154e division d'infanterie (France)
154e Division d’Infanterie
Période 17 Mars 1915
Pays Drapeau de France France
Branche Armée de Terre
Type Division d’infanterie
Rôle Infanterie
Guerres Première Guerre mondiale
Batailles 2e Bataille de l'Aisne

La 154e division d'infanterie est une division d'infanterie de l'armée de terre française qui a participé à la Première Guerre mondiale.

Sommaire

Les chefs de la 154e Division d'Infanterie

  • 29/03/1915: 1916 - 28/03/1919: modifier] La Première Guerre mondiale

    Composition au cours de la guerre

    1915

    17 mars – 18 avril

    Constitution et concentration vers Cuperly.
    À partir du j'en sais rien l[1], transport par V.F, du camp de Châlons, dans la région de Villers-Bretonneux.

    18 avril – 21 septembre

    Mouvement vers le front et occupation d’un secteur vers Herleville et Dompierre, étendu à gauche, le 1er août, jusque vers Frise (guerre de mines)[2].
    En liaison, à partir du 8 août, avec l’armée britannique.

    21 – 24 septembre

    Retrait du front (relevée par l’armée britannique) et transport par V.F, de la région Moreuil, Villers-Bretonneux, dans celle de Frohen-le-Grand.

    24 – 27 septembre

    Mouvement vers Wanquetin. Tenue prête à intervenir, les 25 et 26 septembre, dans la région Warlus, Dainville, Wailly, Agny (Petit-Servin, Hersin et Houdain.
    Eléments engagés, à partir du 29 septembre, avec la 13e DI, dans la 3e Bataille d'Artois. Coopération à la conquête de la corne sud du bois de Givenchy.
    À partir du 13 octobre, occupation d’un secteur vers Souchez et la lisière ouest du bois de Givenchy.

    30 novembre 1915 – 9 janvier 1916

    Retrait du front vers Monchy-Cayeux.
    À partir du 3 décembre, transport par V.F, de la région de Saint-Pol, dans celle de Lure; repos et instruction.
    À partir du 29 décembre, repos et instruction vers Valdoie.

    1916

    9 – 29 janvier

    Mouvement par étapes vers le camp d’Arches, par Mélisey, Fougerolles et Plombières-les-Bains; instruction.

    29 janvier – 1er avril

    Mouvement par étapes vers la région de Montbéliard, par Plombières-les-Bains, Fougerolles et Mélisey; travaux.
    À partir du 16 février, occupation d’un secteur entre la frontière suisse et Carlspach.

    1er – 9 avril

    Retrait du front. À partir du 4 avril, transport par V.F dans la région de Bar-le-Duc; repos.

    9 avril – 22 juillet

    Transport à Verdun. Engagée, à partir du 18 avril, dans la Bataille de Verdun, vers Châtillon-sous-les-Côtes et Villers-sous-Bonchamp.

    22 – 27 juillet

    Retrait du front. Mouvement vers la région de Chaumont-sur-Aire; repos.

    27 juillet – 13 août

    Transport à Verdun. Engagée à nouveau dans la Bataille de Verdun, vers Damloup et la route de Verdun à Vaux-devant-Damloup:
    Du 31 juillet au 6 août, attaques allemandes vers le fort de Tavannes.
    8 août, attaque française.

    13 août – 3 octobre

    Retrait du front et transport par camions en Champagne.
    À partir du 18 août, occupation d’un secteur entre l’Aisne et la Main de Massiges, étendu à droite, le 20 septembre, jusqu’à la route de Binarville.

    3 octobre – 29 novembre

    Retrait du front et transport au camp de Mailly; instruction.

    29 novembre – 20 décembre

    Mouvement vers Mouvement vers Revigny; repos.

    20 décembre 1916 – 18 janvier 1917

    Transport à Verdun et occupation d’un secteur vers la ferme des Chambrettes et Bezonvaux.

    1917

    18 janvier – 5 février

    Retrait du front. Transport par V.F dans la région de Saint-Dizier, puis dans celle de Liancourt; repos vers Méru.

    5 – 22 février

    Mouvement vers le front et occupation d’un secteur vers Chilly et Chaulnes.

    22 février – 12 mars

    Retrait du front (relevé par l’armée britannique).
    Mouvement vers Chaussoy-Epagny, puis, à partir du 25 février, vers Méru; repos.

    12 – 21 mars

    Mouvement vers le front et occupation d’un secteur au bois des Loges.
    À partir du 15 mars, retrait du front, puis progression en 2e ligne (Repli allemand).

    21 mars – 7 mai

    Retrait du front; repos vers Saint-Just-en-Chaussée.
    À partir du 24 mars, mouvement, par étapes entrecoupées de repos, vers la vallée de l'Ourcq, puis vers celle de l’Aisne.
    Tenue prête, dans la région de Fismes, à intervenir dans l’offensive du 16 avril (non engagée); repos.

    7 – 30 mai

    Occupation d’un secteur vers Chevreux et le moulin de Vauclerc.
    Fortes attaques allemandes, particulièrement le 8 mai (2eBataille de l'Aisne).
    Le 26 mai, réduction du front, à droite, jusqu’au nord de Craonne.

    30 mai – 13 juin

    Retrait du front. Repos au nord de Fismes, puis à Fère-en-Tardenois.

    13 juin – 7 juillet

    Occupation d’un secteur vers le nord de Craonne et le plateau des Casemates, étendu à droite, le 16 juin, jusque vers Chevreux.
    3 juillet, attaque locale allemande.

    7 juillet – 13 août

    Retrait du front et repos vers Fismes. À partir du 17, transport par V.F, dans la région de Chelles; repos et instruction.

    13 août – 20 octobre

    Mouvement par étapes vers Chavigny, et, à partir du 20 août, occupation d’un secteur vers la ferme Mennejean et le sud de Vauxaillon. Préparation de l’offensive de la Malmaison.

    20 octobre – 7 novembre

    Retrait du front, tenue prête à intervenir dans la Bataille de la Malmaison (non engagée). Repos vers Soissons.

    7 – 19 novembre

    Occupation d’un secteur vers le bois de Mortie et Quincy-Basse.

    19 novembre – 17 décembre

    Retrait du front et transport par camions dans la région de Villers-Cotterêts.
    20 novembre, transport par camions à l’est de Noyon, en vue de l’exploitation éventuelle de l’offensive britannique sur Cambrai; puis, le 1er décembre, mouvement vers Vaux et travaux de 2e position à l’ouest de Saint-Quentin.

    17 décembre 1917 – 6 janvier 1918

    Mouvement par étapes vers la région de Lassigny; repos et instruction.

    1918

    6 – 28 janvier

    Mouvement vers Guiscard; puis, à partir du 7 janvier, occupation d’un secteur vers Moy et Urvillers, à la limite du front britannique.

    28 janvier – 5 février

    Relève par des éléments britanniques; repos vers Ercheu.

    5 février – 22 avril

    Transport par V.F, à Bruyères; travaux à Ban-de-Sapt, puis, à partir du 1er mars, en Haute-Alsace, vers Suarce.
    À partir du 30 mars, transport par V.F dans la région d’Ecouen; mouvement par étapes vers les Flandres, par Luzarches, Amblainville, Chaumont-en-Vexin, Grandvilliers, Ailly-sur-Somme et Sus-Saint-Léger. Repos au nord-ouest de Poperinghe.

    22 avril – 1er mai

    Engagée, vers Lucre, dans la Dranoutre et l’est de Locre.

1er – 27 mai

Retrait du front; repos vers Dunkerque.
À partir du 6 mai, transport par V.F vers Damery; repos.

27 - 31 mai

Transport par camions vers Jonchery-sur-Vesle, en soutien d’éléments britanniques.

À partir du 28 mai, engagée par éléments, vers Ville-en-Tardenois, dans la 3eBataille de l'Aisne. Combats en retraite dans la vallée de l'Ardre. 31 mai – 25 juin

Retrait du front; éléments maintenus en 1re ligne jusqu’au 11 juin.
À partir du 12 juin, transport par V.F dans la région de Pagny-sur-Meuse; instruction d’éléments américains.

25 juin – 18 juillet

Mouvement vers la Woëvre; à partir du 26 juin, occupation d’un secteur entre Régniéville-en-Haye et l’étang de Vargévaux.

18 juillet – 16 septembre

Retrait du front et mouvement vers Dombasle.
À partir du 23 juillet, occupation d’un secteur entre Sânon et Bezange-la-Grande.

16 -26 septembre

Retrait du front; transport par V.F dans la région de Romilly-sur-Seine; repos.
Puis mouvement vers le front.

26 septembre – 22 octobre

Engagée dans la Bataille de Somme-Py (Bataille de Champagne et d'Argonne) et son exploitation.
Progression vers l’Epine de Vedegrange.
27 au 30 septembre, enlèvement des positions allemandes de la rive gauche de la Py, au sud de Saint-Souplet.
6 et 7 octobre, franchissement de l’Arnes à Hauviné. Puis poursuite jusqu’au sud-est de Rethel, vers Thugny et Ambly-Fleury.

22 octobre – 2 novembre

Retrait du front; mouvement vers Athis, Juvigny et Tours-sur-Marne; repos. Puis transport par V.F en Haute-Alsace.

2 – 11 novembre

Occupation d’un secteur vers Burnhaupt-le-Bas et Fulleren.

Rattachements

Affectation organique: 14e CA, d’avril 1915 à novembre 1918

IIe Armée

  • 14 avril - 1er août 1915
  • 4 avril - 15 août 1916
  • 1erdécembre 1916 - 22 janvier 1917

IIIe Armée

  • 23 janvier - 28 mars 1917
  • 20 novembre 1917 - 17 janvier 1918[3]

IVe Armée

  • 2 - 13 avril 1915
  • 16 août - 30 novembre 1916
  • 6 - 26 mai 1918
  • 18 septembre - 24 octobre 1918

Ve Armée

  • 30 mars - 9 avril 1918
  • 29 mai - 11 juin 1918[4]
  • 25 - 29 octobre 1918

VIe Armée

  • 2 août - 21 septembre 1915
  • 13 août - 19 novembre 1917[5]
  • 18 janvier - 4 février 1918
  • 27 - 28 mai 1918

VIIe Armée

  • 3 décembre 1915 - 3 avril 1916
  • 5 février - 29 mars 1918
  • 30 octobre - 11 novembre 1918

VIIIe Armée

  • 12 juin - 17 septembre 1918

Xe Armée

  • 22 septembre - 2 décembre 1915
  • 29 mars - 12 août 1917[6]
  • 10 - 18 avril 1918

Notes et Références

  1. Du 13 avril, la D.I est disloquée; l’une de ses brigades passe au groupement de Reims. La D.I est réorganisée sur des nouvelles bases, le 15 avril, après son arrivée dans la région de Villers-Bretonneux.
  2. Du 27 mai au 18 juin 1915, la 309e brigade est mise à la disposition de la 27e D.I.
  3. Du 11 janvier au 2 février 1918, la D.I fait partie du groupement d’Ugny.
  4. 2 au 31 mai 1918, des éléments de la 154e D.I sont au groupement de La Tour.
  5. Le 17 août 1917, la 154e D.I est donnée au 14e CA pour relever, en vue d’une extension prochaine du secteur de ce C.A, la 13e D.I qui est sous les ordres du 21e CA. Du 17 au 22 août (date de l’extension), les éléments de la 154e D.I entrant en secteur sont donc sous les ordres du 21e C.A, les éléments réservés de la D.I restant sous les ordres du 14e C.A.
  6. Du 30 juillet au 13 août 1917, la 154e D.I est détachée au G.M.P pour le maintien de l’ordre.

Liens internes

Ordre de bataille de l'armée française le 1er août 1914

Liens externes

La 154° DI dans la bataille de l'Aisne (1917)


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 154e division d'infanterie (France) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 165e division d'infanterie (France) — Pour les articles homonymes, voir 165e division d infanterie. 165e Division d Infanterie Période 2 décembre 1916 – 12 janvier 1919 Pays …   Wikipédia en Français

  • 27e division d'infanterie (France) — 27e division d infanterie 27e division d infanterie alpine Insigne de la 27e Division d Infanterie Alpine (1939) Pays …   Wikipédia en Français

  • 27e division d'infanterie (France) — 27e division d infanterie 27e Division d Infanterie 27e Division d Infanterie Alpine Insigne de la 27e Division d Infanterie Alpine (1939) Pays …   Wikipédia en Français

  • 30e division d'infanterie (France) — 30e division d infanterie Insigne de la 30e division d infanterie (1939). Pays …   Wikipédia en Français

  • 40e division d'infanterie (France) — 40e Division d Infanterie Pays  France Branche Armée de Terre Type Division d Infanterie Rôle Infanterie Guerres …   Wikipédia en Français

  • 154e regiment d'infanterie de ligne — 154e régiment d infanterie de ligne 154e Régiment d Infanterie Insigne régimentaire du 154e régiment d infanterie de forteresse (1939) …   Wikipédia en Français

  • 154e régiment d'infanterie — de ligne 154e Régiment d Infanterie Insigne régimentaire du 154e régiment d infanterie de forteresse (1939) …   Wikipédia en Français

  • 154e régiment d'infanterie de ligne — 154e Régiment d Infanterie Insigne régimentaire du 154e régiment d infanterie de forteresse (1939) …   Wikipédia en Français

  • 165e division d'infanterie — (France) Pour les articles homonymes, voir 165e division d infanterie. 165e Division d Infanterie Période 2 décembre 1916 – 12 janvier 1919 Pays …   Wikipédia en Français

  • 40e division d'infanterie — (France) Sommaire 1 Les chefs de la 40e division d infanterie 2 La Première Guerre mondiale 2.1 Composition au cours de la guerre 2.2 1914 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”