
  • Richard Sorabji, The Philosophy of the Commentators, 200-600 AD, Cornell University Press, 2005.
  • Stanford Encyclopedia of Philosophy : "Ammonius" (2005) [2]
  • K. Verrycken, "The Metaphysics of Ammonius son of Hermias"', in R. Sorabji (ed.), Aristotle Transformed. The Ancient Commentators and their Influence, Londres, 1990, p. 199-231.

Notes et références

  1. Damascios, Vie d'Isidore (495), 74.
  2. Commentaria in Aristotelem Graeca (CAG), t. II, p. 81.

Annexes

Articles connexes

Liens externes


  • Portail de la philosophie antique Portail de la philosophie antique
  • Portail de la philosophie Portail de la philosophie
  • Portail de la Grèce antique Portail de la Grèce antique
Ce document provient de « Ammonios, fils d%27Hermias ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ammonius Hermiae de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ammonius Hermiae — (c. 440 c. 520) was a Greek philosopher, and the son of the Neoplatonist philosophers Hermias and Aedesia. He was a pupil of Proclus in Athens, and taught at Alexandria for most of his life, writing commentaries on Plato, Aristotle, and other… …   Wikipedia

  • Ammonius Hermiae — Ammonios Hermeiou (auch: Ammonius Hermiae; * ca. 440, † um oder kurz nach 520) war ein bedeutender spätantiker Neuplatoniker und Vorsteher der sogenannten Alexandrinischen Schule. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Literatur 3 Weblinks 4 Anmerkungen …   Deutsch Wikipedia

  • Ammonius Hermiae — ▪ Greek philosopher flourished c. 550       Greek philosopher whose thinking was primarily oriented toward logic and the sciences. He spent a good part of his intellectual life in writing critical works on Aristotle. As a student, he worked… …   Universalium

  • Ammonius — may refer to: *Ammonius Lithotomos (3rd century BC), Greek lithotomist *Ammonius of Athens (1st century AD), philosopher and teacher of Plutarch *Ammonius Saccas (3rd century AD), Neoplatonist philosopher and teacher of Plotinus *Ammonius of… …   Wikipedia

  • AMMONIUS — I. AMMONIUS Alexandrinus, summus Philosophus, sub Severo, praeceptor Origenis, et Plotini Philosophi, et ait Porphyris l. 3. contra Christianos. A puero Christianus fuit; postquam autem ad maturam aetatem pervenit, sese ad Philosophiam convertit …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Ammonius — Ammonios Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. (par ordre chronologique) Ἀμμώνιος Ammonios d Athènes, dit aussi Ammonios le Péripatéticien ou Ammonios de Lamprae ou Ammonios l Égyptien, actif… …   Wikipédia en Français

  • Ammonius (crater) — lunar crater data latitude=8.5 N or S=S longitude=0.8 E or W=W diameter=9 km depth=1.9 km colong=1 eponym=Ammonius HermiaeAmmonius is a bowl shaped lunar impact crater with a slightly raised rim. It is located on the floor of the walled plain… …   Wikipedia

  • Ammonios Hermiae — Ammonios Hermeiou (auch: Ammonius Hermiae; * ca. 440, † um oder kurz nach 520) war ein bedeutender spätantiker Neuplatoniker und Vorsteher der sogenannten Alexandrinischen Schule. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Literatur 3 Weblinks 4 Anmerkungen …   Deutsch Wikipedia

  • Ammonios Hermeiou — (griechisch Ἀμμώνιος τοῦ Ἑρμείου Ammōnios tou Hermeíou, auch Ammonios von Alexandria, lateinisch Ammonius Hermiae; * um 440 in Alexandria; † vermutlich nach 517) war ein einflussreicher spätantiker Philosoph (Neuplatoniker). Sein zur… …   Deutsch Wikipedia

  • Maximus of Ephesus — (c.310 372) was a Neoplatonist philosopher. He is said to have come from a rich family, and exercised great influence over the emperor Julian, who was commended to him by Aedesius. He pandered to the emperor s love of magic and theurgy, and by… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”