Amis De L'Homme

Amis de l'Homme

Les Amis de l'homme est un mouvement doctrinal dissident des Étudiants de la Bible (Témoins de Jéhovah), fondé par le suisse Freytag en 1916.

Sommaire

Origine et succession

Frédéric Freytag (Baden, Suisse, 1870 - Château de Cartigny, près de Genève, 1947) se met à fréquenter des réunions adventistes dès 1889 puis des assemblées russellistes. Il adhère officiellement au groupe de Russell en 1912. Il dirige même quatre ans plus tard, à Genève, le bureau de ce groupe, devenu en 1913 les Étudiants de la Bible. Désirant faire une œuvre personnelle, voire indépendante, il envoie en 1920 sa lettre ouverte Le Message de Laodicée aux Étudiants de la Bible, dans laquelle il se proclame digne successeur du pasteur Russell. C’est vers cette date qu’il crée l’Association Philantropique des Amis de l’Homme, baptisée également à l'époque Église du Royaume de Dieu. Freytag publie plusieurs livres de doctrine et tente d’établir une "station" d'essai du Royaume de Dieu sur terre, dans les années trente, à Méthamis dans le Vaucluse. Cette antenne du mouvement est alors dirigée par Marie Nigoud, une ancienne institutrice et la fille de Freytag.

À la mort de ce dernier, Edouard Rufener continue à propager la doctrine contenue dans les écrits de Freytag. Lui succédera Marie Roulin, qui fut la secrétaire de Freytag. Le responsable actuel est M. Kohli.

En 1933, Bernard Sayerce (1912 - 1963), un instituteur catholique, a rencontré Freytag et s'est proclamé successeur de celui-ci, en conflit avec la direction suisse du mouvement. Se déclarant héritier spirituel des écrits de Freytag, il se proclame "Fidèle Berger" et est secondé par Lydie Sartre (1898 - 1972), qui devient la "Chère Maman". La quasi-totalité des 900 assemblées françaises et belges se rallie à eux deux[1]. En 1971, Joseph Neyrand (1927 - 1981) succède à Lydie Sartre.

En 1984, deux scissions naissent : le Renouveau des Amis de l'homme ainsi que Amis sans frontière.[réf. nécessaire]

Doctrine

Elle est contenue dans les écrits de Freytag que les membres considèrent comme les écrits les plus précieux qui existent. Il s’agit de :

  • La Divine Révélation (1920)
  • Le Message à l’Humanité (1922)
  • La Vie Eternelle (1933)

Sur l’ordre de Jésus, Freytag, dernier Messager de l’Éternel, rassemble le petit troupeau des vrais chrétiens en ces temps qui sont les derniers. La véritable Église est constituée par ceux qui prêchent et vivent selon la Loi Universelle de l’Amour Divin, à savoir l’altruisme.

Tout au long de l’histoire de l’humanité, Dieu a choisi des Messagers, hommes assoiffés de justice et de vérité. En 1916 Dieu a choisi Freytag qui annonce un message manifestant la lumière de Dieu après des siècles de ténèbres.

Ce Messager est chargé de réunir et d’enseigner la Véritable Église constituée du petit troupeau (144 000 personnes ointes par Dieu, dont les dernières vivent encore) et de l’Armée de l’Éternel (les membres qui appartiennent à l’Association mais qui ne sont pas oints).

Jésus glorifié et cette Église vont bientôt contribuer à établir le Royaume de Dieu sur terre. La vie éternelle sur terre sera possible, après le grand "nettoyage" appelée la "la grande Tribulation", tribulation que les hommes déclenchent dans tous les domaines en ne respectant pas les lois de la Création. Dieu étant Amour, ne pourra protéger que les personnes étant toujours positives en pensées, paroles et actes et grâce au sacrifice du Christ, qui a fait en notre faveur une transfusion de vie, la vie éternelle sur cette terre sera à nouveau possible.

Le Christ est constitué d’un ensemble d’individus : le petit troupeau avec Jésus à leur tête.

La nouvelle terre, c’est le paradis terrestre, l’Éden primitif retrouvé : plus de guerre, de maladie, de mort, de péché. Une nature généreuse qui fournit de quoi se nourrir en abondance (les Amis de l’Homme sont végétariens).

En 1951, le mouvement a abandonné une grande partie de sa doctrine religieuse (le nom d'Église du Royaume de Dieu disparaît alors), et se tourne davantage vers la philantropie : aide aux défavorisés, secours aux sinistrés et donations de matériels aux agriculteurs[2].

Organisation

Le siège mondial est situé en Suisse : au Château, 27 route de Vallière, 1236 Cartigny. Un ancien élu dirige la communauté locale.

En France, se siège s'est longtemps situé à Paris (rue Amelot, XIe arrondissement), avec toutefois une forte influence dans le sud-ouest, avant de déplacer ce siège à Les Ormaux, dans le Lot-et-Garonne.

Chaque année, un ou deux congrès réunissent les Amis de l’Homme d’un même pays, congrès composés de discours, de galas artistiques et de concerts. Il y en a eu deux au Parc des Princes en 1948 et 1949 réunissant plus de 10 000 personnes à chacun d'eux ; un autre a eu lieu en 1950 à Bordeaux et en 1951 à Toulouse. Des assemblées régionales trimestrielles ont eu lieu un peu partout en France, en Algérie, au Maroc, en Autriche, en Allemagne et en Belgique[2].

Les fidèles vivent en famille. Les hommes et femmes sont séparés s'ils n'ont pas d'enfants. Ils sont totalement pris en charge par le mouvement et renoncent à leurs bien propres[3].

Diffusion

Ils font du porte-à-porte timide et organisent de temps en temps des conférences publiques.

Deux journaux sont diffusés :

  • Le Moniteur du Règne de la Justice
  • Le journal pour tous

Il existe de nombreuses brochures.

Culte et pratique

Les Amis de l’Homme se réunissent plusieurs fois par semaine pour lire des extraits de livres de Freytag, des articles de leurs journaux, les commenter par leurs "témoignages" et pour prier. Chaque réunion est ponctuée par des cantiques tirés du recueil Les Cantiques du Messager.

Baptême par immersion en souvenir de celui de Jésus, pour ceux qui comme lui s’engagent à donner leur vie pour aider l’humanité en détresse.

Jésus est mort comme rançon pour les hommes. Ceux-ci sont sauvés s’ils croient en son message d’amour et calquent leur vie sur la sienne.

La sainte cène est célébrée une fois l’an, à Pâques, pour commémorer le dernier repas par Jésus. Seuls les membres du petit troupeau communient sous les deux espèces.

18 avril : la fête de l’Armée de l’Éternel

18 octobre : la fête du petit troupeau.

La Bible n’a que peu de place dans la spiritualité des Amis de l’Homme, les écrits de Freytag étant considérés comme les plus importants de l’humanité. Dieu étant "Amour", et Jésus ayant dit « nul ne connaît le Père si ce n'est le Fils », leur seule référence sont les évangiles et les Actes des apôtres. Pour Freytag tout ce qui dans l'Ancien Testament fait allusion à la "vengeance" de Dieu, à sa jalousie, etc est une pure invention des hommes qui, avant la venue du Christ, ne pouvaient imaginer ce qu'était l'Amour divin et donc attribuaient à Dieu leurs propres sentiments. Ils expliquent tous les malheurs, tous les cataclysmes (comme par ex le déluge) non comme une punition de Dieu, mais comme une "équivalence" de la mauvaise ligne de conduite des hommes (par ex vastes déboisements juste avant le déluge...)

Ils s’abstiennent de tabac, de relations sexuelles, boivent peu de boissons alcoolisées et sont végétariens. Mais ce qui est le plus important pour eux est le "changement du caractère", afin de devenir toujours plus altruistes (plus humbles, plus doux, plus généreux...) En toutes circonstances, même les plus périlleuses (agression, guerres, etc.) ils essaient de ne réagir que par des sentiments positifs. Par exemple, en cas de guerre, ils demandent à servir comme brancardiers, ou tout autre service où ils n'auront pas à user d'armes. Ils affirment que lors de la Seconde Guerre mondiale, tous ont été protégés et ils citent des quantité d'exemples de "protections" miraculeuses.

Statistiques

Monde

Les Amis de l’Homme sont présents et actifs dans une vingtaine de pays : Suisse, Allemagne, France, Belgique, Grande Bretagne, États-Unis, Mexique, Brésil, Canada, Australie... mais surtout en Italie, où le mouvement progresse. Ils sont environ 71.500 dans le monde.

France

Il existe actuellement une trentaine de bonnes assemblées dans les grandes villes (Belfort, Bordeaux, Brest, Colmar, Épinal, Lorient, Lyon, Metz, Mulhouse, Nancy, Orléans, Paris, Perpignan, Quimper, Reims, Rennes, Strasbourg, Vannes...), plus une vingtaine d’autres ailleurs (Draveil, Longwy, Neuves-Maisons, Pont-l'Abbé, Saint-Brieuc, Valleroy...).

Le siège français est à Paris : 22, rue David-d’Angers, dans le XIX e arrondissement.

En France, le mouvement est en perte de vitesse mais regroupe encore 3 000 fidèles environ. Le centre de la plus grande communauté française, à Frespech, est désormais fermé[4].

Voir aussi

Liens internes

Références

  1. Des « sectes » dans la France contemporaine - 1905-2000 - Contestations ou innovations religieuses ?, Jean-Pierre Chantin, Éditions Privat, Toulouse, 2004, pp. 46-7 (ISBN 2-7089-6855-6)
  2. a  et b Des « sectes » dans la France contemporaine - 1905-2000 - Contestations ou innovations religieuses ?, Jean-Pierre Chantin, Éditions Privat, Toulouse, 2004, p. 48 (ISBN 2-7089-6855-6)
  3. La France aux cent sectes, Jean-Pierre Van Geirt, GECEP, Vauvenargues, 1997, p. 31 (ISBN 2-7443-0049-7)
  4. La France aux cent sectes, Jean-Pierre Van Geirt, GECEP, Vauvenargues, 1997, p. 30 (ISBN 2-7443-0049-7)
  • Portail des religions et croyances Portail des religions et croyances
Ce document provient de « Amis de l%27Homme ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Amis De L'Homme de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Amis de l'homme — Les Amis de l homme est un mouvement doctrinal dissident des Étudiants de la Bible (Témoins de Jéhovah), fondé par le suisse Freytag en 1916. Sommaire 1 Origine et succession 2 Doctrine 3 Organisation …   Wikipédia en Français

  • Amis de l'Homme — Les Amis de l homme est un mouvement doctrinal dissident des Étudiants de la Bible (devenus en 1931 les Témoins de Jéhovah), fondé par le suisse Freytag en 1916. Sommaire 1 Origine et succession 2 Doctrine 3 Organisation …   Wikipédia en Français

  • Les Amis de l'Homme — Amis de l Homme Les Amis de l homme est un mouvement doctrinal dissident des Étudiants de la Bible (Témoins de Jéhovah), fondé par le suisse Freytag en 1916. Sommaire 1 Origine et succession 2 Doctrine 3 Organisation …   Wikipédia en Français

  • Dialectique de l'homme — Dialectique La dialectique (appelée aussi méthode ou art dialectique) est une méthode de discussion, de raisonnement, de questionnement et d interprétation occupant une place importante dans les philosophies occidentales et orientales depuis l… …   Wikipédia en Français

  • Des jeunes pour les droits de l'Homme — L association internationale Des jeunes pour les droits de l Homme, Youth for Human Rights International (YHRI) en anglais, est une organisation à but non lucratif parrainée par l église de Scientologie. Sommaire 1 Création et composition 2… …   Wikipédia en Français

  • Declaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 — Déclaration des droits de l homme et du citoyen de 1789 Représentation de la Déclaration des Droits de l Homme et du citoyen de 1789 La Déclaration des droits de l homme et du citoyen (DDHC) est un des textes fondamentaux de la Révolution… …   Wikipédia en Français

  • Déclaration Des Droits De L'homme Et Du Citoyen De 1789 — Représentation de la Déclaration des Droits de l Homme et du citoyen de 1789 La Déclaration des droits de l homme et du citoyen (DDHC) est un des textes fondamentaux de la Révolution française, qui « expose » un ensemble de droits… …   Wikipédia en Français

  • Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 — Représentation de la Déclaration des Droits de l Homme et du citoyen de 1789 La Déclaration des droits de l homme et du citoyen (DDHC) est un des textes fondamentaux de la Révolution française, qui « expose » un ensemble de droits… …   Wikipédia en Français

  • Déclaration des Droits de l'homme et du Citoyen de 1789 — Représentation de la Déclaration des Droits de l Homme et du citoyen de 1789 La Déclaration des droits de l homme et du citoyen (DDHC) est un des textes fondamentaux de la Révolution française, qui « expose » un ensemble de droits… …   Wikipédia en Français

  • Déclaration des Droits de l'homme et du citoyen de 1789 — Représentation de la Déclaration des Droits de l Homme et du citoyen de 1789 La Déclaration des droits de l homme et du citoyen (DDHC) est un des textes fondamentaux de la Révolution française, qui « expose » un ensemble de droits… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”